1. //
  2. // Bilan du week-end

L'équipe-type du dimanche

Pour parler des plus beaux moments du week-end européen, pas besoin de faire du remplissage en allant inventer des actions sur une console de jeux. Dans ta face, Thomas Thouroude.

Modififié
0 13
Sur le banc
Lloris

Lloris

Il retrouve ses fondamentaux. Une sortie kamikaze qui fait le bonheur du médecin spécialiste des croisés à Sochaux. Baky Koné en a frémi devant sa télé.

Méxès

Méxès

Relance pourrie + couverture de l’attaquant sur le but que se prend son équipe. Heureusement pour Philou, son successeur à la Roma, Kjaer, est encore plus mauvais.

Taïwo

Taïwo

Il a tiré un coup franc avec la finesse de Pirlo. Forcément plus fort parce qu’il y avait la puissance propre à l’ancien marseillais.

Aluko

Aluko

Un solo impressionnant pour permettre à son équipe de retarder le sacre de l’ennemi honni. Quand on ne peut pas gagner un titre, il y a toujours un moyen de se racheter.

Torres

Torres

Stamford Bridge l’a applaudi pour … son abnégation au pressing. Enfin un endroit où Brandao serait compris ?

Mandanda

Mandanda

Tellement bon à Nice que Deschamps songe à l’aligner mercredi soir contre le Bayern. Il est suspendu ? L’OM perdra sur tapis vert ? Peut-être, mais au moins, pendant 90 minutes, tout le stade y croira.

Maicon

Maicon

Enfin de retour à son vrai niveau, il ne s’est quasiment pas fait prendre en défaut. Par contre, les montées, il a arrêté.

Piqué

Piqué

Contre Majorque, il joue quasiment avant-centre pour doubler la mise. Risqué pour un défenseur central, Puyol devait assurer pour deux derrière. Ah non, il était lui aussi aux avant-postes. Bon.

Kaboul

Kaboul

Dans une partie abominable, il a su tirer son épingle du jeu, en étant solide dans les duels avec Drogba et en s’offrant deux montées très « fast & furious » .

Gibbs

Gibbs

Toujours présenté comme le timide remplaçant, Gibbs s’impose enfin à Arsenal. Il ouvre même son compteur contre Aston Villa. André Santos ? C’est quoi ça, l’ancien buteur de Sochaux ?

Kagawa

Kagawa

Il est certain que si le meneur jouait à New York, il serait bien plus populaire que Jérémy Lin.

Digard

Digard

Visiblement, on peut gifler un joueur sous les yeux de l’arbitre sans récolter la moindre sanction. C’est une question de réseau ou c’est parce que c’était sur Brandao ?

Marchisio

Marchisio

Soi-disant l’enfant du club. Quand il veut jouer un ballon dans la surface, il se mange un coup d’épaule de Vucinic, son coéquipier, qui veut poursuivre l’action tranquille. Le genre de mésaventure qui n’arrive pas à Del Piero.

Obraniak

Obraniak

Sa passe sur le but bordelais est tellement précise que ses deux attaquants partent seuls au but sans être hors-jeu. Au Parc, le néo-polonais met la balle où il veut. Pas vrai Greg Coupet ?

Holt

Holt

Un but de la tête où l’on doit résister à l’épaule après un lob sur le goal comme Ibra. Un péno comme Ibra. Et un titre de champion à la fin de la saison comme Ibra ?

Giroud

Giroud

Faut quand même se mettre dans le contexte : il reste une minute à jouer, ton équipe joue le titre mais est accrochée à domicile face à l’un des meilleurs goals de Ligue 1. Et toi, bah tu tentes un geste fou à l’entrée de la surface. Normal.

Mandanda (Marseille) : Tellement bon à Nice que Deschamps songe à l’aligner mercredi soir contre le Bayern. Il est suspendu ? L’OM perdra sur tapis vert ? Peut-être, mais au moins, pendant 90 minutes, tout le stade y croira.

Maicon (Inter Milan) : Enfin de retour à son vrai niveau, il ne s’est quasiment pas fait prendre en défaut. Par contre, les montées, il a arrêté.

Piqué (Barcelone) : Contre Majorque, il joue quasiment avant-centre pour doubler la mise. Risqué pour un défenseur central, Puyol devait assurer pour deux derrière. Ah non, il était lui aussi aux avant-postes. Bon.

Kaboul (Tottenham) : Dans une partie abominable, il a su tirer son épingle du jeu, en étant solide dans les duels avec Drogba et en s’offrant deux montées très « fast & furious » .

