L'équipe-type des Lutins

Messi le montre chaque jour : être petit ne veut en aucun cas dire ne pas savoir jouer au football. Outre le Barcelonais, certains réussissent à taquiner la gonfle au plus haut niveau malgré leur taille. Des petits qui pourraient même former une équipe de talent.

Modififié
1k 23
Sur le banc
Jérémie
Janot

Jérémie Janot

Comme quoi, on peut mesurer moins d'1m80 et rester le leader du vestiaire des Verts. Jérémie Janot est considéré comme l'un des meilleurs gardiens français sur sa ligne. Mais son manque d'assurance dans les sorties et ses quelques bourdes annuelles l'ont relégué sur le banc cette saison.

Laurent
Bonnart

Laurent Bonnart

Petit mais costaud l'ancien Manceau. A l'aise autant à gauche qu'à droite de la défense, Bonnart s'est révélé avec le Mans avant de devenir un pilier de l'OM. Rarement pris en défaut, l'actuel joueur du LOSC compense son petit gabarit par son sens du placement. Un vrai bon joueur de Ligue 1.

Maximiliano
Morález

Maximiliano Morález

Tout fraîchement arrivé en Serie A, l'Argentin est est déjà à quatre pions en huit rencontres avec l'Atalanta Bergame. Ses accélérations sont un calvaire pour les latéraux droits transalpins. Morález est à l'aube d'une belle carrière, lui qui possède déjà une sélection avec l'Albiceleste.

Mbarak
Boussoufa

Mbarak Boussoufa

Soulier d'or, soulier d'ébène, footballeur pro de l'année : le Marocain a obtenu toutes les distinctions individuelles possibles en Belgique sous les couleurs du RSC Anderlecht. Contacté par plusieurs clubs français, Mbarak Boussoufa aurait pu jouer en Ligue 1. Il a préféré les thunes de l'Anzhi Makhatchkala.

Javier
Saviola

Javier Saviola

Ses trois premières saisons avec le FC Barcelone sont un succès. Saviola tourne à 20 caramels par saison. Son passage à Monaco sonnera la fin de son âge doré. L'Argentin redevient un attaquant normal, n'arrivant plus à faire la différence sur ses dribbles.

Lionel
Messi

Lionel Messi

Trop grand pour postuler dans les titulaires de cette équipe. Mais son talent l'amène quand même à prendre place sur le banc. Messi s'est gavé d'hormones de croissance pour grandir pendant son adolescence. Conséquence : il culmine maintenant à 1m69.

Oscar
Pérez

Oscar Pérez

Le digne successeur de Jorge Campos (1m75). Surnommé "El Conejo" (le lapin), Oscar Pérez a été sélectionné pour les Coupe du monde 1998, 2002 et 2010. Il fut même le gardien titulaire du Mexique lors du dernier Mondial. Le portier sud-américain compense son manque de taille par une détente dynamique. Prends-ça, Damien Grégorini.

Philipp
Lahm

Philipp Lahm

L'arrière latéral polyvalent par excellence. Capitaine de Nationalmannschaft, Philipp Lahm est un des meilleurs contre-attaquants du monde. Joueur intelligent, il se distingue par son anticipation et son sens du tacle. Preuve que les défenseurs teutons ne font pas que dans le cliché des armoires à glace.

Javier
Mascherano

Javier Mascherano

"El Jefecito", le petit chef. Javier Mascherano impressionne tous les observateurs lors de ses débuts en Argentine. Son passage à Liverpool fera de lui un pitbull au milieu de terrain capable de ratisser un pelletée de ballons par rencontre. Il dépanne de plus en plus souvent au poste de défenseur central à Barcelone. Un mec qui sait tout faire.

Ivan
Cordoba

Ivan Cordoba

35 ans et encore à l'Inter Milan. Le Colombien est un joueur sanguin qui cumule les cartons depuis le début de sa carrière. Le natif de Medellín sait plus que quiconque ce que veut dire mourir sur un terrain. Doté d'une excellente détente, il possède également un tacle atypique qui couvre conjointement ballon et jambe de l'adversaire.

Roberto
Carlos

Roberto Carlos

Le fantasque brésilien a tout gagné : Coupe du monde, Copa America, Ligue des champions, Liga. Le latéral gauche a donc décidé de terminer sa carrière en Russie, histoire de prendre un dernier gros chèque. Il est aujourd'hui l'entraîneur-joueur de l'Anzhi Makhatchkala. Bonus : il a planté un coup franc de l'extérieur du pied pour un but qui est entré dans l'Histoire.

