En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

L'équipe-type du dimanche

Mesdames et messieurs : le retour de l'équipe-type du dimanche. Car il n'y a pas eu que la première journée de Ligue 1, ce week-end. On a également eu droit à une Supercoupe d'Italie, un Community Shield, une Supercoupe d'Allemagne, une Supercoupe du Portugal, du football russe, ukrainien, suisse, néerlandais... Bref, du vrai football, quoi.

Modififié
Sur le banc
Toifilou
Maoulida

Toifilou Maoulida

Si on lui avait dit un jour qu'il serait meilleur buteur de Ligue 1 à égalité avec Zlatan Ibrahimovic, il l'aurait certainement écrit sur une bandelette. Avec un stylo en or.

Jackson
Martinez

Jackson Martinez

C'est ça qui est bien avec Porto. Avoir le chic pour faire les achats les plus judicieux. Jackson Martinez est arrivé cet été en provenance de Jaguares. Premier match : but décisif à la 90ème minute pour offrir la Supercoupe du Portugal à son club. Il faudra le suivre de près cette saison.

Roman
Eremenko

Roman Eremenko

L'ancien du Dynamo Kiev, payé 13 millions d'euros la saison dernière, va peut-être enfin connaître une saison digne du montant de son transfert. En tout cas, il a bien enfoncé le Dynamo Moscou. C'est déjà ça.

Nicolas
Penneteau

Nicolas Penneteau

Zlatan ? Quel Zlatan ? Le mec qui peut aujourd'hui se vanter d'avoir ramené trois points quasiment à lui seul, c'est bien lui. Les attaquants de l'ESTAC n'y croient toujours pas.

Sekou
Cissé

Sekou Cissé

Djibril ? Édouard ? Papiss ? Non, non. Lui, c'est Sekou. Il joue à Feyenoord, est ivoirien, et a inscrit le seul but du match face à Utrecht. Voilà. Big up.

Luc
Abalo

Luc Abalo

Juste pour le plaisir d'écrire les mots "roucoulette" et "chabala".

Gianluigi
Buffon

Gianluigi Buffon

Il n'a pas gagné l'Euro. Non. Par contre, la Supercoupe d'Italie, entre mille polémiques, est pour lui. Du coup, il se fait plaisir et la dédie à tous : Conte, Bonucci, Pepe, Del Piero. Gigi : un homme qui a des choses à dire.

Gianluigi Buffon (Juventus) Il n'a pas gagné l'Euro. Non. Par contre, la Supercoupe d'Italie, entre mille polémiques, est pour lui. Du coup, il se fait plaisir et la dédie à tous : Conte, Bonucci, Pepe, Del Piero. Gigi : un homme qui a des choses à dire.

Grégory van der Wiel (Ajax) On l'avait quitté le 17 juin dernier, sur les fesses, souillé par Cristiano Ronaldo. Le revoilà bien plus fringant, buteur contre l'AZ pour la première journée de championnat. Tant qu'il ne rencontre pas le Real Madrid, hein...

Aurélien Chedjou (Lille) : Il est là, le patron de la défense lilloise. En plus d'avoir inscrit le premier but de la saison des Dogues, il a littéralement annihilé Aubameyang. Pendant que le PSG galère défensivement, Rudi Garcia sait qu'il peut compter sur son roc.

Branislav Ivanovic (Chelsea) Après avoir remporté pour la première fois de sa carrière la Ligue des Champions, le Serbe a souhaité décrocher un autre trophée : celui de l'attentat le plus rapide de la saison. 12 août, et un beau carton rouge. Écarlate.

Vilmos Vanczák (FC Sion) Depuis que Gattuso est arrivé à Sion, l'équipe suisse n'a pas perdu le moindre match et caracole en tête du championnat helvète. Ce week-end, une petite victoire sur la pelouse de Lausanne, avec un but de son robuste défenseur hongrois. Un défenseur qui n'a pas laissé beaucoup de chances aux attaquants adverses, soit dit en passant.

Ludovic Obraniak (Bordeaux) Un but sublime, une passe décisive, une victoire à l'extérieur. Bah, c'est toujours mieux de commencer la saison comme ça qu'en faisant 1-1 contre Nancy en entrant en jeu à la 67ème minute comme lors de la première journée de l'exercice 2011-12.

Henrikh Mkhitaryan (Shakhtar Donetsk) : Cinq matches de championnat disputés cette saison, sept buts. Des stats rendues encore plus flamboyantes par deux faits. 1/ Il est milieu de terrain. 2/ Il n'est pas brésilien. Ce qui est rare, au Shakhtar.

Roman Shirokov (Zénith) Quand le premier du championnat russe rencontre l'autre premier du championnat russe, cela donne quoi ? Un carnage. 5-0 pour le Zénith contre le Spartak Moscou. Le grand artisan, c'est lui. Un doublé, et un niveau monstrueux à ce stade-là de la saison. L'équipe de Spalletti est partie pour une très grande année.

Camilo Zuniga (Napoli) Le poissard du week-end. Match cauchemar contre la Juve, en Supercoupe d'Italie. Première mi-temps, il subit une faute, l'arbitre ne siffle pas, il gueule. Carton jaune. Deuxième période, il subit encore une faute, l'arbitre ne siffle pas, il se relève et commet une (petite) faute. Deuxième jaune. Carton rouge. Dans la foulée, la Juve s'impose 4-2. Et Naples est folle furieuse.

Zlatan Ibrahimovic (PSG) Premier match en Ligue 1, premier doublé, et Paris qui prend un point contre Lorient, sa bête noire. Et déjà une première punchline : « Tu ne gagnes pas le championnat en un match, sinon, tu ferais mieux de jouer au tennis » . On va bien s'amuser, avec lui.

Carlos Tevez (Manchester City) Le golf, c'est terminé. Carlos Tevez est revenu au football, au vrai. Pan. Un missile dans la lucarne de Petr Cech pour le Community Shield. Et un t-shirt dédicace au quartier de Fuerte Apache, là où il a grandi. Le voilà, le vrai renfort de City.

Toifilou Maoulida (Bastia) Si on lui avait dit un jour qu'il serait meilleur buteur de Ligue 1 à égalité avec Zlatan Ibrahimovic, il l'aurait certainement écrit sur une bandelette. Avec un stylo en or.

Jackson Martinez (FC Porto) C'est ça qui est bien avec Porto. Avoir le chic pour faire les achats les plus judicieux. Jackson Martinez est arrivé cet été en provenance de Jaguares. Premier match : but décisif à la 90ème minute pour offrir la Supercoupe du Portugal à son club. Il faudra le suivre de près cette saison.

Roman Eremenko (Rubin Kazan) L'ancien du Dynamo Kiev, payé 13 millions d'euros la saison dernière, va peut-être enfin connaître une saison digne du montant de son transfert. En tout cas, il a bien enfoncé le Dynamo Moscou. C'est déjà ça.

Nicolas Penneteau (Valenciennes) Zlatan ? Quel Zlatan ? Le mec qui peut aujourd'hui se vanter d'avoir ramené trois points quasiment à lui seul, c'est bien lui. Les attaquants de l'ESTAC n'y croient toujours pas.

Sekou Cissé (Feyenoord) : Djibril ? Édouard ? Papiss ? Non, non. Lui, c'est Sekou. Il joue à Feyenoord, est ivoirien, et a inscrit le seul but du match face à Utrecht. Voilà. Big up.

Luc Abalo (Equipe de France) Juste pour le plaisir d'écrire les mots "roucoulette" et "chabala".



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 11 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18