1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Pologne

L'équipe type des Polonais de Bundesliga

Depuis les années 80, ils sont beaucoup de Polonais à s'être rendus chez le voisin pour faire carrière. Si certains ont très bien marché, au point d'avoir connu mieux ensuite, beaucoup sont restés, notamment après avoir raccroché les crampons. Après tout, depuis le temps, l'Allemagne, c'est un peu la Pologne.

Modififié
Sur le banc
Rudolf Wojtowicz
Rudolf
Wojtowicz

Rudolf Wojtowicz

Latéral gauche très en vue du côté du Fortuna Düsseldorf, « Rudi » deviendra par la suite scout pour le compte du Hertha. C'est lui qui fera notamment venir Marcelinho ou encore Voronin. C'est lui qui fera venir des bananes comme Lima ou Luizao. Il officie aujourd'hui du côté de Wolfsburg.

Jacek Krzynówek
Jacek
Krzynówek

Jacek Krzynówek

Tu frappes fort, j'aime quand tu fais trembler mes filets : pas de doute, Jacek et la Bundesliga étaient fait pour s'entendre. Jugez plutôt.

Tomasz Zdebel
Tomasz
Zdebel

Tomasz Zdebel

Un milieu de terrain bosseur, infatigable, bref, le Polonais tel que l'Allemand se l'imagine.

Radosław Kałużny
Radosław
Kałużny

Radosław Kałużny

Les vrais (les anciens, surtout) se rappelleront du milieu polonais et de ses notes à Championship Manager (l'ancêtre de Football Manager). Des 20 partout. Trop fort.

Artur Wichniarek
Artur
Wichniarek

Artur Wichniarek

Monter à la capitale n'est pas toujours une bonne chose. Meilleur buteur de 2. Bundesliga en 2001 et 2002, Wichniarek a voulu aller voir plus haut. Il s'est cassé la gueule au Hertha et est revenu là où il était vraiment aimé. King Artur, le retour du roi.

Euzebiusz Smolarek
Euzebiusz
Smolarek

Euzebiusz Smolarek

Smolarek junior aura connu les heures les plus pourries du club de la Ruhr, mais restera quand même dans l'histoire du BvB, lui qui a marqué lors du derby de 2007 qui a (entre autres) privé l'ennemi Schalke du titre de champion.

Adam Matysek
Adam
Matysek

Adam Matysek

L'un des gardiens du Bayer de la grande époque ne doit certainement pas remercier Michael Ballack, qui a marqué contre son camp lors de la dernière journée de la saison 99/00 face à Unterhaching. Une défaite 2-0 qui lancera le mythe de Neverkusen.

Łukasz Piszczek
Łukasz
Piszczek

Łukasz Piszczek

Ailier droit durant ses années au Hertha, « Woukach » Piszczek a reculé au poste de latéral à son arrivée au BvB. Une reconversion qui lui a permis de créer un superbe duo avec son pote Kuba, avec deux titres de champion et une Coupe d'Allemagne à la clé.

Tomasz Wałdoch
Tomasz
Wałdoch

Tomasz Wałdoch

Comme tout bon Polonais qui débarque en Allemagne, Tomasz Wałdoch a choisi la Ruhr. Direction Bochum, puis le FC Schalke 04, où ses solides prestations derrière feront de lui l'un des cinq « Ehrenspielführer » (capitaine d'honneur) du club bleu roi.

Tomasz Hajto
Tomasz
Hajto

Tomasz Hajto

Connu pour sa rigueur défensive, Tomasz Hajto était aussi un amoureux de la clope. À tel point qu'il a un jour décidé de s'acheter 110 cartouches qui n'avaient pas passé la douane. Hajto se fera tacler par la justice, qui lui réclamera 180 000 euros. Il ne payera finalement que 43 500. Ça fait quand même 40 balles le paquet.

