L'équipe-type du dimanche

14 buts sur 10 rencontres. La Ligue 1 est retombée dans ses travers. Heureusement, le reste de l'Europe n'est pas contaminé. Des buts, de l'engagement : la bonne santé avant les fêtes, ça fait plaisir.

Modififié
0 11

ONZEMuslera (Lazio) : A la dernière minute, il sacrifie son bras pour arrêter un coup-franc vicieux de Del Piero. Dommage parce qu'en fait, il y avait encore une action derrière pour Krasic, et sa main n'était du coup plus assez ferme pour empêcher son équipe de perdre.Evra (Manchester United) : Il n'a peut-être pas joué, Man U/Arsenal n'étant programmé que lundi, mais ses déclarations sur le match sont le meilleur moyen de vendre la rencontre pour Canal+... et pour Arsène Wenger auprès de ses joueurs.Juan (Roma) : Il aurait pu être expulsé pour un tacle qui aurait cassé les deux jambes de Ben Arfa. Au final, il offre la victoire à son équipe du droit sur un coup-franc où il est hors-jeu. Le destin, on va dire ça comme ça. Spahic (Montpellier) : Il a inventé une nouvelle ruse : le coup de coude tellement violent qu'on est obligé de croire au début que l'attaquant simule. A la fin du match, son entraîneur est obligé de dire qu'il n'a pas vu l'action. C'est bon, il est prêt pour jouer à Arsenal.Dani Alves (Barcelone) : D'accord Messi met encore un but d'anthologie à la suite d'un triple une-deux. Mais encore faut-il que quelqu'un soit là pour lui remettre la balle à chaque fois. Yaya Touré (Manchester City) : Tevez n'est pas là ? Pas grave, l'Ivoirien a offert tout seul les trois points à son équipe. Si ça se trouve, son départ de Barcelone, ce n'est pas pour l'argent, c'est pour l'ambition sportive. LOL.Sahin (Dortmund) : Contre le Werder, il a mis un amour de coup-franc. Où la balle tourne lentement, comme dans un film. Et il parait que dans le jeu, c'est encore plus fort, c'est le meilleur de la Bundesliga.Nenê (Paris SG) : Si vous avez un pote supporter du PSG et que vous, vous ne l'êtes pas, c'est insupportable. Vous n'entendez parler que de titre en L1, et de l'avenir côté gauche de la Seleçao. L'honnêteté pousse quand même à dire que ça fait cinq mois que Nêne est en feu. Pas mal pour un mec dit caractériel.Krasic (Juventus) : Comme Quagliarella, c'est le symbole de cette nouvelle Juve : c'est naïf de temps en temps, maladroit parfois. Mais ça ne lâche jamais et ça va chercher la victoire à la fin.Ibrahimovic (Milan AC) : Encore dans le coup sur tous les buts du Milan. Le vestiaire se range derrière lui sans discuter. Et s'il reste plus de trois ans, le club sera rebaptisé le Ibra AC ? Drogba (Chelsea) : En une action, il a clashé Dawson, Gomes, Carlo Ancelotti et tous les supporters dans le stade. Mais quand on fait le malin, on se doit de ne pas rater un penalty à la dernière minute.BANCAbbiati (Milan AC) : Son équipe gagnait 3-0. Il aurait pu laisser filer, mais il a bondi pour détourner un péno de Di Vaio. Peut-être qu'il va arrêter d'être aussi sous-estimé. Zaccardo (Parme) : Zamparini, le président de Palerme, chambre toujours ses anciens joueurs lorsqu'ils reviennent jouer en Sicile. Bien vu, son ancien latéral a tué le match en marquant contre son camp. Schweinsteiger (Bayern Munich) : Un bon match. Mais sa meilleure action, c'est à la fin, quand il prend le micro pour dire qu'il prolonge au Bayern. Ça semblait être mieux qu'un but d'anthologie pour les supporters.Pedro (Barcelone) : Au vu de sa forme, on en est presque à se dire que le grand oublié de la short list du Ballon d'Or c'est pas Sneijder, mais lui. Piatti (Almeria) : La Liga cette saison, c'est simple : il y a Barcelone, le Real puis un fossé. Heureusement, au fond, il y a deux trois choses excitantes. Llorente à Bilbao et donc Piatti qui met des buts de ouf.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme chaque semaine depuis 3 ans, im manque MESSI.

Sur son 2ème but hier, c'est grace à Alvés, Pedro, Xavi et Iniesta réunis, c'est ça ?
Il marque 2 buts d'anthologie qu'on ne verra qu'une fois en 10 ans en ligue 1 orange, mais non, so foot s'entête à ne pas voir l'évidence : MESSI que un Jugador !!!!
Ça me fait mal de voir Abbiati dans l'équipe type, cette merde d'extrême droite ne devrait jamais apparaitre dans les articles sans l'étiquette de fasciste collé a son derch...
Je ne pense pas que ce soit le ton du 11 du we Cabron sinon Messi trusterait les nominations avec ses buts de PES.
Olive, oui Abbiati a des vues politiques extremes mais je ne pense pas qu'il faille melanger ballon et politique quand on juge un joueur sinon on enleve tout merite a des DI Canio, Aquilani etc qui, mis a part le fait d'etre de vrais fachos, ont ete ou sont toujours des beaux manieurs de chique.
Et Lucarelli par exemple, on le stigmatise car il est d'extreme gauche?? A ce petit jeu la, on peut aller tres loin.
Bouuu les mechants faciste !!!

ou comment un idiot utile comme olive est l'allié objectif du système -les vrai mechants d'aujourd'hui- avec sa lutte antifaciste de retard.

Vite ! resistons ! les mechants faciste menacent notre belle democratie !
Et comme chaque semaine, Cabron le débile ne comprend rien à l'équipe type de SoFoot et tente de recentrer le truc sur son ado attardé favori.
Hey Cabron, je te conseille le site de l'Equipe, tu pourras te branler tant que tu veux sur le laideron argentin!
il manque rooney , nani , vidic, carrick et rafael, vous auriez pu anticiper la deroute d'arsenUl a old trafford mais bon , its ok !
L'anticipation et So Foot ça fait 2. Le 29 novembre dernier, au matin du Classieux Clasico aucun Blaugrana ne figurait dans l'équipe type alors que Cabrón 14 faisait déjà la remarque que tout l'effectif du Barça y avait sa place. Un tout bon ce Cabrón 14 !
T'as vraiment rien piger toi ! ça serait répétitif et de plus c'est pas le but de mettre les meilleurs ...
Francescoli, tu as tout compris, tu dois être d'une intelligence hors du commun pour me définir si bien a partir d'une phrase. J'ai des bretelles, des bottes, et je tag "antifascist" sur les murs, oï...
Je ne sais pas si je suis un idiot utile, mais ce qui est sur, c'est que toi t'es un connard arrogant ;) Bisous
Et je suis d'accord, le foot et la politique sont deux choses distinctes, mais il ne s'agit pas de politiques... Ailleurs qu'en Italie, ces mecs seraient virés des terrains depuis bien longtemps. (Exception faite de la Suisse et de la chatte à la maman de Francescoli évidemment)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Estudiantes 5 étoiles
0 11