Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan

L’équipe type du week-end

Toulouse arrache son maintien in extremis, Arsenal coiffe Tottenham sur le poteau, le Barça, Bruges et le Benfica sont sacrés champions. Et Jamala crée la surprise à l’Eurovision.

Modififié
Sur le banc
Johny
Placide

Johny Placide

La relégation actée du Stade de Reims, malgré la jolie victoire face à Lyon ce samedi (4-1) a fait sortir de son silence le gardien champenois. Et visiblement, il en a gros sur la patate : «  J’ai trouvé beaucoup de choses bizarres au club cette saison. On descend depuis le mois de février. Rien ne va dans le club et il n’y a rien qui change. Ils prennent une décision à deux journées de la fin. Je trouve que c’est limite un scandale. » Pas si ...

Mats Hummels
Mats
Hummels

Mats Hummels

Le défenseur du BvB jouait pour la dernière fois au Signal Iduna Park sous la tunique du Borussia samedi. L’arrière allemand rejoindra le Bayern Munich à l’intersaison comme l’avaient fait précédemment ses anciens coéquipiers Robert Lewandowski et Mario Götze, buteurs ce week-end avec les Bavarois. Mais contrairement à ses prédécesseurs, Hümmels a échappé aux sifflets des supporters du Borussia. Mats vilain traître > Mats ...

Georginio Wijnaldum
Georginio
Wijnaldum

Georginio Wijnaldum

Georginio Wijnaldum n’a pas seulement l’un des combos prénom-nom les plus cool de Premier League, c’est avant tout un fin technicien. Le Néerlandais a largement contribué au récital de Newcastle contre Tottenham (5-1) pour le dernier match des Magpies en Premier League, en trompant Lloris à deux reprises. Pas sûr toutefois que Petit George s’éternise à St James’ Park en deuxième division anglaise, George dans la ...

Abdoulaye Diaby
Abdoulaye
Diaby

Abdoulaye Diaby

Ce Diaby-là n’est pas systématiquement blessé. La preuve, il a inscrit deux buts très précieux dans la large victoire de Bruges face à son rival Anderlecht (4-0). Un succès qui permet aux hommes de Michel Preud’homme de décrocher le titre de champion de Belgique. L’ancien attaquant lillois avait été acheté 2 millions d’euros par Bruges à l’intersaison. Diaby la mode à petit ...

Aritz Aduriz
Aritz
Aduriz

Aritz Aduriz

L’attaquant espagnol se fout complètement d’être un des patriarches de la Liga et n’arrête pas de planter à 35 ans. Auteur d’un nouveau doublé contre le FC Séville, l’ancien Valencien affiche cette saison 32 buts au compteur pour 50 matchs disputés toutes compétitions confondues. Inoxydable.

Gonzalo Higuaín
Gonzalo
Higuaín

Gonzalo Higuaín

En inscrivant trois des quatre buts des Azzurri contre Frosinone, l’international argentin repart avec le ballon du match et le titre de capocannoniere (meilleur buteur de Serie A) avec 36 buts. Soit 17 buts de plus que son dauphin au classement des buteurs et coéquipier en sélection, Paulo Dybala (19 buts). Pas mal pour un mec né à Brest.

Tim Howard
Tim
Howard

Tim Howard

Après 414 matchs joués sous le maillot des Toffees, Tim Howard disputait sa dernière rencontre avec Everton contre Norwich dimanche. Et le barbu américain a fêté l’événement avec un clean-sheet et une belle victoire (3-0) devant son public du Goodison Park qui l’a longuement acclamé après le coup de sifflet final. Un award pour Howard.

Fabinho
Fabinho

Fabinho

6 sur 6. De nouveau buteur sur péno contre Montpellier, Fabinho prouve qu’il n’est pas du genre à se poser trop de questions dans ce type d’exercice. Au point d’être, avec 8 buts à son actif toutes compétitions confondues, le meilleur buteur du club cette saison derrière Traoré (10 buts), et de pouvoir donner quelques cours à Martin Braithwaite et Steven Fletcher...

Mikael Lustig
Mikael
Lustig

Mikael Lustig

Son nom de famille signifie drôle et amusant en allemand. Et les joueurs du Celtic se sont bien amusés contre Motherwell dimanche. Une victoire 7-0 avec un but du défenseur suédois, qui remporte au passage son cinquième titre de champion d’Écosse consécutif. Sehr Lustig.

Papy Djilobodji
Papy
Djilobodji

Papy Djilobodji

Quelques semaines après avoir menacé Pablo de Blasis de lui couper la tête, c’est bien celle du Werder Brême que Papy a sauvé ce samedi. Bien placé à la retombée d’un coup franc, l’ancien Nantais inscrit le seul but du match contre Francfort (1-0) et réalise son seul fait de gloire de la saison. Les Vert et Blanc finissent 13es et joueront bien en Bundesliga la saison ...

