1. // Premier League 2015/16
  2. // Bilan

L'équipe type des joueurs qui ont coûté cher, mais ça les valait

C'est bien connu, la Premier League, c'est un championnat où il y a beaucoup d'argent, presque à ne pas savoir qu'en faire. Pourtant, même en alignant les zéros, certains clubs anglais ont fait des affaires cette saison.

Modififié
437 30
Sur le banc
Asmir Begović
Asmir
Begović

Asmir Begović

Recruté pour 10 millions d'euros à Stoke, il a fait presque ses 30 matchs à Chelsea pour pallier la blessure de Courtois. Et ça n'est peut-être pas pour rien qu'on a plus remarqué les boulettes du Belge à son retour.

Matteo Darmian
Matteo
Darmian

Matteo Darmian

Il a coûté 18 millions d'euros. Mais quand on voit les sommes dépensées pour Rojo, Blind, Fellaini, Shaw ou Schneiderlin, c'est le meilleur achat défensif de United, et de loin, ces dernières années.

Lamine Koné
Lamine
Koné

Lamine Koné

C'est le seul joueur de cette équipe type à coûter moins de 10 millions d'euros. Il a fallu signer un chèque de 6 millions pour le stoppeur. Mais c'est beaucoup pour un joueur de Lorient, qui n'était pas toujours titulaire en Ligue 1. Sauf que derrière, il claque le but du maintien pour les Black Cats, alors...

Xherdan Shaqiri
Xherdan
Shaqiri

Xherdan Shaqiri

Il a fallu donner 18 millions d'euros à l'Inter pour faire découvrir la Premier League a un élément qui n'était que remplaçant au Bayern avant d'échouer en Serie A. Mais le petit meneur de jeu a changé le jeu de son équipe tout en étant à la baguette de belles victoires.

Salomón Rondón
Salomón
Rondón

Salomón Rondón

Le Vénézuélien a coûté pas moins de 17 millions d'euros. Mais c'est lui qui a pesé devant pour son équipe, lui permettant de passer une saison loin de la zone de relégation.

Petr Čech
Petr
Čech

Petr Čech

Recruter Čech à Arsenal, ça paraît évident, mais c'est tout de même un contrat longue durée à un mec de 33 ans, avec un des plus hauts salaires du club pour une indemnité de transfert de 15 millions d'euros. Et pourtant, vu la différence avec ses prédécesseurs, c'est limite cadeau.

Nathaniel Clyne
Nathaniel
Clyne

Nathaniel Clyne

Payé près de 18 millions d'euros à Liverpool, le latéral anglais est cependant immédiatement devenu le taulier dans une équipe qui a pourtant changé d'entraîneur après s'être beaucoup cherchée. Au final, c'est 2 millions de moins que Glen Johnson à l'époque.

Toby Alderweireld
Toby
Alderweireld

Toby Alderweireld

En 2014, il en valait 10, mais après une saison en prêt à Southampton, c'est monté à 16 millions pour l'achat définitif de Tottenham. Pas grand-chose au final pour le meilleur défenseur du championnat, qui a joué tous les matchs des Spurs en championnat ou en Coupe d'Europe.

Virgil van Dijk
Virgil van
Dijk

Virgil van Dijk

Arsenal hésitait à le prendre, mais bon, ce n'était que le libéro du Celtic dans le championnat écossais. Les Saints ont tenté le coup avec une offre de 15 millions d'euros. Au final, le Néerlandais s'est imposé derrière en patron, n'étant pas étranger à la fin de saison canon de son équipe (7 victoires sur les dix derniers matchs) qui devance West Ham et Liverpool.

Ramiro Funes Mori
Ramiro Funes
Mori

Ramiro Funes Mori

Everton est quand même allé claquer 13 millions sur un joueur du championnat argentin. Et même pas sur un élément offensif. Pas de quoi le regretter au final, pour un joueur qui a tout pour faire une grosse carrière en Angleterre et en sélection.

Georginio Wijnaldum
Georginio
Wijnaldum

Georginio Wijnaldum

Le recrutement de Néerlandais foireux, Newcastle connaît, ne serait-ce qu'avec De Jong. Mais Wijnaldum n'est pas à mettre dans cette catégorie. Il a coûté 20 millions d'euros, mais il a fait tous les matchs de championnat et mis 11 buts de sa position de milieu. Avec 11 comme lui, le club du Nord-Est de l'Angleterre se serait battu pour les strapontins européens.

Steven Naismith
Steven
Naismith

Steven Naismith

D'accord, à la fin, son club est descendu. Mais le joueur d'Everton, qui est arrivé au mercato, a eu le mérite de faire croire à son club que tout était encore possible avec sa rage au milieu de terrain. Du coup, les 11 millions d'euros qu'il a coûté, à côté, ce n'est pas grand-chose.

