En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

L'équipe (type) du dimanche

Le onze européen du week-end pourrait se composer en intégralité de l'effectif du PSV Eindhoven, qui a passé 10 buts au Feyenoord Rotterdam. Mais le championnat hollandais, ce n'est pas non plus la Liga, la Premier League ou la Serie A. Ni même la L1.

Modififié
Le Onze


Fabianski (Arsenal) : Son meilleur match avec Arsenal. Bon jusque-là, ce n'était pas très dur, mais s'il réédite la performance livrée contre City, Wenger aura enfin réussi à recruter un gardien dans sa vie.


Evra (Manchester United) : On pourrait stigmatiser la facilité avec laquelle il se fait éliminer par Tuncay sur l'égalisation. Mais derrière, il pousse devant pour mettre son assist et empocher la victoire. Bonus, il pense toujours à faire appel pour l'équipe de France alors qu'il ne lui reste qu'un match de suspension.


Boyata (Manchester City) : Il avait été étonnant de sérénité contre Chelsea. Face à Arsenal, il a voulu la jouer à l'expérience, se disant que l'arbitre n'allait pas sortir le rouge dès la quatrième minute. C'est raté.


César (Chievo Vérone) : Comme avec Marseille et Grenoble, le Slovène a réussi ses débuts avec son nouveau club. Plus cruelle sera la déception des supporters.


Konko (Séville) : Le Français commence vraiment à se montrer en Andalousie comme lors de ses meilleurs jours au Genoa. En même temps, il serait temps, il a été transféré à l'été 2008.


Aquilani (Juventus) : Ce n'était pas évident, surtout vu sa tête, mais Aquilani avait vu juste en signant à la Juve. On n'est même pas en novembre, il a déjà retrouvé toute sa confiance.


Zhirkov (Chelsea): Comme personne n'a vraiment remarqué que le Russe était devenu titulaire à Chelsea, il enchaîne les gestes décisifs. Après la frappe de loin, la passe en pivot sur un plateau. Les projecteurs ne sont plus très loin.


Frêche (Languedoc-Roussillon) : Grand homme pour sa région, Georges Frêche, c'est aussi de belles polémiques qui ont mis le Parti Socialiste dans l'embarras. C'est donc avec le sentiment d'une épine dans le pied en moins que les hommages vont pleuvoir.


Nênê (Paris SG) : Encore énorme sur coups de pied arrêtés. Si seulement le PSG était inscrit au championnat de France de Ballon prisonnier...


C.Ronaldo (Real Madrid) : Ce n'est pas lui qui a marqué les deux buts les plus difficiles de son équipe. Mais quand on scrore 43 fois en 46 matchs, ce genre de considérations, on s'en fout pas mal.


Rémy (Marseille) : Deschamps peut le remercier car grâce à lui, Marseille a réussi son match à Lille. Gignac peut le remercier car grâce à lui, on ne s'attarde pas sur ses limites. JC Dassier peut le remercier car grâce à lui, le mercato de l'OM est réussi. On continue ?


Le Banc


Mandanda (Marseille) : Le dépositaire du jeu du futur champion de France. Il ne fait pas qu'arrêter des ballons, il lance des contre-attaques, donne confiance...


Neville (Manchester United) : 600ème match de Premier League pour Gary avec Manchester United. Un carton jaune évitable et une sortie prématurée à la mi-temps. Il faudrait peut-être penser à arrêter.

Dunne (Aston Villa) : Une récupération hargneuse de Malbranque, un centre au premier poteau, et c'est le huitième but de Richard Dunne contre son camp. En même temps, s'il accepte les pots de vin, il a tout compris.


Van der Vaart (Tottenham) : Son but, une frappe de bourrin devant la ligne de but, tout seul, n'a rien à voir avec le triplé de Bale en milieu de semaine. Oui, mais là, ça rapporte un point.


Pujol (Valenciennes) : Un agent qui a un répertoire, un mec qui taquine le montage vidéo et hop, rien que sur son match à Louis II, l'attaquant de Valenciennes sera l'attraction du mercato.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
L'OM en futur champion ?