En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

L'Equipe-type du Dimanche

Police et syndicats sont d'accord sur le chiffre : l'équipe-type du week-end européen compte onze titulaires et cinq remplaçants.

ONZE Van der Sar (Manchester United) : « Edwin joue depuis 25 ans et la dernière fois qu'il a commis une erreur de la sorte c'était en école primaire » . Sir, Yes Sir Alex. Sauf que lesdits gants en margarine offrent le nul à West Brom et laisse toujours MU à 5 points de Chelsea. Armand (PSG): Sept matchs que le Paris SG ne prend plus aucun but. De là à y voir une conséquence du repositionnement dans l'axe du latéral gauche vétéran, il n'y a qu'une idée de génie d'Antoine Kombouaré. Le recrutement interne, une solution à la crise. Puyol (FC Barcelone): Face au leader valencien, les cheveux de Carles Puyol ont offert le même but de la victoire que contre la Mannschaft en Coupe du Monde. On connaît la suite. Jean-Paul Guerlain (LVMH) : « Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, enfin... » . Jean-Paul, 73 ans, parfumeur à la retraite et ardent défenseur de la cause indigène. Paul Baysse (Brest) : La stat du week-end nous vient du Finistère : Brest invaincu depuis 600 minutes. Espoir international masculin, Paul Baysse et son total look Carles Puyol est la bonne pioche du mercato brestoa. Mikel Arteta(Everton) : « J'ai fait le but » . Et prouvé à John W. Henry, nouvel actionnaire principal des Reds, que l'opération reconquête des cœurs rouges prendra peut-être un peu plus de temps qu'un titre de zouk. Jeannie Longo (AS Palais des Sports Alpexpo) : À 52 ans et deux semaines, Jeannie Longévité remporte pour la sixième fois l'épreuve individuelle de contre-la-montre du Chrono des nations. La première fois, c'était en 1987. Déjà sans EPO. Hernanes (Lazio) : Le Prophète auto-réalisateur est en marche. A lui seul ou presque il offre pour une semaine encore la tête du championnat à sa Lazio devant les deux Milan. Sa réaction : «  Je peux encore progresser » . Jakub Blaszczykowski (Borussia Dortmund) : Rien que pour son nom et la tête des commentateurs radio teutons au moment de le prononcer lorsque ce milieu polonais a donné par son but la première place de la Bundesliga à son Borussia. Thierry Roland est prévenu pour jeudi. N'Zogbia (Wigan) : Un doublé en deux minutes, a.k.a double-double. Charles ne devrait pas s'éterniser dans le comté du Grand Manchester. Llorente (Athletic Bilbao) : Le grand blond d'Espagne a récidivé. Trois buts en sélection et un le week-end suivant avec son club. Fernando a bien mérité son deuxième nom de famille : Torres. [page]BANCLes compteurs syndicaux (CGT) : 3 millions de manifestants contre la réforme des retraites selon la CGT. 825 000, selon le Ministère de l'Intérieur. Konko (FC Séville) : A pris la place de Squillaci dans la défense centrale 100% frenchie du FC Séville, mais il ne donne rien en retour. Ah si, deux buts à Gijon. Etoo (Inter Milan) : Pour voir comment faire taire un stade avec public à cris de singe, tapez dans Google : « vidéo but eto'o cagliari » . Ronaldinho (Milan AC) : Rien que pour le petit pont nose manual 360° flip. Sow (Lille) : Question à mille euros : depuis combien de temps la Ligue 1 a été sevrée de retourné acrobatique ?


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 36
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165
À lire ensuite
Ce qu'il faut retenir