Michail Antonio
Michail
Antonio

Michail Antonio

Au départ, Antonio, c'est un mec qui coûte 10 millions d'euros alors qu'il vient des obscures divisions anglaises. Un sacré pari donc. Mais rapidement transformé avec une activité dans son couloir droit et une vitesse qui ne sont pas sans rappeler la folie Aleix Vidal l'an dernier avec Séville.

Kevin De Bruyne
Kevin De
Bruyne

Kevin De Bruyne

Il avait juré ne pas vouloir revenir en Angleterre. Dans les dernières heures du mercato, il débarque pourtant à City pour 74 millions. L'homme qui qualifie son club pour les demies de la C1 est de suite devenu indispensable. La preuve, c'est au moment de sa blessure que l'équipe a coulé. Avec lui et Agüero, Guardiola peut déjà compter sur deux top players.

Heung-min Son
Heung-min
Son

Heung-min Son

Le Sud-Coréen a débarqué à Londres pour 25 millions d'euros. Mais c'était tout sauf une folie à la Clinton N'Jie. Car l'ancien de Leverkusen a été très précieux pour Pochettino, avec des rentrées salvatrices en fin de match où il amène de la vitesse en contre.

Anthony Martial
Anthony
Martial

Anthony Martial

Au départ, on ne parlait que de son transfert à 80 millions d'euros. Mais le Français de Monaco a rapidement orienté les commentaires sur ses prestations, pour une première saison à 48 matchs et 17 buts. À gauche ou dans l'axe, il est désormais le premier nom de son équipe coché devant, même avant Wayne Rooney.

Petr Čech (Arsenal) Recruter Čech à Arsenal, ça paraît évident, mais c'est tout de même un contrat longue durée à un mec de 33 ans, avec un des plus hauts salaires du club pour une indemnité de transfert de 15 millions d'euros. Et pourtant, vu la différence avec ses prédécesseurs, c'est limite cadeau.

Nathaniel Clyne (Liverpool) Payé près de 18 millions d'euros à Liverpool, le latéral anglais est cependant immédiatement devenu le taulier dans une équipe qui a pourtant changé d'entraîneur après s'être beaucoup cherchée. Au final, c'est 2 millions de moins que Glen Johnson à l'époque.

Toby Alderweireld (Tottenham) En 2014, il en valait 10, mais après une saison en prêt à Southampton, c'est monté à 16 millions pour l'achat définitif de Tottenham. Pas grand-chose au final pour le meilleur défenseur du championnat, qui a joué tous les matchs des Spurs en championnat ou en Coupe d'Europe.

Les notes des Foxes

Virgil van Dijk (Southampton) Arsenal hésitait à le prendre, mais bon, ce n'était que le libéro du Celtic dans le championnat écossais. Les Saints ont tenté le coup avec une offre de 15 millions d'euros. Au final, le Néerlandais s'est imposé derrière en patron, n'étant pas étranger à la fin de saison canon de son équipe (7 victoires sur les dix derniers matchs) qui devance West Ham et Liverpool.

Ramiro Funes Mori (Everton) Everton est quand même allé claquer 13 millions sur un joueur du championnat argentin. Et même pas sur un élément offensif. Pas de quoi le regretter au final, pour un joueur qui a tout pour faire une grosse carrière en Angleterre et en sélection.

Georginio Wijnaldum (Newcastle United) Le recrutement de Néerlandais foireux, Newcastle connaît, ne serait-ce qu'avec De Jong. Mais Wijnaldum n'est pas à mettre dans cette catégorie. Il a coûté 20 millions d'euros, mais il a fait tous les matchs de championnat et mis 11 buts de sa position de milieu. Avec 11 comme lui, le club du Nord-Est de l'Angleterre se serait battu pour les strapontins européens.

Steven Naismith (Norwich City) D'accord, à la fin, son club est descendu. Mais le joueur d'Everton, qui est arrivé au mercato, a eu le mérite de faire croire à son club que tout était encore possible avec sa rage au milieu de terrain. Du coup, les 11 millions d'euros qu'il a coûté, à côté, ce n'est pas grand-chose.

Michail Antonio (West Ham) Au départ, Antonio, c'est un mec qui coûte 10 millions d'euros alors qu'il vient des obscures divisions anglaises. Un sacré pari donc. Mais rapidement transformé avec une activité dans son couloir droit et une vitesse qui ne sont pas sans rappeler la folie Aleix Vidal l'an dernier avec Séville.

Kevin De Bruyne (Manchester City) Il avait juré ne pas vouloir revenir en Angleterre. Dans les dernières heures du mercato, il débarque pourtant à City pour 74 millions. L'homme qui qualifie son club pour les demies de la C1 est de suite devenu indispensable. La preuve, c'est au moment de sa blessure que l'équipe a coulé. Avec lui et Agüero, Guardiola peut déjà compter sur deux top players.