Sebastian Boenisch
Sebastian
Boenisch

Sebastian Boenisch

Né Pniowski en Pologne, Sebastian est devenu Boenisch grâce à un ancêtre allemand. Après avoir fait ses classes dans les équipes allemandes de jeunes, le joueur de Schalke et du Werder se rappellera juste à temps qu'il y a un Euro en Pologne. Néanmoins, il ne récupérera pas son nom polonais. Faut pas déconner.

Jakub Błaszczykowski
Jakub
Błaszczykowski

Jakub Błaszczykowski

Celui dont le nom se prononce « Bouach-tchikovski » et a rendu dingue tous les commentateurs d'Europe a été l'un des pions essentiels de l'équipe du BvB sous l'ère Klopp. Et malgré sa mésentente avec Robert Lewandowski, il lui a offert pas mal de caviars. Un peu comme Kobe et le Shaq, quoi.

Krzysztof Nowak
Krzysztof
Nowak

Krzysztof Nowak

Arrivé en provenance de l'Atlético Paranaense, le milieu de terrain était parvenu à s'imposer dans l'entrejeu du VfL Wolfsburg. Mais comme le karma est une salope, Nowak se fait détecter en 2000 la maladie de Charcot. Malgré tout, il jouera encore quelques matchs. Le 10 février 2001, il fait une dernière apparition face au Hertha. Il arrêtera sa carrière un mois après, à 25 ans, et passera l'arme à gauche en ...

Andrzej Buncol
Andrzej
Buncol

Andrzej Buncol

Milieu incontournable de la Pologne des années 80, Andrzej Buncol fait partie de ces nombreux joueurs talentueux d'Europe de l'Est qui se sont retrouvés dans des clubs pas très dingues de l'Ouest. Qu'importe, pourvu qu'on soit de l'autre côté du Rideau de Fer. Après un passage au FC Homburg, Buncol et son nom de médoc feront notamment les beaux jours du Bayer Leverkusen, avec lequel il remportera la C3 1980, avant de finir au Fortuna Düsseldorf, toujours sur les bords du ...

Włodzimierz Smolarek
Włodzimierz
Smolarek

Włodzimierz Smolarek

Compère d'attaque du légendaire Zbigniew Boniek au Widzew Łodz, Smolarek senior a marqué son temps et son aile gauche avec ses dribbles virevoltants. L'année de ses 29 ans, il posera ses valises du côté de l'Eintracht, avec lequel il remportera la Coupe d'Allemagne en 1988 (dernier trophée en date des Adler), avant d'aller monnayer son talent aux Pays-Bas.

Robert Lewandowski
Robert
Lewandowski

Robert Lewandowski

La vie est parfois étrange : par ses buts, sa manière de jouer, sa classe, le Polonais est en train de mettre toute l'Allemagne d'accord et de marquer l'histoire de la Bundesliga. Néanmoins, en Pologne, il n'est pas autant aimé, et on le considère comme un Allemand. Allez comprendre.

Marek Leśniak
Marek
Leśniak

Marek Leśniak

S'il fallait retenir une chose de la carrière de Leśniak en Allemagne, ce serait son arrivée en Bundesliga. Alors âgé de 24 ans, Leśniak profite d'un voyage au Danemark avec la sélection olympique pour se rendre en Allemagne. Là, il rencontre des dirigeants du Bayer Leverkusen, qui veulent le signer. Or, les Polonais n'avaient pas le droit de bouger avant leur 28 ans. Qu'importe : le Bayer le veut, payera 2 millions de Deutsche Marks et enverra une somme supérieure en médocs à la ...

Titulaires

Adam Matysek (Fortuna Cologne, Bayer) L'un des gardiens du Bayer de la grande époque ne doit certainement pas remercier Michael Ballack, qui a marqué contre son camp lors de la dernière journée de la saison 99/00 face à Unterhaching. Une défaite 2-0 qui lancera le mythe de Neverkusen.