Ludovic
Giuly

Ludovic Giuly

Certains affirment que la nouvelle politique barcelonaise sur les petits vient de lui. Giuly a régalé les tribunes d'honneurs de France et de Navarre. Ses crochets et sa vitesse ont fait souffrir plus d'un latéral gauche. Mais son petit gabarit l'a peut-être empêché d'accrocher un peu plus de sélections. Avec ses 1m64, la légende et la rumeur disent qu'il aurait quand même réussi à pécho une animatrice de M6. Respect ...

Sebastian
Giovinco

Sebastian Giovinco

La petite pépite de Turin. Sebastian Giovinco est le gamin du peuple, surnommé "la fourmi atomique". Sa vision du jeu lui permet de compenser un physique très fragile. Mais l'Italien ne s'est jamais imposé à la Juventus, il évolue aujourd'hui à Parme. Giovinco ne cesse de répéter que son gabarit n'est pas un frein à sa progression. A lui de le prouver.

Ismael Rangel
León

Ismael Rangel León

Les personnes adultes mesurant moins d'un mètre quarante cinq sont considérées comme des nains. Le joueur d'Albacete échappe donc de peu à la règle. Le Passe-Partout du football espagnol n'a que 23 ans, il attend encore son heure de gloire au plus haut niveau.

Frédéric
Sammaritano

Frédéric Sammaritano

La gueule de l'emploi incarné. Révélé à Vannes, le petit Sammaritano participe à la campagne européenne d'Auxerre l'an dernier. Le lutin fait aujourd'hui les beaux jours d'Ajaccio. Le milieu offensif explose souvent dans les duels, il ne termine quasiment jamais ses matches mais il n'arrête pas de provoquer ses adversaires. Un coéquipier idéal en somme.

Bakary
Koné

Bakary Koné

Son âge est encore flou mais sa taille elle bien réelle. Baky Koné appartient à la première promotion de l'Académie MimoSifcom de Jean-Marc Guillou. L'Ivoirien a passé plus de huit ans en France sous les couleurs de Lorient, Nice puis Marseille. Actuellement, Koné se la coule douce au Qatar où il fait encore parler sa pointe de vitesse. Toujours pas son aisance devant le ...

Diego
Buonanotte

Diego Buonanotte

Un jour petit tu deviendras grand. Diego Buonanotte est déjà champion olympique avec la sélection de l'Albiceleste. Joueur clé de River Plate, l'attaquant sud-américain vient de signer à Malaga. Il est considéré comme un grand espoir argentin. N'a pas non plus le niveau de Lionel Messi (1m69).

Oscar Pérez (1m71):Le digne successeur de Jorge Campos (1m75). Surnommé "El Conejo" (le lapin), Oscar Pérez a été sélectionné pour les Coupe du monde 1998, 2002 et 2010. Il fut même le gardien titulaire du Mexique lors du dernier Mondial. Le portier sud-américain compense son manque de taille par une détente dynamique. Prends-ça, Damien Grégorini.

Philipp Lahm (1m70):L'arrière latéral polyvalent par excellence. Capitaine de Nationalmannschaft, Philipp Lahm est un des meilleurs contre-attaquants du monde. Joueur intelligent, il se distingue par son anticipation et son sens du tacle. Preuve que les défenseurs teutons ne font pas que dans le cliché des armoires à glace.

Javier Mascherano (1m73):"El Jefecito", le petit chef. Javier Mascherano impressionne tous les observateurs lors de ses débuts en Argentine. Son passage à Liverpool fera de lui un pitbull au milieu de terrain capable de ratisser un pelletée de ballons par rencontre. Il dépanne de plus en plus souvent au poste de défenseur central à Barcelone. Un mec qui sait tout faire.

Ivan Cordoba (1m73):35 ans et encore à l'Inter Milan. Le Colombien est un joueur sanguin qui cumule les cartons depuis le début de sa carrière. Le natif de Medellín sait plus que quiconque ce que veut dire mourir sur un terrain. Doté d'une excellente détente, il possède également un tacle atypique qui couvre conjointement ballon et jambe de l'adversaire.

