L'équipe-type du dimanche

Quoi de neuf ce week-end ? Cristiano Ronaldo marque, Messi aussi, Rooney aussi, Mario Gomez aussi, Ibrahimovic aussi, Drogba aussi. Bon, bah, pas grand chose de neuf, alors? Mais si, mais si. La preuve : Siaka Tiéné et Paolo Cannavaro ont planté leur premier but de la saison. Si ça, ce ne sont pas des sacrées nouveautés.

10 12
Sur le banc
Mario
Gomez

Mario Gomez

Un petit triplé, comme ça, histoire de rappeler que le patron de Bundesliga, c’est lui. Klaas Jan qui ?

Fabio
Borini

Fabio Borini

Il n’a aucune dégaine. Il n’a aucun charisme. Et pourtant, il plante, plante et plante encore. Quatrième but consécutif, contre Palerme, le huitième lors des dix derniers matches. En même temps, à côté de Bojan, ce n’est pas bien compliqué d’avoir l’air d’un super joueur.

Tino
Costa

Tino Costa

Un but, une expulsion, l’ancien de Montpellier a connu le meilleur et le pire contre Majorque. Un peu comme son équipe, tenue en échec à domicile alors qu’elle menait 2-0.

Yoann
Gouffran

Yoann Gouffran

Un but, une passe décisive, et Alex Dupont qui dit que « Bordeaux est la plus belle équipe qu’il ait affronté au stade Francis-Le Blé » . Le même mec qui avait dit qu’il allait battre Paris avec son cactus.

Martin
Atkinson

Martin Atkinson

Le fayot de la semaine. Hill marque pour QPR. Ni lui, ni son juge de ligne, ne voit que le ballon a franchi à la ligne. A la fin du match, il s’indigne. « C’est de la faute de la FA, qui ne met pas la technologie à notre disposition » . C’est pas moi c’est lui.

Cristiano
Hardy

Cristiano Hardy

« Moi je joue contre le Bétis Séville, à l’extérieur, et je marque deux buts » .

Thébaux

Thébaux

Homme du match en ayant perdu 3-0. Ce qui prouve soit le super niveau offensif de Montpellier. Ou la nullité défensive de Caen.

Henri
Bedimo

Henri Bedimo

« C’est sûr, on ne va pas tuer l’ours tout de suite » . Rien que pour cette punchline, il mérite sa place dans l’équipe-type, même si on le fait jouer à droite parce qu’il y a déjà Tiéné à gauche. Après, qu’il ait été le meilleur montpelliérain contre Caen, ça, c’est secondaire.

Jan
Vertonghen

Jan Vertonghen

Il y a un mois, l’Ajax était sixième. Aujourd’hui, l’Ajax est deuxième. Et le défenseur belge n’y est pas pour rien, comme le prouve son énorme prestation (et son but) contre Waalwijk. Avec Kompany, Vermaelen et Lombaerts, la Belgique a vraiment de sacrés arguments en défense. Vivement l’Euro. Ah… non…

Cannavaro

Cannavaro

Son premier but cette saison en Serie A coïncide avec son pire match en défense depuis très longtemps. Mais Cannavaro junior s’en tape. C’est la logique Zeman : on peut encaisser trois buts si on en marque un de plus. Naples en a mis trois de plus.

Siaka
Tiéné

Siaka Tiéné

Maxwell absent ? Et alors ? Y’a Siaka. Hop, je m’offre une montée, hop, je marque un but d’avant-centre, hop, c’est mon premier but avec le PSG. Hop, Paris est leader. Siaka demander.

Franck
Ribéry

Franck Ribéry

Le Bayern est en train, une nouvelle fois, de laisser filer le titre. Non. Francky ne veut pas. Il prend en mains son équipe, régale ses attaquants avec trois passes décisives, et claque son petit pion du week-end. Sérieusement, c’est quand que Joachim Löw le convoque ?

