L'équipe type des pires recrues de l’OM

Même les plus optimistes le sentent, cette saison olympienne risque d’être catastrophique. Un projet fantôme, des abonnements en chute libre et un recrutement qui pique les yeux. Pourtant, ça aurait pu être pire. En voilà la preuve.

Modififié
5k 68
Sur le banc
Tyrone Mears
Tyrone
Mears

Tyrone Mears

Quand tu arrives en tant que doublure de Laurent Bonnard, c’est clairement qu’un truc ne va pas.

Štěpán Vachoušek
Štěpán
Vachoušek

Štěpán Vachoušek

Il est arrivé en même temps que Drogba. Il est reparti en même temps aussi, mais sans rapporter le moindre euro. CQFD.

Koke
Koke

Koke

À dix ans près, Marseille aurait pu toucher le gros lot. Au lieu de ça, Marseille a attrapé un Koke dont les tentatives de grand pont débouchaient sur des six mètres.

Andrés Mendoza
Andrés
Mendoza

Andrés Mendoza

Toi aussi, on t’appelle parfois le Condor. Et ce n'est pas pour autant que tu cadres tes frappes.

Mamadou Samassa
Mamadou
Samassa

Mamadou Samassa

Il fût un temps où les attaquants de grande taille avaient la cote. Cette mode s'est terminée après son passage à l'OM.

Elinton Andrade
Elinton
Andrade

Elinton Andrade

Tout le monde voulait croire à la belle histoire. L’ancien ouvrier agricole, acheté pour une poignée de kopecks sur le marché, devenu le dernier rempart infranchissable face à Robben, Ribéry et Gómez… Mais non.

Demetrius Ferreira
Demetrius
Ferreira

Demetrius Ferreira

Un latéral droit Brésilien, c’est censé faire rêver. Mais l’étymologie de son prénom aurait dû mettre la puce à l’oreille des dirigeants marseillais.

Stefano Torrisi
Stefano
Torrisi

Stefano Torrisi

Une dégaine de hardeur, un passé tumultueux dans les bas-fonds du football italien, une promesse de Bernard Tapie, 45 minutes de jeu, un CSC et puis l’oubli. Non, Vincent Labrune n’a pas le monopole des transferts en carton.

Eduardo Berizzo
Eduardo
Berizzo

Eduardo Berizzo

« J'ai quitté Marseille en raison du nombre important d'homosexuels qui se trouvaient là-bas.  » Le nouveau Laurent Blanc, selon Rolland Courbis, s’avérera aussi bon que progressiste.

Koji Nakata
Koji
Nakata

Koji Nakata

Alors que Philippe Troussier avait recruté ce milieu défensif pour remplacer Binette Lizarazu, le Japonais inventa le air football. Un mal pour un bien.

Klas Ingesson
Klas
Ingesson

Klas Ingesson

Difficile de dire du mal d’un homme qui a succombé à un cancer il y a deux ans, mais il faut croire qu’à l’OM, il n’a jamais vraiment marqué les esprits. Pire, il a quitté la Canebière remplacé par Dramane Coulibaly. Dur.

José Delfim
José
Delfim

José Delfim

Un autre grand coup de Bernard Tapie. Présenté comme le nouveau Deschamps, l’homme qui aurait pu inspirer Lucho Gonzales dans le look, portera finalement très bien son prénom.

Salim Arrache
Salim
Arrache

Salim Arrache

Au moins, avec lui, les recruteurs marseillais sauront que : non, ce n’est pas une affaire d’acheter un joueur qui vient de s’arracher les ligaments croisés, même s'il est par conséquent très bon marché.

Christian Giménez
Christian
Giménez

Christian Giménez

Quand un attaquant en vient à fêter un but tout fait contre le FC Metz en seizièmes de finale de Coupe de France comme un but en finale de Coupe du monde, c’est clairement qu’il y a un problème.

Elliot Grandin
Elliot
Grandin

Elliot Grandin

C’est le grand classique des recrues marseillaises. Il fait le forcing pour rejoindre le Vieux-Port, en met plein les yeux pour son premier match et finit par squatter le loft.

Marcelinho
Marcelinho

Marcelinho

Première expérience en Europe à Marseille, 7,6 millions d’euros en 2000, 19 matchs et trois buts. Retour à Grêmio en 2001, gratuit, 14 matchs et 11 buts.

