En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Pologne

L'équipe type des Polonais de Bundesliga

Depuis les années 80, ils sont beaucoup de Polonais à s'être rendus chez le voisin pour faire carrière. Si certains ont très bien marché, au point d'avoir connu mieux ensuite, beaucoup sont restés, notamment après avoir raccroché les crampons. Après tout, depuis le temps, l'Allemagne, c'est un peu la Pologne.

Modififié
Sur le banc
Rudolf Wojtowicz
Rudolf
Wojtowicz

Rudolf Wojtowicz

Latéral gauche très en vue du côté du Fortuna Düsseldorf, « Rudi » deviendra par la suite scout pour le compte du Hertha. C'est lui qui fera notamment venir Marcelinho ou encore Voronin. C'est lui qui fera venir des bananes comme Lima ou Luizao. Il officie aujourd'hui du côté de Wolfsburg.

Jacek Krzynówek
Jacek
Krzynówek

Jacek Krzynówek

Tu frappes fort, j'aime quand tu fais trembler mes filets : pas de doute, Jacek et la Bundesliga étaient fait pour s'entendre. Jugez plutôt.

Tomasz Zdebel
Tomasz
Zdebel

Tomasz Zdebel

Un milieu de terrain bosseur, infatigable, bref, le Polonais tel que l'Allemand se l'imagine.

Radosław Kałużny
Radosław
Kałużny

Radosław Kałużny

Les vrais (les anciens, surtout) se rappelleront du milieu polonais et de ses notes à Championship Manager (l'ancêtre de Football Manager). Des 20 partout. Trop fort.

Artur Wichniarek
Artur
Wichniarek

Artur Wichniarek

Monter à la capitale n'est pas toujours une bonne chose. Meilleur buteur de 2. Bundesliga en 2001 et 2002, Wichniarek a voulu aller voir plus haut. Il s'est cassé la gueule au Hertha et est revenu là où il était vraiment aimé. King Artur, le retour du roi.

Euzebiusz Smolarek
Euzebiusz
Smolarek

Euzebiusz Smolarek

Smolarek junior aura connu les heures les plus pourries du club de la Ruhr, mais restera quand même dans l'histoire du BvB, lui qui a marqué lors du derby de 2007 qui a (entre autres) privé l'ennemi Schalke du titre de champion.

Adam Matysek
Adam
Matysek

Adam Matysek

L'un des gardiens du Bayer de la grande époque ne doit certainement pas remercier Michael Ballack, qui a marqué contre son camp lors de la dernière journée de la saison 99/00 face à Unterhaching. Une défaite 2-0 qui lancera le mythe de Neverkusen.

Łukasz Piszczek
Łukasz
Piszczek

Łukasz Piszczek

Ailier droit durant ses années au Hertha, « Woukach » Piszczek a reculé au poste de latéral à son arrivée au BvB. Une reconversion qui lui a permis de créer un superbe duo avec son pote Kuba, avec deux titres de champion et une Coupe d'Allemagne à la clé.

Tomasz Wałdoch
Tomasz
Wałdoch

Tomasz Wałdoch

Comme tout bon Polonais qui débarque en Allemagne, Tomasz Wałdoch a choisi la Ruhr. Direction Bochum, puis le FC Schalke 04, où ses solides prestations derrière feront de lui l'un des cinq « Ehrenspielführer » (capitaine d'honneur) du club bleu roi.

Tomasz Hajto
Tomasz
Hajto

Tomasz Hajto

Connu pour sa rigueur défensive, Tomasz Hajto était aussi un amoureux de la clope. À tel point qu'il a un jour décidé de s'acheter 110 cartouches qui n'avaient pas passé la douane. Hajto se fera tacler par la justice, qui lui réclamera 180 000 euros. Il ne payera finalement que 43 500. Ça fait quand même 40 balles le paquet.

Sebastian Boenisch
Sebastian
Boenisch

Sebastian Boenisch

Né Pniowski en Pologne, Sebastian est devenu Boenisch grâce à un ancêtre allemand. Après avoir fait ses classes dans les équipes allemandes de jeunes, le joueur de Schalke et du Werder se rappellera juste à temps qu'il y a un Euro en Pologne. Néanmoins, il ne récupérera pas son nom polonais. Faut pas déconner.

Jakub Błaszczykowski
Jakub
Błaszczykowski

Jakub Błaszczykowski

Celui dont le nom se prononce « Bouach-tchikovski » et a rendu dingue tous les commentateurs d'Europe a été l'un des pions essentiels de l'équipe du BvB sous l'ère Klopp. Et malgré sa mésentente avec Robert Lewandowski, il lui a offert pas mal de caviars. Un peu comme Kobe et le Shaq, quoi.

