Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Mercato hivernal

L'équipe type des joueurs en fin de contrat en juin

Le 1er janvier, une date fétiche pour beaucoup de joueurs de Football Manager, passée laquelle, comme dans la réalité, les clubs peuvent négocier un pré-contrat avec les footeux ayant un bail jusqu'à l'été suivant. Avec de vieilles gloires proches de la fin, des mecs pas franchement cramés, des Français, et Papus Camara, synthèse de ces trois critères.

Modififié
Víctor
Valdés

Víctor Valdés

Le comble pour le gardien de but du Barça ? Etre assuré de gicler du club culé cette année en réalisant sans doute la meilleure de ses dix saisons à la maison. 8 buts encaissés en 13 parties, pour 42 arrêts, 13 interceptions et 12 sorties, c’est propre et Joe Hart (Manchester City) ou Danijel Subašić (Monaco) le savent mieux que quiconque.

Víctor Valdés (Barça) : Le comble pour le gardien de but du Barça ? Etre assuré de gicler du club culé cette année en réalisant sans doute la meilleure de ses dix saisons à la maison. 8 buts encaissés en 13 parties, pour 42 arrêts, 13 interceptions et 12 sorties, c’est propre et Joe Hart (Manchester City) ou Danijel Subašić (Monaco) le savent mieux que quiconque.

Bacary Sagna (Arsenal) : Entre Arsenal et Sagna, on présente les négociations pour une prolongation comme longues et tortueuses, achoppant sur le salaire de l'international français. Forcément, ça passe beaucoup mieux dans la presse plutôt que de dire que le board gunner veut lui faire poser une prothèse pour enfin savoir centrer...

Joleon Lescott (Manchester City) : Front le plus imposant de Premier League, Joleon Lescott pourrait rapidement le devenir en dehors du royaume. À moins qu’Aston Villa ou West Ham, dans le besoin, n’arrivent à le convaincre dès cet hiver, il se pourrait que l'ancien d'Everton soit séduit par l’idée de rejoindre Roberto Mancini à Galatasaray, intéressé par son ancien protégé.

Zoumana Camara (PSG) : On aurait pu associer Rio Ferdinand, John Terry ou Souleymane Diawara au Citizen, mais non. Eux sont cuits, pas Papus. 46 matchs lors des trois dernières saisons. Même à 34 berges, c’est l’assurance de voir fleurir une bonne occasion, ayant très peu roulé ces dernières années.

Patrice Évra (Manchester United) : Après Michel Fernandel ou Rolland Tournevis, Pat’ a un nouvel ennemi en ligne de mire : Fabio Cointreau, ou plutôt Coentrão pour les non-initiés au langage evraïen, le latéral merengue annoncé en approche à MU, David Moyes profitant d’une enveloppe de 120 millions pour recruter.

Jérémy Ménez (PSG) : L'insaisissable Jérémy, dont l'aptitude à dribbler n'est plus à prouver, pourrait de nouveau feinter tout son monde cet été, une fois ses valises bouclées. Pourquoi pas un retour à Sochaux pour lancer l'opération redressement productif en L2 ? Ou une reprise de Jolie poupée de son homonyme, Bernard ? Ou un coup de fil à un ancien du PSG, Jérôme Leroy, pour des renseignements sur le free-fight ?

Andrea Pirlo (Juventus) : Qui a dit que jouer en marchant était une injure au football? Si cette maxime est peut-être valable pour Dimitar Berbatov, autre joueur en fin de contrat, mais sûrement pas pour Andrea Pirlo. Comme Gerrard plus au Nord, l'homme à la barbe impeccable a appris à s'économiser, à envoyer les jeunes loups au casse-pipe pour lui, mais aussi à distiller de la galette sur mesure, de près comme de loin.

Raúl Garcia (Atlético) : Déjà sept ans que l'ancien d'Osasuna a rejoint les Colchoneros. Avec des hauts, comme avec le gain de la C3 en 2010, ou des bas, comme lors d'un prêt à Pampelune une saison et demie plus tard. Mais cette année, Raúl Garcia est branché sur 20 000 volts. 12 buts en 22 matchs, ça vous place un milieu de terrain. Un garçon qui n'est donc pas étranger à la belle trajectoire qu'embrasse le onze de Diego Simeone.

Blaise Matuidi (PSG) : Blaise la gazelle est tellement à l'aise avec ses sept poumons que jouer milieu gauche ne lui posera pas de problème dans cette équipe où auraient pu figurer une chiée de joueurs axiaux comme Lampard (Chelsea), Pirlo (Juventus) Rosický (Arsenal), Cambiasso (Inter), Lucho González (Porto) ou Fernando (Porto)... À moins que vous préfériez Jimmy Briand ?

Bafetimbi Gomis (OL) : Longtemps, le tube de l'été sera resté : « Bafe, Bafeoutai, Bafe, Bafeoutai? » Après le temps des bisbilles et une pige en CFA, l'avant-centre est revenu porter le maillot lyonnais pour claquer, à la faveur d'une belle couleuvre avalée par JMA à l'automne dernier. Ça ne l'empêchera pas de filer comme une anguille.

Samuel Eto'o (Chelsea) : Aux yeux du Special One, Samuel Eto'o ne brille pas sur le pré comme il manie l'exercice de louanges de lui-même à la troisième personne, ce qui devrait suffire pour l'éloigner de la Tamise, seulement un an après avoir quitté le Daguestan et avoir profité d'un asile financier.



Par Arnaud Clément
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 8
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible