L’équipe type des râteaux d’Arsenal

Les supporters d’Arsenal commencent à être habitués. Chaque été, les fans des Gunners espèrent voir leur club sortir le chéquier pour recruter des gros noms du football européen. Mais les joueurs ciblés par Arsène Wenger finissent la plupart du temps par décliner la proposition des Canonniers pour rejoindre d’autres écuries. Florilège.

2k 26
Sur le banc
Pepe Reina
Pepe
Reina

Pepe Reina

Le gardien espagnol affirme dans son autobiographie qu’il était tout proche de rejoindre Arsenal en 2011. Mais les dirigeants de Liverpool ont refusé de lâcher leur portier après une offre jugée insuffisante émise par le club londonien.

Luiz Gustavo
Luiz
Gustavo

Luiz Gustavo

Avec les arrivées de Thiago Alcántara et Mario Götze en Bavière en 2013, Luiz Gustavo prend la décision de quitter le Bayern Munich à l’intersaison. Arsenal espère récupérer le milieu de terrain brésilien, qui choisit finalement de rester en Bundesliga à Wolfsburg, sur les conseils de son sélectionneur Luiz Felipe Scolari à un an de la Coupe du monde.

Morgan Schneiderlin
Morgan
Schneiderlin

Morgan Schneiderlin

Alors qu’ils négocient pour Arturo Vidal, les Gunners travaillent aussi sur la piste menant à Morgan Schneiderlin. Le milieu de terrain français est également suivi par Tottenham et Manchester United, mais lorsque Southampton demande 28 millions d’euros pour libérer son joueur, Wenger préfère se retirer du dossier pour faire confiance à Francis Coquelin.

N'Golo Kanté
N'Golo
Kanté

N'Golo Kanté

Joueur clé du dispositif de Leicester, N’Golo Kanté impressionne fortement Arsène Wenger depuis quelques années déjà. Mais lorsque l’international français choisit de quitter les Foxes pour rejoindre Londres, son choix se porte alors sur les Blues de Chelsea.

Riyad Mahrez et Jamie Vardy
Riyad Mahrez et Jamie Vardy

Riyad Mahrez et Jamie Vardy

Fortement convoités après leur saison extraordinaire qui a mené Leicester au titre de champion, les deux piliers offensifs des Foxes Riyad Mahrez – Jamie Vardy étaient proches de débarquer à Arsenal lors de ce mercato. Mais les deux joueurs ont finalement décidé de prolonger leur bail jusqu’en 2020 avec le club dirigé par Claudio Ranieri. Double râteau.

Hugo Lloris
Hugo
Lloris

Hugo Lloris

Après quatre saisons passées à l’Olympique lyonnais, le portier de l’équipe de France fait part de ses envies d’ailleurs à Jean-Michel Aulas. Le président des Gones ouvre la porte à un départ de son gardien, et Arsène Wenger se place sur le dossier. Des rumeurs font état d’une offre à hauteur de 15 millions d’euros, mais le Niçois ne débarquera finalement pas à l’Emirates. « Je m’intéressais de très très près à Lloris. Mais j’ai voulu laisser ...

Serge Aurier
Serge
Aurier

Serge Aurier

Été 2014. Pour remplacer Bacary Sagna, en partance pour Manchester City, les Gunners lorgnent sur Serge Aurier. Le défenseur du TFC ne cache pas son amour pour le club anglais dans la presse ( « Arsenal, ça ne se refuse pas. » ), poste un selfie avec le maillot des Gunners sur Twitter, affirme à des supporters du club qu’il va les rejoindre à l’intersaison en marge d’un match avec la Côte d’Ivoire, mais le latéral droit pose finalement ses valises ...

Mehdi Benatia
Mehdi
Benatia

Mehdi Benatia

Le défenseur international marocain, recruté 30 millions d’euros par le Bayern Munich à l’été 2014, n’entrait plus véritablement dans les plans des Bavarois pour la saison 2016-17. « Cible numéro 1 des Gunners dans le secteur défensif » selon les informations de RMC, Benatia opte finalement pour la Serie A, où il a déjà évolué entre 2010 et 2014 (Udinese, AS Roma) et débarque à la ...