Heung-min Son (Tottenham) Le Sud-Coréen a débarqué à Londres pour 25 millions d'euros. Mais c'était tout sauf une folie à la Clinton N'Jie. Car l'ancien de Leverkusen a été très précieux pour Pochettino, avec des rentrées salvatrices en fin de match où il amène de la vitesse en contre.

Anthony Martial (Manchester United) Au départ, on ne parlait que de son transfert à 80 millions d'euros. Mais le Français de Monaco a rapidement orienté les commentaires sur ses prestations, pour une première saison à 48 matchs et 17 buts. À gauche ou dans l'axe, il est désormais le premier nom de son équipe coché devant, même avant Wayne Rooney.

Remplaçants :

Asmir Begović (Chelsea) Recruté pour 10 millions d'euros à Stoke, il a fait presque ses 30 matchs à Chelsea pour pallier la blessure de Courtois. Et ça n'est peut-être pas pour rien qu'on a plus remarqué les boulettes du Belge à son retour.

Matteo Darmian (Manchester United) Il a coûté 18 millions d'euros. Mais quand on voit les sommes dépensées pour Rojo, Blind, Fellaini, Shaw ou Schneiderlin, c'est le meilleur achat défensif de United, et de loin, ces dernières années.

Lamine Koné (Sunderland) C'est le seul joueur de cette équipe type à coûter moins de 10 millions d'euros. Il a fallu signer un chèque de 6 millions pour le stoppeur. Mais c'est beaucoup pour un joueur de Lorient, qui n'était pas toujours titulaire en Ligue 1. Sauf que derrière, il claque le but du maintien pour les Black Cats, alors...

Xherdan Shaqiri (Stoke City) Il a fallu donner 18 millions d'euros à l'Inter pour faire découvrir la Premier League a un élément qui n'était que remplaçant au Bayern avant d'échouer en Serie A. Mais le petit meneur de jeu a changé le jeu de son équipe tout en étant à la baguette de belles victoires.

Salomón Rondón (West Bromwich Albion) Le Vénézuélien a coûté pas moins de 17 millions d'euros. Mais c'est lui qui a pesé devant pour son équipe, lui permettant de passer une saison loin de la zone de relégation.



Par Romain Canuti
Modifié

Dans cet article

Note : 2
Darmian, meilleur achat défensif et de loin?
Vous regardez les matchs, les gars? sérieusement?
Le mec est responsable des plus grosses défaites, cette année et a complétement perdu sa place de titu, passant même 3ème dans la hiérarchie derrière Valencia et Fosu-Mensah.
Assez d'accord sur toute l'équipe mais Darmian, vous délirez totalement.
AceVentura Niveau : DHR
Je m'attendais à voir Kanté, Payet, Imbula,..
Message posté par AceVentura
Je m'attendais à voir Kanté, Payet, Imbula,..


Imbula ? Tu charries mec...
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Note : 1
Il est où Depay?

On m'avait assuré cet été que c'était une pépite!
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Note : -1
Message posté par AceVentura
Je m'attendais à voir Kanté, Payet,


Et Mahrez.
Peut-être que l'article a été écrit par un supporteur de l'OM au cul rougi.
Sinorino Gattuso Niveau : District
Donc Blind et Shaw sont moins bons que Darmian ? Amusant.
Note : 1
Ca serait bien un article sur "où vont aller les joueurs de Newcastle cet été"? Parce que je suppose qu'il va y avoir un exode.
Note : 3
Message posté par Cepseudonymeestdéjàpris
Et Mahrez.
Peut-être que l'article a été écrit par un supporteur de l'OM au cul rougi.


Heureusement que le titre de l'article état "L'ÉQUIPE TYPE DES JOUEURS QUI ONT COÛTÉ CHER, MAIS ÇA LES VALAIT" => Mahrez : 500 K€, et en 2014 ...
Message posté par Cepseudonymeestdéjàpris
Il est où Depay?

On m'avait assuré cet été que c'était une pépite!


Une pépite en muscu probablement
Bitedamarage Niveau : CFA
Martial je suis pas tout à fait d'accord, il a coûté tellement cher que son rendement n'est pas en adéquation avec le prix. Il joue bien, très bien pour son âge, mais un joueur de ce prix devrait au moins etre à 25 buts (on parle de 80 millions potentiel, 50 certains) pour justifier son prix. Alors on va me dire "le prix se justifie par le potentiel" mais je n'aime pas vraiment cette logique. C'est celle du Real qui achète Odeguaard (il devient quoi lui d'ailleurs ?) ou du PSG qui achète Lucas, a des degrés différents. C'est de la spéculation et ça contribue grandement à créer un bulle sur le marcher des transferts.

