1. //
  2. //
  3. // Juventus

L'équipe type des joueurs les plus chers de Serie A

Deux mois après avoir battu le record de buts inscrits sur une saison, Gonzalo Higuaín a défoncé celui de la recrue la plus onéreuse de l’histoire du championnat italien. Voici donc les autres pensionnaires de Serie A pour qui les présidents ont fait péter le chéquier. Chiffres en euros et non en lires.

Modififié
1k 33
Sur le banc
Francesco Toldo
Francesco
Toldo

Francesco Toldo

Second de Serie A, 3e tous championnats confondus avec Manuel Neuer qui vient s’incruster entre lui et Gigi. Donnarumma l'éjectera sûrement un jour du podium.

Francesco Coco
Francesco
Coco

Francesco Coco

Il faut scroller jusqu'à la 50e position pour trouver un autre latéral. Officieusement échangé avec Seedorf, officiellement acheté à 22,5 millions (idem pour le Milan avec le Néerlandais), histoire de faire respirer les bilans financiers.

Alessio Romagnoli
Alessio
Romagnoli

Alessio Romagnoli

Un prix qui pèse sur ses frêles épaules de futur Nesta, d'autant que le contexte ne l'aide pas, mais il essaye de limiter la casse. Plus-value record de la Roma puisque formé au club.

Geoffrey Kondogbia
Geoffrey
Kondogbia

Geoffrey Kondogbia

Et sans les bonus. Attention, s'il ne met pas la machine en route cette saison, il peut mettre en péril la suprématie de Mendieta. Et pas celle de DJ hein.

Christian Vieri
Christian
Vieri

Christian Vieri

La plus grosse dépense de Moratti qui a beaucoup acheté, mais pas forcément à des prix exorbitants. Il préférait dilapider son budget transfert sur plusieurs éléments.

Filippo Inzaghi
Filippo
Inzaghi

Filippo Inzaghi

À force de citer Zidane, on en oublie que SuperPippo fut également très bien vendu cet été là... Et tout aussi bien acheté puisque ça fait 18,5 millions la Ligue des champions.

Gianluigi Buffon
Gianluigi
Buffon

Gianluigi Buffon

Inoubliable été 2001. La Vielle Dame vend Zidane au Real Madrid et Inzaghi au Milan, encaissant plus de 100 millions. La moitié de ce pactole sera réinvesti sur Gigi, ce qui en fait le gardien le plus cher de l’histoire du foot. Logique pour celui qui est peut-être bien le plus grand. Ça, c’est du retour sur investissement.

Lilian Thuram
Lilian
Thuram

Lilian Thuram

Acheté en même temps que Buffon pour sauver temporairement Parme d’une faillite annoncée. On le met en latéral droit même s’il débarque en tant que défenseur axial. Statistiquement, ça fait 42 millions le but, mais surtout 10 euros le tacle décisif.

Alessandro Nesta
Alessandro
Nesta

Alessandro Nesta

Le défenseur le plus élégant et le plus cher. Là-aussi, RAS. Promis à la Juve, voire à l’Inter, le capitaine laziale quitte son équipe à contre-cœur mais l'esprit apaisé car son transfert remet les comptes à flot, enfin momentanément. Transféré le 31 août, c'est le véritable tournant pour le retour d'un grand Milan.

Jaap Stam
Jaap
Stam

Jaap Stam

Ce départ servait aussi à rembourser l’arrivée du Néerlandais un an plus tôt. Après avoir presque tout gagné en l’espace de quelques saisons, le président Cragnotti veut la Ligue des champions et se la joue John Hammond, en dépensant sans compter. Lazio - Jurassic Park, même destinée.

Alex Sandro
Alex
Sandro

Alex Sandro

Il faut descendre à la 25e position pour trouver un vrai arrière latéral. L’été passé, les dirigeants turinois n’hésitent pas à miser gros sur un élément pourtant à un an de la fin de son contrat. Mais on le sait, Porto est dur en affaire. Très bon, le Brésilien n’a toutefois toujours pas délogé l’éternel tonton Pat’ recruté pour 1 million.

Pavel Nedvěd
Pavel
Nedvěd

Pavel Nedvěd

Le premier gros coup d'un Raiola taillant encore du 40. La femme de Pavel n’a aucune intention de quitter Rome pour Turin, Mino et Moggi la mettent dos au mur en rameutant les journalistes pour ce qui devait être une simple entrevue. Nedvěd ne pouvait plus se cacher et a cédé. Il ne le regrettera pas.

