L'équipe-type du dimanche

Ce week-end, on a vu Arsenal atomiser Tottenham, la Juve revenir de San Siro avec un point, Lyon et Paris offrir un spectacle incroyable, et le Bayern Munich imposer sa puissance contre Schalke. Ah, et puis aussi des erreurs arbitrales, des cartons rouges et des buts de fou. Et un t-shirt de Balotelli. Tous les ingrédients du week-end réussi sont réunis.

Modififié
0 7
Sur le banc
Jourdren

Jourdren

Le jour où Montpellier s’empare de la tête de la Ligue 1, le meilleur héraultais, c’est lui. Question : Ancelotti lui a-t-il envoyé « va te jeter à la mer  » par texto ?

Adriano

Adriano

Deux matches joués cette saison. Un but. Avec 10 kilos en moins, il nous claquera les stats de Messi. Ouais.

Lampard

Lampard

Une défaite face à Bolton, et Villas-Boas sautait. Lampard, malgré les rancoeurs, a eu un peu de peine pour le Portugais qui, rappelons le, n’a qu’un an de plus que lui. Il a contribué à sauver sa tête grâce à une grosse prestation, ponctuée par un but et une passe décisive. La rancune n'est que la preuve de la faiblesse.

Bender

Bender

A une lettre près, il avait le nom d’un ustensile de cuisine. Ce qui ne l’a pas empêché de cuisiner Cologne, avec un doublé qui permet au Bayer de grimper à la cinquième position.

Buffon

Buffon

« Si je m’étais rendu compte que le ballon de Muntari avait franchi la ligne, de toutes façons, je ne l’aurais pas dit à l’arbitre » . Prends ça, le code de l’éthique de Prandelli.

Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Mouais, pas mal ta talonnade.

Elana

Elana

Blague Carambar : « Marseille n’avait plus perdu depuis trois mois. Et là... na » .

Sergio
Ramos

Sergio Ramos

Bien vu le coup du « je te mets un coup de coude dans le nez et ensuite je t’engueule pendant que tu es à terre pour faire croire que tu simules » . Le mieux, c’est que ça marche : Diego Costa, le nez endolori, a pris un jaune. Et le pire, c’est que Pepe n’y est pour rien.

Hummels

Hummels

Il est plutôt beau gosse, il est élégant, et il est à la tête d’une magnifique équipe de Dortmund. Leader de Bundesliga, le Borussia vient d’enchaîner sept victoires consécutives, et n’a encaissé que trois buts en 2012. Non, Hummels n’y est pas pour rien, si vous vous posiez la question.

Aronica

Aronica

Avec sa tête d’acteur des années 80, il est l’une des colonnes de ce Napoli des merveilles. Face à l’Inter, il a tout donné, même de son être, en se faisant exclure en fin de match pour éviter l’égalisation des neazzurri. Il ratera le match contre Parme ? Et alors ? Il en profitera pour se mater un bon vieux film de De Laurentiis. L’oncle, hein.

Balzaretti

Balzaretti

Expulsion après 73 secondes de jeu, record de la saison en Italie. Derrière, son équipe en prend quatre à Sienne. Pas mal, la stratégie pour séduire Leonardo…

Walcott

Walcott

Il court, il passe, il rate, il court, il rate, il passe, il rate, il rate, il rate. Et puis hop. D'un coup, il court, il tire, il marque, il court, il tire, il marque. Encore un mec qui devrait s’abonner à « Psychologies »

Michel
Bastos

Michel Bastos

Un crâne chauve de cancéreux (qui, en plus, le fait ressembler à Wiltord), et une reprise de volée chirurgicale. Bastos, ou l’hôpital qui ne se fout pas de la charité.

Ribery

Ribery

Tonton Francky n’aime pas qu’on lui vole la vedette. Opposition entre Gomez et Huntelaar, les deux meilleurs buteurs de Bundesliga ? Tu parles. Le patron, c’est lui. Un doublé : emballé, c’est pesé, et on en parle plus. Raùl n’avait plus vécu ça depuis la Coupe du Monde 2006. Nostalgie.

Giggs

Giggs

Pour fêter son 900ème match avec le maillot de Manchester United (900 matches putain…), le Gallois volant a trouvé bon d’inscrire le but de la victoire de son équipe à la 91ème minute. Le premier but mancunien avait été inscrit par un autre petit jeune, un certain Paul Scholes.

Hoarau

Hoarau

Cela faisait deux ans tout rond qu’il n’avait pas claqué un doublé en Ligue 1. Grand Guillaume a déployé son mètrekatrevindouze dans les arrêts de jeu, et permet au PSG de ramener un point inespéré de Gerland. Kevin qui ?

Denis

Denis

Il n’avait pas encore marqué en 2012. « Denis ? Je ne m’inquiète pas. Je sais qu’il va marquer » avait assuré son coach, avant le match contre la Roma. Bien vu, el Tanque en a planté trois. Et la Roma sombre, 4-1. A une semaine du derby, ça fait tâche.

Elana (Brest) Blague Carambar : « Marseille n’avait plus perdu depuis trois mois. Et là... na » .