Shkodran Mustafi
Shkodran
Mustafi

Shkodran Mustafi

Pour renforcer son secteur défensif suite aux graves blessures de Gabriel Paulista et Per Mertesacker lors de la pré-saison cet été, Arsenal pense au Valencien Shkodran Mustafi. L’international allemand, champion du monde avec la Mannschaft en 2014, est annoncé tout proche des Gunners par les médias britanniques. L’officialisation du transfert tarde, Mustafi se détourne d’Arsenal et devrait finalement découvrir la Premier League sous le maillot de Liverpool la saison ...

Raphaël Guerreiro
Raphaël
Guerreiro

Raphaël Guerreiro

Arsenal-Liverpool, épisode 2. En quête d’un latéral gauche, les deux écuries anglaises se renseignent sur le Lorientais Raphaël Guerreiro. Mais le défenseur international, titulaire avec le Portugal pendant l’Euro, est finalement recruté par le Borussia Dortmund quelques jours avant de soulever la coupe Henri-Delaunay avec la Selecção.

Sami Khedira
Sami
Khedira

Sami Khedira

Les supporters d’Arsenal l’attendaient impatiemment. Après cinq saisons passées au Real Madrid, Sami Khedira fait part de son envie de quitter les Merengues à l’été 2015. Alléchés à l’idée de reformer la doublette allemande de la Maison-Blanche Khedira-Özil, les Gunners prennent contact avec l’entourage du milieu de terrain allemand. Mais les discussions n’aboutiront pas et Khedira filera gagner son premier Scudetto avec la ...

Arturo Vidal
Arturo
Vidal

Arturo Vidal

Il aurait dû être la recrue la plus séduisante du mercato estival 2015 d’Arsenal. Alors récent finaliste de la Ligue des champions avec la Juventus, Arturo Vidal devait rejoindre le nord de Londres à l’issue de la Copa América (remporté quelques semaines plus tard par sa sélection chilienne). Le transfert était quasiment bouclé selon les médias britanniques et chiliens. Mais coup de théâtre, le Chilien de la Juventus décide finalement de s’engager avec le Bayern Munich ...

Ángel Di María
Ángel Di
María

Ángel Di María

Le passage d’Ángel Di María à Manchester United ne laissera pas d’immenses souvenirs aux supporters des Red Devils. Perturbé par un cambriolage à son domicile, l’Argentin clame son désir de quitter le club à l’été 2015. Si Arsenal semble tenir la corde dans un premier temps, les Gunners se font doubler par le Paris Saint-Germain, qui s’était déjà renseigné sur le joueur l’été ...

Gonzalo Higuaín
Gonzalo
Higuaín

Gonzalo Higuaín

Longtemps suivi par Arsène Wenger, l’attaquant argentin aurait pu signer chez les Londoniens à plusieurs reprises. D’abord à l’été 2013, lorsque Higuaín, passé derrière Benzema dans la hiérarchie des attaquants du Real, décide de quitter la Maison-Blanche. Mais son choix se porte finalement sur le Napoli plutôt que sur Arsenal. Double râteau trois ans plus tard lorsque la Juventus met le paquet et pose 94 millions d’euros sur la table pour enrôler El Pipita. Coup dur ...

Luis Suárez
Luis
Suárez

Luis Suárez

Après avoir recruté Mesut Özil et essuyé le refus de Gonzalo Higuaín, Wenger poursuit son mercato cuvée 2013 en approchant l’Uruguayen Luis Suárez. Les négociations sont entamées mais stoppées net par les Reds qui refusent de vendre leur attaquant à un concurrent direct. Suárez reste à Liverpool et claque une saison à 31 buts en Premier League avant de s’envoler vers le Barça l’été ...

Karim Benzema
Karim
Benzema

Karim Benzema

C’est un classique du mercato estival. Chaque année entre juillet et août, la rumeur Karim Benzema vers Arsenal réapparaît. Sauf que l’attaquant français a fait son trou année après année sur le front de l’attaque du Real (318 matchs / 161 buts). Les supporters des Gunners s’étaient particulièrement affolés à l’été 2015 après une mystérieuse publication de l’attaquant français à bord d’un jet privé avec la légende « Laissons le passé au ...

