L'équipe type du 8 mai

Le 8 mai, c'est jour férié en France. Effectivement, les joueurs de Lorient étaient visiblement en RTT. Dans les autres pays, on ne chômait pas : le Real a atomisé Málaga, Adebayor a illuminé le derby contre Chelsea, et le Nigérian Onazi a inscrit le but du mercredi. Rien que ça.

Modififié
2 7
Sur le banc
Mierzejewski

Mierzejewski

Vive la Pologne ! Après le quadruplé de Lewandowski, voilà le triplé de Mierzejewski. Le milieu de terrain polonais a atomisé à lui seul le pauvre Sivasspor (6-0 !), qualifiant Trabzon pour la finale de la Coupe de Turquie. Un Trabzon-Fenerbahçe qui risque d'être bouillantissime.

De
Rossi

De Rossi

La plus belle simulation de l'année. Et ça, ni ses tatouages ni sa belle barbe ne pourront l'excuser.

Schönbächler

Schönbächler

Le super-sub du mercredi. Entré en fin de partie lors du choc face au FC Bâle, leader du championnat suisse, l'attaquant a inscrit le but de la victoire à la toute dernière minute. Une victoire qui va encore retarder l'annonce du titre du FC Bâle. C'est Bâlot, tout ça.

Guilavogui

Guilavogui

Non, il n'a pas joué hier. Mais son look grosse lunettes / cravate rouge sur le plateau de beIN Sport vaut au moins une place sur le banc. Super dégaine.

Balotelli

Balotelli

Mario a donc inscrit 11 buts en 11 matchs de championnat avec le Milan AC. C'est quasiment autant que le meilleur total de sa carrière, à Manchester City. Et si Balo était arrivé à Milan au mois d'août et non pas en janvier, l'histoire de cette Serie A 2012/13 aurait vraiment été la même ?

Sir Alex
Ferguson

Sir Alex Ferguson

Pour le 26 mai 1999. Pour tous les titres de champion. Pour tous les trophées. Pour Cantona. Pour Beckham. Pour Giggs. Pour Rooney. Pour le chewing gum. Pour les courses folles. Pour le manteau. Pour l'histoire. Thank you, Sir Alex.

Handanović

Handanović

En général, il est le sauveur de l'Inter. Hier soir, il a vécu une soirée cauchemardesque. Le Slovène n'a pas réalisé une seule parade, est allé chercher le ballon trois fois au fond de ses filets, et a, comble du comble, marqué un joli but contre son camp, suite à une sortie complètement foirée. Serata di merda.

Sergio
Sánchez

Sergio Sánchez

Comment flinguer la soirée de son équipe ? Demandez donc à Sergio Sánchez. Málaga tient le nul à Bernabéu, et lui a la bonne idée de se faire exclure dès la 21e minute, et d'offrir, en plus, un pénalty au Real. Résultat : le péno n'est pas marqué, mais derrière, Málaga en prend 5 et perd donc 6-2. Gracias Sergio, à bientôt.

Benatia

Benatia

Tiens donc, voyez qui revoilà. Mehdi Benatia ! Lui que l'on disait méconnaissable par rapport à ses excellentes prestations en 2011 et 2012 a offert hier soir à son équipe trois points qui pourraient peser très lourd dans la balance. Un but inscrit dans les dernières minutes, à Palerme, qui propulse l'Udinese vers l'Europe. Merci qui ? Merci Mehdi.

Miranda

Miranda

Le défenseur brésilien a réalisé une grosse saison. Face au Celta Vigo, match qui qualifie mathématiquement l'Atlético pour la C1, il a encore été excellent, offrant même une passe décisive à Diego Costa. Et dire que ce type-là a joué à Sochaux. Et qu'il était plutôt nul.

Eto'o

Eto'o

Il paraît qu'il pourrait rentrer à l'Inter la saison prochaine. D'accord. En attendant, Fils vient d'éliminer le Zénith de la Coupe de Russie, et de qualifier l'Anzhi pour la finale face au CSKA. Et s'il faut jouer arrière gauche pour gagner cette finale, comme à la belle époque, il jouera arrière gauche. Point.

Mkhitaryan

Mkhitaryan

La gâchette arménienne frappe encore. Sacré champion d'Ukraine il y a déjà une semaine, le meilleur buteur du championnat ukrainien a claqué hier soir un doublé en demi-finale de la Coupe, sur la pelouse de Sebastopol, envoyant son club en finale. 26 buts en 38 matchs toutes compétitions confondues. En voilà un qui va être suivi de près cet été.

