1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Pologne

L'équipe type des Polonais de Bundesliga

Depuis les années 80, ils sont beaucoup de Polonais à s'être rendus chez le voisin pour faire carrière. Si certains ont très bien marché, au point d'avoir connu mieux ensuite, beaucoup sont restés, notamment après avoir raccroché les crampons. Après tout, depuis le temps, l'Allemagne, c'est un peu la Pologne.

Modififié
Sur le banc
Rudolf Wojtowicz
Rudolf
Wojtowicz

Rudolf Wojtowicz

Latéral gauche très en vue du côté du Fortuna Düsseldorf, « Rudi » deviendra par la suite scout pour le compte du Hertha. C'est lui qui fera notamment venir Marcelinho ou encore Voronin. C'est lui qui fera venir des bananes comme Lima ou Luizao. Il officie aujourd'hui du côté de Wolfsburg.

Jacek Krzynówek
Jacek
Krzynówek

Jacek Krzynówek

Tu frappes fort, j'aime quand tu fais trembler mes filets : pas de doute, Jacek et la Bundesliga étaient fait pour s'entendre. Jugez plutôt.

Tomasz Zdebel
Tomasz
Zdebel

Tomasz Zdebel

Un milieu de terrain bosseur, infatigable, bref, le Polonais tel que l'Allemand se l'imagine.

Radosław Kałużny
Radosław
Kałużny

Radosław Kałużny

Les vrais (les anciens, surtout) se rappelleront du milieu polonais et de ses notes à Championship Manager (l'ancêtre de Football Manager). Des 20 partout. Trop fort.

Artur Wichniarek
Artur
Wichniarek

Artur Wichniarek

Monter à la capitale n'est pas toujours une bonne chose. Meilleur buteur de 2. Bundesliga en 2001 et 2002, Wichniarek a voulu aller voir plus haut. Il s'est cassé la gueule au Hertha et est revenu là où il était vraiment aimé. King Artur, le retour du roi.

Euzebiusz Smolarek
Euzebiusz
Smolarek

Euzebiusz Smolarek

Smolarek junior aura connu les heures les plus pourries du club de la Ruhr, mais restera quand même dans l'histoire du BvB, lui qui a marqué lors du derby de 2007 qui a (entre autres) privé l'ennemi Schalke du titre de champion.

Adam Matysek
Adam
Matysek

Adam Matysek

L'un des gardiens du Bayer de la grande époque ne doit certainement pas remercier Michael Ballack, qui a marqué contre son camp lors de la dernière journée de la saison 99/00 face à Unterhaching. Une défaite 2-0 qui lancera le mythe de Neverkusen.

Łukasz Piszczek
Łukasz
Piszczek

Łukasz Piszczek

Ailier droit durant ses années au Hertha, « Woukach » Piszczek a reculé au poste de latéral à son arrivée au BvB. Une reconversion qui lui a permis de créer un superbe duo avec son pote Kuba, avec deux titres de champion et une Coupe d'Allemagne à la clé.

Tomasz Wałdoch
Tomasz
Wałdoch

Tomasz Wałdoch

Comme tout bon Polonais qui débarque en Allemagne, Tomasz Wałdoch a choisi la Ruhr. Direction Bochum, puis le FC Schalke 04, où ses solides prestations derrière feront de lui l'un des cinq « Ehrenspielführer » (capitaine d'honneur) du club bleu roi.

Tomasz Hajto
Tomasz
Hajto

Tomasz Hajto

Connu pour sa rigueur défensive, Tomasz Hajto était aussi un amoureux de la clope. À tel point qu'il a un jour décidé de s'acheter 110 cartouches qui n'avaient pas passé la douane. Hajto se fera tacler par la justice, qui lui réclamera 180 000 euros. Il ne payera finalement que 43 500. Ça fait quand même 40 balles le paquet.

Sebastian Boenisch
Sebastian
Boenisch

Sebastian Boenisch

Né Pniowski en Pologne, Sebastian est devenu Boenisch grâce à un ancêtre allemand. Après avoir fait ses classes dans les équipes allemandes de jeunes, le joueur de Schalke et du Werder se rappellera juste à temps qu'il y a un Euro en Pologne. Néanmoins, il ne récupérera pas son nom polonais. Faut pas déconner.

Jakub Błaszczykowski
Jakub
Błaszczykowski

Jakub Błaszczykowski

Celui dont le nom se prononce « Bouach-tchikovski » et a rendu dingue tous les commentateurs d'Europe a été l'un des pions essentiels de l'équipe du BvB sous l'ère Klopp. Et malgré sa mésentente avec Robert Lewandowski, il lui a offert pas mal de caviars. Un peu comme Kobe et le Shaq, quoi.

