Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'Equipe type du Dimanche

Vu la qualité du Saint-Etienne - PSG de dimanche soir, on a décidé de faire sans pour composer une formation à base de buts et de spectacle. Une équipe qui n'a pas besoin de prendre l'avion pour atteindre des sommets.

ONZE

Julio Sergio (Roma) : La Lazio menait 1-0 mais il a fait le bon arrêt au bon moment. Avec ça, son équipe peut reprendre la tête. Et lui, peut-il prendre la place de Julio César en sélection avant le Mondial ?

Corchia (Le Mans) : Il était prometteur. Mais pour que ce soit l'arrivée de Michel Moulin qui lui donne des couleurs, c'est que mentalement ce n'est pas encore ça.

Bramble (Wigan) : Mike Tyson n'est pas mort.

M'Bia (Marseille) : « Les volcans, c'est n'importe quoi » . Ceux qui vous parleront de Ben Arfa n'ont rien compris. Le vrai génie de l'OM, c'est lui.

Maicon (Inter Milan) : Sur son but mémorable contre la Juve, on avait vraiment l'impression que Maicon jouait avec un ballon Corner, vous vous souvenez, les ballons de plage.

Poli (Sampdoria) : Pour stopper Ronaldinho, rien de mieux que de lui attraper les cheveux. Sinon, Poli, mais rugueux, 20 ans, est plein de promesses dans l'entrejeu.

Frings (Werder Brême) : Après 18 mois un peu difficiles, il est de retour, remettant le club de la Weser sur le podium. Revanchard, il a illico envoyé bouler son sélectionneur Joachim Löw.

Cabaye (Lille) : S'il continue à ce rythme, cet été, ce n'est pas que Bordeaux qui va se presser au portillon.

Bale (Tottenham) : Repositionné plus haut, l'ancien latéral gauche impressionne. Contre Chelsea, on a senti ses instincts primitifs ressortir. Il faut dire qu'il a une bonne tête de singe...

Robben (Bayern) : Le Bayern pourrait le revendre cinq fois son prix d'achat au Real. Juste pour les punir.

Vucinic (Roma) : En 2006, il se faisait péter le genou par un serbe dans sa sélection unifiée au Mondial. Quatre ans plus tard, le Monténégrin regardera la compétition depuis son salon, peinard, assis à côté du Scudetto.

BANC

Fabianski (Arsenal) : Pour ceux qui se posent encore la question, oui, il est toujours aussi nul. Avec un vrai gardien, Arsenal aurait évité le retour de Wigan. Peut-être même bien qu'ils seraient de retour dans la course au titre tiens !


Dani Alves (Barcelone) : Expulsé dans un derby, ce n'est jamais cool. Mais ça donne l'occasion de s'en prendre au public adverse et ainsi de se rapprocher du sien.

C.Ronaldo (Real Madrid) : Il a marqué mais il est honnête : il refusera la Liga si on la lui porte sur un plateau. Il sait qu'il l'a perdue la semaine dernière.

Totti (Roma) : Vu son salaire, il doit désormais aussi assurer le service après-vente en provocant les supporters adverses.

Pazzini (Sampdoria) : A voir comment il se transforme en furioclasse dès lors qu'on lui met Cassano à côté, Gianluca Pazzini doit sans doute être amoureux du boutonneux. En vue du Mondial, l'Italie devrait s'en réjouir.

COACH

Guy Roux (Canal +) : Il fallait l'entendre, l'Auxerrois, râler après l'arbitre de Boulogne – Marseille. Il s'en est même pris aux stats de la palette. Jouissif.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures La drôle de liste d'invités de la finale 11
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 54 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique
À lire ensuite
Amerika perdida