Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'équipe-type du dimanche

Non, il n'y avait pas que le Clasico, ce week-end. On a vu la Juventus détruire la Roma, Everton filer un sacré coup de pouce à City, le Borussia Dortmund devenir champion, le PSG marquer plein de buts et Marine Le Pen faire 20%. Drôle de 22 avril.

Modififié
Sur le banc
Didac
Vilá

Didac Vilá

Lui aussi est buteur lors du Clasico. Mais le Clasico du pauvre, contre l’Atletico Madrid. Et en plus, il a perdu. Tristesse.

Jelavic

Jelavic

Nikica Jelavic and Roberto Mancini are now friends.

Coentrao

Coentrao

Des vannes sur ses prestations. Des vannes sur sa coupe. Des vannes sur sa dégaine. Le Portugais a tout assimilé, tout transformé en rage, et a annihilé Dani Alvès. Allez-y, vannez-le encore.

Shirokov

Shirokov

Son but inscrit à dix minutes du terme contre le Kuban Krasnodar offre virtuellement le titre au Zénith. Or, ce titre, il en est clairement l’un des symboles. Un grand club européen va-t-il s’en souvenir cet été ?

Hulk

Hulk

Un temps, les observateurs du football portugais se sont émerveillés sur les prestations de Lima, l’attaquant de Braga. Hulk n’a mis que quelques semaines pour rappeler à tous que le seul Brésilien de la Liga Sagres, c’est lui. Et Porto fonce vers un nouveau sacre. Un nouveau sacrao.

Nenê

Nenê

Pastore a marqué. Thiago Motta a marqué. Menez a marqué. En gros, les nouvelles recrues ont marqué. « Ah ouais ? Bah si c’est comme ça, moi, j’en mets deux. Na » . En course pour le melon d’or 2012.

Valdès

Valdès

A force d’avoir une défense qui lui permet de ne rien foutre pendant 99% du temps, le portier du Barça a oublié ses élémentaires. Pas impec déjà sur le but de Drogba, il s’est ce coup-ci distingué avec un angle grand ouvert sur celui de Ronaldo. Même Apoula sait qu’il faut boucher son angle. Quoique…

Marine Le
Pen

Marine Le Pen

De grosses percées sur l’aile droite, de plus en plus oppressantes, et voilà qu’elle commence vraiment à faire peur à ses adversaires. Franchement, on préférait de loin Ulrich.

Naldo

Naldo

Son premier doublé en Bundesliga. Un pion dans les bonnes cages, un dans les mauvaises. Joli.

Cris

Cris

Du n’importe quoi, des erreurs, des grosses interventions, un but, des occaz, des sauvetages, des tacles, des erreurs, des sauvetages, une reprise de volée, des grosses interventions. Voilà. Le policier est prêt pour Quevilly.

Van der
Wiel

Van der Wiel

Depuis son retour après plus de trois mois d’absence, l’Ajax marche sur l’eau. Un seul but encaissé en quatre matches, et surtout 11 victoires consécutives, qui ne laissent que peu de doutes sur le nom du futur champion des Pays-Bas. Et dire qu’il était censé avoir signé à Valence en janvier…

Kagawa

Kagawa

Le Borussia a trouvé son homme-Meisterschale. Et en plus, il a le nom d’un astéroïde. Alors…

Vidal

Vidal

la Juve a trouvé son homme-Scudetto. Et en plus, il a le nom d’un dictionnaire de santé. Alors…

Cabaye

Cabaye

Un doublé qui permet à Newcastle d’entrevoir de plus près la Ligue des Champions. Tout ça pendant que Lille consolide sa troisième place en Ligue 1. Et hop, six victoires consécutives pour les Magpies, what else ?

Sculli

Sculli

Les tifosi du Genoa prennent en otage leur équipe, et demande aux joueurs d’enlever leur maillot, car indignes de le porter. Ces derniers s’exécutent, sauf Sculli, qui le garde, et qui part négocier avec les ultras pour que le match puisse reprendre. Et il obtient gain de cause. Prends ça, le front révolutionnaire.

Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Pas franchement le plus beau but de la saison (merci Valdès), mais très certainement la plus belle célébration de l’année 2012. Et personne n’a osé allumer l’arrosage automatique pour l’interrompre.

Hazard

Hazard

Un but, une passe décisive. Encore une fois, il a été énorme et a permis à Lille de se sortir du traquenard dijonnais. Franchement, on est vraiment certains qu’il ne mérite pas mieux que Tottenham ?