Łukasz Piszczek (Borussia Dortmund) Ailier droit durant ses années au Hertha, « Woukach » Piszczek a reculé au poste de latéral à son arrivée au BvB. Une reconversion qui lui a permis de créer un superbe duo avec son pote Kuba, avec deux titres de champion et une Coupe d'Allemagne à la clé.

Tomasz Wałdoch (Bochum, S04) Comme tout bon Polonais qui débarque en Allemagne, Tomasz Wałdoch a choisi la Ruhr. Direction Bochum, puis le FC Schalke 04, où ses solides prestations derrière feront de lui l'un des cinq « Ehrenspielführer » (capitaine d'honneur) du club bleu roi.

Hummels revient, ça change quoi ?

Tomasz Hajto (Duisburg, S04, Nuremberg) Connu pour sa rigueur défensive, Tomasz Hajto était aussi un amoureux de la clope. À tel point qu'il a un jour décidé de s'acheter 110 cartouches qui n'avaient pas passé la douane. Hajto se fera tacler par la justice, qui lui réclamera 180 000 euros. Il ne payera finalement que 43 500. Ça fait quand même 40 balles le paquet.

Sebastian Boenisch (S04, Werder, Bayer) Né Pniowski en Pologne, Sebastian est devenu Boenisch grâce à un ancêtre allemand. Après avoir fait ses classes dans les équipes allemandes de jeunes, le joueur de Schalke et du Werder se rappellera juste à temps qu'il y a un Euro en Pologne. Néanmoins, il ne récupérera pas son nom polonais. Faut pas déconner.

Jakub Błaszczykowski (Fiorentina) Celui dont le nom se prononce « Bouach-tchikovski » et a rendu dingue tous les commentateurs d'Europe a été l'un des pions essentiels de l'équipe du BvB sous l'ère Klopp. Et malgré sa mésentente avec Robert Lewandowski, il lui a offert pas mal de caviars. Un peu comme Kobe et le Shaq, quoi.

Krzysztof Nowak (Wolfsburg) Arrivé en provenance de l'Atlético Paranaense, le milieu de terrain était parvenu à s'imposer dans l'entrejeu du VfL Wolfsburg. Mais comme le karma est une salope, Nowak se fait détecter en 2000 la maladie de Charcot. Malgré tout, il jouera encore quelques matchs. Le 10 février 2001, il fait une dernière apparition face au Hertha. Il arrêtera sa carrière un mois après, à 25 ans, et passera l'arme à gauche en 2005.

Andrzej Buncol (Hombourg, Bayer, Fortuna) Milieu incontournable de la Pologne des années 80, Andrzej Buncol fait partie de ces nombreux joueurs talentueux d'Europe de l'Est qui se sont retrouvés dans des clubs pas très dingues de l'Ouest. Qu'importe, pourvu qu'on soit de l'autre côté du Rideau de Fer. Après un passage au FC Homburg, Buncol et son nom de médoc feront notamment les beaux jours du Bayer Leverkusen, avec lequel il remportera la C3 1980, avant de finir au Fortuna Düsseldorf, toujours sur les bords du Rhin.

Włodzimierz Smolarek (Francfort) Compère d'attaque du légendaire Zbigniew Boniek au Widzew Łodz, Smolarek senior a marqué son temps et son aile gauche avec ses dribbles virevoltants. L'année de ses 29 ans, il posera ses valises du côté de l'Eintracht, avec lequel il remportera la Coupe d'Allemagne en 1988 (dernier trophée en date des Adler), avant d'aller monnayer son talent aux Pays-Bas.

Robert Lewandowski (Bayern Munich) La vie est parfois étrange : par ses buts, sa manière de jouer, sa classe, le Polonais est en train de mettre toute l'Allemagne d'accord et de marquer l'histoire de la Bundesliga. Néanmoins, en Pologne, il n'est pas autant aimé, et on le considère comme un Allemand. Allez comprendre.