Hugo Lloris (Tottenham) Après quatre saisons passées à l’Olympique lyonnais, le portier de l’équipe de France fait part de ses envies d’ailleurs à Jean-Michel Aulas. Le président des Gones ouvre la porte à un départ de son gardien, et Arsène Wenger se place sur le dossier. Des rumeurs font état d’une offre à hauteur de 15 millions d’euros, mais le Niçois ne débarquera finalement pas à l’Emirates. « Je m’intéressais de très très près à Lloris. Mais j’ai voulu laisser sa chance à Szczęsny parce qu’il sortait d’une saison où nous avions terminé troisièmes, il avait vingt et un ans, et j’ai pensé qu’il méritait sa chance » , se justifie alors Wenger à Eurosport. Lloris débarque finalement dans le nord de Londres, mais chez les rivaux de Tottenham.

Serge Aurier (Paris S-G) Été 2014. Pour remplacer Bacary Sagna, en partance pour Manchester City, les Gunners lorgnent sur Serge Aurier. Le défenseur du TFC ne cache pas son amour pour le club anglais dans la presse ( « Arsenal, ça ne se refuse pas. » ), poste un selfie avec le maillot des Gunners sur Twitter, affirme à des supporters du club qu’il va les rejoindre à l’intersaison en marge d’un match avec la Côte d’Ivoire, mais le latéral droit pose finalement ses valises à Paris, où il rencontrera bon nombre de ses « gars sûrs  » .

Mehdi Benatia (Juventus) Le défenseur international marocain, recruté 30 millions d’euros par le Bayern Munich à l’été 2014, n’entrait plus véritablement dans les plans des Bavarois pour la saison 2016-17. « Cible numéro 1 des Gunners dans le secteur défensif » selon les informations de RMC, Benatia opte finalement pour la Serie A, où il a déjà évolué entre 2010 et 2014 (Udinese, AS Roma) et débarque à la Juventus.

Shkodran Mustafi (Liverpool ?) Pour renforcer son secteur défensif suite aux graves blessures de Gabriel Paulista et Per Mertesacker lors de la pré-saison cet été, Arsenal pense au Valencien Shkodran Mustafi. L’international allemand, champion du monde avec la Mannschaft en 2014, est annoncé tout proche des Gunners par les médias britanniques. L’officialisation du transfert tarde, Mustafi se détourne d’Arsenal et devrait finalement découvrir la Premier League sous le maillot de Liverpool la saison prochaine.

Raphaël Guerreiro (Borussia Dortmund) Arsenal-Liverpool, épisode 2. En quête d’un latéral gauche, les deux écuries anglaises se renseignent sur le Lorientais Raphaël Guerreiro. Mais le défenseur international, titulaire avec le Portugal pendant l’Euro, est finalement recruté par le Borussia Dortmund quelques jours avant de soulever la coupe Henri-Delaunay avec la Selecção.

Sami Khedira (Juventus) Les supporters d’Arsenal l’attendaient impatiemment. Après cinq saisons passées au Real Madrid, Sami Khedira fait part de son envie de quitter les Merengues à l’été 2015. Alléchés à l’idée de reformer la doublette allemande de la Maison-Blanche Khedira-Özil, les Gunners prennent contact avec l’entourage du milieu de terrain allemand. Mais les discussions n’aboutiront pas et Khedira filera gagner son premier Scudetto avec la Juventus.

Arturo Vidal (Bayern Munich) Il aurait dû être la recrue la plus séduisante du mercato estival 2015 d’Arsenal. Alors récent finaliste de la Ligue des champions avec la Juventus, Arturo Vidal devait rejoindre le nord de Londres à l’issue de la Copa América (remporté quelques semaines plus tard par sa sélection chilienne). Le transfert était quasiment bouclé selon les médias britanniques et chiliens. Mais coup de théâtre, le Chilien de la Juventus décide finalement de s’engager avec le Bayern Munich et laisse les supporters des Gunners se mettre en boule dans leur lit.

Ángel Di María (Paris S-G) Le passage d’Ángel Di María à Manchester United ne laissera pas d’immenses souvenirs aux supporters des Red Devils. Perturbé par un cambriolage à son domicile, l’Argentin clame son désir de quitter le club à l’été 2015. Si Arsenal semble tenir la corde dans un premier temps, les Gunners se font doubler par le Paris Saint-Germain, qui s’était déjà renseigné sur le joueur l’été précédent.

