L'Equipe-type du Dimanche

Le handball, la finale de la CAN... ils étaient nombreux, les évènements qui voulaient faire passer le football européen au second plan. Heureusement, grâce à des buts et à de belles histoires, l'équipe type du dimanche appartient encore à la Premier League, à la Liga, à la Serie A et au choc de la Ligue 1.

Modififié
0 3

ONZEVercoutre (Lyon) : D'ordinaire, le remplaçant lyonnais est décrit comme le camarade idéal. Sûr que quand on voit comment sa défense l'abandonne, il pourrait se montrer beaucoup moins cool.Evra (Manchester United) : Pour ne pas se manger un tacle vengeur, Evra a fait attention à son discours d'après-match. Par contre, sur le terrain, il a vraiment humilié l'équipe des enfants.Sakho (Paris-SG) : Coupable, dernier défenseur, l'éternel espoir tente d'obtenir la rédemption suite aux hésitations de l'arbitre. Bien tenté, mais c'est dehors.Terry (Chelsea) : Après la mère qui vole dans les supermarchés et le père qui deale, John Terry écrit sa propre histoire. Celle-ci se passe sous la couette de l'ex de son coéquipier Wayne Bridge. Sinon, il a aussi donné la victoire à son club à Burnley d'un coup de boule sur corner.Calvo (Xerez) : Bien calé au fond de la Liga, Xerez s'est offert une victoire contre Majorque avec un doublé de son latéral Calvo. Espérons pour Grenoble que la traduction française s'écrive "Jean Calvé". Lee (Bolton) : Le Coréen de Bolton s'illustre contre Liverpool après avoir fait un bon match contre Arsenal. Même si au final, ça fait zéro point, on devrait entendre reparler de l'abattage de ce milieu de terrain.Pjanic (Lyon) : Mea Culpa, on en a peut-être trop fait avec Pjanic. Le Bosniaque est transparent. Les deux derniers retours lyonnais (à Lorient en championnat et donc contre Paris) ont eu lieu à partir du moment où le successeur de Juninho a rejoint le banc. Autant ne pas le faire jouer et donner une chance à Delgado.Nani (Manchester United) : Il aura fallu le décès de Cathy Saraï pour voir Super Nani, l'ailier portugais, se révéler avec Manchester United. Une résurrection.Malouda (Chelsea) : Pour bien faire comprendre à Domenech qu'il n'a plus rien à voir avec 2008, Malouda continue de laisser ses cheveux pousser. Ce n'est pas la peine de se donner autant de mal : vu ses performances, il devrait être indiscutable.Benzema (Real Madrid) : Benzema avait une dernière chance pour convaincre avant le retour d'Higuain. L'ancien Gone a inscrit un doublé contre une équipe solide. Bon ok, grâce à un caviar de Guti et au prix de plusieurs loupés.Negredo (FC Séville) : Lorsqu'on voit le doublé de Negredo, propriété du Real jusqu'à cet été, on se demande si Florentino Perez a fait le bon choix avec Benzema. Parce que le lob plein de sang-froid exécuté par l'Espagnol, le Français ne l'a pas encore marqué en Liga.REMPLACANTSStojkovic (Wigan) : Prêté par Lisbonne à Wigan, l'ancien portier nantais a épaté face à Everton. Tout le monde va l'encenser puis il retrouvera ensuite son niveau catastrophique.Riise (Roma) : Lors de ses débuts à Monaco, le Norvégien était réputé pour sa frappe de mule. Les années aidant, le latéral de la Roma a appris à y mettre de l'effet. C'est beau, surtout quand ça fait mouche comme contre Sienne.Luis Fabiano (FC Séville) : Le titulaire à la pointe de la Seleçao ne joue plus en club à Séville. Il veut faire croire que tout va bien et fait même le pitre sur le banc. Attention, Dunga n'est pas bête.Okaka (Roma) : En l'espace d'une action, le jeune Romain a délivré son équipe d'une talonnade. Et là, il va rejoindre Fulham.Adebayor (Manchester City) : Il a perdu des amis dans une fusillade. Il a perdu son copain Robinho qui est retourné au Brésil. Il a aussi perdu le droit de disputer la prochaine CAN. Mais Adebayor a un mental : il a donc marqué un but contre Portsmouth. On n'en attendait pas moins d'un mec qui a le réflexe de prendre des photos lorsqu'il se fait canarder dans un bus.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Malouda n'est même pas titulaire à Chelsea, il fait quelques matches en l'absence de Drogba qui oblige Ancelotti à adapter son système.

Il est assez opportuniste mais est toujours aussi incapable de passer à un contre un, toujours aussi limité techniquement, certainement pas ce dont la France a besoin à l'heure actuelle

Rooney avait sa place dans l'équipe type
bon après relecture, je n'avais pas compris l'esprit de l'article, qui s'appuie également sur l'actualité etc.

Je pensais que cela se basait uniquement sur la performance.. Donc je retire ce que j'ai dit sur Rooney
il a pas trop parlé à l'avant-match mais je connais son beau-frère qui lui a envoyé un message pour le féliciter et il a répondu: "Chuuut: les enfants dorment.."
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pas d'effet Zac à la Juve
0 3