Valdès (FC Barcelone) A force d’avoir une défense qui lui permet de ne rien foutre pendant 99% du temps, le portier du Barça a oublié ses élémentaires. Pas impec déjà sur le but de Drogba, il s’est ce coup-ci distingué avec un angle grand ouvert sur celui de Ronaldo. Même Apoula sait qu’il faut boucher son angle. Quoique…

Marine Le Pen (Front National) De grosses percées sur l’aile droite, de plus en plus oppressantes, et voilà qu’elle commence vraiment à faire peur à ses adversaires. Franchement, on préférait de loin Ulrich.

Naldo (Werder Brême) Son premier doublé en Bundesliga. Un pion dans les bonnes cages, un dans les mauvaises. Joli.

Cris (Lyon) : Du n’importe quoi, des erreurs, des grosses interventions, un but, des occaz, des sauvetages, des tacles, des erreurs, des sauvetages, une reprise de volée, des grosses interventions. Voilà. Le policier est prêt pour Quevilly.

Van der Wiel (Ajax) Depuis son retour après plus de trois mois d’absence, l’Ajax marche sur l’eau. Un seul but encaissé en quatre matches, et surtout 11 victoires consécutives, qui ne laissent que peu de doutes sur le nom du futur champion des Pays-Bas. Et dire qu’il était censé avoir signé à Valence en janvier…

Kagawa (Borussia Dortmund) Le Borussia a trouvé son homme-Meisterschale. Et en plus, il a le nom d’un astéroïde. Alors…

Vidal (Juventus) la Juve a trouvé son homme-Scudetto. Et en plus, il a le nom d’un dictionnaire de santé. Alors…

Cabaye (Newcastle) Un doublé qui permet à Newcastle d’entrevoir de plus près la Ligue des Champions. Tout ça pendant que Lille consolide sa troisième place en Ligue 1. Et hop, six victoires consécutives pour les Magpies, what else ?

Sculli (Genoa) Les tifosi du Genoa prennent en otage leur équipe, et demande aux joueurs d’enlever leur maillot, car indignes de le porter. Ces derniers s’exécutent, sauf Sculli, qui le garde, et qui part négocier avec les ultras pour que le match puisse reprendre. Et il obtient gain de cause. Prends ça, le front révolutionnaire.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) Pas franchement le plus beau but de la saison (merci Valdès), mais très certainement la plus belle célébration de l’année 2012. Et personne n’a osé allumer l’arrosage automatique pour l’interrompre.

Hazard (Lille) Un but, une passe décisive. Encore une fois, il a été énorme et a permis à Lille de se sortir du traquenard dijonnais. Franchement, on est vraiment certains qu’il ne mérite pas mieux que Tottenham ?

Didac Vilá (Espanyol Barcelone) Lui aussi est buteur lors du Clasico. Mais le Clasico du pauvre, contre l’Atletico Madrid. Et en plus, il a perdu. Tristesse.

Jelavic (Everton) Nikica Jelavic and Roberto Mancini are now friends.

Coentrao (Real Madrid) Des vannes sur ses prestations. Des vannes sur sa coupe. Des vannes sur sa dégaine. Le Portugais a tout assimilé, tout transformé en rage, et a annihilé Dani Alvès. Allez-y, vannez-le encore.

Shirokov (Zénith Saint-Pétersbourg) Son but inscrit à dix minutes du terme contre le Kuban Krasnodar offre virtuellement le titre au Zénith. Or, ce titre, il en est clairement l’un des symboles. Un grand club européen va-t-il s’en souvenir cet été ?

Hulk (FC Porto) Un temps, les observateurs du football portugais se sont émerveillés sur les prestations de Lima, l’attaquant de Braga. Hulk n’a mis que quelques semaines pour rappeler à tous que le seul Brésilien de la Liga Sagres, c’est lui. Et Porto fonce vers un nouveau sacre. Un nouveau sacrao.

Nenê (PSG) Pastore a marqué. Thiago Motta a marqué. Menez a marqué. En gros, les nouvelles recrues ont marqué. « Ah ouais ? Bah si c’est comme ça, moi, j’en mets deux. Na » . En course pour le melon d’or 2012.

Jurgen Klopp (Borussia Dortmund) L’entraîneur de la semaine, c’est lui. Deux titres de champion consécutifs, au nez et à la barbe du Bayern Munich. Au bon souvenir de Mathieu Valbuena.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Lyon avec ses leaders