En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // C'est Noël !

L'équipe type des joueurs nés le 24 décembre

Ce soir, on fête le réveillon de Noël, mais eux fêtent aussi leur anniversaire. Eux, ce sont les mecs qui ont double ration de cadeau le 24 décembre.

Modififié
Sur le banc
Jasper Heusinkveld
Jasper
Heusinkveld

Jasper Heusinkveld

24 décembre 1988. Le gardien de De Graafschap, en deuxième division néerlandaise, a débuté sa carrière aux Go Ahead Eagles. Ce qui est un nom beaucoup plus cool que De Graafschap, il faut bien le dire. On parle là d'un gardien qui a disputé 25 matchs depuis 2009. Ce qui fait une coquette moyenne.

Prince-Désir Gouano
Prince-Désir
Gouano

Prince-Désir Gouano

24 décembre 1993. Vingt-trois ans aujourd'hui, et le défenseur formé au Havre a déjà sacrément bourlingué. Il a déjà joué dans six pays différents (France, Italie, Pays-Bas, Turquie, Angleterre, Portugal) ce qui est probablement un record mondial à cet âge-là. Il s'est aujourd'hui posé au Vitória Guimarães, au Portugal. Jusqu'à son prochain voyage dans six ...

Frédéric Guilbert
Frédéric
Guilbert

Frédéric Guilbert

24 décembre 1994. Une défaite à Monaco le 21 décembre, un anniversaire + un réveillon le 24. La semaine de Frédéric Guilbert a été chargée. Cadeau : il a assisté aux premières loges à la jolie simulation de Falcao. Un cadeau qu'il ne peut malheureusement pas aller échanger.

Souleymane Diawara
Souleymane
Diawara

Souleymane Diawara

24 décembre 1978. Mais oui. Le grand Souley, lui aussi, est né le 24 décembre. Au moins, ce qui est pratique, c'est qu'il n'y avait pas besoin de se casser la tête : comme cadeau, une paire de gants chaque année. Et zou.

Yong Lee
Yong
Lee

Yong Lee

24 décembre 1986. Yong Lee est un scientifique politique qui a enseigné à l'Iowa State University. Ah, non, ça c'est pour l'homonyme. Le footballeur, lui, joue au Jeonbuk Motors, et vient de participer avec son équipe au Mondial des clubs, tiens.

Mikaël Roche
Mikaël
Roche

Mikaël Roche

24 décembre 1982. Le gardien de Tahiti a, un temps, fréquenté le centre de formation de l'AS Monaco. Il est resté quelques années en France, puis est reparti sur son île. Tiens, d'ailleurs, quand Tahiti avait pris 10-0 contre l'Espagne lors de la Coupe des confédérations 2013, c'était lui, dans les bois.

Serge Aurier
Serge
Aurier

Serge Aurier

24 décembre 1992. Serge n'est pas du genre à attendre le soir du réveillon, et donc de son anniversaire, pour briller. Lui, c'est toute l'année. Aussi bien sur son côté droit qu'en dehors des terrains. Du Périscope-gate à sa condamnation, l'année 2016 de Serjorié aura décidément été plus que mouvementée.

Dušan Cvetinović
Dušan
Cvetinović

Dušan Cvetinović

24 décembre 1988. Il fête aujourd'hui ses vingt-huit ans, et il a déjà joué dans cinq pays différents. Il est devenu l'un des points forts du RC Lens qui tente de revenir montrer sa trogne en Ligue 1. Seul hic : on préférait quand il avait sa crête, en 2015.

Maksim Malyshev
Maksim
Malyshev

Maksim Malyshev

24 décembre 1992. Le saviez-vous ? Il existe deux Maksim Malyshev. Ils sont tous deux nés en 1992, sont tous les deux nés en Ukraine. Sauf que l'un est né le 12 avril et est aujourd'hui 1618e du classement ATP de tennis, quand l'autre est défenseur au Shakhtar Donetsk. Le premier qui convaincra l'autre de changer de sport a gagné.

Theodor Gebre Selassie
Theodor Gebre
Selassie

Theodor Gebre Selassie

24 décembre 1986. Tiens, encore une histoire d'homonymes. Entre Haile Gebreselassie, le cœur de fond éthiopien, et Theodor Gebre Selassie, le latéral de Brême, il existera toujours un lien. Peut-être l'Éthiopie (le père de Theodor est éthiopien) ? Ou peut-être cette capacité folle à avaler les kilomètres, encore et encore.

