En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

L'Equipe-type du dimanche

FA Cup oblige, la sélection du week-end est réduite au strict minimum. On allait quand même pas mettre Chaplow de Southampton. Encore que, face aux artistes peintres de la Ligue 1, y a match.

Modififié

ONZEAlexander Tettey (Rennes) : Un maillot trop grand pour lui et des mains trop petites pour décemment défendre les 17,52 mètres carrés du but. Il n'empêche, passé aux cages en raison du carton rouge de Douchez, le milieu norvégien a eu le mérite de partir du bon côté sur le penalty. Quant au deuxième but encaissé, il est venu rappeler à chacun que gardien de but, c'est vraiment un autre métier. Mattia Cassani (Palerme): Contrôle, grand pont, Davide Santon est aux fraises et Miccoli servi sur un plateau de cantine (0-1). Appel en profondeur, centre en force, Nocerino hérite de la gonfle et aggrave l'encoche (0-2). Seulement, en face, il y avait un mec qui signe ses matchs de deux Z. Per Mertesacker (Werder Brême): Doublé pour la grande tige de Brême. Le premier, enroulé grand angle dans le petit filet opposé et du bon côté. Le second, en mode raccroc et dans ses propres filets. Héros malgré lui, qu'on dit ? Adriano (AS Monaco): Arrière droit de genèse, le Brésilien est plus qu'à son aise dans l'axe de la défense. Face à l'OM, il a permis aux téléspectateurs insomniaques de s'octroyer une petite sieste de répit en annihilant les rares attaques marseillaises à la source. Pas un hasard donc si Monaco a une défense aussi waterproof que Lille, vingt-et-un buts (seulement) concédés. Eric Abidal (FC Barcelone) : Le Français dit vouloir terminer sa carrière au Barça et vient, dans ce sens, d'entamer des discussions cette semaine avec sa direction. Face à Alicante, il a mâché le travail de son agent et paraphé la première page de son nouveau contrat à six zéros par an. Avant la virgule, bien sûr. Mark Van Bommel (Milan AC): Pour fêter dignement son arrivée en Italie, Mark Le Moche a récolté sa première carte rouge. Soit deux cartons jaunes pour deux fautes de pervers. A 33 ans, l'artiste a encore de belles années devant lui. Simon Rolfes (Bayer Leverkusen): En sélection d'Allemagne, à son poste, il y a Schweinsteiger, Khedira et Ballack. Et pourtant, Simon et ses cheveux rebelles arborent 21 sélections. En club, malgré la présence de Michael, le vrai patron, c'est lui. Sinon les courbes de performances du Bayer ne seraient pas parallèles à sa courbe de présence. Fernando (Bordeaux): Fernando Menegazzo n'est pas défenseur, mais milieu de terrain. Forcé et contraint depuis un mois de piger derrière, le Brésilien a mis un match à rappeler son pressing au bon souvenir des milieux adverses. Marvin Martin (Sochaux): Deux "passes D" et un but. Marvin est déjà comparé à Xavi (...). Reste plus qu'à prier pour qu'il ne soit pas touché par le syndrome du Sochalien promis à un avenir radieux et dont le Wiki ressemble finalement aujourd'hui au trajet d'un routier belge. R.I.P Benoît Pedretti, PAF et Camel « Zizou » Meriem... Edinson Cavani (SSC Naples) : Si son grand frère a joué à l'AC Ajaccio, lui ne devrait jamais connaître les joies du championnat français. Pourquoi ? Parce qu'avec 17 réalisations déjà en 21 matchs de Serie A, il est trop bon pour se souiller à d'Ornano ou Francis-Le Blé. Et puis de toute façon, sa fiche dit qu'il est agoniste. Nikola Karabatic (France) : Et 1, et 2, et 3,... et 4, et 5 médailles d'or de champion (Europe, Monde et Olympique) pour Nikola. 10 buts et 5 passes décisives hier encore, le meilleur joueur français de tous les temps dans un sport collectif, c'est lui. Solide comme le roc. [page]BANCNicolas Penneteau (VAFC) : Restera bientôt dans la mémoire collective comme l'homme qui a fait tomber Claude Puel. Miguel Flano (Osasuna) : A compris que la meilleure défense face au Benz, c'est de le laisser faire. Mario Götze (Borussia Dortmund) : Le malheur des uns fait définitivement le bonheur des autres. Kagawa parti à la Coupe d'Asie, l'adolescent de 18 ans l'a remplacé au pied levé et confirmé en un mois le potentiel qu'on voulait bien lui prêter. La preuve, Jogi Low vient de l'appeler pour la deuxième fois. Kévin Gameiro (Lorient FC) : Kévin a eu deux ballons dans le match. Deux buts et chacun d'un pied différent. A défaut de partir au bras de fer pour son transfert, le Lorientais préfère soigner ses stats. Chacun sa méthode. Giampaolo Pazzini (Inter Milan) : Ses adversaires adorent le détester. Du temps où il jouait pour la Sampdoria, les Intéristes ne dérogeaient pas à la règle. Mais ce dimanche, ils ont changé d'avis. Il fallait pour cela le regarder dans les yeux. A lire : Ce qu'il faut retenir de la 21e journée de L122e journée de Serie ABarcelone déjà champion ?20e journée de Bundesliga


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 414€ à gagner avec Barça & Bayern il y a 8 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
il y a 8 heures 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 11 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 13 il y a 13 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9 Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 47 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9