Gaizka Mendieta
Gaizka
Mendieta

Gaizka Mendieta

Vient seulement d’être éjecté du podium, ce qui fait de lui le plus gros four de l’histoire de la Serie A. Il s’en ira gratuit moins de trois ans plus tard, moins-value record. Quand on vous parlait des folies de Cragnotti...

Miralem Pjanić
Miralem
Pjanić

Miralem Pjanić

Sans faire de bruit, le Bosnien s’est glissé à la 13e place de ce classement. Il peut remercier Higuaín qui fera passer au second plan cette autre « traitrise » . De quoi entamer sa nouvelle expérience à l'abris des regards.

Manuel Rui Costa
Manuel Rui
Costa

Manuel Rui Costa

Quand le Milan s'accaparaît les joueurs les plus classes de la planète à coups de millions... Là-aussi, il s’agissait de renflouer les caisses du club vendeur. À la manière de Nesta, le Portugais n’a pas bien le choix, mais les deux se sentiront également comme chez eux chez les Rossoneri.

Hernán Crespo
Hernán
Crespo

Hernán Crespo

Son record aura donc tenu 16 ans. Avoir été détrôné par un compatriote et collègue atténuera fort probablement sa déception. Un transfert qui incarne très bien l’économie virtuelle de cette Serie A. Parme dans le rouge vend à une Lazio pas mieux lotie. Des transactions qui se payent encore aujourd'hui.

Gonzalo Higuaín
Gonzalo
Higuaín

Gonzalo Higuaín

El Pipita se trouvait déjà dans ce classement à une belle 8e place. Coup double avec ce transfert puisqu’il expulse le second Crespo (Lazio Inter) du top 10, et est donc bien le seul à y figurer deux fois. Ça lui fait une belle jambe. Bon, y a débat sur sa vraie valeur sans cette clause ? 60 ? 70 ?

Titulaires

Gianluigi Buffon (55 de Parme à la Juve) Inoubliable été 2001. La Vielle Dame vend Zidane au Real Madrid et Inzaghi au Milan, encaissant plus de 100 millions. La moitié de ce pactole sera réinvesti sur Gigi, ce qui en fait le gardien le plus cher de l’histoire du foot. Logique pour celui qui est peut-être bien le plus grand. Ça, c’est du retour sur investissement.

Lilian Thuram (42 de Parme à la Juve) Acheté en même temps que Buffon pour sauver temporairement Parme d’une faillite annoncée. On le met en latéral droit même s’il débarque en tant que défenseur axial. Statistiquement, ça fait 42 millions le but, mais surtout 10 euros le tacle décisif.

Alessandro Nesta (30,5 de la Lazio au Milan) Le défenseur le plus élégant et le plus cher. Là-aussi, RAS. Promis à la Juve, voire à l’Inter, le capitaine laziale quitte son équipe à contre-cœur mais l'esprit apaisé car son transfert remet les comptes à flot, enfin momentanément. Transféré le 31 août, c'est le véritable tournant pour le retour d'un grand Milan.

Jaap Stam (26 de Man U à la Lazio) Ce départ servait aussi à rembourser l’arrivée du Néerlandais un an plus tôt. Après avoir presque tout gagné en l’espace de quelques saisons, le président Cragnotti veut la Ligue des champions et se la joue John Hammond, en dépensant sans compter. Lazio - Jurassic Park, même destinée.

Alex Sandro (26 de Porto à la Juve) Il faut descendre à la 25e position pour trouver un vrai arrière latéral. L’été passé, les dirigeants turinois n’hésitent pas à miser gros sur un élément pourtant à un an de la fin de son contrat. Mais on le sait, Porto est dur en affaire. Très bon, le Brésilien n’a toutefois toujours pas délogé l’éternel tonton Pat’ recruté pour 1 million.

Pavel Nedvěd (42 de la Lazio à la Juve) Le premier gros coup d'un Raiola taillant encore du 40. La femme de Pavel n’a aucune intention de quitter Rome pour Turin, Mino et Moggi la mettent dos au mur en rameutant les journalistes pour ce qui devait être une simple entrevue. Nedvěd ne pouvait plus se cacher et a cédé. Il ne le regrettera pas.

Gaizka Mendieta (48 de Valence à la Lazio) Vient seulement d’être éjecté du podium, ce qui fait de lui le plus gros four de l’histoire de la Serie A. Il s’en ira gratuit moins de trois ans plus tard, moins-value record. Quand on vous parlait des folies de Cragnotti...