Elinton Andrade : Tout le monde voulait croire à la belle histoire. L’ancien ouvrier agricole, acheté pour une poignée de kopecks sur le marché, devenu le dernier rempart infranchissable face à Robben, Ribéry et Gómez… Mais non.

Demetrius Ferreira : Un latéral droit Brésilien, c’est censé faire rêver. Mais l’étymologie de son prénom aurait dû mettre la puce à l’oreille des dirigeants marseillais.

Stefano Torrisi : Une dégaine de hardeur, un passé tumultueux dans les bas-fonds du football italien, une promesse de Bernard Tapie, 45 minutes de jeu, un CSC et puis l’oubli. Non, Vincent Labrune n’a pas le monopole des transferts en carton.

Eduardo Berizzo : « J'ai quitté Marseille en raison du nombre important d'homosexuels qui se trouvaient là-bas.  » Le nouveau Laurent Blanc, selon Rolland Courbis, s’avérera aussi bon que progressiste.

Koji Nakata : Alors que Philippe Troussier avait recruté ce milieu défensif pour remplacer Binette Lizarazu, le Japonais inventa le air football. Un mal pour un bien.

Youtube

Klas Ingesson : Difficile de dire du mal d’un homme qui a succombé à un cancer il y a deux ans, mais il faut croire qu’à l’OM, il n’a jamais vraiment marqué les esprits. Pire, il a quitté la Canebière remplacé par Dramane Coulibaly. Dur.

José Delfim : Un autre grand coup de Bernard Tapie. Présenté comme le nouveau Deschamps, l’homme qui aurait pu inspirer Lucho Gonzales dans le look, portera finalement très bien son prénom.

Salim Arrache : Au moins, avec lui, les recruteurs marseillais sauront que : non, ce n’est pas une affaire d’acheter un joueur qui vient de s’arracher les ligaments croisés, même s'il est par conséquent très bon marché.

Christian Giménez : Quand un attaquant en vient à fêter un but tout fait contre le FC Metz en seizièmes de finale de Coupe de France comme un but en finale de Coupe du monde, c’est clairement qu’il y a un problème.

Elliot Grandin : C’est le grand classique des recrues marseillaises. Il fait le forcing pour rejoindre le Vieux-Port, en met plein les yeux pour son premier match et finit par squatter le loft.

Marcelinho : Première expérience en Europe à Marseille, 7,6 millions d’euros en 2000, 19 matchs et trois buts. Retour à Grêmio en 2001, gratuit, 14 matchs et 11 buts.

Remplaçants :

Tyrone Mears : Quand tu arrives en tant que doublure de Laurent Bonnard, c’est clairement qu’un truc ne va pas.

Štěpán Vachoušek : Il est arrivé en même temps que Drogba. Il est reparti en même temps aussi, mais sans rapporter le moindre euro. CQFD.

Koke : À dix ans près, Marseille aurait pu toucher le gros lot. Au lieu de ça, Marseille a attrapé un Koke dont les tentatives de grand pont débouchaient sur des six mètres.

Andrés Mendoza : Toi aussi, on t’appelle parfois le Condor. Et ce n'est pas pour autant que tu cadres tes frappes.

Mamadou Samassa : Il fût un temps où les attaquants de grande taille avaient la cote. Cette mode s'est terminée après son passage à l'OM.



Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

C'est surtout difficile de dire du mal de Klas Ingesson car c'était vraiment un super joueur.
Et Marcelinho a eu une carrière très honorable après son départ de Marseille, notamment en Bundesliga, avec même quelques sélections avec le Brésil.
je pense que c'est une bonne rubrique à garder et développer, des barres de rire garantis
Ah y'a du lourd la!!! Bon Ferreira c'est dur parcequ'il a quand même fait des matchs de haut niveau en UEFA.
Koke aussi a eu des bons moments (premier match impressionnant à Gerland) Tout comme Nakata mais bon j'imagine que cette air passe justifie à elle seule cette place lol
Ça fait 30 ans que je suis l'OM et franchement il y'a énormément de joueur de l'an dernier qui ont leur place. Lucas Silva, De Cieglie et Aloe par exemple. A part Gimenez je n'ai jamais vu plus faible que ces 3 la, et pourtant j'en ai vu ^^
floyd pink Niveau : CFA
Ferreira c'est sévère quand même, Mears est nettement devant lui dans ce classement pour moi.
Sinon il y a quelques oubliés il me semble. Karim Ziani, Edouardo Costa, Pedretti...
HerbyCohen Niveau : CFA2
Tout à fait d'accord avec toi Soswiss, concernant Ingeson et Marcelinho. Je me disais la même pour Giminez, qui à montré de belles choses au Herta et dans une moindre mesure Nakata, qui sera un international confirmé chez les samouraïs bleus.