Marek Leśniak (Bayer, Munich 1860, …) S'il fallait retenir une chose de la carrière de Leśniak en Allemagne, ce serait son arrivée en Bundesliga. Alors âgé de 24 ans, Leśniak profite d'un voyage au Danemark avec la sélection olympique pour se rendre en Allemagne. Là, il rencontre des dirigeants du Bayer Leverkusen, qui veulent le signer. Or, les Polonais n'avaient pas le droit de bouger avant leur 28 ans. Qu'importe : le Bayer le veut, payera 2 millions de Deutsche Marks et enverra une somme supérieure en médocs à la République de Pologne. Ou comment faire avaler une pilule de force.

Remplaçants

Rudolf Wojtowicz (Bayer, Fortuna) Latéral gauche très en vue du côté du Fortuna Düsseldorf, « Rudi » deviendra par la suite scout pour le compte du Hertha. C'est lui qui fera notamment venir Marcelinho ou encore Voronin. C'est lui qui fera venir des bananes comme Lima ou Luizao. Il officie aujourd'hui du côté de Wolfsburg.

Jacek Krzynówek (Nuremberg, Wolfsburg, Hanovre) Tu frappes fort, j'aime quand tu fais trembler mes filets : pas de doute, Jacek et la Bundesliga étaient fait pour s'entendre. Jugez plutôt.

Tomasz Zdebel (Cologne, Bochum, Bayer) Un milieu de terrain bosseur, infatigable, bref, le Polonais tel que l'Allemand se l'imagine.

Radosław Kałużny (Cottbus, Bayer) Les vrais (les anciens, surtout) se rappelleront du milieu polonais et de ses notes à Championship Manager (l'ancêtre de Football Manager). Des 20 partout. Trop fort.

Artur Wichniarek (Arminia Bielefeld, Hertha) Monter à la capitale n'est pas toujours une bonne chose. Meilleur buteur de 2. Bundesliga en 2001 et 2002, Wichniarek a voulu aller voir plus haut. Il s'est cassé la gueule au Hertha et est revenu là où il était vraiment aimé. King Artur, le retour du roi.

Euzebiusz Smolarek (BvB) Smolarek junior aura connu les heures les plus pourries du club de la Ruhr, mais restera quand même dans l'histoire du BvB, lui qui a marqué lors du derby de 2007 qui a (entre autres) privé l'ennemi Schalke du titre de champion.

Jan Furtok (HSV, Francfort) Arrivé en 1988 à Hambourg, Jan Furtok marquera 20 buts au cours de la saison 90/91. Un record dépassé par Robert Lewandowski il y a trois ans seulement. Néanmoins, le beau gosse de Katowice aura toujours la plus belle moustache.

Ludovic Obraniak (Werder Brême) LOL.



Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Paradoxalement, les joueurs de leur âge d'or partirent exercer plutôt leurs talents en France, Belgique.. Vu l'apport historique combien fécond des Polonais pour le football allemand, c'est des plus étonnants..
Que de Souvenirs !:)
j'adorais Krzynowek et Eby Smolarek !

faudrait faire aussi l'équipe des espoirs polonais partis trop tôt
ou n'ayant pas confirmé !
@gagarine
J'ai dû faire un choix. J'espère que tu ne m'en veux pas!
Bon match!
@Ali Farhat :
mais non bien entendu :)
c'est toujours un plaisir de te lire donc tu es tout pardonné !
D'ailleurs je suis en train de m'amuser à faire la même chose avec les polonais qui ont joué en France c'est à dire à Auxerre :) mais je cale sur le gardien, y'a t'il déjà eu un gardien polonais qui a joué en France ?
Bon pour le reste de l'équipe le spectre va de Gadocha à Nantes , à Wlodarczyk et Kuzba à Auxerre !!!
Message posté par gagarine
D'ailleurs je suis en train de m'amuser à faire la même chose avec les polonais qui ont joué en France c'est à dire à Auxerre :) mais je cale sur le gardien, y'a t'il déjà eu un gardien polonais qui a joué en France ?
Bon pour le reste de l'équipe le spectre va de Gadocha à Nantes , à Wlodarczyk et Kuzba à Auxerre !!!


