Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Elections présidentielles de 2012
  2. // Premier Tour

L'équipe-type des présidentielles

Ce week-end, le match que tout le monde attend depuis cinq ans. Point de crainte pour les Footix qui n’ont pas Canal, cette fois la rencontre sera retransmise sur toutes les chaînes hertziennes. Une sorte de répétition générale avant la vraie finale, celle du 6 Mai.

Modififié
Sur le banc
Entraineur

Entraineur

Le peuple. Parce que l’expression « 60 millions de sélectionneurs » n’a jamais paru aussi vraie…

Dominique
Strauss-Kahn

Dominique Strauss-Kahn

Se contente de suivre les actions de loin depuis son éviction du groupe pro suite à une sombre affaire de mœurs lors d’un déplacement à New-York... Amoureux revendiqué du marquage à la culotte et de la passe bien assurée. Il attend impatiemment la fin du match. Enfin surtout l’heure de la douche.

Marine Le
Pen

Marine Le Pen

Sélectionnée pour sa faculté à bouffer la ligne droite durant toute la rencontre. Toujours bon pied, bon œil, pas comme papa. Malgré tout, subsistent des airs de Jean-Marie dans les contrôles ratés et les tacles virils, notamment. Pour le reste, elle va probablement effectuer une longue carrière. Une tradition dans la famille.

Eva
Joly

Eva Joly

Appelée de dernière minute après le forfait de Nicolas Hulot, elle est même pressentie pour devenir le futur ministre de la Défense la saison prochaine. Bon, c’est sûr, faut pas compter sur elle pour donner des consignes à ses coéquipiers. Et puis, c’est bien connu, le Norvégien est dur sur l’homme. Rien que pour ça, elle mérite d’être dans le onze, malgré sa convalescence due à une blessure à ...

Nicolas
Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan

Un stoppeur dans l’âme qui défend debout, La République. Peut-être le futur Général de la défense patriotique comme De Gaulle, son idole. Il aura sans doute des soucis pour prendre les ballons aériens, puisque même dans les sondages, il ne décolle pas.

Nathalie
Arthaud

Nathalie Arthaud

Arrière gauche besogneuse du FC Lutte Ouvrière. Prolo-fessionnelle depuis peu, elle a du mal à faire son trou. La faute à une succession difficile à assurer. Arlette Laguiller, l’ex-titulaire du poste et ses montées rageuses légendaires sont difficiles à imiter.

Jacques
Cheminade

Jacques Cheminade

Ailier fantasque jamais fantastique. Bouffeur d’espace, il risque de n’être qu’une étoile filante dans la compétition. Beaucoup de dribbles pour peu d’efficacité devant les cages. Comme quoi on peut être franco-argentin comme Trezeguet ou Higuain et pas mettre un pion.

François
Bayrou

François Bayrou

Doit choisir à qui il fait ses passes décisives puisqu’il rejoindra surement l’équipe du meilleur buteur en fin de saison. Joue dans l’axe en permanence, pas de débordements, peu de tirs au but. Avec Bayrou, tout est dans le placement.

Jean-Luc
Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon

L’aboyeur, celui qui marque au fer rouge ses adversaires directs. Harcèle constamment ses coéquipiers. Les causeries d’avant-match, c’est pour lui. En plus, son dernier échauffement à la Bastille a été suivi par des milliers de supporters. Une révélation que l’on attendait pas à ce niveau-là.

Philippe
Poutou

Philippe Poutou

Lui, il préfère jouer à huis-clos. Supporte mal la pression. Pistonné par son agent, le mystérieux Olivier B. Contrat semi-pro au NPA. De toute façon, lui, il s’en fout, une fois le match terminé, il retournera jouer dans la corpo des ouvriers Ford, en Gironde.

Sarkozy

Sarkozy

Meilleur buteur de l’édition précédente, il va tenter de conserver son titre cette année. Malgré son physique d’attaquant de poche, il pèse sur les défenses. Il multiplie les appels de balle sur le front de l’attaque. Pourra toujours se vanter d’avoir donné la victoire aux siens dans les dernières minutes face à la Côte d’Ivoire et la Lybie. Et de se taper une Wag, ...