Krzysztof Nowak
Krzysztof
Nowak

Krzysztof Nowak

Arrivé en provenance de l'Atlético Paranaense, le milieu de terrain était parvenu à s'imposer dans l'entrejeu du VfL Wolfsburg. Mais comme le karma est une salope, Nowak se fait détecter en 2000 la maladie de Charcot. Malgré tout, il jouera encore quelques matchs. Le 10 février 2001, il fait une dernière apparition face au Hertha. Il arrêtera sa carrière un mois après, à 25 ans, et passera l'arme à gauche en ...

Andrzej Buncol
Andrzej
Buncol

Andrzej Buncol

Milieu incontournable de la Pologne des années 80, Andrzej Buncol fait partie de ces nombreux joueurs talentueux d'Europe de l'Est qui se sont retrouvés dans des clubs pas très dingues de l'Ouest. Qu'importe, pourvu qu'on soit de l'autre côté du Rideau de Fer. Après un passage au FC Homburg, Buncol et son nom de médoc feront notamment les beaux jours du Bayer Leverkusen, avec lequel il remportera la C3 1980, avant de finir au Fortuna Düsseldorf, toujours sur les bords du ...

Włodzimierz Smolarek
Włodzimierz
Smolarek

Włodzimierz Smolarek

Compère d'attaque du légendaire Zbigniew Boniek au Widzew Łodz, Smolarek senior a marqué son temps et son aile gauche avec ses dribbles virevoltants. L'année de ses 29 ans, il posera ses valises du côté de l'Eintracht, avec lequel il remportera la Coupe d'Allemagne en 1988 (dernier trophée en date des Adler), avant d'aller monnayer son talent aux Pays-Bas.

Robert Lewandowski
Robert
Lewandowski

Robert Lewandowski

La vie est parfois étrange : par ses buts, sa manière de jouer, sa classe, le Polonais est en train de mettre toute l'Allemagne d'accord et de marquer l'histoire de la Bundesliga. Néanmoins, en Pologne, il n'est pas autant aimé, et on le considère comme un Allemand. Allez comprendre.

Marek Leśniak
Marek
Leśniak

Marek Leśniak

S'il fallait retenir une chose de la carrière de Leśniak en Allemagne, ce serait son arrivée en Bundesliga. Alors âgé de 24 ans, Leśniak profite d'un voyage au Danemark avec la sélection olympique pour se rendre en Allemagne. Là, il rencontre des dirigeants du Bayer Leverkusen, qui veulent le signer. Or, les Polonais n'avaient pas le droit de bouger avant leur 28 ans. Qu'importe : le Bayer le veut, payera 2 millions de Deutsche Marks et enverra une somme supérieure en médocs à la ...

Titulaires

Adam Matysek (Fortuna Cologne, Bayer) L'un des gardiens du Bayer de la grande époque ne doit certainement pas remercier Michael Ballack, qui a marqué contre son camp lors de la dernière journée de la saison 99/00 face à Unterhaching. Une défaite 2-0 qui lancera le mythe de Neverkusen.

Łukasz Piszczek (Borussia Dortmund) Ailier droit durant ses années au Hertha, « Woukach » Piszczek a reculé au poste de latéral à son arrivée au BvB. Une reconversion qui lui a permis de créer un superbe duo avec son pote Kuba, avec deux titres de champion et une Coupe d'Allemagne à la clé.

Tomasz Wałdoch (Bochum, S04) Comme tout bon Polonais qui débarque en Allemagne, Tomasz Wałdoch a choisi la Ruhr. Direction Bochum, puis le FC Schalke 04, où ses solides prestations derrière feront de lui l'un des cinq « Ehrenspielführer » (capitaine d'honneur) du club bleu roi.

Hummels revient, ça change quoi ?

Tomasz Hajto (Duisburg, S04, Nuremberg) Connu pour sa rigueur défensive, Tomasz Hajto était aussi un amoureux de la clope. À tel point qu'il a un jour décidé de s'acheter 110 cartouches qui n'avaient pas passé la douane. Hajto se fera tacler par la justice, qui lui réclamera 180 000 euros. Il ne payera finalement que 43 500. Ça fait quand même 40 balles le paquet.

Sebastian Boenisch (S04, Werder, Bayer) Né Pniowski en Pologne, Sebastian est devenu Boenisch grâce à un ancêtre allemand. Après avoir fait ses classes dans les équipes allemandes de jeunes, le joueur de Schalke et du Werder se rappellera juste à temps qu'il y a un Euro en Pologne. Néanmoins, il ne récupérera pas son nom polonais. Faut pas déconner.

Jakub Błaszczykowski (Fiorentina) Celui dont le nom se prononce « Bouach-tchikovski » et a rendu dingue tous les commentateurs d'Europe a été l'un des pions essentiels de l'équipe du BvB sous l'ère Klopp. Et malgré sa mésentente avec Robert Lewandowski, il lui a offert pas mal de caviars. Un peu comme Kobe et le Shaq, quoi.