Marian Szeja... à Auxerre aussi évidemment
Message posté par Ubriacone
Marian Szeja... à Auxerre aussi évidemment


oui ! évidemment !
Merci
Message posté par gagarine
D'ailleurs je suis en train de m'amuser à faire la même chose avec les polonais qui ont joué en France c'est à dire à Auxerre :) mais je cale sur le gardien, y'a t'il déjà eu un gardien polonais qui a joué en France ?
Bon pour le reste de l'équipe le spectre va de Gadocha à Nantes , à Wlodarczyk et Kuzba à Auxerre !!!


Le must restant Szarmach. Joueur confirmé d'une grande sélection avec une demi-finale de CDM (et bientôt deux) au compteur qui débarque (à Auxerre forcément) dans un club qui monte en D1 sans un kopeck.
Les bons de sortie se faisaient vers la trentaine dans les pays du Pacte et finalement les grands clubs étaient très frileux à l'idée de les signer (hormis Boniek à la Juve). Bota parle de la Belgique, Lato meilleur buteur du mondial 74 (devant Cruyff et Gerd Muller donc) a fini à Lokeren.
Restait des petits malins comme Guy Roux qui avaient flairé le bon filon.
Message posté par Ubriacone
Le must restant Szarmach. Joueur confirmé d'une grande sélection avec une demi-finale de CDM (et bientôt deux) au compteur qui débarque (à Auxerre forcément) dans un club qui monte en D1 sans un kopeck.
Les bons de sortie se faisaient vers la trentaine dans les pays du Pacte et finalement les grands clubs étaient très frileux à l'idée de les signer (hormis Boniek à la Juve). Bota parle de la Belgique, Lato meilleur buteur du mondial 74 (devant Cruyff et Gerd Muller donc) a fini à Lokeren.
Restait des petits malins comme Guy Roux qui avaient flairé le bon filon.


Et Tomaszewski au Beerschot, ou plus encore le meilleur d'entre tous à Lokeren, Lubanski..

Mais de cette grande génération, rien de notable en RFA, curieux..
Message posté par Ubriacone
Le must restant Szarmach. Joueur confirmé d'une grande sélection avec une demi-finale de CDM (et bientôt deux) au compteur qui débarque (à Auxerre forcément) dans un club qui monte en D1 sans un kopeck.
Les bons de sortie se faisaient vers la trentaine dans les pays du Pacte et finalement les grands clubs étaient très frileux à l'idée de les signer (hormis Boniek à la Juve). Bota parle de la Belgique, Lato meilleur buteur du mondial 74 (devant Cruyff et Gerd Muller donc) a fini à Lokeren.
Restait des petits malins comme Guy Roux qui avaient flairé le bon filon.


Y avait beaucoup d'argent à Lokeren, équipe de grande classe d'ailleurs à l'époque, internationaux a gogo..
Message posté par Bota67
Et Tomaszewski au Beerschot, ou plus encore le meilleur d'entre tous à Lokeren, Lubanski..

Mais de cette grande génération, rien de notable en RFA, curieux..


Belgique terre d'accueil des joueurs de l'est en fin de carrière à cette époque. Egalement Boloni star du foot roumain et plusieurs tchèques champions d'Europe en 76.
Hormis la filière polonaise à Auxerre, c'est les yougo qui venaient finir leur carrière en France.
Toujours en Belgique, grande Pologne : Szymanovski, Kusto..

En France kasperczak, Jakobczak, Domarski..