Ramires

Ramires

Héros heureux, puis malheureux, lors du derby face aux Spurs. Il redonne d'abord l'avantage aux siens juste avant la pause, puis, en seconde période, il rate inexplicablement la balle du 3-1, en s'effondrant au lieu de tirer. Magie du foot : d'un potentiel 3-1 à 2-2. Ramirez Majax.

Onazi

Onazi

Le Nigérian se souviendra longtemps de son premier but en Serie A. Le récent vainqueur de la CAN l'a inscrit à San Siro, face à l'Inter, et de bien belle manière : un missile de 30 mètres en pleine lucarne. Sunday Oliseh likes this.

Baouia

Baouia

La belle histoire du soir. Jeune joueur de CFA, l'Algérien de 20 ans est entré en jeu à la fin de la demi-finale de Coupe de France, pour goûter lui aussi au triomphe. Mais goûter ne lui a pas suffi. Il a ainsi claqué le quatrième but d'Évian TG, son premier pion avec les pros. Chiche de faire la même chose au Stade de France ?

Adebayor

Adebayor

Alors comme ça, il est nul, le Togolais ? Un nul capable de mettre un enroulé dans la lucarne, et un nul capable de faire une passe décisive avec une subtile talonnade. Sincèrement, des nuls comme ça, on en veut bien dans toutes les équipes.

Benzema

Benzema

Non, Karim n'avait pas envie que le Barça soit champion dès hier soir. Alors, il a sorti un gros match, avec un but, une passe décisive, et beaucoup d'activités sur le front de l'attaque. Est-ce l'annonce du futur départ d'Higuaín vers la Juventus qui a provoqué une telle euphorie ?

Handanović (Inter Milan) : En général, il est le sauveur de l'Inter. Hier soir, il a vécu une soirée cauchemardesque. Le Slovène n'a pas réalisé une seule parade, est allé chercher le ballon trois fois au fond de ses filets, et a, comble du comble, marqué un joli but contre son camp, suite à une sortie complètement foirée. Serata di merda.

Sergio Sánchez (Málaga) Comment flinguer la soirée de son équipe ? Demandez donc à Sergio Sánchez. Málaga tient le nul à Bernabéu, et lui a la bonne idée de se faire exclure dès la 21e minute, et d'offrir, en plus, un pénalty au Real. Résultat : le péno n'est pas marqué, mais derrière, Málaga en prend 5 et perd donc 6-2. Gracias Sergio, à bientôt.

Benatia (Udinese) Tiens donc, voyez qui revoilà. Mehdi Benatia ! Lui que l'on disait méconnaissable par rapport à ses excellentes prestations en 2011 et 2012 a offert hier soir à son équipe trois points qui pourraient peser très lourd dans la balance. Un but inscrit dans les dernières minutes, à Palerme, qui propulse l'Udinese vers l'Europe. Merci qui ? Merci Mehdi.

Miranda (Atlético Madrid) Le défenseur brésilien a réalisé une grosse saison. Face au Celta Vigo, match qui qualifie mathématiquement l'Atlético pour la C1, il a encore été excellent, offrant même une passe décisive à Diego Costa. Et dire que ce type-là a joué à Sochaux. Et qu'il était plutôt nul.

Eto'o (Anzhi) : Il paraît qu'il pourrait rentrer à l'Inter la saison prochaine. D'accord. En attendant, Fils vient d'éliminer le Zénith de la Coupe de Russie, et de qualifier l'Anzhi pour la finale face au CSKA. Et s'il faut jouer arrière gauche pour gagner cette finale, comme à la belle époque, il jouera arrière gauche. Point.

Mkhitaryan (Shakhtar Donetsk) La gâchette arménienne frappe encore. Sacré champion d'Ukraine il y a déjà une semaine, le meilleur buteur du championnat ukrainien a claqué hier soir un doublé en demi-finale de la Coupe, sur la pelouse de Sebastopol, envoyant son club en finale. 26 buts en 38 matchs toutes compétitions confondues. En voilà un qui va être suivi de près cet été.

Ramires (Chelsea) Héros heureux, puis malheureux, lors du derby face aux Spurs. Il redonne d'abord l'avantage aux siens juste avant la pause, puis, en seconde période, il rate inexplicablement la balle du 3-1, en s'effondrant au lieu de tirer. Magie du foot : d'un potentiel 3-1 à 2-2. Ramirez Majax.

Onazi (Lazio) Le Nigérian se souviendra longtemps de son premier but en Serie A. Le récent vainqueur de la CAN l'a inscrit à San Siro, face à l'Inter, et de bien belle manière : un missile de 30 mètres en pleine lucarne. Sunday Oliseh likes this.