Gibbs (Arsenal) : Toujours présenté comme le timide remplaçant, Gibbs s’impose enfin à Arsenal. Il ouvre même son compteur contre Aston Villa. André Santos ? C’est quoi ça, l’ancien buteur de Sochaux ?

Kagawa (Dortmund): Il est certain que si le meneur jouait à New York, il serait bien plus populaire que Jérémy Lin.

Digard (Nice) : Visiblement, on peut gifler un joueur sous les yeux de l’arbitre sans récolter la moindre sanction. C’est une question de réseau ou c’est parce que c’était sur Brandao ?

Marchisio (Juventus) : Soi-disant l’enfant du club. Quand il veut jouer un ballon dans la surface, il se mange un coup d’épaule de Vucinic, son coéquipier, qui veut poursuivre l’action tranquille. Le genre de mésaventure qui n’arrive pas à Del Piero.

Obraniak (Bordeaux) : Sa passe sur le but bordelais est tellement précise que ses deux attaquants partent seuls au but sans être hors-jeu. Au Parc, le néo-polonais met la balle où il veut. Pas vrai Greg Coupet ?

Holt (Norwich) : Un but de la tête où l’on doit résister à l’épaule après un lob sur le goal comme Ibra. Un péno comme Ibra. Et un titre de champion à la fin de la saison comme Ibra ?

Giroud (Montpellier) : Faut quand même se mettre dans le contexte : il reste une minute à jouer, ton équipe joue le titre mais est accrochée à domicile face à l’un des meilleurs goals de Ligue 1. Et toi, bah tu tentes un geste fou à l’entrée de la surface. Normal.

Lloris (Lyon) : Il retrouve ses fondamentaux. Une sortie kamikaze qui fait le bonheur du médecin spécialiste des croisés à Sochaux. Baky Koné en a frémi devant sa télé.

Méxès (Milan AC) : Relance pourrie + couverture de l’attaquant sur le but que se prend son équipe. Heureusement pour Philou, son successeur à la Roma, Kjaer, est encore plus mauvais.

Taïwo (Queens Park Rangers) : Il a tiré un coup franc avec la finesse de Pirlo. Forcément plus fort parce qu’il y avait la puissance propre à l’ancien marseillais.

Aluko (Glasgow Rangers) : Un solo impressionnant pour permettre à son équipe de retarder le sacre de l’ennemi honni. Quand on ne peut pas gagner un titre, il y a toujours un moyen de se racheter.

Torres (Chelsea) : Stamford Bridge l’a applaudi pour … son abnégation au pressing. Enfin un endroit où Brandao serait compris ?



Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Imbécile heureux Niveau : District
"Si le meneur jouerait"
C'est juste incroyable b*ordel de m*erde ! niveau CE2
Imbécile heureux Niveau : District
"Thomas Touroude" même ça tu ne peux pas l'écrire correctement?
Sympa de vanner Thouroude, en attendant lui il confond pas Mexès et Ambrosini...
C'est vrai que le si + conditionnel fait mal aux yeux.
Et Obraniak a "crucifié" Coupet-je saute-je saute pas-je saute-ah merde but au SDF, pas au Parc.
Dans le genre, on peut aussi ajouter "Soit disant".
Yen a qui se sont levés du pied gauche ce matin calmez vous un peu.

Toujours aussi drôle l'équipe type du dimanche continue comme sa Romain!
Sinon les accents dans la langue de Shakespeare: "jérémy lin"...
J'ai beau supporter le PSG, j'suis obligé d'applaudir les prestations de Giroud, franchement surprenant et très raffraichissant. Beaucoup de talent, un mec qui parait simple, accessible & sympa. Son but de samedi est magnifique. Par contre, Menez qui le compare au Gignac de Toulouse, je ne sais pas s'il doit bien le prendre...
En espérant qu'il confirme chez les Bleus dès cet été.
Franchema le but de giroud est aussi moche que sa meuf
viva les poiro Niveau : District
Jm'attendais à revoir la doublette Ben Arfa-Benzema dans l'équipe type vu les matchs réalisés ce week end.

Et torres c'est bien sur le seul site qu'il apparait plus de fois dans l'équipe type que Cristiano ou Messi
Sinon, c'est Ambrosini qui a fait la connerie sur le but encaissé par le Milan... Pauvre Philou, il a rien fait le pauvre
Ta femme doit sacrément être bien gaulée Aldous.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 13