En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Un Ruffier impassable, un Leicester pas encore champion, un Bale qui maintient le Real en vie, un Hanovre qui pleure, et même, un OM qui gagne : ce week-end, le football a décidé de repousser ses propres limites. En même temps, à quelques encablures de la fin de saison, les places dans l'équipe type se gagnent chèrement.

Modififié
Sur le banc
Iker Casillas
Iker
Casillas

Iker Casillas

Auteur d’une nouvelle boulette face au Sporting, San Iker sent clairement la naphtaline. Il est temps d’arrêter, Monsieur, du moins avec un peu de dignité.

Yeni
N'Gbakoto

Yeni N'Gbakoto

11 buts, 10 passes décisives : le double-double du milieu de terrain messin doit faire pâlir quelques clubs de Ligue 1. Heureusement pour eux, ils auront sans doute à loisir d’observer le Grenat, puisque le FC Metz s’est rapproché de l’élite en cartonnant Dijon, bien aidé par le doublé de sa pépite. La confirmation de la montée devrait arriver N’Gbakoto ou ...

Jean-Michel Aulas
Jean-Michel
Aulas

Jean-Michel Aulas

« Le championnat du Qatar étant bien spécifique et réduit à une seule équipe, on va dire que c'est presque un match pour le championnat de France qui va se jouer contre Monaco.  » Et le club d’une Principauté soutenu par des fonds russes, ça fait plus « championnat de France » , Jean-Mimi ?

Adam Johnson
Adam
Johnson

Adam Johnson

Déclaré coupable d’attouchements sexuels sur mineur, l’ancien joueur de Sunderland coule des jours malheureux en prison. Un détenu a d’ailleurs raconté les coulisses de sa nouvelle vie dans les colonnes du Daily Mail. Adam se serait fait sécher par d’autres incarcérés dans les douches pour avoir refusé d’enlever une touffe de poils qui empêchait l’évacuation. Tant qu’il y gazon, il y a ...

Niklas
Feierabend

Niklas Feierabend

Hanovre est en deuil. À 19 ans seulement, le jeune milieu de terrain qui devait intégrer l’équipe première l’année prochaine s’en est allé, victime d’une saloperie d’accident de voiture. Toutes nos condoléances.

Stéphane Ruffier
Stéphane
Ruffier

Stéphane Ruffier

Monstrueux, la Ruff a tenu la baraque et sauvé les meubles face à Toulouse, en bloquant pas moins de sept tirs cadrés, dont un penalty de Ben Yedder. Stéphane Plaza.

François Modesto
François
Modesto

François Modesto

Il a mis des coups. Il s’est embrouillé avec beaucoup d’attaquants. Il a poussé de jolis coups de gueule. Mais François Modesto, c’est surtout 18 saisons à haut niveau, et une annonce à l’issue du match face à Nantes : « Basta ! » Bonne retraite, lascar !

Eliaquim Mangala
Eliaquim
Mangala

Eliaquim Mangala

Encore une superbe performance face à Southampton, qui confirme la plus grande qualité d’Eliaquim pour aller à l’Euro : ne jamais avoir avalé un brûleur de graisse. Peut-on en planquer dans sa bouffe d’ici juin ?

Wes Morgan
Wes
Morgan

Wes Morgan

Indéboulonnable Golgoth de la charnière des Foxes, Morgan rapporte autant de points derrière que devant cette saison. Nouvel exemple avec cette tête de l’égalisation face à United, qui permet à Leicester de mettre neuf doigts sur le titre de champion. Morgan de toi.

Maxwell
Maxwell

Maxwell

On le dit vieillissant, trop fatigué pour porter le danger devant. Résultat, le mec enchaîne un petit pont et une frappe de mule sous la barre pour débloquer le compteur parisien face à Rennes. Maxwell sait faire des bons cafés-crèmes.

Sidy Sarr
Sidy
Sarr

Sidy Sarr

« Mon rêve ultime ? Le Real Madrid ! » Beaucoup d’ambition chez le jeune Sénégalais, auteur de cette déclaration après un but au finish qui qualifie Courtrai pour la finale de playoffs2 de la Jupiler League. Reste que Bouna aussi espérait un grand club européen. Mais cire finalement le banc du 16e de Ligue 1.

André Ayew
André
Ayew

André Ayew

Grâce à ses deux buts, dont un de la tête forcément, le club gallois est officiellement sauvé en Premier League. See Ayew next year !

Hernanes
Hernanes

Hernanes

Un an de compétition et pas un but : les statistiques suffisent à expliquer la saison compliquée du Brésilien, débarqué à la Juventus cet été. Pourtant, face à Carpi, c’est bien lui qui a ouvert le score pour une Juve, certes, déjà titrée. Hernanes est finalement ce pote un peu timide dans une baston et qui file un petit coup de pied sur un adversaire à terre pour pouvoir dire : « Vous voyez, je ne vous ai pas lâchés ...

Troy Deeney
Troy
Deeney

Troy Deeney

Anthony Knockaert le sait mieux que quiconque : Troy Deeney est un briseur de rêve. Aston Villa pensait tenir une quatrième victoire cette saison ? C’était sans compter sur ce bon vieux Deeney, buteur assassin aux 91e et 93e minutes pour permettre à Watford de faire volte-face. Casseur Troy.

Gareth Bale
Gareth
Bale

Gareth Bale

En l’absence de Ronaldo, il est l’homme de la fin de saison au Real. Déjà double buteur pour extraire la Maison-Blanche du piège face au Rayo Vallecano la semaine passée, Gareth a cette fois-ci sorti Zizou de la panade en inscrivant le seul but du match face à la Sociedad. Résultat, le Real reste au contact pour un titre inespéré. Et tant pis si Gareth perd tous ses ...