Patrice Évra
Patrice
Évra

Patrice Évra

Alors que le poste de défenseur latéral est souvent pointé du doigt comme le gros point noir de nos chers Bleus, Patrice Évra a décidé de prendre tout le monde à contrepied. L’ancien Monégasque a en effet marqué d’une magnifique tête plongeante sur coup franc l’un des 5 buts qu’a passés la Juventus à la Samp’ ce week-end. La même à l’Euro et on oublie tout, ...

Nicolás Gaitán
Nicolás
Gaitán

Nicolás Gaitán

Le capitaine du club lisboète a inscrit un doublé décisif dimanche contre le Nacional Madeira (4-0) lors de la dernière journée du championnat portugais. Une victoire qui permet au Benfica de conserver ses deux points d’avance sur le Sporting et de décrocher son troisième championnat de suite. Gaitán lyrique.

Mario Götze
Mario
Götze

Mario Götze

Annoncé à Liverpool, Paris ou Dortmund la saison prochaine, Mario Götze a toujours la tête au Bayern, comme le prouve son joli doublé contre Hanovre (3-1) ce samedi, suivi d’une déclaration explicite au Bild : « J’ai encore un an de contrat. » Mario à Carlo, terminé.

Yann Bodiger
Yann
Bodiger

Yann Bodiger

21 ans et déjà une sacrée dose de culot. C’est sans aucun complexe que le jeune Toulousain a offert la victoire (3 buts à 2) et surtout le maintien au Tef’ sur la pelouse d’Angers. Trois pas d’élan et une merveille de coup franc excentré du gauche dont il devrait se souvenir un sacré bout de temps. Comme toute la ville rose, comme Dupraz et comme nous d’ailleurs.

Luis Suárez
Luis
Suárez

Luis Suárez

Les Barcelonais, sous pression en cette fin de saison, sont allés chercher le titre de champion d’Espagne grâce à un triplé de leur attaquant uruguayen à Grenade. Avec 40 buts inscrits cette saison, Suárez termine « pichichi » devant CR7 et ses 35 réalisations. Sacré Suárez.

Zlatan Ibrahimović
Zlatan
Ibrahimović

Zlatan Ibrahimović

« Je suis arrivé comme un roi, je repars comme une légende. » Le Z avait inscrit un doublé lors de son premier match avec Paris contre Lorient en 2012. Il a bouclé la boucle en en mettant deux contre Nantes pour sa dernière sortie au Parc. Un joli cadeau d’adieu.

Olivier Giroud
Olivier
Giroud

Olivier Giroud

Cible facile des critiques après l’annonce de la liste de Didier Deschamps, Giroud s’est réveillé au meilleur des moments pour inscrire un triplé contre Aston Villa et permettre à Arsenal de finir une fois encore devant le rival Tottenham au classement. Un Giroud XXL, giroudboam.

Titulaires

Tim Howard (Everton) Après 414 matchs joués sous le maillot des Toffees, Tim Howard disputait sa dernière rencontre avec Everton contre Norwich dimanche. Et le barbu américain a fêté l’événement avec un clean-sheet et une belle victoire (3-0) devant son public du Goodison Park qui l’a longuement acclamé après le coup de sifflet final. Un award pour Howard.

Fabinho (Monaco) 6 sur 6. De nouveau buteur sur péno contre Montpellier, Fabinho prouve qu’il n’est pas du genre à se poser trop de questions dans ce type d’exercice. Au point d’être, avec 8 buts à son actif toutes compétitions confondues, le meilleur buteur du club cette saison derrière Traoré (10 buts), et de pouvoir donner quelques cours à Martin Braithwaite et Steven Fletcher...

Mikael Lustig (Celtic Glasgow) Son nom de famille signifie drôle et amusant en allemand. Et les joueurs du Celtic se sont bien amusés contre Motherwell dimanche. Une victoire 7-0 avec un but du défenseur suédois, qui remporte au passage son cinquième titre de champion d’Écosse consécutif. Sehr Lustig.

Papy Djilobodji (Werder Brême) Quelques semaines après avoir menacé Pablo de Blasis de lui couper la tête, c’est bien celle du Werder Brême que Papy a sauvé ce samedi. Bien placé à la retombée d’un coup franc, l’ancien Nantais inscrit le seul but du match contre Francfort (1-0) et réalise son seul fait de gloire de la saison. Les Vert et Blanc finissent 13es et joueront bien en Bundesliga la saison prochaine.

Patrice Évra (Juventus Turin) Alors que le poste de défenseur latéral est souvent pointé du doigt comme le gros point noir de nos chers Bleus, Patrice Évra a décidé de prendre tout le monde à contrepied. L’ancien Monégasque a en effet marqué d’une magnifique tête plongeante sur coup franc l’un des 5 buts qu’a passés la Juventus à la Samp’ ce week-end. La même à l’Euro et on oublie tout, Pat’.

Nicolás Gaitán (Benfica) Le capitaine du club lisboète a inscrit un doublé décisif dimanche contre le Nacional Madeira (4-0) lors de la dernière journée du championnat portugais. Une victoire qui permet au Benfica de conserver ses deux points d’avance sur le Sporting et de décrocher son troisième championnat de suite. Gaitán lyrique.