François
Hollande

François Hollande

Comme Ronaldo ou Gignac avant lui, Francois a dû passer par la case régime pour pouvoir revenir sur les terrains. Et Comme Pires, il a appris à muscler son jeu, de peur d’aller au-delà de grandes déconvenues. A déjà une danse de prévue en cas de victoire. Espère que le coach rappellera Sarko sur le banc : «  Le changement, c’est maintenant  » ...

Dominique Strauss-Kahn :Se contente de suivre les actions de loin depuis son éviction du groupe pro suite à une sombre affaire de mœurs lors d’un déplacement à New-York... Amoureux revendiqué du marquage à la culotte et de la passe bien assurée. Il attend impatiemment la fin du match. Enfin surtout l’heure de la douche.

Marine Le Pen : Sélectionnée pour sa faculté à bouffer la ligne droite durant toute la rencontre. Toujours bon pied, bon œil, pas comme papa. Malgré tout, subsistent des airs de Jean-Marie dans les contrôles ratés et les tacles virils, notamment. Pour le reste, elle va probablement effectuer une longue carrière. Une tradition dans la famille.

Eva Joly:Appelée de dernière minute après le forfait de Nicolas Hulot, elle est même pressentie pour devenir le futur ministre de la Défense la saison prochaine. Bon, c’est sûr, faut pas compter sur elle pour donner des consignes à ses coéquipiers. Et puis, c’est bien connu, le Norvégien est dur sur l’homme. Rien que pour ça, elle mérite d’être dans le onze, malgré sa convalescence due à une blessure à l’œil.

Nicolas Dupont-Aignan:Un stoppeur dans l’âme qui défend debout, La République. Peut-être le futur Général de la défense patriotique comme De Gaulle, son idole. Il aura sans doute des soucis pour prendre les ballons aériens, puisque même dans les sondages, il ne décolle pas.

Nathalie Arthaud:Arrière gauche besogneuse du FC Lutte Ouvrière. Prolo-fessionnelle depuis peu, elle a du mal à faire son trou. La faute à une succession difficile à assurer. Arlette Laguiller, l’ex-titulaire du poste et ses montées rageuses légendaires sont difficiles à imiter.

Jacques Cheminade:Ailier fantasque jamais fantastique. Bouffeur d’espace, il risque de n’être qu’une étoile filante dans la compétition. Beaucoup de dribbles pour peu d’efficacité devant les cages. Comme quoi on peut être franco-argentin comme Trezeguet ou Higuain et pas mettre un pion.

François Bayrou:Doit choisir à qui il fait ses passes décisives puisqu’il rejoindra surement l’équipe du meilleur buteur en fin de saison. Joue dans l’axe en permanence, pas de débordements, peu de tirs au but. Avec Bayrou, tout est dans le placement.

Jean-Luc Mélenchon:L’aboyeur, celui qui marque au fer rouge ses adversaires directs. Harcèle constamment ses coéquipiers. Les causeries d’avant-match, c’est pour lui. En plus, son dernier échauffement à la Bastille a été suivi par des milliers de supporters. Une révélation que l’on attendait pas à ce niveau-là.

Philippe Poutou:Lui, il préfère jouer à huis-clos. Supporte mal la pression. Pistonné par son agent, le mystérieux Olivier B. Contrat semi-pro au NPA. De toute façon, lui, il s’en fout, une fois le match terminé, il retournera jouer dans la corpo des ouvriers Ford, en Gironde.

Sarkozy:Meilleur buteur de l’édition précédente, il va tenter de conserver son titre cette année. Malgré son physique d’attaquant de poche, il pèse sur les défenses. Il multiplie les appels de balle sur le front de l’attaque. Pourra toujours se vanter d’avoir donné la victoire aux siens dans les dernières minutes face à la Côte d’Ivoire et la Lybie. Et de se taper une Wag, évidemment.

François Hollande:Comme Ronaldo ou Gignac avant lui, Francois a dû passer par la case régime pour pouvoir revenir sur les terrains. Et Comme Pires, il a appris à muscler son jeu, de peur d’aller au-delà de grandes déconvenues. A déjà une danse de prévue en cas de victoire. Espère que le coach rappellera Sarko sur le banc : «  Le changement, c’est maintenant  » .

Entraineur:Le peuple. Parce que l’expression « 60 millions de sélectionneurs » n’a jamais paru aussi vraie…



Par Walter Laouadi et Dimitri Laurent
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3