Krzysztof Nowak
Krzysztof
Nowak

Krzysztof Nowak

Arrivé en provenance de l'Atlético Paranaense, le milieu de terrain était parvenu à s'imposer dans l'entrejeu du VfL Wolfsburg. Mais comme le karma est une salope, Nowak se fait détecter en 2000 la maladie de Charcot. Malgré tout, il jouera encore quelques matchs. Le 10 février 2001, il fait une dernière apparition face au Hertha. Il arrêtera sa carrière un mois après, à 25 ans, et passera l'arme à gauche en ...

Andrzej Buncol
Andrzej
Buncol

Andrzej Buncol

Milieu incontournable de la Pologne des années 80, Andrzej Buncol fait partie de ces nombreux joueurs talentueux d'Europe de l'Est qui se sont retrouvés dans des clubs pas très dingues de l'Ouest. Qu'importe, pourvu qu'on soit de l'autre côté du Rideau de Fer. Après un passage au FC Homburg, Buncol et son nom de médoc feront notamment les beaux jours du Bayer Leverkusen, avec lequel il remportera la C3 1980, avant de finir au Fortuna Düsseldorf, toujours sur les bords du ...

Włodzimierz Smolarek
Włodzimierz
Smolarek

Włodzimierz Smolarek

Compère d'attaque du légendaire Zbigniew Boniek au Widzew Łodz, Smolarek senior a marqué son temps et son aile gauche avec ses dribbles virevoltants. L'année de ses 29 ans, il posera ses valises du côté de l'Eintracht, avec lequel il remportera la Coupe d'Allemagne en 1988 (dernier trophée en date des Adler), avant d'aller monnayer son talent aux Pays-Bas.

Robert Lewandowski
Robert
Lewandowski

Robert Lewandowski

La vie est parfois étrange : par ses buts, sa manière de jouer, sa classe, le Polonais est en train de mettre toute l'Allemagne d'accord et de marquer l'histoire de la Bundesliga. Néanmoins, en Pologne, il n'est pas autant aimé, et on le considère comme un Allemand. Allez comprendre.

Marek Leśniak
Marek
Leśniak

Marek Leśniak

S'il fallait retenir une chose de la carrière de Leśniak en Allemagne, ce serait son arrivée en Bundesliga. Alors âgé de 24 ans, Leśniak profite d'un voyage au Danemark avec la sélection olympique pour se rendre en Allemagne. Là, il rencontre des dirigeants du Bayer Leverkusen, qui veulent le signer. Or, les Polonais n'avaient pas le droit de bouger avant leur 28 ans. Qu'importe : le Bayer le veut, payera 2 millions de Deutsche Marks et enverra une somme supérieure en médocs à la ...

Titulaires

Adam Matysek (Fortuna Cologne, Bayer) L'un des gardiens du Bayer de la grande époque ne doit certainement pas remercier Michael Ballack, qui a marqué contre son camp lors de la dernière journée de la saison 99/00 face à Unterhaching. Une défaite 2-0 qui lancera le mythe de Neverkusen.

Łukasz Piszczek (Borussia Dortmund) Ailier droit durant ses années au Hertha, « Woukach » Piszczek a reculé au poste de latéral à son arrivée au BvB. Une reconversion qui lui a permis de créer un superbe duo avec son pote Kuba, avec deux titres de champion et une Coupe d'Allemagne à la clé.

Tomasz Wałdoch (Bochum, S04) Comme tout bon Polonais qui débarque en Allemagne, Tomasz Wałdoch a choisi la Ruhr. Direction Bochum, puis le FC Schalke 04, où ses solides prestations derrière feront de lui l'un des cinq « Ehrenspielführer » (capitaine d'honneur) du club bleu roi.

Hummels revient, ça change quoi ?

Tomasz Hajto (Duisburg, S04, Nuremberg) Connu pour sa rigueur défensive, Tomasz Hajto était aussi un amoureux de la clope. À tel point qu'il a un jour décidé de s'acheter 110 cartouches qui n'avaient pas passé la douane. Hajto se fera tacler par la justice, qui lui réclamera 180 000 euros. Il ne payera finalement que 43 500. Ça fait quand même 40 balles le paquet.

Sebastian Boenisch (S04, Werder, Bayer) Né Pniowski en Pologne, Sebastian est devenu Boenisch grâce à un ancêtre allemand. Après avoir fait ses classes dans les équipes allemandes de jeunes, le joueur de Schalke et du Werder se rappellera juste à temps qu'il y a un Euro en Pologne. Néanmoins, il ne récupérera pas son nom polonais. Faut pas déconner.