Gonzalo Higuaín (Juventus) Longtemps suivi par Arsène Wenger, l’attaquant argentin aurait pu signer chez les Londoniens à plusieurs reprises. D’abord à l’été 2013, lorsque Higuaín, passé derrière Benzema dans la hiérarchie des attaquants du Real, décide de quitter la Maison-Blanche. Mais son choix se porte finalement sur le Napoli plutôt que sur Arsenal. Double râteau trois ans plus tard lorsque la Juventus met le paquet et pose 94 millions d’euros sur la table pour enrôler El Pipita. Coup dur pour les speakers du San Paolo et de l’Emirates.

Luis Suárez (FC Barcelone) Après avoir recruté Mesut Özil et essuyé le refus de Gonzalo Higuaín, Wenger poursuit son mercato cuvée 2013 en approchant l’Uruguayen Luis Suárez. Les négociations sont entamées mais stoppées net par les Reds qui refusent de vendre leur attaquant à un concurrent direct. Suárez reste à Liverpool et claque une saison à 31 buts en Premier League avant de s’envoler vers le Barça l’été suivant.

Karim Benzema (Real Madrid) C’est un classique du mercato estival. Chaque année entre juillet et août, la rumeur Karim Benzema vers Arsenal réapparaît. Sauf que l’attaquant français a fait son trou année après année sur le front de l’attaque du Real (318 matchs / 161 buts). Les supporters des Gunners s’étaient particulièrement affolés à l’été 2015 après une mystérieuse publication de l’attaquant français à bord d’un jet privé avec la légende « Laissons le passé au passé » . Benzema est finalement resté chez les Merengues avec lesquels il a remporté sa deuxième Ligue des champions.

Remplaçants

Pepe Reina (Naples) Le gardien espagnol affirme dans son autobiographie qu’il était tout proche de rejoindre Arsenal en 2011. Mais les dirigeants de Liverpool ont refusé de lâcher leur portier après une offre jugée insuffisante émise par le club londonien.

Luiz Gustavo (Wolfsburg) Avec les arrivées de Thiago Alcántara et Mario Götze en Bavière en 2013, Luiz Gustavo prend la décision de quitter le Bayern Munich à l’intersaison. Arsenal espère récupérer le milieu de terrain brésilien, qui choisit finalement de rester en Bundesliga à Wolfsburg, sur les conseils de son sélectionneur Luiz Felipe Scolari à un an de la Coupe du monde.

Morgan Schneiderlin (Manchester United) Alors qu’ils négocient pour Arturo Vidal, les Gunners travaillent aussi sur la piste menant à Morgan Schneiderlin. Le milieu de terrain français est également suivi par Tottenham et Manchester United, mais lorsque Southampton demande 28 millions d’euros pour libérer son joueur, Wenger préfère se retirer du dossier pour faire confiance à Francis Coquelin.

N'Golo Kanté (Leicester) Joueur clé du dispositif de Leicester, N’Golo Kanté impressionne fortement Arsène Wenger depuis quelques années déjà. Mais lorsque l’international français choisit de quitter les Foxes pour rejoindre Londres, son choix se porte alors sur les Blues de Chelsea.

Riyad Mahrez et Jamie Vardy (Leicester City) Fortement convoités après leur saison extraordinaire qui a mené Leicester au titre de champion, les deux piliers offensifs des Foxes Riyad Mahrez – Jamie Vardy étaient proches de débarquer à Arsenal lors de ce mercato. Mais les deux joueurs ont finalement décidé de prolonger leur bail jusqu’en 2020 avec le club dirigé par Claudio Ranieri. Double râteau.



Par Maxime Feuillet

Dans cet article

Chatperché Niveau : DHR
Note : -1
En meme temps... il se dégage un manque de caractère depuis qques années, plus les blessures (les compétences dans le milieu du foot et du medical).
Wenger au bout d' un moment, la sécurité de l' emploi, laisse ta place t' as plus rien à prouver.
Le gros problème d'Arsenal ce n'est pas que les joueurs ne veulent pas venir c'est qu'ils veulent à chaque fois obtenir le prix le plus ba possible et chipotent pour 1 ou 2 millions donc ça traine et d'autres clubs en profitent !

Et quand c'est pas sur le transfert c'est sur le salaire, ils ne veulent pas s'aligner donc le joueur refuse de signer !