Miralem Pjanić (32 de la Roma à la Juve) Sans faire de bruit, le Bosnien s’est glissé à la 13e place de ce classement. Il peut remercier Higuaín qui fera passer au second plan cette autre « traitrise » . De quoi entamer sa nouvelle expérience à l'abris des regards.

Manuel Rui Costa (42 de la Fiorentina au Milan) Quand le Milan s'accaparaît les joueurs les plus classes de la planète à coups de millions... Là-aussi, il s’agissait de renflouer les caisses du club vendeur. À la manière de Nesta, le Portugais n’a pas bien le choix, mais les deux se sentiront également comme chez eux chez les Rossoneri.

Hernán Crespo (55 de Parme à la Lazio) Son record aura donc tenu 16 ans. Avoir été détrôné par un compatriote et collègue atténuera fort probablement sa déception. Un transfert qui incarne très bien l’économie virtuelle de cette Serie A. Parme dans le rouge vend à une Lazio pas mieux lotie. Des transactions qui se payent encore aujourd'hui.

Gonzalo Higuaín (90 du Napoli à la Juve) El Pipita se trouvait déjà dans ce classement à une belle 8e place. Coup double avec ce transfert puisqu’il expulse le second Crespo (Lazio Inter) du top 10, et est donc bien le seul à y figurer deux fois. Ça lui fait une belle jambe. Bon, y a débat sur sa vraie valeur sans cette clause ? 60 ? 70 ?

Remplaçants

Francesco Toldo (26,5 de la Fiorentina à l’Inter) Second de Serie A, 3e tous championnats confondus avec Manuel Neuer qui vient s’incruster entre lui et Gigi. Donnarumma l'éjectera sûrement un jour du podium.

Francesco Coco (22,5 du Milan à l’Inter) Il faut scroller jusqu'à la 50e position pour trouver un autre latéral. Officieusement échangé avec Seedorf, officiellement acheté à 22,5 millions (idem pour le Milan avec le Néerlandais), histoire de faire respirer les bilans financiers.

Alessio Romagnoli (25 de la Roma au Milan) Un prix qui pèse sur ses frêles épaules de futur Nesta, d'autant que le contexte ne l'aide pas, mais il essaye de limiter la casse. Plus-value record de la Roma puisque formé au club.

Geoffrey Kondogbia (31 de Monaco à l’Inter) Et sans les bonus. Attention, s'il ne met pas la machine en route cette saison, il peut mettre en péril la suprématie de Mendieta. Et pas celle de DJ hein.

Christian Vieri (45 de la Lazio à l’Inter) La plus grosse dépense de Moratti qui a beaucoup acheté, mais pas forcément à des prix exorbitants. Il préférait dilapider son budget transfert sur plusieurs éléments.

Filippo Inzaghi (37 de la Juve au Milan) À force de citer Zidane, on en oublie que SuperPippo fut également très bien vendu cet été là... Et tout aussi bien acheté puisque ça fait 18,5 millions la Ligue des champions.



Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cette équipe de malade !!!
Totti Chianti Niveau : CFA
Oui, ça fait mal à mon Calcio de voir aligner tant de grands noms... surtout quand on les compare à ce qu'il y a maintenant (Juve exclus)
Ah cette époque de série A 1998-2008, tout simplement bandante! Les plus grands joueurs étaient en Italie à cette époque et nulle part ailleurs. La Lazio avait une équipe de rêve, les autres grandes n'avaient pas grand-chose à lui envier (de grands souvenirs à l'époque de l'Entraineur).
Max_Payne Niveau : CFA2
Et après on me demande encore comment je fais pour supporter le Milan ?
Ben quand t'as 10 ans et que tu vois Nesta, Stam, Rui Costa, Pirlo, Seedorf, Sheva, Maldini sous un même maillot aussi somptueux, tu tombes éternellement amoureux.

Éternellement, même si depuis on s'est tapé du Niang, Constant, Honda, etc.
Max_Payne Niveau : CFA2
Message posté par cuzc
Ah cette époque de série A 1998-2008, tout simplement bandante! Les plus grands joueurs étaient en Italie à cette époque et nulle part ailleurs. La Lazio avait une équipe de rêve, les autres grandes n'avaient pas grand-chose à lui envier (de grands souvenirs à l'époque de l'Entraineur).


