1. //
  2. // Reprise de la Bundesliga

L'équipe type des jeunes à surveiller en Bundesliga

L'Allemagne et la jeunesse, c'est devenu une grande histoire d'amour. Et cette saison encore, il y aura pas mal de monde à observer, entre les joueurs qui vont confirmer et ceux qui vont être lancés dans le grand bain.

Modififié
332 8
Sur le banc
Timon Wellenreuther
Timon
Wellenreuther

Timon Wellenreuther

Prêté à Majorque la saison dernière, Timon Wellenreuther ne devrait pas beaucoup jouer cette saison. À moins que Ralf Fährmann ne se blesse, comme à son habitude. Hakuna matata.

Jonathan Tah
Jonathan
Tah

Jonathan Tah

Puissant, dur sur l'homme, Jonathan Tah rappelle quelque peu le Jérôme Boateng d'il y a quelques années. Sauf qu'il semble plus fort que lui au même âge. S'il confirme cette saison au Bayer, nul doute qu'on entendra parler de lui à l'avenir.

Philipp Max
Philipp
Max

Philipp Max

Fils de Martin Max, l'ancien buteur du S04, Philipp n'a pas réussi à faire son trou dans la Ruhr. Désormais au FC Augsburg, le latéral gauche a obtenu du temps de jeu, et doit désormais montrer qu'il peut faire aussi bien qu'Abdul Rahman Baba.

Benjamin Henrichs
Benjamin
Henrichs

Benjamin Henrichs

Le latéral gauche – qui peut aussi jouer à droite – est très apprécié de Roger Schmidt, qui pense à lui donner plus de temps de jeu cette saison. En même temps, il a remporté la Médaille d'or Fritz-Walter cette année. Ce serait dommage de ne pas le tester.

Joshua Kimmich
Joshua
Kimmich

Joshua Kimmich

Après avoir réussi son baptême de feu en Bundesliga et un Euro de bonne facture, on aimerait bien revoir Joshua Kimmich cette saison, que ce soit en défense ou au milieu. Allez Carlo, fais-nous plaisir. Et fais-lui plaisir, surtout.

Naby Keita
Naby
Keita

Naby Keita

Arrivé pour quinze millions d'euros au RB Leipzig en provenance du... RB Salzburg, le Guinéen est le plus gros transfert du club saxon à ce jour. A priori, c'est justifié : Naby Keita court partout, presse partout, et gère jusqu'ici parfaitement les transitions défense/attaque. S'il n'est pas trop miné par les blessures, il devrait faire beaucoup de bien au promu.

Timo Horn
Timo
Horn

Timo Horn

Auteur de très belles prestations lors des JO, le gardien de Kölle a fait le choix de ne pas partir à l'étranger pour servir au mieux son club de cœur. Et vu comme il risque d'être sollicité, il va faire de très belles choses cette saison.

Lukas Klostermann
Lukas
Klostermann

Lukas Klostermann

Il y a deux ans, le jeune Lukas avait provoqué l'ire de son entraîneur Peter Neururer en décidant de signer à Leipzig plutôt que de rester grandir à Bochum. La modernité plutôt que la tradition. Le terrain a finalement donné raison à l'arrière droit, qui est lui aussi reparti de Rio avec la médaille d'argent.

Niklas Süle
Niklas
Süle

Niklas Süle

1,94m et 89kg à bientôt vingt et un ans : Niklas Süle est ce qu'on appelle un beau bébé. Issu du centre de formation d'Hoffenheim, l'armoire à glace grandit tranquillement dans le sud de l'Allemagne et continue à marcher sur ses adversaires. En attendant de marcher sur la Bundesliga.

Andreas Christensen
Andreas
Christensen

Andreas Christensen

Prêté par Chelsea, le défenseur central danois a réalisé une première saison de très haute facture au BMG. À tel point que le club serait prêt à dépenser une grosse somme pour le convaincre de rester. Ce qui ne serait pas pour lui déplaire...

Jeremy Toljan
Jeremy
Toljan

Jeremy Toljan

Installé sur le flanc gauche du TSG, Jeremy Toljan peut aussi jouer à droite, ou encore dans l'axe. Bref, Jeremy sait tout faire : attaquer, défendre, dribbler, intercepter. S'il continue comme ça, il devrait bientôt rejoindre la Mannschaft. À moins que la Croatie ne se rappelle des origines de sa mère et ne lui passe un coup de fil...

Alen Halilović
Alen
Halilović

Alen Halilović

Auteur d'un bel exercice avec le Sporting Gijón, le jeune Croate a décidé de tenter l'aventure chez le dinosaure de la Bundesliga. Avec son numéro 23 dans le dos, Halilović compte bien conquérir le cœur des supporters du HSV. Comme un certain Rafael van der Vaart avant lui.

Mahmoud Dahoud
Mahmoud
Dahoud

Mahmoud Dahoud

La saison passée, Mahmoud Dahoud avait montré de très belles choses dans l'entrejeu des Fohlen. Granit Xhaka parti, c'est désormais au jeune homme de devenir le fer de lance de cette équipe. Et avec Christoph Kramer derrière lui pour le soulager un peu des tâches défensives, Dahoud a tout pour faire une grosse saison.

Leon Goretzka
Leon
Goretzka

Leon Goretzka

Leon Goretzka est un joueur frustrant. À vingt ans, il joue comme un daron, mais les blessures l'ont toujours empêché de montrer tout son potentiel. Pourvu qu'il ne soit pas trop sur le flanc cette saison. C'est en tout cas ce qu'espèrent tous les fans des Knappen.