Ce n'est pas un problème d'attractivité mais d'argent parce que je ne pense pas que City ou Paris étaient très attractifs à l'arrivée des nouveaux investisseurs, c'est juste qu'ils ont mis le pognon !
La plupart de ces joueurs sont inaccessibles pour ce club, Arsenal a beaucoup perdu en attraction sportive ces dernières saisons.

Je comprend mieux pourquoi il y a des difficultés à recruter... il faut changer de façon de faire, de cibles.

Beaucoup de bons joueurs ne diraient pas non à Arsenal, ce sont eux qu'il faut viser et pas ceux qui n'y verraient pas d'intérêt.
Note : -2
quelle article de merde...
comme si un seul des joueurs a dit non mais moi je vais pas aller à Arsenal jouer la ldc et habiter à Londres...
Arsenal peut attirer n'importe qui derrière les trois grands, ils doivent juste mettre le prix quand il le faut, ca c'est un autre débat.
Mustaphi, ils estiment par exemple qu'il ne vaut pas 40 millions, et qu'ils ont pas envie de se faire couillonner, c'est leur argent après tout.
Cech et Alexis ont pas fini au PSG, just sayin'
Message posté par Creeks
Le gros problème d'Arsenal ce n'est pas que les joueurs ne veulent pas venir c'est qu'ils veulent à chaque fois obtenir le prix le plus ba possible et chipotent pour 1 ou 2 millions donc ça traine et d'autres clubs en profitent !


On dit souvent que Arsène a des oursins mais moi, je le vois surtout comme un mec qui a des principes sur les transferts et qui n'ira pas au dessus d'un prix qu'il estime bon, juste pour jouer à qui a la plus grosse.
PierreFanFanJoséKarl Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par Slibard
On dit souvent que Arsène a des oursins mais moi, je le vois surtout comme un mec qui a des principes sur les transferts et qui n'ira pas au dessus d'un prix qu'il estime bon, juste pour jouer à qui a la plus grosse.


Tout à fait.

Il a raison.

En revanche, je trouve qu'il manque toujours dans l'équipe un ou deux joueurs de caractère. Des mecs qui vont gueuler dans les vestiaires, secouer les joueurs pour remonter au score, haranguer les supporters.

Si il y'avait un Pat Evra, un Milner, un Ashley Simpson ou un André Ayew, les choses auraient surement été différentes.
Note : 2
Message posté par lidiot
quelle article de merde...
comme si un seul des joueurs a dit non mais moi je vais pas aller à Arsenal jouer la ldc et habiter à Londres...
Arsenal peut attirer n'importe qui derrière les trois grands, ils doivent juste mettre le prix quand il le faut, ca c'est un autre débat.
Mustaphi, ils estiment par exemple qu'il ne vaut pas 40 millions, et qu'ils ont pas envie de se faire couillonner, c'est leur argent après tout.
Cech et Alexis ont pas fini au PSG, just sayin'


Londres est magnifique et Arsenal un beau club, seulement il y a des réalités sportives qu'on ne peut pas oublier.

Si tu vises le scudetto et la C1 avec la Juve, est ce que tu est vraiment gagnant en rejoignant une team qui ne peut pas viser au delà de la 4eme place dans son championnat et qui ne peut pas viser la C1?

C'est un problème qui ne date pas d'hier, par le passé plusieurs joueurs ont claqué la porte devant l'impossibilité de mettre la main sur un titre.
Pour moi quelque chose s'est cassé après l'époque des Invincibles, il y a eu un changement dans le jeu, dans la manière de faire, qui a définitivement éloigné le club des trophées et de la gagne.

Et aujourd'hui encore ils semblent ne pas avoir compris, la plupart de ces recrutements auraient été possible avec un palmarès plus fourni.
Les joueurs voient aussi leurs intérêts, quand tu vois certains aller au bras de fer pour une simple proposition, tu te dis que les négociations auraient été bien plus simples avec un statut plus ronflant.
Ces articles qui font passer Arsenal pour les françois pignon du football en transferts, faut arrêter. Surtout en se basant sur des infos mercatos à moitié vraies qui pullullent à cett époque de l'année.