Krzysztof Nowak (Wolfsburg) Arrivé en provenance de l'Atlético Paranaense, le milieu de terrain était parvenu à s'imposer dans l'entrejeu du VfL Wolfsburg. Mais comme le karma est une salope, Nowak se fait détecter en 2000 la maladie de Charcot. Malgré tout, il jouera encore quelques matchs. Le 10 février 2001, il fait une dernière apparition face au Hertha. Il arrêtera sa carrière un mois après, à 25 ans, et passera l'arme à gauche en 2005.

Andrzej Buncol (Hombourg, Bayer, Fortuna) Milieu incontournable de la Pologne des années 80, Andrzej Buncol fait partie de ces nombreux joueurs talentueux d'Europe de l'Est qui se sont retrouvés dans des clubs pas très dingues de l'Ouest. Qu'importe, pourvu qu'on soit de l'autre côté du Rideau de Fer. Après un passage au FC Homburg, Buncol et son nom de médoc feront notamment les beaux jours du Bayer Leverkusen, avec lequel il remportera la C3 1980, avant de finir au Fortuna Düsseldorf, toujours sur les bords du Rhin.

Włodzimierz Smolarek (Francfort) Compère d'attaque du légendaire Zbigniew Boniek au Widzew Łodz, Smolarek senior a marqué son temps et son aile gauche avec ses dribbles virevoltants. L'année de ses 29 ans, il posera ses valises du côté de l'Eintracht, avec lequel il remportera la Coupe d'Allemagne en 1988 (dernier trophée en date des Adler), avant d'aller monnayer son talent aux Pays-Bas.

Robert Lewandowski (Bayern Munich) La vie est parfois étrange : par ses buts, sa manière de jouer, sa classe, le Polonais est en train de mettre toute l'Allemagne d'accord et de marquer l'histoire de la Bundesliga. Néanmoins, en Pologne, il n'est pas autant aimé, et on le considère comme un Allemand. Allez comprendre.

Marek Leśniak (Bayer, Munich 1860, …) S'il fallait retenir une chose de la carrière de Leśniak en Allemagne, ce serait son arrivée en Bundesliga. Alors âgé de 24 ans, Leśniak profite d'un voyage au Danemark avec la sélection olympique pour se rendre en Allemagne. Là, il rencontre des dirigeants du Bayer Leverkusen, qui veulent le signer. Or, les Polonais n'avaient pas le droit de bouger avant leur 28 ans. Qu'importe : le Bayer le veut, payera 2 millions de Deutsche Marks et enverra une somme supérieure en médocs à la République de Pologne. Ou comment faire avaler une pilule de force.

Remplaçants

Rudolf Wojtowicz (Bayer, Fortuna) Latéral gauche très en vue du côté du Fortuna Düsseldorf, « Rudi » deviendra par la suite scout pour le compte du Hertha. C'est lui qui fera notamment venir Marcelinho ou encore Voronin. C'est lui qui fera venir des bananes comme Lima ou Luizao. Il officie aujourd'hui du côté de Wolfsburg.

Jacek Krzynówek (Nuremberg, Wolfsburg, Hanovre) Tu frappes fort, j'aime quand tu fais trembler mes filets : pas de doute, Jacek et la Bundesliga étaient fait pour s'entendre. Jugez plutôt.

Tomasz Zdebel (Cologne, Bochum, Bayer) Un milieu de terrain bosseur, infatigable, bref, le Polonais tel que l'Allemand se l'imagine.

Radosław Kałużny (Cottbus, Bayer) Les vrais (les anciens, surtout) se rappelleront du milieu polonais et de ses notes à Championship Manager (l'ancêtre de Football Manager). Des 20 partout. Trop fort.

Artur Wichniarek (Arminia Bielefeld, Hertha) Monter à la capitale n'est pas toujours une bonne chose. Meilleur buteur de 2. Bundesliga en 2001 et 2002, Wichniarek a voulu aller voir plus haut. Il s'est cassé la gueule au Hertha et est revenu là où il était vraiment aimé. King Artur, le retour du roi.

Euzebiusz Smolarek (BvB) Smolarek junior aura connu les heures les plus pourries du club de la Ruhr, mais restera quand même dans l'histoire du BvB, lui qui a marqué lors du derby de 2007 qui a (entre autres) privé l'ennemi Schalke du titre de champion.

Jan Furtok (HSV, Francfort) Arrivé en 1988 à Hambourg, Jan Furtok marquera 20 buts au cours de la saison 90/91. Un record dépassé par Robert Lewandowski il y a trois ans seulement. Néanmoins, le beau gosse de Katowice aura toujours la plus belle moustache.

Ludovic Obraniak (Werder Brême) LOL.



Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 1 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23