Habib
Sow

Habib Sow

L’Academica Coimbra est venu treize fois à Porto dans son histoire. Bilan : douze défaites et un nul. Pour la quatorzième, le neuvième du championnat portugais a bien failli réaliser un exploit unique. Mais à la dernière minute, ce bon vieux Habib Sow a la bonne idée de provoquer un péno et de se faire exclure. Hulk transforme. 1-1. La lose.

Ashley
Young

Ashley Young

Manchester United retrouve la tête de la Premier League après plus de cinq mois. Rooney a planté les deux buts, mais le détonateur de l’équipe, c’est lui. Et au milieu des Giggs, Scholes et Ferdinand, ce Young-là fait du bien.

Bakary
Sako

Bakary Sako

L’homme le plus poisseux de Ligue 1. Il a déjà trouvé neuf fois les montants cette saison, dont deux, samedi, contre Valenciennes. Heureusement qu’il marque aussi le but décisif, sinon, il aurait vraiment la rage.

Didier
Drogba

Didier Drogba

Equation londonienne. 100ème but de Drogba en Premier League + première victoire pour Di Matteo = Villas-Boas a vraiment l’impression que tout le monde ne pouvait pas le blairer.

Zlatan
Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic

Que ce soit pour une frasque, pour un geste fou ou pour un but somptueux, il fait toujours parler de lui. Ce week-end, il a fait les trois. Un but de dingue, un geste insensé (petit piqué dans un angle impossible qui frôle le montant) et une provocation envers une journaliste de Sky ( « Qui est-ce que tu regardes comme ça ? » ). Un génie.

Thébaux (Caen) Homme du match en ayant perdu 3-0. Ce qui prouve soit le super niveau offensif de Montpellier. Ou la nullité défensive de Caen.

Henri Bedimo (Montpellier) « C’est sûr, on ne va pas tuer l’ours tout de suite » . Rien que pour cette punchline, il mérite sa place dans l’équipe-type, même si on le fait jouer à droite parce qu’il y a déjà Tiéné à gauche. Après, qu’il ait été le meilleur montpelliérain contre Caen, ça, c’est secondaire.

Jan Vertonghen (Ajax) Il y a un mois, l’Ajax était sixième. Aujourd’hui, l’Ajax est deuxième. Et le défenseur belge n’y est pas pour rien, comme le prouve son énorme prestation (et son but) contre Waalwijk. Avec Kompany, Vermaelen et Lombaerts, la Belgique a vraiment de sacrés arguments en défense. Vivement l’Euro. Ah… non…

Cannavaro (Napoli) Son premier but cette saison en Serie A coïncide avec son pire match en défense depuis très longtemps. Mais Cannavaro junior s’en tape. C’est la logique Zeman : on peut encaisser trois buts si on en marque un de plus. Naples en a mis trois de plus.

Siaka Tiéné (PSG) : Maxwell absent ? Et alors ? Y’a Siaka. Hop, je m’offre une montée, hop, je marque un but d’avant-centre, hop, c’est mon premier but avec le PSG. Hop, Paris est leader. Siaka demander.

Franck Ribéry (Bayern Munich) Le Bayern est en train, une nouvelle fois, de laisser filer le titre. Non. Francky ne veut pas. Il prend en mains son équipe, régale ses attaquants avec trois passes décisives, et claque son petit pion du week-end. Sérieusement, c’est quand que Joachim Löw le convoque ?

Habib Sow (Academica) L’Academica Coimbra est venu treize fois à Porto dans son histoire. Bilan : douze défaites et un nul. Pour la quatorzième, le neuvième du championnat portugais a bien failli réaliser un exploit unique. Mais à la dernière minute, ce bon vieux Habib Sow a la bonne idée de provoquer un péno et de se faire exclure. Hulk transforme. 1-1. La lose.

Ashley Young (Manchester United) : Manchester United retrouve la tête de la Premier League après plus de cinq mois. Rooney a planté les deux buts, mais le détonateur de l’équipe, c’est lui. Et au milieu des Giggs, Scholes et Ferdinand, ce Young-là fait du bien.