Sergio Ramos (Real Madrid) Bien vu le coup du « je te mets un coup de coude dans le nez et ensuite je t’engueule pendant que tu es à terre pour faire croire que tu simules » . Le mieux, c’est que ça marche : Diego Costa, le nez endolori, a pris un jaune. Et le pire, c’est que Pepe n’y est pour rien.

Hummels (Borussia Dortmund) Il est plutôt beau gosse, il est élégant, et il est à la tête d’une magnifique équipe de Dortmund. Leader de Bundesliga, le Borussia vient d’enchaîner sept victoires consécutives, et n’a encaissé que trois buts en 2012. Non, Hummels n’y est pas pour rien, si vous vous posiez la question.

Aronica (Napoli) Avec sa tête d’acteur des années 80, il est l’une des colonnes de ce Napoli des merveilles. Face à l’Inter, il a tout donné, même de son être, en se faisant exclure en fin de match pour éviter l’égalisation des neazzurri. Il ratera le match contre Parme ? Et alors ? Il en profitera pour se mater un bon vieux film de De Laurentiis. L’oncle, hein.

Balzaretti (Palerme) Expulsion après 73 secondes de jeu, record de la saison en Italie. Derrière, son équipe en prend quatre à Sienne. Pas mal, la stratégie pour séduire Leonardo…

Walcott (Arsenal) Il court, il passe, il rate, il court, il rate, il passe, il rate, il rate, il rate. Et puis hop. D'un coup, il court, il tire, il marque, il court, il tire, il marque. Encore un mec qui devrait s’abonner à « Psychologies »

Michel Bastos (Lyon) Un crâne chauve de cancéreux (qui, en plus, le fait ressembler à Wiltord), et une reprise de volée chirurgicale. Bastos, ou l’hôpital qui ne se fout pas de la charité.

Ribery (Bayern Munich) Tonton Francky n’aime pas qu’on lui vole la vedette. Opposition entre Gomez et Huntelaar, les deux meilleurs buteurs de Bundesliga ? Tu parles. Le patron, c’est lui. Un doublé : emballé, c’est pesé, et on en parle plus. Raùl n’avait plus vécu ça depuis la Coupe du Monde 2006. Nostalgie.

Giggs (Manchester United) Pour fêter son 900ème match avec le maillot de Manchester United (900 matches putain…), le Gallois volant a trouvé bon d’inscrire le but de la victoire de son équipe à la 91ème minute. Le premier but mancunien avait été inscrit par un autre petit jeune, un certain Paul Scholes.

Hoarau (PSG) : Cela faisait deux ans tout rond qu’il n’avait pas claqué un doublé en Ligue 1. Grand Guillaume a déployé son mètrekatrevindouze dans les arrêts de jeu, et permet au PSG de ramener un point inespéré de Gerland. Kevin qui ?

Denis (Atalanta) : Il n’avait pas encore marqué en 2012. « Denis ? Je ne m’inquiète pas. Je sais qu’il va marquer » avait assuré son coach, avant le match contre la Roma. Bien vu, el Tanque en a planté trois. Et la Roma sombre, 4-1. A une semaine du derby, ça fait tâche.

Jourdren (Montpellier) Le jour où Montpellier s’empare de la tête de la Ligue 1, le meilleur héraultais, c’est lui. Question : Ancelotti lui a-t-il envoyé « va te jeter à la mer  » par texto ?

Adriano (Corinthians) Deux matches joués cette saison. Un but. Avec 10 kilos en moins, il nous claquera les stats de Messi. Ouais.

Lampard (Chelsea) Une défaite face à Bolton, et Villas-Boas sautait. Lampard, malgré les rancoeurs, a eu un peu de peine pour le Portugais qui, rappelons le, n’a qu’un an de plus que lui. Il a contribué à sauver sa tête grâce à une grosse prestation, ponctuée par un but et une passe décisive. La rancune n'est que la preuve de la faiblesse.

Bender (Bayer Leverkusen) A une lettre près, il avait le nom d’un ustensile de cuisine. Ce qui ne l’a pas empêché de cuisiner Cologne, avec un doublé qui permet au Bayer de grimper à la cinquième position.

Buffon (Juventus) : « Si je m’étais rendu compte que le ballon de Muntari avait franchi la ligne, de toutes façons, je ne l’aurais pas dit à l’arbitre » . Prends ça, le code de l’éthique de Prandelli.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) Mouais, pas mal ta talonnade.

Messi (FC Barcelone) Mouais, pas mal ton coup-franc.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

mais non ! bender il a le nom parfait faudrait juste que ce soit un robot fabriqué au mexique et dont le seul carburant est la bière .... zavez rien compris pfff
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
ah un fan de futurama par ici...
Sinon il n'y a pas de commission de visionnage en Liga??
crâne de cancereux.. c'est censé être drôle?
La photo d'Adriano, par contre, est bien drôle
tumblingdice Niveau : Loisir
Et David Trézéguet dans tout ça? ça nous fait un beau remplaçant de luxe en ce moment, non?
Messi et cr7: les 2 seuls joueurs au monde qui quand ils marquent un seul but dans un match, ils font baisser leur moyenne...
Pas drôle la blague sur les cancéreux
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 7