L'Equipe-type du Dimanche

Pour ce week-end européen, la Ligue 1 et la Bundesliga ont repris. A l'image du choc français du dimanche soir, à trop se languir, on avait oublié les moments d'ennui et les interminables débats sur l'arbitrage. Heureusement, il reste les buts et les joueurs qui savent se mettre en valeur.

Modififié
0 0

ONZEMyhill (Hull City) : Fidèle à son statut d'équipe qui met n'importe quoi à n'importe quel poste, Hull City a un gardien gallois. Ce week-end, le bougre a quand même réussi à dégoûter Defoe et Robbie Keane. Une perf quand on se souvient du 9-1 passé par les Spurs à Wigan.
Ashley Cole (Chelsea) : Il y en a qui s'attardent sur les clips de sa femme. Le but qu'il met contre Sunderland est quand même une plus belle démonstration de l'Amour.
Ciani (Bordeaux) : Le public bordelais l'a en partie compris : le meilleur moyen de siffler Diawara, c'est d'applaudir Ciani. Le Marseillais a fait un très bon match, mais la version 2.0 fait encore plus saliver.
Samba (di Blackburn) : Comme Bikey à Burnley ou Knight à Bolton, le prototype du stoppeur de Premier League. Il est défini en trois mots : athlétique, physique, méchant. Le genre de mec, qui, lorsqu'il marque un but, est forcément revanchard.
Brandao (Sienne) : La latéral portugais n'a fait qu'avancer la sentence. Il n'empêche, sa boulette dès la dizaine de minutes de jeu plonge Sienne dans tourbillon milanais. Comment ça, vu son nom, on pouvait s'y attendre ?
Malouda (Chelsea) : Son raisonnement n'est pas loin d'être le bon. Il vaut mieux être remplaçant à Chelsea et livrer une prestation de très haut niveau par mois qu'être indiscutable à Lyon.
Ronaldinho (Milan AC) : S'il continue comme ça, ils auront l'air malin, Messi et CR9, quand Ronnie ira chercher en fin d'année son second Ballon d'Or.
Pedro (Barcelone) : Pour l'instant, Henry est encore titulaire. Mais vu qu'il se montre décisif à chacune de ses entrées, Pedro va bien finir par damner le pion au français. Ça va faire tout drôle aux médias tricolores.
N'Zogbia (Wigan) : Homme du match à Wolverhampton, il justifie pleinement son statut d'homme qui a réussi à faire plier bagages à Olivier Kapo. Si on ne peut même plus rigoler...
Rooney (Manchester U) : Il veut une augmentation ? Manchester ferait mieux de le refaire signer immédiatement. Ça sera encore la meilleure affaire du pays.
Anelka (Chelsea) : Nico est un mec sympa. Comme il veut que son pote Drogba s'épanouisse vraiment à la CAN, il lui fait comprendre qu'il peut prendre tout son temps pour ramener le trophée : Chelsea n'a pas besoin de lui. Tant que c'est Sunderland...REMPLACANTSJérémie Janot (St-Étienne): Il le sait, son trophée de joueur du mois aux dépens de Gervinho est un braquage. Alors pour excuser sa famille, qui a passé sa semaine à voter pour lui par SMS, Janot a sorti le match parfait chez le rival grenoblois.
Heinze (Marseille) : Premier match de Marseille où Diawara et Heinze livrent, ensemble, une prestation parfaite. Les regrets des Marseillais devraient plutôt se situer sur la sortie de l'Argentin pour claquage. Si seulement Bocaly n'était pas rentré...
Taylor (Bolton) : Seul aux 30 mètres face à Almunia, Steven Taylor panique, frappe d'entrée et foire la meilleure occase de Bolton. Au micro, Stéphane Guy porte le coup de grâce : « En même temps, s'il joue à Bolton, c'est bien que... » .
Zenden (Sunderland) : Bolo a marqué contre l'un de ses anciens clubs. Il est tellement sympa que personne à Chelsea ne lui en a tenu rigueur. Peut-être aussi parce que les Blues gagnaient déjà 5-0.
Mame Diouf (Manchester U) : Un Sénégalais Red Devil, ce n'est pas dans les habitudes d'Old Trafford. “Mama” Diouf étant un garçon poli, il profite de son premier match pour marquer, et ainsi se présenter à son nouveau public.ENTRAINEUR
Luis Fernandez (Équipe de France) : Ça devient sérieux, Luis a rédigé une lettre. Il est aussi crédible que Patrick Sébastien qui annonce son entrée en politique.STADE
San Mames (Bilbao) : Vu l'accueil offert au Real Madrid à Bilbao, on peut se dire que fort heureusement, l'Espagne ne se pose pas de questions sur l'identité nationale.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le bulletin de notes...
0 0