Baouia (Évian TG) La belle histoire du soir. Jeune joueur de CFA, l'Algérien de 20 ans est entré en jeu à la fin de la demi-finale de Coupe de France, pour goûter lui aussi au triomphe. Mais goûter ne lui a pas suffi. Il a ainsi claqué le quatrième but d'Évian TG, son premier pion avec les pros. Chiche de faire la même chose au Stade de France ?

Adebayor (Tottenham) Alors comme ça, il est nul, le Togolais ? Un nul capable de mettre un enroulé dans la lucarne, et un nul capable de faire une passe décisive avec une subtile talonnade. Sincèrement, des nuls comme ça, on en veut bien dans toutes les équipes.

Benzema (Real Madrid) : Non, Karim n'avait pas envie que le Barça soit champion dès hier soir. Alors, il a sorti un gros match, avec un but, une passe décisive, et beaucoup d'activités sur le front de l'attaque. Est-ce l'annonce du futur départ d'Higuaín vers la Juventus qui a provoqué une telle euphorie ?

Remplaçants :

Mierzejewski (Trabzonspor) Vive la Pologne ! Après le quadruplé de Lewandowski, voilà le triplé de Mierzejewski. Le milieu de terrain polonais a atomisé à lui seul le pauvre Sivasspor (6-0 !), qualifiant Trabzon pour la finale de la Coupe de Turquie. Un Trabzon-Fenerbahçe qui risque d'être bouillantissime.

De Rossi (AS Roma) La plus belle simulation de l'année. Et ça, ni ses tatouages ni sa belle barbe ne pourront l'excuser.

Schönbächler (FC Zürich) Le super-sub du mercredi. Entré en fin de partie lors du choc face au FC Bâle, leader du championnat suisse, l'attaquant a inscrit le but de la victoire à la toute dernière minute. Une victoire qui va encore retarder l'annonce du titre du FC Bâle. C'est Bâlot, tout ça.

Guilavogui (Saint-Étienne) Non, il n'a pas joué hier. Mais son look grosse lunettes / cravate rouge sur le plateau de beIN Sport vaut au moins une place sur le banc. Super dégaine.

Balotelli (Milan AC) Mario a donc inscrit 11 buts en 11 matchs de championnat avec le Milan AC. C'est quasiment autant que le meilleur total de sa carrière, à Manchester City. Et si Balo était arrivé à Milan au mois d'août et non pas en janvier, l'histoire de cette Serie A 2012/13 aurait vraiment été la même ?

Sir Alex Ferguson (Manchester United) Pour le 26 mai 1999. Pour tous les titres de champion. Pour tous les trophées. Pour Cantona. Pour Beckham. Pour Giggs. Pour Rooney. Pour le chewing gum. Pour les courses folles. Pour le manteau. Pour l'histoire. Thank you, Sir Alex.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Davethesith Niveau : Loisir
Constatons que hier, Evian ayant gagné, pas de bagarre en fin de match ! Maintenant, je dis cela, je ne dis rien...
Joseph Marx Niveau : Loisir
Je m'excuse d'avance auprès des supporters de la Lazio de So Foot (je suis prêt à tout pour un jeu de mots), qu'ils ne se vexent point car j'aime la Lazio et leur beau maillot bleu ciel !

Ceci dit...un Africain qui s'appelle Onazi qui joue pour la Lazio...n'est-ce pas là, le symbole d'une parfaite intégration, d'autant que l'on a l'Allemand Klose ?

J'attends la titularisation d'Ofacho, le partenaire de jeu préféré d'Onazi.
Fabrizio Gonzalez Niveau : District
Donetsk devrait affronter Réaumur après avoir éliminé Sevastopol...
Message posté par Davethesith
Constatons que hier, Evian ayant gagné, pas de bagarre en fin de match ! Maintenant, je dis cela, je ne dis rien...


Reste a savoir si ton PSG va reussir a finir un match a 11.
Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Euh, Benatia a été aussi bon que les années précédentes, hein. Il a juste été blessé pendant un bon bout de temps, et a enchaîné sur la CAN en guise de reprise en début d'année.

Mais à part son retour de la CAN 2012 catastrophique l'an dernier (le match à Florence...), il a toujours été remarquablement constant.
Note : -1
J'aurais aimé avoir une stat sur le nombre de pénos accordés à l'AC Milan cette saison.. (et tirés par Balo..) et mm sur les 10 dernières saisons !

Juste comme ça.. ca doit froler les 10-15 par saisons, non?
Et tu as raison, Milan est l'équipe qui bénéficie du plus grand nombre de penalty depuis 15 ans loin devant ses concurrents.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 7