Emanuel Cecchini
Emanuel
Cecchini

Emanuel Cecchini

24 décembre 1996. À dix-neuf ans, le jeune milieu de terrain s'est déjà forgé une jolie réputation à Banfield. Son bilan en 2016-17 ? Douze matchs et un but. Qu'il en profite encore quelques heures : aujourd'hui, il sera un vieux de vingt ans.

Stephen Appiah
Stephen
Appiah

Stephen Appiah

24 décembre 1980. Une vie partagée entre l'Italie et le Ghana. Milieu tout terrain de l'Udinese, Parme, la Juve ou encore Cesena, Appiah a également été l'un des piliers de la sélection ghanéenne. Il n'a jamais annoncé la fin de sa carrière. La dernière fois qu'on l'a vu, c'était en 2012 avec les Serbes de Vojvodina. Alors qu'à trente-six ans, il pourrait encore filer un coup de ...

Emre Özkan
Emre
Özkan

Emre Özkan

24 décembre 1988. À un moment donné, on y a cru. Emre Özkan avait dix-huit ans et faisait partie des pépites de Beşiktaş et des équipes de jeunes de Turquie. Sauf qu'il n'a jamais confirmé. Dix ans plus tard, le voilà à Bucaspor, en D2 turque.

Stefanos Athanasiadis
Stefanos
Athanasiadis

Stefanos Athanasiadis

24 décembre 1988. Le buteur en chef du PAOK est lui aussi né le jour du réveillon. Hormis un prêt d'un an à Panserraikos en 2009-10, il est toujours resté fidèle à son PAOK. Ses stats donnent 105 buts en 275 matchs toutes compétitions confondues avec les Blanc et Noir. Ce qui mérite bien un petit rab de bûche ce soir.

Diafra Sakho
Diafra
Sakho

Diafra Sakho

24 décembre 1989. Parti trop jeune, Diafra ? Entre 2009 et 2014, le jeune Sénégalais fait des étincelles avec le FC Metz, son club formateur. Il est même élu meilleur joueur de Ligue 2 en 2013-14. Mais au lieu de rester à Metz, le voilà qui fait le grand saut, direction West Ham. Résultat, depuis son arrivée, jamais plus d'une vingtaine de matchs par saison, et un total de vingt buts toutes compétitions confondues. Soit le même nombre de buts inscrits en L2 avec Metz en ...

Yuya Kubo
Yuya
Kubo

Yuya Kubo

24 décembre 1993. Un nom rigolo pour le Japonais qui fête ses vingt-trois ans aujourd'hui. Le nouveau pote de Guillaume Hoarau aux Young Boys vient même d'être appelé pour la première fois en équipe du Japon. Drôle : il existe un autre Yuya Kubo, un ancien joueur de baseball japonais né en 1980. Mais pas le 24 décembre.

Mikaël Roche (AS Tefana) 24 décembre 1982. Le gardien de Tahiti a, un temps, fréquenté le centre de formation de l'AS Monaco. Il est resté quelques années en France, puis est reparti sur son île. Tiens, d'ailleurs, quand Tahiti avait pris 10-0 contre l'Espagne lors de la Coupe des confédérations 2013, c'était lui, dans les bois.

Serge Aurier (PSG) 24 décembre 1992. Serge n'est pas du genre à attendre le soir du réveillon, et donc de son anniversaire, pour briller. Lui, c'est toute l'année. Aussi bien sur son côté droit qu'en dehors des terrains. Du Périscope-gate à sa condamnation, l'année 2016 de Serjorié aura décidément été plus que mouvementée.

Dušan Cvetinović (Lens) 24 décembre 1988. Il fête aujourd'hui ses vingt-huit ans, et il a déjà joué dans cinq pays différents. Il est devenu l'un des points forts du RC Lens qui tente de revenir montrer sa trogne en Ligue 1. Seul hic : on préférait quand il avait sa crête, en 2015.

Lees-Melou : « Mon pire cadeau ? Une chemise à carreaux des 3 Suisses »

Maksim Malyshev (Shakhtar Donetsk) 24 décembre 1992. Le saviez-vous ? Il existe deux Maksim Malyshev. Ils sont tous deux nés en 1992, sont tous les deux nés en Ukraine. Sauf que l'un est né le 12 avril et est aujourd'hui 1618e du classement ATP de tennis, quand l'autre est défenseur au Shakhtar Donetsk. Le premier qui convaincra l'autre de changer de sport a gagné.

Theodor Gebre Selassie (Werder Brême) 24 décembre 1986. Tiens, encore une histoire d'homonymes. Entre Haile Gebreselassie, le cœur de fond éthiopien, et Theodor Gebre Selassie, le latéral de Brême, il existera toujours un lien. Peut-être l'Éthiopie (le père de Theodor est éthiopien) ? Ou peut-être cette capacité folle à avaler les kilomètres, encore et encore.