Michy Batshuayi
Michy
Batshuayi

Michy Batshuayi

On espère pour lui que Marc Wilmots réalise que planter 16 buts avec cet OM-là relève du génie.

Stéphane Ruffier (Saint-Étienne): Monstrueux, la Ruff a tenu la baraque et sauvé les meubles face à Toulouse, en bloquant pas moins de sept tirs cadrés, dont un penalty de Ben Yedder. Stéphane Plaza.

François Modesto (Bastia): Il a mis des coups. Il s’est embrouillé avec beaucoup d’attaquants. Il a poussé de jolis coups de gueule. Mais François Modesto, c’est surtout 18 saisons à haut niveau, et une annonce à l’issue du match face à Nantes : « Basta ! » Bonne retraite, lascar !

Eliaquim Mangala (Manchester City): Encore une superbe performance face à Southampton, qui confirme la plus grande qualité d’Eliaquim pour aller à l’Euro : ne jamais avoir avalé un brûleur de graisse. Peut-on en planquer dans sa bouffe d’ici juin ?

Wes Morgan (Leicester): Indéboulonnable Golgoth de la charnière des Foxes, Morgan rapporte autant de points derrière que devant cette saison. Nouvel exemple avec cette tête de l’égalisation face à United, qui permet à Leicester de mettre neuf doigts sur le titre de champion. Morgan de toi.

Maxwell (PSG): On le dit vieillissant, trop fatigué pour porter le danger devant. Résultat, le mec enchaîne un petit pont et une frappe de mule sous la barre pour débloquer le compteur parisien face à Rennes. Maxwell sait faire des bons cafés-crèmes.

Sidy Sarr (Courtrai): « Mon rêve ultime ? Le Real Madrid ! » Beaucoup d’ambition chez le jeune Sénégalais, auteur de cette déclaration après un but au finish qui qualifie Courtrai pour la finale de playoffs2 de la Jupiler League. Reste que Bouna aussi espérait un grand club européen. Mais cire finalement le banc du 16e de Ligue 1.

André Ayew (Swansea): Grâce à ses deux buts, dont un de la tête forcément, le club gallois est officiellement sauvé en Premier League. See Ayew next year !

Hernanes (Juventus Turin): Un an de compétition et pas un but : les statistiques suffisent à expliquer la saison compliquée du Brésilien, débarqué à la Juventus cet été. Pourtant, face à Carpi, c’est bien lui qui a ouvert le score pour une Juve, certes, déjà titrée. Hernanes est finalement ce pote un peu timide dans une baston et qui file un petit coup de pied sur un adversaire à terre pour pouvoir dire : « Vous voyez, je ne vous ai pas lâchés ! »

Troy Deeney (Watford): Anthony Knockaert le sait mieux que quiconque : Troy Deeney est un briseur de rêve. Aston Villa pensait tenir une quatrième victoire cette saison ? C’était sans compter sur ce bon vieux Deeney, buteur assassin aux 91e et 93e minutes pour permettre à Watford de faire volte-face. Casseur Troy.

Gareth Bale (Real Madrid): En l’absence de Ronaldo, il est l’homme de la fin de saison au Real. Déjà double buteur pour extraire la Maison-Blanche du piège face au Rayo Vallecano la semaine passée, Gareth a cette fois-ci sorti Zizou de la panade en inscrivant le seul but du match face à la Sociedad. Résultat, le Real reste au contact pour un titre inespéré. Et tant pis si Gareth perd tous ses cheveux.

Michy Batshuayi (Marseille): On espère pour lui que Marc Wilmots réalise que planter 16 buts avec cet OM-là relève du génie.

Remplaçants

Iker Casillas (FC Porto): Auteur d’une nouvelle boulette face au Sporting, San Iker sent clairement la naphtaline. Il est temps d’arrêter, Monsieur, du moins avec un peu de dignité.

Yeni N'Gbakoto (Metz): 11 buts, 10 passes décisives : le double-double du milieu de terrain messin doit faire pâlir quelques clubs de Ligue 1. Heureusement pour eux, ils auront sans doute à loisir d’observer le Grenat, puisque le FC Metz s’est rapproché de l’élite en cartonnant Dijon, bien aidé par le doublé de sa pépite. La confirmation de la montée devrait arriver N’Gbakoto ou tard.

Jean-Michel Aulas (Lyon): « Le championnat du Qatar étant bien spécifique et réduit à une seule équipe, on va dire que c'est presque un match pour le championnat de France qui va se jouer contre Monaco.  » Et le club d’une Principauté soutenu par des fonds russes, ça fait plus « championnat de France » , Jean-Mimi ?

Adam Johnson (FC Jail): Déclaré coupable d’attouchements sexuels sur mineur, l’ancien joueur de Sunderland coule des jours malheureux en prison. Un détenu a d’ailleurs raconté les coulisses de sa nouvelle vie dans les colonnes du Daily Mail. Adam se serait fait sécher par d’autres incarcérés dans les douches pour avoir refusé d’enlever une touffe de poils qui empêchait l’évacuation. Tant qu’il y gazon, il y a match…

Niklas Feierabend: Hanovre est en deuil. À 19 ans seulement, le jeune milieu de terrain qui devait intégrer l’équipe première l’année prochaine s’en est allé, victime d’une saloperie d’accident de voiture. Toutes nos condoléances.



Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Les onze travaux des Foxes