Des joueurs étrangers qui ont surement eu beaucoup de mal à s'adapter au bordel ambiant de l'OM, mais qui n'en restaient pas moins de très bons joueurs.
Il manque valbuena, l'un des plus mauvais si ce n'est le plus mauvais joueur offensif de la dernière décennie en ligue 1.
Message posté par floyd pink
Ferreira c'est sévère quand même, Mears est nettement devant lui dans ce classement pour moi.
Sinon il y a quelques oubliés il me semble. Karim Ziani, Edouardo Costa, Pedretti...


@floyd pink
Disons que les joueurs que tu cites on quand même réussi de gros match (j'avoue Costa je m'en souviens pas trop à part à Gerland quand on fait 1-1). Mais Pedretti était loin d’être catastrophique, seulement il était dépendant des autres. Ziani globalement décevant mais il a fait pas mal de bon matchs avec Gerets.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par HerbyCohen
Tout à fait d'accord avec toi Soswiss, concernant Ingeson et Marcelinho. Je me disais la même pour Giminez, qui à montré de belles choses au Herta et dans une moindre mesure Nakata, qui sera un international confirmé chez les samouraïs bleus.

Des joueurs étrangers qui ont surement eu beaucoup de mal à s'adapter au bordel ambiant de l'OM, mais qui n'en restaient pas moins de très bons joueurs.


Hertha*
Don Diego marado Niveau : Loisir
Message posté par soswiss
Et Marcelinho a eu une carrière très honorable après son départ de Marseille, notamment en Bundesliga, avec même quelques sélections avec le Brésil.


L om rien de mieux un petit club qui ce prend pour grand et qui met la pression au joueur rien de mieux pour s intégrer au championnat
clement6628 Niveau : CFA2
De Ciglie, Lucas Silva, Matt Moussilou, Akale, Kadir, Sougou, Krupoviesa... Rien que pour les dernières années, il y a eu du lourd. Même des grands joueurs comme Lizarazu, Morientes, Wiltord, n'auront pas marqué l'histoire du club, aussi parce qu'ils étaient plus ou moins en fin de carrière.
Et Leyti N'Diaye... le type a du rester dans l'effectif pratiquement dix ans en étant tout le temps prêté et a du jouer une poignée de matchs au final.
ballondeplomb Niveau : CFA
Message posté par soswiss
Et Marcelinho a eu une carrière très honorable après son départ de Marseille, notamment en Bundesliga, avec même quelques sélections avec le Brésil.


j'allais le dire ce fut un joueur plutot efficace au hertha berlin par la suite
Message posté par clement6628
De Ciglie, Lucas Silva, Matt Moussilou, Akale, Kadir, Sougou, Krupoviesa... Rien que pour les dernières années, il y a eu du lourd. Même des grands joueurs comme Lizarazu, Morientes, Wiltord, n'auront pas marqué l'histoire du club, aussi parce qu'ils étaient plus ou moins en fin de carrière.
Et Leyti N'Diaye... le type a du rester dans l'effectif pratiquement dix ans en étant tout le temps prêté et a du jouer une poignée de matchs au final.


Lol Leyti N'Diaye!!! J'avais oublié!!!
Lizarazu et Morientes sans problème oui. Wiltord je trouve que c'est un peu different, il a presque pas joué alors qu'il avait encore le niveau, il l'a montré quand il en a eu l'occasion.
volontaire 82 Niveau : CFA2
Arrache, même à Toulouse c'était une cata !