Donc pour moi Martial a fait le minimum cette saison vu son prix, même si je suis persuadé qu'il va confirmer dans les années à venir et devenir un des meilleurs attaquant du monde, le genre qui vaut réellement autour de 70 millions d'euros, voir un peu plus (ou plutôt je suis optimiste, ce mec peut être l'avenir de l'EDF).
Franchement, c'est une équipe de merde. Avec ça, t'arrives même pas en quart d'Europa League. Si en plus, c'est cher...
Message posté par Bitedamarage
Martial je suis pas tout à fait d'accord, il a coûté tellement cher que son rendement n'est pas en adéquation avec le prix. Il joue bien, très bien pour son âge, mais un joueur de ce prix devrait au moins etre à 25 buts (on parle de 80 millions potentiel, 50 certains) pour justifier son prix. Alors on va me dire "le prix se justifie par le potentiel" mais je n'aime pas vraiment cette logique. C'est celle du Real qui achète Odeguaard (il devient quoi lui d'ailleurs ?) ou du PSG qui achète Lucas, a des degrés différents. C'est de la spéculation et ça contribue grandement à créer un bulle sur le marcher des transferts.

Donc pour moi Martial a fait le minimum cette saison vu son prix, même si je suis persuadé qu'il va confirmer dans les années à venir et devenir un des meilleurs attaquant du monde, le genre qui vaut réellement autour de 70 millions d'euros, voir un peu plus (ou plutôt je suis optimiste, ce mec peut être l'avenir de l'EDF).


Odegaard joue à son niveau, soit en troisième division espagnole avec l'équipe de Castilla (la primavera du Real). L'année prochaine, sauf s'il refuse, il devrait être prêté à une équipe de D1 en Espagne ou ailleurs. Et si ça se passe bien, il pourra jouer au Real dans deux ou trois ans.
Mais il est très rare qu'un joueur formé au club et qui ne soit pas défenseur réussisse à percer au Real. Le plus probable c'est qu'il soit vendu dans quelques années à une équipe de PL. Il faut vraiment déjà être un joueur confirmé pour s'imposer au Real. Il n'y a que les défenseurs qui échappent un peu à la règle, et encore. Je me souviens par exemple que Marcelo avait eu au début toutes les peines du monde à convaincre. Et Carvajal est toujours à moitié titulaire alors qu'il est sans doute l'un des meilleurs arrière droit du monde. Y'a sans doute du business avec les agents là-dedans.
Top-player Niveau : CFA
Euh mettre Darmian dans les remplacents et le placer devant Shaw ou Blind (qui pourraient même figurer dans cette équipe est complètement aberrant)
Certains joueurs n'ont vraiment pas coûté cher en indemnité de transfert: Aderweireld, Wijnaldum, Antonio, Van Dijk, Rondon, Naismith, ce sont tous de très bons joueurs en dessous des 20 millions.

Il faut saluer les équipes qui ont réussi à réaliser de tels transferts.
Message posté par Bitedamarage
Martial je suis pas tout à fait d'accord, il a coûté tellement cher que son rendement n'est pas en adéquation avec le prix. Il joue bien, très bien pour son âge, mais un joueur de ce prix devrait au moins etre à 25 buts (on parle de 80 millions potentiel, 50 certains) pour justifier son prix. Alors on va me dire "le prix se justifie par le potentiel" mais je n'aime pas vraiment cette logique. C'est celle du Real qui achète Odeguaard (il devient quoi lui d'ailleurs ?) ou du PSG qui achète Lucas, a des degrés différents. C'est de la spéculation et ça contribue grandement à créer un bulle sur le marcher des transferts.

Donc pour moi Martial a fait le minimum cette saison vu son prix, même si je suis persuadé qu'il va confirmer dans les années à venir et devenir un des meilleurs attaquant du monde, le genre qui vaut réellement autour de 70 millions d'euros, voir un peu plus (ou plutôt je suis optimiste, ce mec peut être l'avenir de l'EDF).


D'accord avec toi, 17 buts pour 80 Millions, on peut pas dire que c'est un transfert rentable pour le moment.

Après Martial est plus "victime" dans cette histoire que responsable de quoi que ce soit. C'est pas lui qui a demandé d'être acheté à ce prix. On lui a tout de suite collé cette étiquette de joueur à 80 millions alors qu'il n'est que le résultat d'une politique de recrutement d'un club qui ne pouvait attirer un crack confirmé et qui a aux manettes un entraineur qui aime recruter jeune pour mieux façonner.

Mais Martial, au vu de la pression sur ses épaules et son jeune âge, a réalisé une saison de fou. Je pense qu'à Manchester on n'a pas vu ça depuis Rooney et Cristiano, un joueur si jeune et déjà si fort.

Par contre à un tel prix, difficile de parler de rentabilité alors qu'il n'a pas encore permis à Manchester de se qualifier en ligue des champions, n'a rapporté aucun titre... L'avenir nous le dira.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
437 30