Mario Götze (Bayern Munich) Annoncé à Liverpool, Paris ou Dortmund la saison prochaine, Mario Götze a toujours la tête au Bayern, comme le prouve son joli doublé contre Hanovre (3-1) ce samedi, suivi d’une déclaration explicite au Bild : « J’ai encore un an de contrat. » Mario à Carlo, terminé.

Yann Bodiger (Toulouse FC) 21 ans et déjà une sacrée dose de culot. C’est sans aucun complexe que le jeune Toulousain a offert la victoire (3 buts à 2) et surtout le maintien au Tef’ sur la pelouse d’Angers. Trois pas d’élan et une merveille de coup franc excentré du gauche dont il devrait se souvenir un sacré bout de temps. Comme toute la ville rose, comme Dupraz et comme nous d’ailleurs.

Luis Suárez (FC Barcelone) Les Barcelonais, sous pression en cette fin de saison, sont allés chercher le titre de champion d’Espagne grâce à un triplé de leur attaquant uruguayen à Grenade. Avec 40 buts inscrits cette saison, Suárez termine « pichichi » devant CR7 et ses 35 réalisations. Sacré Suárez.

Zlatan Ibrahimović (PSG) « Je suis arrivé comme un roi, je repars comme une légende. » Le Z avait inscrit un doublé lors de son premier match avec Paris contre Lorient en 2012. Il a bouclé la boucle en en mettant deux contre Nantes pour sa dernière sortie au Parc. Un joli cadeau d’adieu.

Olivier Giroud (Arsenal) Cible facile des critiques après l’annonce de la liste de Didier Deschamps, Giroud s’est réveillé au meilleur des moments pour inscrire un triplé contre Aston Villa et permettre à Arsenal de finir une fois encore devant le rival Tottenham au classement. Un Giroud XXL, giroudboam.

Remplaçants

Johny Placide (Reims) La relégation actée du Stade de Reims, malgré la jolie victoire face à Lyon ce samedi (4-1) a fait sortir de son silence le gardien champenois. Et visiblement, il en a gros sur la patate : «  J’ai trouvé beaucoup de choses bizarres au club cette saison. On descend depuis le mois de février. Rien ne va dans le club et il n’y a rien qui change. Ils prennent une décision à deux journées de la fin. Je trouve que c’est limite un scandale. » Pas si placide que ça, Johny…

Mats Hummels (Borussia Dortmund) Le défenseur du BvB jouait pour la dernière fois au Signal Iduna Park sous la tunique du Borussia samedi. L’arrière allemand rejoindra le Bayern Munich à l’intersaison comme l’avaient fait précédemment ses anciens coéquipiers Robert Lewandowski et Mario Götze, buteurs ce week-end avec les Bavarois. Mais contrairement à ses prédécesseurs, Hümmels a échappé aux sifflets des supporters du Borussia. Mats vilain traître > Mats Wilander.

Georginio Wijnaldum (Newcastle United) Georginio Wijnaldum n’a pas seulement l’un des combos prénom-nom les plus cool de Premier League, c’est avant tout un fin technicien. Le Néerlandais a largement contribué au récital de Newcastle contre Tottenham (5-1) pour le dernier match des Magpies en Premier League, en trompant Lloris à deux reprises. Pas sûr toutefois que Petit George s’éternise à St James’ Park en deuxième division anglaise, George dans la jungle.

Abdoulaye Diaby (FC Bruges) Ce Diaby-là n’est pas systématiquement blessé. La preuve, il a inscrit deux buts très précieux dans la large victoire de Bruges face à son rival Anderlecht (4-0). Un succès qui permet aux hommes de Michel Preud’homme de décrocher le titre de champion de Belgique. L’ancien attaquant lillois avait été acheté 2 millions d’euros par Bruges à l’intersaison. Diaby la mode à petit prix.

Aritz Aduriz (Athletic Bilbao) L’attaquant espagnol se fout complètement d’être un des patriarches de la Liga et n’arrête pas de planter à 35 ans. Auteur d’un nouveau doublé contre le FC Séville, l’ancien Valencien affiche cette saison 32 buts au compteur pour 50 matchs disputés toutes compétitions confondues. Inoxydable.

Gonzalo Higuaín (Naples) En inscrivant trois des quatre buts des Azzurri contre Frosinone, l’international argentin repart avec le ballon du match et le titre de capocannoniere (meilleur buteur de Serie A) avec 36 buts. Soit 17 buts de plus que son dauphin au classement des buteurs et coéquipier en sélection, Paulo Dybala (19 buts). Pas mal pour un mec né à Brest.

Jamala (Ukraine) En remportant avec son titre 1944 le concours de l’Eurovision ce samedi, Jamala est officiellement la seule personne ukrainienne qui remportera une compétition européenne cette année, n’en déplaise à Yarmolenko et cie. Ça méritait bien une place sur le banc de touche.


















Par Pierre Laurent-Lemur et Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
il y a 3 heures Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 9 il y a 5 heures Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 51 il y a 8 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 59
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25
À lire ensuite
La galette des rois