L'équipe-type du dimanche

Oui, on sait, Karim Benzema est de retour, il a livré deux passes, blablabla...Il y en a tellement d'autres qui ont vraiment flambé en Europe.

Modififié
0 2

Le OnzeMuslera (Lazio) : Impressionnant, le dernier rempart des Laziales a écœuré toute la Sicile. Comme tout meilleur espoir à ce poste, il devrait être annoncé sous peu à Manchester United.Clichy (Arsenal) : A 0-0 et à quelques minutes du terme d'une rencontre que son équipe se doit de gagner, n'importe quel latéral gauche centre fort dans la boîte. Pas Clichy, qui a mis un piqué du droit. Reste plus qu'à surprendre aussi sous le maillot bleu.Dias (Lazio) : Un but et des tacles en pleine confiance dans la surface : si la Lazio ne finira peut-être pas en tête, certains de ces cadres semblent voués à ne plus quitter les sommets.Bramble (Sunderland) : Alors jeune joueur à Newcastle, tout le monde lui pardonnait ses boulettes grâce à sa volonté de bien faire. De retour à St. James avec le maillot de l'ennemi, il n'a pas oublié ses premiers supporters : avec sa stupide et précoce expulsion, il est le principal artisan de la victoire des Magpies 5-1.Ivanovic (Chelsea) : Même ceux qui ne regardent pas jouer Chelsea savent que le Serbe est loin de n'être qu'une force de la nature qu'on a mis à droite parce que l'axe était bouché. Il offre les trois points à son équipe, en passe de faire le trou devant.Busquets (Barcelone) : Au milieu, Xavi et Iniesta se sont parfois retrouvés à couvrir les montées de Busquets tant elles étaient pertinentes. Messi et Villa n'avaient plus qu'à finir le travail, 5-0 contre Séville.Milijas (Wolverhampton) : Être international serbe, ça a du bon. On peut notamment voir comment Dejan Stankovic frappe dans le cuir et l'imiter. Pour être sûr que les images arrivent jusqu'à la résidence milanaise de son maître, Milijas a frappé contre Manchester City.Gourcuff (Lyon) : Qu'on arrête avec sa timidité présumée. Contre Sochaux, le fils du coach a gueulé, rameuté les troupes. Il a même donné des leçons de placement à Cris. Aulas sait qui il doit consulter à l'avenir.Nani (Manchester United) : Auteur du but polémique du week-end. En même temps, ce n'est pas de sa faute si Gomes, le goal de Tottenham, est d'une naïveté affligeante à ce niveau.Del Piero (Juventus) : Dès le début du match contre Milan, on voyait bien qu'il voulait marquer à tout prix, quitte à oublier ses partenaires sur les rares actions de la Juve. On était alors tenté de se dire que le problème des Bianconeri, c'était lui. Derrière, il marque le but de la victoire. Et un record de plus qui tombe.Sanchez (Udinese) : Le Chilien, que l'on annonçait en Ligue 1 l'été dernier, confirme qu'il est cette année l'atout numéro du Frioul. C'est con, ça veut aussi dire qu'il est devenu inaccessible.Le BancGregorini (Nancy) : A Caen, son dégagement au pied dans le couloir de son ailier était magnifique. Et il amène un but. Gregorini, ce n'est plus juste de la fébrilité dans les airs ou une tête massacrée au Vélodrome.Lanzaro (Real Saragosse) : Généralement, quand on prend un Italien derrière en Liga, c'est pour qu'il fasse le ménage. Lanzaro a lui voulu faire l'artiste en marquant un joli but. Mal lui en a pris, derrière, il a aussi marqué contre son camp.Rousseff (Brésil) : Oui, l'élection de la première femme présidente au Brésil, ça peut faire penser aux combines de Poutine et Medvedev. Mais c'est Brazil, c'est Lula, c'est une couv' dans les Inrocks...Trézeguet (Alicante) : L'équipe Mag, Téléfoot... Le roi David savait que les médias français allaient s'intéresser à lui à l'approche du match contre le Real. Sympa, opportuniste, toujours est-il qu'il s'est offert du rab à l'Equipe du Dimanche puisqu'il a encore marqué.Hoarau (Paris SG) : Sa détresse sur le banc, après avoir été sorti pour un énième raté, le rendrait presque sympathique... pour les spectateurs. Pour ses coéquipiers, il faudra rajouter une lettre d'excuse à l'entraînement mardi.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il manque MESSI & Villa...
Trezeguet, Del Piero.... le kif. Je dois être hors saison....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La Lazio en championne
0 2