Tu peux même mettre 1985 ! (Maradona, Platoche, Laudrup, Boniek)
Puis 1990 avec les Hollandais du Milan, les Allemands de l'Inter.
Purée quelle époque !
Virgin Rabiot Niveau : District
meme en 2005 encore ...
quand tu regardes l'equipe allignée par le milan ac
en finale de la champions ...
dida maldini nesta stam cafu - seedorf pirlo gattuso - kaka - sheva crespo
ancelotti sur le banc

maintenant ca fait peur.
pas un joueur de l'equipe actuelle ne serait titulaire en 2005


C'est vrai que quand tu vois les joueurs passés par Parme et la situation aujourd'hui y'a vraiment un problème.

Le gestionnaire du club doit être alcoolique.
Virgin Rabiot Niveau : District
finale coupe uefa 1999
l'equipe de parme c'est :
buffon - thuram sensini cannavaro - fuser baggio bogghossian vanoli veron- crespo chiesa
sur le banc c'était herman cuper

tres tres solide
Virgin Rabiot Niveau : District
contre maresille la finale de l'uefa en 99
Virgin Rabiot Niveau : District
bon j'arrete apres celui la...
compo de la lazio finale de C2 en 1999

marchegiani-pancaro mihajlovic nesta favalli -mathias almeyda dejan stankovic nedved mancini - salas vieri

decidemment, les années 90 etaient plus favorable aux equipes italiennes que les années 2010
Message posté par cuzc
Ah cette époque de série A 1998-2008, tout simplement bandante! Les plus grands joueurs étaient en Italie à cette époque et nulle part ailleurs. La Lazio avait une équipe de rêve, les autres grandes n'avaient pas grand-chose à lui envier (de grands souvenirs à l'époque de l'Entraineur).


-2
C'est proscrit par qui la nostalgie ?
Quelle equipe , rui costa et nesta putain ça fait bander
Message posté par Max_Payne
Et après on me demande encore comment je fais pour supporter le Milan ?
Ben quand t'as 10 ans et que tu vois Nesta, Stam, Rui Costa, Pirlo, Seedorf, Sheva, Maldini sous un même maillot aussi somptueux, tu tombes éternellement amoureux.

Éternellement, même si depuis on s'est tapé du Niang, Constant, Honda, etc.


+1
Putain que-est ce qu'ils ont pu dépenser la Lazio quand même hahahahaha

Contrairement a la Roma qui n'as aucun gros transfert dans le top 15.
mackallaway Niveau : CFA2
La Serie A a clairement baissé après le sacre de l'Inter en 2010. Il y avait encore de grands noms et les grosses machines tournaient. Déjà que la Juve écrasait le championnat, là, ça va être une boucherie
so-lyonnais Niveau : CFA2
Message posté par Max_Payne
Et après on me demande encore comment je fais pour supporter le Milan ?
Ben quand t'as 10 ans et que tu vois Nesta, Stam, Rui Costa, Pirlo, Seedorf, Sheva, Maldini sous un même maillot aussi somptueux, tu tombes éternellement amoureux.

Éternellement, même si depuis on s'est tapé du Niang, Constant, Honda, etc.


Je suis pas supporter du Milan, mais j'ai ressenti exactement la même chose lorsque moi aussi vers mes 10 ans j'ai cette équipe incroyable qui m'a fait aimé le football.
Je pense que vous tu parles d'Hector* Cuper mais ce n'était pas lui mais Alberto Malesani
Message posté par Virgin Rabiot
finale coupe uefa 1999
l'equipe de parme c'est :
buffon - thuram sensini cannavaro - fuser baggio bogghossian vanoli veron- crespo chiesa
sur le banc c'était herman cuper

tres tres solide


Je pense que vous tu parles d'Hector* Cuper mais ce n'était pas lui mais Alberto Malesani
L1Triangle Niveau : DHR
Message posté par Max_Payne
Et après on me demande encore comment je fais pour supporter le Milan ?
Ben quand t'as 10 ans et que tu vois Nesta, Stam, Rui Costa, Pirlo, Seedorf, Sheva, Maldini sous un même maillot aussi somptueux, tu tombes éternellement amoureux.

Éternellement, même si depuis on s'est tapé du Niang, Constant, Honda, etc.


Bon faudrait réellementr égler vos +1 "quotidiens" chez Sofoot..


je te met un +1 en bullet time mon cher Max, cette équipe était tout ce qui a de plus sublime, une impression d’invincibilité s'en dégageait sans compter la classe de ces joueurs.

Ce milan était Merveilleux
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 33