L'équipe-type du dimanche

Des buts, de belles histoires, le week-end européen, et donc son onze-type, a de la gueule. Et puis il n'a pas une défense 100 % frenchy, ce qui n'est pas plus mal.

Modififié
0 8

Le Onze
Schwarzer (Fulham) : Il aurait pu aller à Arsenal cet été. Un différend financier entre les deux clubs de 700 000 euros l'en a empêché. Comme quoi, pour une fois, Wenger avait presque du nez pour ce poste. L'Australien a une nouvelle fois gardé sa cage inviolée en Premier League.Zabaleta (Manchester City) : Au vu du recrutement de City depuis deux saisons, on peut être surpris de voir Zabaleta débuter un match, qui plus est contre Chelsea. Oui, mais un tel boucher dans un match pareil, ça aide. Et ça apporte offensivement en plus.Lucio (Inter Milan) : A dégommé la tête de Borriello avec un high-kick en pleine surface et sous les yeux de l'arbitre. La Serie A serait-elle devenu plus hard que la Premier League ?
Kompany (Manchester City) : Redescendu en défense centrale cette saison, le Belge à la tête de Mickaël Silvestre a été impérial contre l'attaque de Chelsea, qui tournait jusque-là à plus de 4 buts par match.Turner (Sunderland) : Il a réussi à être plus ridicule que Yahia et Demont réunis. Comment ? Avec une mise en orbite des attaquants adverses pleine de sang-froid. C'est à voir.Pirlo (Milan AC) : S'il y en a un qui est bien content qu'Ibra ait rejoint le Milan AC, c'est lui. Le métronome lombard a ressorti du placard ses ouvertures millimétrées. Normal, il sait qu'elles redeviennent décisives. Stankovic (Inter Milan) : Si Benitez semble être mal accueilli par le vestiaire milanais, son idée d'associer Sneijder et Stankovic a de la gueule. Tellement heureux d'être sur le terrain, le Serbe a frappé dans tous les ballons qui se sont présentés devant lui. Même, surtout, ceux à 40 mètres.Gerrard (Liverpool) : Deuxième but en deux semaines pour Stevie G. Comme à Old Trafford, il court pour le célébrer dans tous les sens, se fait glisser sur la pelouse les bras en l'air. Fais le malin, en attendant, ton club n'a pris qu'un point sur ces deux matches, et est 16ème de Premier League.Krasic (Juventus) : Visiblement, Pavel Nedved a repris du service. Trois buts, et la Juve est à trois points du leader.Piquionne (West Ham) : La semaine dernière, il avait tapé la barre. En même temps, avec West Ham, il vaut mieux ouvrir son compteur en marquant l'unique but d'une rencontre contre Tottenham. Ça permet d'être accepté à vie par les supporters. De quoi se mettre en confiance pour l'année.Cavani (Naples) : Au rythme où il va, dans deux ans, quand on pensera à l'Uruguay, Diego Forlan sera complètement sorti de la mémoire collective. Deux nouveaux buts ce week-end, dont une merveille. Le Banc Runje (Lens) : Entre ses prestations et son salaire, il va envoyer Lens en Ligue 2 tout seul.Boumsong (Panathinaïkos) : Même en Grèce, il a du mal avec les attaquants qui font des crochets dans un coin de la surface. On a beau le surnommer “Hummer”, il n'a pas quatre roues motrices.Busquets (Barcelone) : Marque d'une volée en fin de match, comme un avant-centre, alors qu'il est censé figurer la caution défensive de l'équipe.Messi (Barcelone) : Massacré la semaine dernière par Ujfalusi, le petit Argentin gambade déjà à l'échauffement. Le dopage dans le football ? Mais non, quel mauvais esprit...Adriano (Roma) : A vingt minutes de la fin, il est parti s'échauffer. Il est revenu dix minutes plus tard en nage sur le banc, fatigué par ce petit trot. Jusqu'où s'enterrera-t-il ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Massacré la semaine dernière par Ujfalusi, le petit Argentin gambade déjà à l'échauffement. Le dopage dans le football ? Mais non, quel mauvais esprit ..."

Et la connerie chez Romain Canuti?
Et puis c'est sympa de parler de dopage quand on illustre son artik par un joueur de la juve...
C'est un poil déplacé de parler de dopage, mais, il faut avouer que, vu la gueule de sa cheville la semaine dernière, cela tient du miracle qu'il s'entraine...
Pour info, le staff médical du Barça n'est pas celui de l'En Avant, une cheville, si enflée quelle soit, peut se soigner rapidement au niveau de la contusion, on est plus au moyen âge...
Romain C kiffe secrètement CR9 et ses 60 matchs par saison sans blessures, ceci explique peut être cela!
Comme quoi, Ujfalusi méritait pas le rouge ! :D
Peut-être que les hormones de croissance aident à réparer les articulations :D
Le tchèque maladroit méritait la corde...
ou une lapidation publique au Medecine Ball..
Volée de Busquets?? Hmmm...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les doublés girondins
0 8