En RFA, au regard des très vieilles connections polono-allemandes : incompréhensible..et intriguant..
Message posté par Bota67
Et Tomaszewski au Beerschot, ou plus encore le meilleur d'entre tous à Lokeren, Lubanski..

Mais de cette grande génération, rien de notable en RFA, curieux..


oui je me souviens de Lubanski à Lokeren. Mais bon ce n'était plus que l'ombre de lui-même fin 70, il ne s'est jamais remis de son genou défoncé en qualifs contre les anglais en 1973.
Qui sait ce que la Pologne aurait fait avec lui ?

bon ce soir je vois bien une grosse surprise 3-1 pour la pologne (glik et lewandowski x2)
Message posté par gagarine
oui je me souviens de Lubanski à Lokeren. Mais bon ce n'était plus que l'ombre de lui-même fin 70, il ne s'est jamais remis de son genou défoncé en qualifs contre les anglais en 1973.
Qui sait ce que la Pologne aurait fait avec lui ?

bon ce soir je vois bien une grosse surprise 3-1 pour la pologne (glik et lewandowski x2)


J'entendais bien sûr meilleur d'entre tous dans l'absolu..puis cette agression anglaise, en effet..

Note que même un demi-Lubanski restait un sacré client, il a fait des merveilles dans le championnat belge, top 3 européen à l'époque..

Tu es polonais?
bon juste pour le plaisir :)

Szeja (Aja)

Dudka (Aja) Kłos (Aja) Kaczmarek (Aja) Bąk (lens et lyon)
Matysik (Aja) Swierczewski (Asse)Krychowiak (reims)
Jeleń Szarmach Gadocha

Res : Kosecki, Ziober, Tarasiewicz, Marcin Żewłakow, Faber, Klose, Grosicki

entrainés par Kasperczak bien sur :)
Message posté par Bota67
J'entendais bien sûr meilleur d'entre tous dans l'absolu..puis cette agression anglaise, en effet..

Note que même un demi-Lubanski restait un sacré client, il a fait des merveilles dans le championnat belge, top 3 européen à l'époque..

Tu es polonais?


non mais mon père l'est. Du coup, petit j'ai eu le droit à l'histoire de la bande à Gorski un sacré nombre de fois et je me suis pris d'affection pour cette équipe depuis 1990 (moment où j'ai commencé à m’intéresser au foot) avec beaucoup de désillusions et quelques rares moments de joie :)
Message posté par gagarine
bon juste pour le plaisir :)

Szeja (Aja)

Dudka (Aja) Kłos (Aja) Kaczmarek (Aja) Bąk (lens et lyon)
Matysik (Aja) Swierczewski (Asse)Krychowiak (reims)
Jeleń Szarmach Gadocha

Res : Kosecki, Ziober, Tarasiewicz, Marcin Żewłakow, Faber, Klose, Grosicki

entrainés par Kasperczak bien sur :)


j'aurais bien mis Ziober dans les titulaires. Je me rappelle d'un match de C2 avec Montpellier, il arrête sa course pour refaire son lacet repart et donne une passe décisive.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Ubriacone
j'aurais bien mis Ziober dans les titulaires. Je me rappelle d'un match de C2 avec Montpellier, il arrête sa course pour refaire son lacet repart et donne une passe décisive.


Et là me revient en tête l'image Panini de ce bon vieux Jacek Ziober, avec sa coiffure improbable façon mulet / nuque longue...^^
Message posté par Alain Proviste
Et là me revient en tête l'image Panini de ce bon vieux Jacek Ziober, avec sa coiffure improbable façon mulet / nuque longue...^^


Laurent Blanc période kéké bouclé, Jean Claude Lemoult, Daniel Xuereb, Jean-Jacques Nono et le must... Valderrama
Sale période pour les coiffeurs montpelliérains.

PS: je viens de tomber sur une photo récente de Ziober. La vache, il a pris cher, je préférais encore le mulet.
il y a 2 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 33
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26