Alors par moment c'est très mal gérer leurs transferts, y'a des ratés et des postes importants qui ne sont pas renforcés, mais il y a aussi une volonté de ne pas claqué n'importe comment l'argent ou de surpayer un joueur même si ça leur arrive par moment. Et il y aussi des paramètres qu'on ne connait pas. Exemple, le salaire offert par le club, ou autres avantages que le club (ou Wenger) n'a pas envie d'offrir, car Wenger n'étant pas du genre à s'asseoir sur le club pour dérouler le tapis rouge aux égos des joueurs qui seraient suscpetibles de venir.
Message posté par Slibard
On dit souvent que Arsène a des oursins mais moi, je le vois surtout comme un mec qui a des principes sur les transferts et qui n'ira pas au dessus d'un prix qu'il estime bon, juste pour jouer à qui a la plus grosse.


C'est tout à son honneur d'avoir des principes, mais dans ce cas là qu'il se rende à l'évidence et revoie ses listes, son style de jeu.

C'est impossible d'attirer les joueurs qu'il vise sans déchirer le chéquier. Il faut compenser le décalage sportif pour des joueurs qui visent habituellement les titres et la C1, et au niveau des négociations aucun club ne va faire une croix sur le moindre centime, surtout avec la manne tv des clubs de PL...

Il faut arrêter de croire qu'il peut essayer de recruter David Alaba pour 15 Millions et conclure de façon énervée les débats quand on lui en demande 80!
Superbe article, rempli de mauvaise foi.

A deux ou trois exceptions près la liste des joueurs "loupés" par Arsène étaient ou sont encore dans des clubs plus huppés qu'Arsenal. Rien d'anormal donc à voir un Suarez au Barca, Vidal au Bayern ou Benzema rester au Real.

La seule chose vraiment marquante dans cette liste ce sont les bons joueurs en devenir qui partent désormais à Dortmund, Seville etc.

Sur des Guerrero ou Aurier, il y'a dix ans tonton les aurait recrutés pour une bouchée de pain et c'est ce qui manque à Arsenal. Des bons coups à pas chers pour renforcer l'équipe.
Message posté par Slibard
On dit souvent que Arsène a des oursins mais moi, je le vois surtout comme un mec qui a des principes sur les transferts et qui n'ira pas au dessus d'un prix qu'il estime bon, juste pour jouer à qui a la plus grosse.


Dans ce cas il n'y aura pas beaucoup de bons joueurs qui vont venir à Arsenal vu la flambée des prix et ce n'est pas prêt de s'arrêter !

Un moment il faut les revoir ces principes et ce n'est pas comme si Arsenal n'avait pas d'argent !

De toute façon s'ils veulent des grands joueurs ils vont devoir mettre le prix même si ce prix est au dessus de celui estimé par Arsène, enfin avec lui un Neymar vaut 20 millions et un Messi à peine 50 !
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Qu'arsène ne veuille pas claquer 70 barres pour un joueur hype c'est tout à son honneur, mais ce qui me dépasse c'est qu'avec sa longévité et son intelligence il devrait posséder un réseau de scouts maousse et efficace, sa maitrise de l'allemand devrait faciliter l'attractivité de pépites en Buli par exemple. Ya vraiment des trucs que je ne pige pas..
Message posté par Slibard
On dit souvent que Arsène a des oursins mais moi, je le vois surtout comme un mec qui a des principes sur les transferts et qui n'ira pas au dessus d'un prix qu'il estime bon, juste pour jouer à qui a la plus grosse.


Ouais 40M sur Xhaka c'est tout à fait raisonnable...
Helmut Rahn Niveau : CFA
Pas besoin de Benzema et Suarez ils ont Lord Giroud
Note : -2
Message posté par Creeks
Dans ce cas il n'y aura pas beaucoup de bons joueurs qui vont venir à Arsenal vu la flambée des prix et ce n'est pas prêt de s'arrêter !

Un moment il faut les revoir ces principes et ce n'est pas comme si Arsenal n'avait pas d'argent !

De toute façon s'ils veulent des grands joueurs ils vont devoir mettre le prix même si ce prix est au dessus de celui estimé par Arsène, enfin avec lui un Neymar vaut 20 millions et un Messi à peine 50 !


En même temps tout club qui mettrait plus de 20 millions sur neymar à l'heure actuelle se ferait mettre la carotte du siècle.

Si tu veux relancer neymar tu mets entre 10 et 20 millions, sinon le risque est trop élevé.

P.S: serait-il possible de ne pas avoir de pub à chaque ouverture d'article? Je veux bien en accepter un peu quand j'arrive sur le site mais il faut pas en abuser surtout ceux avec les comptes à rebours.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 26