Jakub Błaszczykowski (Fiorentina) Celui dont le nom se prononce « Bouach-tchikovski » et a rendu dingue tous les commentateurs d'Europe a été l'un des pions essentiels de l'équipe du BvB sous l'ère Klopp. Et malgré sa mésentente avec Robert Lewandowski, il lui a offert pas mal de caviars. Un peu comme Kobe et le Shaq, quoi.

Krzysztof Nowak (Wolfsburg) Arrivé en provenance de l'Atlético Paranaense, le milieu de terrain était parvenu à s'imposer dans l'entrejeu du VfL Wolfsburg. Mais comme le karma est une salope, Nowak se fait détecter en 2000 la maladie de Charcot. Malgré tout, il jouera encore quelques matchs. Le 10 février 2001, il fait une dernière apparition face au Hertha. Il arrêtera sa carrière un mois après, à 25 ans, et passera l'arme à gauche en 2005.

Andrzej Buncol (Hombourg, Bayer, Fortuna) Milieu incontournable de la Pologne des années 80, Andrzej Buncol fait partie de ces nombreux joueurs talentueux d'Europe de l'Est qui se sont retrouvés dans des clubs pas très dingues de l'Ouest. Qu'importe, pourvu qu'on soit de l'autre côté du Rideau de Fer. Après un passage au FC Homburg, Buncol et son nom de médoc feront notamment les beaux jours du Bayer Leverkusen, avec lequel il remportera la C3 1980, avant de finir au Fortuna Düsseldorf, toujours sur les bords du Rhin.

Włodzimierz Smolarek (Francfort) Compère d'attaque du légendaire Zbigniew Boniek au Widzew Łodz, Smolarek senior a marqué son temps et son aile gauche avec ses dribbles virevoltants. L'année de ses 29 ans, il posera ses valises du côté de l'Eintracht, avec lequel il remportera la Coupe d'Allemagne en 1988 (dernier trophée en date des Adler), avant d'aller monnayer son talent aux Pays-Bas.

Robert Lewandowski (Bayern Munich) La vie est parfois étrange : par ses buts, sa manière de jouer, sa classe, le Polonais est en train de mettre toute l'Allemagne d'accord et de marquer l'histoire de la Bundesliga. Néanmoins, en Pologne, il n'est pas autant aimé, et on le considère comme un Allemand. Allez comprendre.

Marek Leśniak (Bayer, Munich 1860, …) S'il fallait retenir une chose de la carrière de Leśniak en Allemagne, ce serait son arrivée en Bundesliga. Alors âgé de 24 ans, Leśniak profite d'un voyage au Danemark avec la sélection olympique pour se rendre en Allemagne. Là, il rencontre des dirigeants du Bayer Leverkusen, qui veulent le signer. Or, les Polonais n'avaient pas le droit de bouger avant leur 28 ans. Qu'importe : le Bayer le veut, payera 2 millions de Deutsche Marks et enverra une somme supérieure en médocs à la République de Pologne. Ou comment faire avaler une pilule de force.

Remplaçants

Rudolf Wojtowicz (Bayer, Fortuna) Latéral gauche très en vue du côté du Fortuna Düsseldorf, « Rudi » deviendra par la suite scout pour le compte du Hertha. C'est lui qui fera notamment venir Marcelinho ou encore Voronin. C'est lui qui fera venir des bananes comme Lima ou Luizao. Il officie aujourd'hui du côté de Wolfsburg.

Jacek Krzynówek (Nuremberg, Wolfsburg, Hanovre) Tu frappes fort, j'aime quand tu fais trembler mes filets : pas de doute, Jacek et la Bundesliga étaient fait pour s'entendre. Jugez plutôt.

Tomasz Zdebel (Cologne, Bochum, Bayer) Un milieu de terrain bosseur, infatigable, bref, le Polonais tel que l'Allemand se l'imagine.

Radosław Kałużny (Cottbus, Bayer) Les vrais (les anciens, surtout) se rappelleront du milieu polonais et de ses notes à Championship Manager (l'ancêtre de Football Manager). Des 20 partout. Trop fort.

Artur Wichniarek (Arminia Bielefeld, Hertha) Monter à la capitale n'est pas toujours une bonne chose. Meilleur buteur de 2. Bundesliga en 2001 et 2002, Wichniarek a voulu aller voir plus haut. Il s'est cassé la gueule au Hertha et est revenu là où il était vraiment aimé. King Artur, le retour du roi.

Euzebiusz Smolarek (BvB) Smolarek junior aura connu les heures les plus pourries du club de la Ruhr, mais restera quand même dans l'histoire du BvB, lui qui a marqué lors du derby de 2007 qui a (entre autres) privé l'ennemi Schalke du titre de champion.