Emanuel Cecchini (Banfield) 24 décembre 1996. À dix-neuf ans, le jeune milieu de terrain s'est déjà forgé une jolie réputation à Banfield. Son bilan en 2016-17 ? Douze matchs et un but. Qu'il en profite encore quelques heures : aujourd'hui, il sera un vieux de vingt ans.

Stephen Appiah (retraité) 24 décembre 1980. Une vie partagée entre l'Italie et le Ghana. Milieu tout terrain de l'Udinese, Parme, la Juve ou encore Cesena, Appiah a également été l'un des piliers de la sélection ghanéenne. Il n'a jamais annoncé la fin de sa carrière. La dernière fois qu'on l'a vu, c'était en 2012 avec les Serbes de Vojvodina. Alors qu'à trente-six ans, il pourrait encore filer un coup de main.

Emre Özkan (Bucasport) 24 décembre 1988. À un moment donné, on y a cru. Emre Özkan avait dix-huit ans et faisait partie des pépites de Beşiktaş et des équipes de jeunes de Turquie. Sauf qu'il n'a jamais confirmé. Dix ans plus tard, le voilà à Bucaspor, en D2 turque.

Stefanos Athanasiadis (PAOK Salonique) 24 décembre 1988. Le buteur en chef du PAOK est lui aussi né le jour du réveillon. Hormis un prêt d'un an à Panserraikos en 2009-10, il est toujours resté fidèle à son PAOK. Ses stats donnent 105 buts en 275 matchs toutes compétitions confondues avec les Blanc et Noir. Ce qui mérite bien un petit rab de bûche ce soir.

Diafra Sakho (West Ham) 24 décembre 1989. Parti trop jeune, Diafra ? Entre 2009 et 2014, le jeune Sénégalais fait des étincelles avec le FC Metz, son club formateur. Il est même élu meilleur joueur de Ligue 2 en 2013-14. Mais au lieu de rester à Metz, le voilà qui fait le grand saut, direction West Ham. Résultat, depuis son arrivée, jamais plus d'une vingtaine de matchs par saison, et un total de vingt buts toutes compétitions confondues. Soit le même nombre de buts inscrits en L2 avec Metz en 2013-14.

Yuya Kubo (Young Boys) 24 décembre 1993. Un nom rigolo pour le Japonais qui fête ses vingt-trois ans aujourd'hui. Le nouveau pote de Guillaume Hoarau aux Young Boys vient même d'être appelé pour la première fois en équipe du Japon. Drôle : il existe un autre Yuya Kubo, un ancien joueur de baseball japonais né en 1980. Mais pas le 24 décembre.

Remplaçants :

Jasper Heusinkveld (De Graafschap) 24 décembre 1988. Le gardien de De Graafschap, en deuxième division néerlandaise, a débuté sa carrière aux Go Ahead Eagles. Ce qui est un nom beaucoup plus cool que De Graafschap, il faut bien le dire. On parle là d'un gardien qui a disputé 25 matchs depuis 2009. Ce qui fait une coquette moyenne.

Prince-Désir Gouano (Vitória Guimarães) 24 décembre 1993. Vingt-trois ans aujourd'hui, et le défenseur formé au Havre a déjà sacrément bourlingué. Il a déjà joué dans six pays différents (France, Italie, Pays-Bas, Turquie, Angleterre, Portugal) ce qui est probablement un record mondial à cet âge-là. Il s'est aujourd'hui posé au Vitória Guimarães, au Portugal. Jusqu'à son prochain voyage dans six mois.

Frédéric Guilbert (Caen) 24 décembre 1994. Une défaite à Monaco le 21 décembre, un anniversaire + un réveillon le 24. La semaine de Frédéric Guilbert a été chargée. Cadeau : il a assisté aux premières loges à la jolie simulation de Falcao. Un cadeau qu'il ne peut malheureusement pas aller échanger.

Souleymane Diawara (retraité) 24 décembre 1978. Mais oui. Le grand Souley, lui aussi, est né le 24 décembre. Au moins, ce qui est pratique, c'est qu'il n'y avait pas besoin de se casser la tête : comme cadeau, une paire de gants chaque année. Et zou.

Yong Lee (Jeonbuk Motors) : 24 décembre 1986. Yong Lee est un scientifique politique qui a enseigné à l'Iowa State University. Ah, non, ça c'est pour l'homonyme. Le footballeur, lui, joue au Jeonbuk Motors, et vient de participer avec son équipe au Mondial des clubs, tiens.



Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 5 heures Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
il y a 5 heures Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 6 il y a 7 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 88 Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1