Et je rejoins les commentaires précédents, surpris de ne pas voir De Ceglie dans le lot ! Une tanche impressionnante doublé d'un bel idiot.
Message posté par CTroy
Ah y'a du lourd la!!! Bon Ferreira c'est dur parcequ'il a quand même fait des matchs de haut niveau en UEFA.
Koke aussi a eu des bons moments (premier match impressionnant à Gerland) Tout comme Nakata mais bon j'imagine que cette air passe justifie à elle seule cette place lol
Ça fait 30 ans que je suis l'OM et franchement il y'a énormément de joueur de l'an dernier qui ont leur place. Lucas Silva, De Cieglie et Aloe par exemple. A part Gimenez je n'ai jamais vu plus faible que ces 3 la, et pourtant j'en ai vu ^^


Aloe n'est pas une recrue puisqu'il est formé au club.
 //  17:30  //  Amateur de Dijon
Note : 1
On oublie un peu vite le "phénomène" Dill, la "future pépite du Real" Rivera, Cyril Chapuis et Lamine Sakho, George Weah totalement cramé, Pablo Calandria, Montenegro...
Message posté par AriGold
Aloe n'est pas une recrue puisqu'il est formé au club.


Ah oui tu as raison effectivement pardon. Mais il reste incroyablement faible ^^
Message posté par AlexMinot
On oublie un peu vite le "phénomène" Dill, la "future pépite du Real" Rivera, Cyril Chapuis et Lamine Sakho, George Weah totalement cramé, Pablo Calandria, Montenegro...


Dill je l'ai jamais vu jouer, Calandria non plus. Montenegro a peine, il était pas si mauvais. Rivera a fait quelques gros matchs. Weah le talent etait toujours la, je me souviens d'un super match qu'il fait, contre Monaco il me semble.
Sakho et Chapuis...ils allaient vite lol. Ça reste très faible mais incroyablement plus fort que des Lucas Silva, Berizzo, De Cieglie, Gimenez...Des mecs qui laisse l'espoir de devenir pro à n'importequel gars qui a joué au foot dans sa vie!
Mido m'a bien fait rêver aussi. Ravanelli - qui pour moi a eu le même impact en tant qu'entraîneur d'Ajaccio que d'avant-centre à l'OM - m'a bien marqué pour mon premier match au Vel' en 1997 avec trois gabians raflés avec son penalty. On a eu Weah aussi, malheureusement il commençait à tirer la langue. "Pancho" Abardonado avec deux CSC pour son premier match est plutôt haut dans mon estime aux côtés de Seb' Perez qui avait beaucoup trop de cousins en virage à qui envoyé le ballon. Je mets par contre mon veto sur Štěpán Vachoušek. Je me souviens bien de ses dribbles à la centrifugeuse ou le mec tourne autour du ballon jusqu'au moment propice ou l'adversaire vomit et lui par seul vers la touche ! Ah, que de belles années à l'OM
TheNiangasse Niveau : CFA2
Les gars vous abusez à mettre Vachousek qui a fait d'excellents débuts puis est rapidement rentré dans le rang (sans pour autant devenir affreux) !
Koke était plus ou moins notre meilleur attaquant de l'époque, donc pas cool non plus !
Et Grandin c'est du délit de sale gueule, il était loin d'être bidon à l'OM (avant et après c'est autre chose par contre).
Ferreira pas si nul non plus, de même qu'Ingesson.
Delfim je vous le valide (encore que Kaboré...), même s'il a fait quelques bons matchs pour sa dernière saison, après sa grave blessure, ce qui rattrape un peu...

Perso je mettrais donc :

- Fio(n)rèse à la place d'Ingesson
- Deruda (même si c'est un peu de la triche) à la place de Delfim
- Krupoviesa (ou De Ceglie) à la place de Nakata (les 3 étaient très nuls, mais Krupo et De Ceglie étaient encore pires que Koji qui pâtit surtout de son air-contrôle)
- Christanval à la place de Berizzo
- Mears (voire Fabien Laurenti) titu à la place de Ferreira, et à sa place sur le banc Erbate
- Samassa titu incontestable, et à sa place sur le banc au choix : Bakayoko, Marlet, Moussilou, Kaba Diawara, voire kanga Akalé (même s'il est ailier).
- Gavanon sur le banc car il faut bien un goal (j'ai hésité avec Porato, fort nul la plupart du temps à l'OM).
- Entraineur : incontestablement Le Nigo

Je ne mets évidemment ni Morientes ni Lizarazu par respect pour leur immense carrière.

Ce qui nous donne :

-----------------Andrade----------
Mears--Christanval--Torrisi--Krupoviesa (ou De Ceglie)
--------------Deruda--Arrache
Fiorèse---------------------------Mendoza
-----------Gimenez--Samassa

Banc : Gavanon, Erbate, Lucas Silva(ou Kaboré), Akalé, Moussilou
Entraineur (si je puis dire) : Le Nigo
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5k 68