Jan Furtok (HSV, Francfort) Arrivé en 1988 à Hambourg, Jan Furtok marquera 20 buts au cours de la saison 90/91. Un record dépassé par Robert Lewandowski il y a trois ans seulement. Néanmoins, le beau gosse de Katowice aura toujours la plus belle moustache.

Ludovic Obraniak (Werder Brême) LOL.



Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Paradoxalement, les joueurs de leur âge d'or partirent exercer plutôt leurs talents en France, Belgique.. Vu l'apport historique combien fécond des Polonais pour le football allemand, c'est des plus étonnants..
Que de Souvenirs !:)
j'adorais Krzynowek et Eby Smolarek !

faudrait faire aussi l'équipe des espoirs polonais partis trop tôt
ou n'ayant pas confirmé !
@gagarine
J'ai dû faire un choix. J'espère que tu ne m'en veux pas!
Bon match!
@Ali Farhat :
mais non bien entendu :)
c'est toujours un plaisir de te lire donc tu es tout pardonné !
D'ailleurs je suis en train de m'amuser à faire la même chose avec les polonais qui ont joué en France c'est à dire à Auxerre :) mais je cale sur le gardien, y'a t'il déjà eu un gardien polonais qui a joué en France ?
Bon pour le reste de l'équipe le spectre va de Gadocha à Nantes , à Wlodarczyk et Kuzba à Auxerre !!!
Message posté par gagarine
D'ailleurs je suis en train de m'amuser à faire la même chose avec les polonais qui ont joué en France c'est à dire à Auxerre :) mais je cale sur le gardien, y'a t'il déjà eu un gardien polonais qui a joué en France ?
Bon pour le reste de l'équipe le spectre va de Gadocha à Nantes , à Wlodarczyk et Kuzba à Auxerre !!!


Marian Szeja... à Auxerre aussi évidemment
Message posté par Ubriacone
Marian Szeja... à Auxerre aussi évidemment


oui ! évidemment !
Merci
Message posté par gagarine
D'ailleurs je suis en train de m'amuser à faire la même chose avec les polonais qui ont joué en France c'est à dire à Auxerre :) mais je cale sur le gardien, y'a t'il déjà eu un gardien polonais qui a joué en France ?
Bon pour le reste de l'équipe le spectre va de Gadocha à Nantes , à Wlodarczyk et Kuzba à Auxerre !!!


Le must restant Szarmach. Joueur confirmé d'une grande sélection avec une demi-finale de CDM (et bientôt deux) au compteur qui débarque (à Auxerre forcément) dans un club qui monte en D1 sans un kopeck.
Les bons de sortie se faisaient vers la trentaine dans les pays du Pacte et finalement les grands clubs étaient très frileux à l'idée de les signer (hormis Boniek à la Juve). Bota parle de la Belgique, Lato meilleur buteur du mondial 74 (devant Cruyff et Gerd Muller donc) a fini à Lokeren.
Restait des petits malins comme Guy Roux qui avaient flairé le bon filon.
Message posté par Ubriacone
Le must restant Szarmach. Joueur confirmé d'une grande sélection avec une demi-finale de CDM (et bientôt deux) au compteur qui débarque (à Auxerre forcément) dans un club qui monte en D1 sans un kopeck.
Les bons de sortie se faisaient vers la trentaine dans les pays du Pacte et finalement les grands clubs étaient très frileux à l'idée de les signer (hormis Boniek à la Juve). Bota parle de la Belgique, Lato meilleur buteur du mondial 74 (devant Cruyff et Gerd Muller donc) a fini à Lokeren.
Restait des petits malins comme Guy Roux qui avaient flairé le bon filon.


Et Tomaszewski au Beerschot, ou plus encore le meilleur d'entre tous à Lokeren, Lubanski..

Mais de cette grande génération, rien de notable en RFA, curieux..
Message posté par Ubriacone
Le must restant Szarmach. Joueur confirmé d'une grande sélection avec une demi-finale de CDM (et bientôt deux) au compteur qui débarque (à Auxerre forcément) dans un club qui monte en D1 sans un kopeck.
Les bons de sortie se faisaient vers la trentaine dans les pays du Pacte et finalement les grands clubs étaient très frileux à l'idée de les signer (hormis Boniek à la Juve). Bota parle de la Belgique, Lato meilleur buteur du mondial 74 (devant Cruyff et Gerd Muller donc) a fini à Lokeren.
Restait des petits malins comme Guy Roux qui avaient flairé le bon filon.