Bakary Sako (Saint-Etienne) L’homme le plus poisseux de Ligue 1. Il a déjà trouvé neuf fois les montants cette saison, dont deux, samedi, contre Valenciennes. Heureusement qu’il marque aussi le but décisif, sinon, il aurait vraiment la rage.

Didier Drogba (Chelsea) Equation londonienne. 100ème but de Drogba en Premier League + première victoire pour Di Matteo = Villas-Boas a vraiment l’impression que tout le monde ne pouvait pas le blairer.

Zlatan Ibrahimovic (Milan AC) : Que ce soit pour une frasque, pour un geste fou ou pour un but somptueux, il fait toujours parler de lui. Ce week-end, il a fait les trois. Un but de dingue, un geste insensé (petit piqué dans un angle impossible qui frôle le montant) et une provocation envers une journaliste de Sky ( « Qui est-ce que tu regardes comme ça ? » ). Un génie.

Mario Gomez (Bayern Munich) Un petit triplé, comme ça, histoire de rappeler que le patron de Bundesliga, c’est lui. Klaas Jan qui ?

Fabio Borini (Roma) Il n’a aucune dégaine. Il n’a aucun charisme. Et pourtant, il plante, plante et plante encore. Quatrième but consécutif, contre Palerme, le huitième lors des dix derniers matches. En même temps, à côté de Bojan, ce n’est pas bien compliqué d’avoir l’air d’un super joueur.

Tino Costa (Valence) Un but, une expulsion, l’ancien de Montpellier a connu le meilleur et le pire contre Majorque. Un peu comme son équipe, tenue en échec à domicile alors qu’elle menait 2-0.

Yoann Gouffran (Bordeaux) Un but, une passe décisive, et Alex Dupont qui dit que « Bordeaux est la plus belle équipe qu’il ait affronté au stade Francis-Le Blé » . Le même mec qui avait dit qu’il allait battre Paris avec son cactus.

Martin Atkinson (Bolton) Le fayot de la semaine. Hill marque pour QPR. Ni lui, ni son juge de ligne, ne voit que le ballon a franchi à la ligne. A la fin du match, il s’indigne. « C’est de la faute de la FA, qui ne met pas la technologie à notre disposition » . C’est pas moi c’est lui.

Cristiano Hardy (Real Madrid) « Moi je joue contre le Bétis Séville, à l’extérieur, et je marque deux buts » .

Laurel Messi (FC Barcelone) « Moi je joue contre le Racing Santander, à l’extérieur, et j’en marque deux aussi » . Et l’histoire continue.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Lombaerts ? Heu non c'est une clinche ce mec.

Vermaelen et Vertonghen réuni à Arsenal ça pourrait le faire par contre.
Énorme pour Laurel et Hardy ^^
Prosper le deconneur Niveau : District
Y aurait pas un peu trop de mec de L1 dans cette équipe type par hasard?
Lombaerts est une quiche a.. gauche. En défense centrale, sa vraie place, il est excellent.
+1 Prosper le déconneur, c'est qui, qui a fait cette équipe ? Laurent fournier ?
Le plus beau geste technique de Zlatan dans ce match, c'est d'avoir visé la tête -et touché- d'un adversaire avec le ballon alors qu'il a le dos tourné, un ouf !
Maggiori, arrête de faire ton Laziale, et reconnais que Borini est réellement un super joueur. Et Bojan aussi. Kozak qui ?!
Le_Touriste Niveau : DHR
Énorme le Laurel et Hardy :-) n empêche il manque Gameiro , l homme qui marque a pique ,parce que son but tombe pile quand Hoarau lui chauffe les fesses .
P'tite mention aux Dijonnais pour le "mais ils sont ou les parisiens?" chanté à l'unisson par le stade..c'est vrai que quand t'es 18e tu peux légitimement la ramener. Amis Dijonnais, l'année prochaine vous allez découvrir la Beaujoire, Bollaert et Louis II..ça a un goût de L1, mais c'est bien de la L2..
Ragondinho Niveau : CFA
Laurel et Hardy !!!!!
Enorme comme toujours ce Onze !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 12