Roberto Carlos (1m68):Le fantasque brésilien a tout gagné : Coupe du monde, Copa America, Ligue des champions, Liga. Le latéral gauche a donc décidé de terminer sa carrière en Russie, histoire de prendre un dernier gros chèque. Il est aujourd'hui l'entraîneur-joueur de l'Anzhi Makhatchkala. Bonus : il a planté un coup franc de l'extérieur du pied pour un but qui est entré dans l'Histoire.

Ludovic Giuly (1m64):Certains affirment que la nouvelle politique barcelonaise sur les petits vient de lui. Giuly a régalé les tribunes d'honneurs de France et de Navarre. Ses crochets et sa vitesse ont fait souffrir plus d'un latéral gauche. Mais son petit gabarit l'a peut-être empêché d'accrocher un peu plus de sélections. Avec ses 1m64, la légende et la rumeur disent qu'il aurait quand même réussi à pécho une animatrice de M6. Respect !

Sebastian Giovinco (1m64):La petite pépite de Turin. Sebastian Giovinco est le gamin du peuple, surnommé "la fourmi atomique". Sa vision du jeu lui permet de compenser un physique très fragile. Mais l'Italien ne s'est jamais imposé à la Juventus, il évolue aujourd'hui à Parme. Giovinco ne cesse de répéter que son gabarit n'est pas un frein à sa progression. A lui de le prouver.

Ismael Rangel León (1m55):Les personnes adultes mesurant moins d'un mètre quarante cinq sont considérées comme des nains. Le joueur d'Albacete échappe donc de peu à la règle. Le Passe-Partout du football espagnol n'a que 23 ans, il attend encore son heure de gloire au plus haut niveau.

Frédéric Sammaritano (1m62):La gueule de l'emploi incarné. Révélé à Vannes, le petit Sammaritano participe à la campagne européenne d'Auxerre l'an dernier. Le lutin fait aujourd'hui les beaux jours d'Ajaccio. Le milieu offensif explose souvent dans les duels, il ne termine quasiment jamais ses matches mais il n'arrête pas de provoquer ses adversaires. Un coéquipier idéal en somme.

Bakary Koné (1m63):Son âge est encore flou mais sa taille elle bien réelle. Baky Koné appartient à la première promotion de l'Académie MimoSifcom de Jean-Marc Guillou. L'Ivoirien a passé plus de huit ans en France sous les couleurs de Lorient, Nice puis Marseille. Actuellement, Koné se la coule douce au Qatar où il fait encore parler sa pointe de vitesse. Toujours pas son aisance devant le but.

Diego Buonanotte (1m61):Un jour petit tu deviendras grand. Diego Buonanotte est déjà champion olympique avec la sélection de l'Albiceleste. Joueur clé de River Plate, l'attaquant sud-américain vient de signer à Malaga. Il est considéré comme un grand espoir argentin. N'a pas non plus le niveau de Lionel Messi (1m69).

Jérémie Janot (1m76):Comme quoi, on peut mesurer moins d'1m80 et rester le leader du vestiaire des Verts. Jérémie Janot est considéré comme l'un des meilleurs gardiens français sur sa ligne. Mais son manque d'assurance dans les sorties et ses quelques bourdes annuelles l'ont relégué sur le banc cette saison.

Laurent Bonnart (1m71):Petit mais costaud l'ancien Manceau. A l'aise autant à gauche qu'à droite de la défense, Bonnart s'est révélé avec le Mans avant de devenir un pilier de l'OM. Rarement pris en défaut, l'actuel joueur du LOSC compense son petit gabarit par son sens du placement. Un vrai bon joueur de Ligue 1.

Maximiliano Morález (1m60):Tout fraîchement arrivé en Serie A, l'Argentin est est déjà à quatre pions en huit rencontres avec l'Atalanta Bergame. Ses accélérations sont un calvaire pour les latéraux droits transalpins. Morález est à l'aube d'une belle carrière, lui qui possède déjà une sélection avec l'Albiceleste.

Mbarak Boussoufa (1m67):Soulier d'or, soulier d'ébène, footballeur pro de l'année : le Marocain a obtenu toutes les distinctions individuelles possibles en Belgique sous les couleurs du RSC Anderlecht. Contacté par plusieurs clubs français, Mbarak Boussoufa aurait pu jouer en Ligue 1. Il a préféré les thunes de l'Anzhi Makhatchkala.

