L'équipe-type du dimanche

C'est reparti pour la Ligue 1. Mais pas seulement. Community Shield, Supercoupe d'Italie et du Portugal, championnat des Pays-Bas, de Russie ou d'Allemagne : ce premier week-end de foot 2011-12 a également permis à des joueurs de toute l'Europe de briller. Vous nous aviez manqué, messieurs.

Modififié
0 5

ONZEThébaux (Caen). Alexis Thébaux pourra dire un jour à ses enfants que Caen a eu la meilleure défense de Ligue 1. Et il se vantera du fait que c'est en grande partie grâce à lui, et notamment à sa double parade folle face à Valenciennes. Anyukov (Zénith Saint-Pétersbourg). S'il y avait un match au cours duquel il fallait briller, c'était bien celui-là. Face au CSKA Moscou, Alexander Anyukov a été impeccable, en annihilant Doumbia, le meilleur buteur du championnat, puis en allant assassiner le CSKA d'une frappe puissante. Et le leader n'est plus qu'à deux longueurs.Meïté (Dijon). L'ancien défenseur marseillais se souviendra longtemps de son retour en France, après cinq années d'exil en Angleterre. Tiens, cinq. Comme le nombre de buts encaissés par Dijon. Welcome back.Rolando (Porto). En général, à Porto, Falcao et Hulk se chargent d'enfiler les pions. Mais quand l'un est absent, et l'autre a envie de se muer en passeur, alors c'est Rolando, le défenseur, qui s'y colle. Avec un doublé, il offre le quatrième titre de l'année 2011 au club portugais. Cap de refaire la même face au Barça ?Schevchuk (Shakhtar). On connaissait Schevchenko, l'attaquant, voilà Schevchuk, le défenseur. A 32 ans, le joueur du Shakhtar s'impose, enfin, comme le titulaire indiscutable du champion d'Ukraine. En plus d'avoir scoré face à Kryvbas, il n'est pas étranger au fait que le Shakhtar n'ait encaissé que 2 buts en 5 journées de championnat. Seedorf (Milan AC). L'âge n'affecte pas le talent. En sous régime lors de la première période face à l'Inter, le Hollandais est monté en puissance et a changé le match. Le caviar pour Ibra vaut un but, et ses déplacements incessants ont rendu fou l'arrière-garde interiste. Si lui a 35 ans, alors ses coéquipiers en ont 40. Lucho (Marseille). "Lucho va partir". "Lucho en contact avec la Roma". "Lucho convoité en Espagne". Au final, Lucho rien du tout. Lucho est à Marseille. Lucho enchante le Vélodrome. Lucho marque d'une reprise d'une volée. Lucho est le meilleur joueur de l'OM. Großkreutz / Götze (Borussia Dortmund). Sahin parti du côté du Real Madrid, les clefs du jeu du Borussia Dortmund reviennent aux deux G. Le premier a claqué un doublé, le second y est allé de son petit but et a délivré une passe décisive. Et le Borussia redémarre comme il avait conclu la saison dernière : en gagnant 3-1 à domicile. Nani (Manchester United). L'an dernier, il a déjà battu les records en inscrivant 40 buts en Liga. Ah non, ça, c'est l'autre. Celui-là, portugais aussi, a claqué un doublé pour offrir le soixantième trophée de l'histoire de Man United, mais ne coûte pas 92 millions d'euros. Et c'est mieux ainsi.Quercia (Lorient). Conférence de presse au terme de PSG-Lorient. Un journaliste : « Président, quel est le budget de Lorient? » , Loïc Féry : « 35 millions d'euros. Un peu moins que Pastore » . Grâce au but de Julien Quercia, cette réponse devient la plus belle déclaration du week-end. Sulejmani (Ajax). Suarez est parti. Emanuelson aussi. Stekelenburg aussi. Mais Miralem Sulejmani, lui, est resté. Du coup, le Serbe devient, à 22 ans, la nouvelle coqueluche du champion des Pays-Bas. Un doublé pour l'ouverture du championnat, et l'Ajax est déjà tout en haut du classement. Les absents ont toujours tort. REMPLACANTSIbrahimovic (Milan AC). Cheveux courts, longs ou façon samouraï, Ibra ne change pas : il est décisif. Lors de la Supercoupe d'Italie face à l'Inter, il réveille son équipe, d'abord en frappant le poteau, puis en égalisant. Avec ce Zlatan là, Berlusconi peut rêver un grand. Pastore (PSG). Même s'il a l'air d'avoir 14 ans sans ses cheveux longs et sans sa barbe, le nouveau joueur du PSG a réussi à flanquer le sourire à tous les supporters du Parc un soir de déluge et de défaite face à Lorient (0-1). Et ça, c'est déjà un putain d'exploit.Pitroïpa (Rennes). Il avait déjà fait bonne impression face à Rustavi, en Europa League. L'ancien joueur d'Hambourg a confirmé lors du succès fleuve de Rennes face à Dijon. S'il n'a pas marqué, le Burkinabè a été un poison pour la défense bourguignonne. Le nouveau joueur-fraîcheur de Ligue 1 ? Jael (Flamengo). La belle histoire du week-end. Alors que la confrontation face à Coritiba file vers un triste 0-0, le coach de Flamengo, Vanderlei Luxemburgo, le fait entrer à 8 minutes du terme. Et qui marque le seul but de la rencontre à la dernière seconde ? Jael, bien entendu. Et Flamengo s'envole en tête du classement. "Ole Gunnao SolskJael". Par Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est qui lucho ? Un type qu'a subit un home jacking .Résultat , il a envie fuire cette ville . Et puis , en dehors de cette séquestration
ça faisait un bout de temps qu'on en avait plus parlé tellement il a été inutile .
Méité titulaire ? Alors qu'il a aussi sa part de responsabilité dans les cinq buts encaissés hier ! Heureusement les 11 des week-end de sofoot sont composés de plaisanteries !
@bursac: t'as toujours pas compris le second degré de ces équipes-type? Meïté c'est pour la blague, on le sait qu'il a été bidon, et c'est sous-entendu dans l'article...
Je ne connais pas ce Jael, faudrait que je me renseigne
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rennes, gros braquet
0 5