En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Football
  2. //

L'équipe-type du dimanche

Ni Lionel Messi, ni Cristiano Ronaldo n'ont marqué ce week-end. De toute façon, beaucoup d'autres joueurs ont mérité leur place dans le onze du week-end.

Modififié

Les Titulaires Audard (FC Lorient) : Le gardien-capitaine des Merlus a passé son temps à repousser les assauts nancéens, multipliant les arrêts de grande classe dans un match qu'il est désormais bon d'appeler “le Synthético”. Et tout ça sans cheveux. Carragher (Liverpool) : Un véritable joueur de métier. A manqué d'arracher la jambe d'un Nani larmoyant après coup. N'a récolté qu'un jaune quand la terre entière attendait le rouge. What else? Subotić (Borussia Dortmund) : Ok Dortmund développe un jeu léché mais si les joueurs de Klopp n'ont concédé que 14 buts en championnat cette saison, c'est en grande partie grâce au Serbe, à deux doigts de marquer un coup-franc. Sinisa Mihajlovic a bien failli ressusciter.Kadhafi (Free Libye) : Des bases solides et un amour du maillot à toute épreuve.Heinze (Olympique de Marseille) : Une seule bonne passe dans tout le match contre Lille. Complètement fautif sur le but de PAF. Fin de contrat ou pas, Taïwo est déjà à l'échauffement pour le match suivant.Gattuso (AC Milan) : Ringhio a marqué ce week-end. La rareté de la chose aurait pu, à elle seule, justifier sa présence dans ce onze-type. Mais si en plus ce but donne la victoire face à la Juventus, parachève le limogeage de Delneri et précipite le retour aux affaires de Moggi...Mavuba (LOSC) : Hazard peut mettre autant de buts à 35 mètres qu'il le veut, le véritable patron à Lille, c'est lui. Pourtant pas beaucoup plus grand.Özil (Real Madrid) : “Le” joueur parfait : rayonnant sur le terrain, discret en dehors. A réussi ce que Marcelo n'a jamais imaginé faire. À savoir, laisser son melon aux vestiaires, fixer le gardien et glisser une offrande à Adebayor.Kuyt (Liverpool) : Il n'avait jamais marqué contre United. C'est désormais chose faite. Trois fois. Une prestation qui en ferait presque oublier son étrange ressemblance avec “Cinoque” des “Goonies”.Benzema (Real Madrid) : Une confiance retrouvée. L'Espagne commencerait-elle seulement à faire connaissance avec Karim Benzema ?Luis Suárez (Liverpool) : Il est à l'origine des trois buts des Reds. Et Fernando Torres n'est déjà plus qu'un vieux souvenir à Anfield. Les Remplaçants Sergio (Osasuna) : « Il est lent, il est grand, il est roux et il a une atrophie de la mâchoire. Et pourtant, le défenseur rojillo a donné un grand bol d'air frais aux Navarrais grâce à un joli coup de tête dans les arrêts de jeu » Javier Prieto-Santos. Bale (Tottenham) : Le Gallois n'est entré en jeu qu'à la 66ème minute. Juste assez pour filer la diarrhée aux supporters du Milan AC. Gareth is back ! Chafni (AJ Auxerroise) : Le Marocain, milieu offensif de formation, n'en finit plus de descendre de poste. C'est dans la peau d'un latéral droit qu'il a vécu son match contre Paris. Ce qui ne l'a pas empêché d'inscrire un but venu d'ailleurs pour une victoire inespérée. Defoe (Tottenham) : 17 matchs qu'il n'avait plus marqué. Jermain brise le signe indien et nettoie deux fois la lucarne gauche du gardien des Wolves. Tout ça pour un match nul 3-3. Shit ! Eto'o (Inter Milan) : Ou la puissance d'un poids lourd dans un corps de 70 kilos. Franck Lenfant


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 6 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
Les notes d'OM-Lille