Javier Saviola (1m68):Ses trois premières saisons avec le FC Barcelone sont un succès. Saviola tourne à 20 caramels par saison. Son passage à Monaco sonnera la fin de son âge doré. L'Argentin redevient un attaquant normal, n'arrivant plus à faire la différence sur ses dribbles.

Lionel Messi (1m69):Trop grand pour postuler dans les titulaires de cette équipe. Mais son talent l'amène quand même à prendre place sur le banc. Messi s'est gavé d'hormones de croissance pour grandir pendant son adolescence. Conséquence : il culmine maintenant à 1m69.

Mathieu Valbuena (1m67):L'air de rien, à force de galoper partout, Petit Vélo est devenu l'un des piliers de l'OM. C'est peut-être pour ça qu'il marche les bras écartés et le torse bombé. A même créé sa propre gamme de boxers. Dommage, "Petit Bateau", c'était déjà pris.



Par Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sammaritano? Et Valbuena, il est trop grand?!
Cet article est un troll à lui tout seul.
Où est Maradona (1,65) ?
Sammaritano a sûrement plus sa place, certes.
Hennessey Niveau : DHR
Nan mais si on voulait vraiment mettre les plus fort on se retrouverait avec Messi Iniesta Aguero et d'autres archi-connus, je pense qu'on essaie plutot de faire dans le décalé.
Note : 1
L'article ne parle que de joueurs encore en activité! Par contre à la place de B.Koné j'aurais mis Saviola, qui joue quand même dans un club plus classe et qui est passé par quelques clubs prestigieux...
et qui n'à jamais foutu grand chose.
C'est vrai que Saviola s'est perdu par la suite, mais lors de ses 3 premières saisons à Barcelone il tournait à 20 buts/saison toutes compétitions confondues. Y'a pire.
The Word Wizard Niveau : District
Sneijder ?
Xavi ?
Iniesta ?
Messi ?
Valbuena?



Parce que Koné et sammaritano

Je ne comprends pas le but de cet article sachant que 4 des nominés du Ballon rond sont des nabots.
The Word Wizard Niveau : District
Et David Silva aussi ? (sorry pour le doublon)
Il aurait y avoir aussi:
Del Piero (1m73)
Lass Diarra(1m70)
Tevez(1m70)
Ribery(1m70)
Marko Marin (1m70)

...
Les gars, s'ils avaient voulu faire dans les petits, ils auraient mis Rui Baros ou Garrincha. Là c'est seulement les joueurs en activité, un peu "décalé" et c'est pour ça qu'on aime So Foot non?
Pour les gars qui parle de Messi, Valbuena, Saviola ... suffit de regarder, ils sont sur le banc de touche, à gauche du terrain ;)
@cutha: L'article a été édité. Sur la première mouture, il n'y avait pas le banc de touche, seulement les 11 sur le pré !
Ça manque de Pablo Aimar et de Fabrizio Miccoli
@remi595: Tous les joueurs cites dans les coms sont encore en activite. Mis a part Maradonna.
Sinon effectivement on en finirait plus de citer des joueurs.
@ Tous :

En effet, nous avions oublié les remplaçants, donc nous les avons rajoutés ! N'hésitez pas à composer votre propre équipe-type des nains.

Bonnes lectures,

PM
Bon on pourras toujours en trouver qui sont passé à la trappe mais je suis vraiment déçu que soofoot ai oublié Pablo Daniel Piatti le petit argentin supersonique!
Mouko (Lille, 1.77m); Lora (Gijon, 1.68), Medel (Séville, 1.72m), Jara (Brighton, 1.78m), Nagatomo (Inter, 1.70m); Balmont (Lille, 1.67m), Mavuba (Lille, 1.71m), Moutinho (Porto, 1.70m); Caetano (Paços de Ferreira, 1.65m), DeFederico (Indepediente, 1.68m), Patricio Rodriguez (Indepediente, 1.68m)

Entraîneur : Jean Tigana (1.68, Pôle Emploi)

Président : Nicolas Sarkozy (1.68m, France)
Anthony "Titi" Deroin (SMCaen) : 1,63m
Plus que mon 11 type des petits, je vous propose mon 11 type des joueurs ayant des noms de 7 nains :

http://guytruite.wordpress.com/2011/10/ … e-7-nains/
pelegood,maradonabetter,georgebest Niveau : Loisir
Il n'est plus en activité mais il y avait Jorge Campos qui était petit mais tellement marrant avec ses tenu
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 23