Y avait beaucoup d'argent à Lokeren, équipe de grande classe d'ailleurs à l'époque, internationaux a gogo..
Message posté par Bota67
Et Tomaszewski au Beerschot, ou plus encore le meilleur d'entre tous à Lokeren, Lubanski..

Mais de cette grande génération, rien de notable en RFA, curieux..


Belgique terre d'accueil des joueurs de l'est en fin de carrière à cette époque. Egalement Boloni star du foot roumain et plusieurs tchèques champions d'Europe en 76.
Hormis la filière polonaise à Auxerre, c'est les yougo qui venaient finir leur carrière en France.
Toujours en Belgique, grande Pologne : Szymanovski, Kusto..

En France kasperczak, Jakobczak, Domarski..

En RFA, au regard des très vieilles connections polono-allemandes : incompréhensible..et intriguant..
Message posté par Bota67
Et Tomaszewski au Beerschot, ou plus encore le meilleur d'entre tous à Lokeren, Lubanski..

Mais de cette grande génération, rien de notable en RFA, curieux..


oui je me souviens de Lubanski à Lokeren. Mais bon ce n'était plus que l'ombre de lui-même fin 70, il ne s'est jamais remis de son genou défoncé en qualifs contre les anglais en 1973.
Qui sait ce que la Pologne aurait fait avec lui ?

bon ce soir je vois bien une grosse surprise 3-1 pour la pologne (glik et lewandowski x2)
Message posté par gagarine
oui je me souviens de Lubanski à Lokeren. Mais bon ce n'était plus que l'ombre de lui-même fin 70, il ne s'est jamais remis de son genou défoncé en qualifs contre les anglais en 1973.
Qui sait ce que la Pologne aurait fait avec lui ?

bon ce soir je vois bien une grosse surprise 3-1 pour la pologne (glik et lewandowski x2)


J'entendais bien sûr meilleur d'entre tous dans l'absolu..puis cette agression anglaise, en effet..

Note que même un demi-Lubanski restait un sacré client, il a fait des merveilles dans le championnat belge, top 3 européen à l'époque..

Tu es polonais?
bon juste pour le plaisir :)

Szeja (Aja)

Dudka (Aja) Kłos (Aja) Kaczmarek (Aja) Bąk (lens et lyon)
Matysik (Aja) Swierczewski (Asse)Krychowiak (reims)
Jeleń Szarmach Gadocha

Res : Kosecki, Ziober, Tarasiewicz, Marcin Żewłakow, Faber, Klose, Grosicki

entrainés par Kasperczak bien sur :)
Message posté par Bota67
J'entendais bien sûr meilleur d'entre tous dans l'absolu..puis cette agression anglaise, en effet..

Note que même un demi-Lubanski restait un sacré client, il a fait des merveilles dans le championnat belge, top 3 européen à l'époque..

Tu es polonais?


non mais mon père l'est. Du coup, petit j'ai eu le droit à l'histoire de la bande à Gorski un sacré nombre de fois et je me suis pris d'affection pour cette équipe depuis 1990 (moment où j'ai commencé à m’intéresser au foot) avec beaucoup de désillusions et quelques rares moments de joie :)
Message posté par gagarine
bon juste pour le plaisir :)

Szeja (Aja)

Dudka (Aja) Kłos (Aja) Kaczmarek (Aja) Bąk (lens et lyon)
Matysik (Aja) Swierczewski (Asse)Krychowiak (reims)
Jeleń Szarmach Gadocha

Res : Kosecki, Ziober, Tarasiewicz, Marcin Żewłakow, Faber, Klose, Grosicki

entrainés par Kasperczak bien sur :)


j'aurais bien mis Ziober dans les titulaires. Je me rappelle d'un match de C2 avec Montpellier, il arrête sa course pour refaire son lacet repart et donne une passe décisive.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Ubriacone
j'aurais bien mis Ziober dans les titulaires. Je me rappelle d'un match de C2 avec Montpellier, il arrête sa course pour refaire son lacet repart et donne une passe décisive.


Et là me revient en tête l'image Panini de ce bon vieux Jacek Ziober, avec sa coiffure improbable façon mulet / nuque longue...^^
Message posté par Alain Proviste
Et là me revient en tête l'image Panini de ce bon vieux Jacek Ziober, avec sa coiffure improbable façon mulet / nuque longue...^^


Laurent Blanc période kéké bouclé, Jean Claude Lemoult, Daniel Xuereb, Jean-Jacques Nono et le must... Valderrama
Sale période pour les coiffeurs montpelliérains.

PS: je viens de tomber sur une photo récente de Ziober. La vache, il a pris cher, je préférais encore le mulet.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)