Timo Werner
Timo
Werner

Timo Werner

« Celui qui va au Red Bull n'est pas un gars du VfB, mais un trou du c... sans caractère. » La banderole déployée par les fans de Stuttgart (lors de la 1re journée de 2. Bundesliga) et destinée à Timo Werner est sans équivoque. Au gaillard de prouver qu'il était vraiment fait pour l'élite, et non son antichambre.

Breel Embolo
Breel
Embolo

Breel Embolo

Arrivé pour 22,5 millions d'euros dans la Ruhr, Breel Embolo est appelé à devenir l'un des symboles du renouveau du S04. Et si Ottmar Hitzfeld estime que ce transfert arrive un peu trop tôt dans sa carrière, au Suisse de montrer de quel bois il se chauffe.

Julian Brandt
Julian
Brandt

Julian Brandt

Au Brésil, Julian Brandt aurait pu gagner le premier trophée majeur de sa carrière. Seulement, la frappe du joueur du Bayer en finale des JO a fini sur la barre. Pas grave : avec ses courses et ses dribbles, le virevoltant Julian Brandt semble en mesure de forcer le destin.

Timo Horn (1.FC Cologne) : Auteur de très belles prestations lors des JO, le gardien de Kölle a fait le choix de ne pas partir à l'étranger pour servir au mieux son club de cœur. Et vu comme il risque d'être sollicité, il va faire de très belles choses cette saison.

Lukas Klostermann (RB Leipzig) : Il y a deux ans, le jeune Lukas avait provoqué l'ire de son entraîneur Peter Neururer en décidant de signer à Leipzig plutôt que de rester grandir à Bochum. La modernité plutôt que la tradition. Le terrain a finalement donné raison à l'arrière droit, qui est lui aussi reparti de Rio avec la médaille d'argent.

Niklas Süle (TSG Hoffenheim) : 1,94m et 89kg à bientôt vingt et un ans : Niklas Süle est ce qu'on appelle un beau bébé. Issu du centre de formation d'Hoffenheim, l'armoire à glace grandit tranquillement dans le sud de l'Allemagne et continue à marcher sur ses adversaires. En attendant de marcher sur la Bundesliga.

Andreas Christensen (Borussia M'gladbach) : Prêté par Chelsea, le défenseur central danois a réalisé une première saison de très haute facture au BMG. À tel point que le club serait prêt à dépenser une grosse somme pour le convaincre de rester. Ce qui ne serait pas pour lui déplaire...

Jeremy Toljan (TSG Hoffenheim) : Installé sur le flanc gauche du TSG, Jeremy Toljan peut aussi jouer à droite, ou encore dans l'axe. Bref, Jeremy sait tout faire : attaquer, défendre, dribbler, intercepter. S'il continue comme ça, il devrait bientôt rejoindre la Mannschaft. À moins que la Croatie ne se rappelle des origines de sa mère et ne lui passe un coup de fil...

Alen Halilović (Hambourg SV) : Auteur d'un bel exercice avec le Sporting Gijón, le jeune Croate a décidé de tenter l'aventure chez le dinosaure de la Bundesliga. Avec son numéro 23 dans le dos, Halilović compte bien conquérir le cœur des supporters du HSV. Comme un certain Rafael van der Vaart avant lui.

Mahmoud Dahoud (Borussia M'gladbach) : La saison passée, Mahmoud Dahoud avait montré de très belles choses dans l'entrejeu des Fohlen. Granit Xhaka parti, c'est désormais au jeune homme de devenir le fer de lance de cette équipe. Et avec Christoph Kramer derrière lui pour le soulager un peu des tâches défensives, Dahoud a tout pour faire une grosse saison.

Leon Goretzka (FC Schalke 04) : Leon Goretzka est un joueur frustrant. À vingt ans, il joue comme un daron, mais les blessures l'ont toujours empêché de montrer tout son potentiel. Pourvu qu'il ne soit pas trop sur le flanc cette saison. C'est en tout cas ce qu'espèrent tous les fans des Knappen.

Timo Werner (RB Leipzig) : « Celui qui va au Red Bull n'est pas un gars du VfB, mais un trou du c... sans caractère. » La banderole déployée par les fans de Stuttgart (lors de la 1re journée de 2. Bundesliga) et destinée à Timo Werner est sans équivoque. Au gaillard de prouver qu'il était vraiment fait pour l'élite, et non son antichambre.

Breel Embolo (FC Schalke 04) : Arrivé pour 22,5 millions d'euros dans la Ruhr, Breel Embolo est appelé à devenir l'un des symboles du renouveau du S04. Et si Ottmar Hitzfeld estime que ce transfert arrive un peu trop tôt dans sa carrière, au Suisse de montrer de quel bois il se chauffe.

Julian Brandt (Bayer Leverkusen) : Au Brésil, Julian Brandt aurait pu gagner le premier trophée majeur de sa carrière. Seulement, la frappe du joueur du Bayer en finale des JO a fini sur la barre. Pas grave : avec ses courses et ses dribbles, le virevoltant Julian Brandt semble en mesure de forcer le destin.

Remplaçants

Timon Wellenreuther (Schalke 04) : Prêté à Majorque la saison dernière, Timon Wellenreuther ne devrait pas beaucoup jouer cette saison. À moins que Ralf Fährmann ne se blesse, comme à son habitude. Hakuna matata.

Jonathan Tah (Bayer Leverkusen) : Puissant, dur sur l'homme, Jonathan Tah rappelle quelque peu le Jérôme Boateng d'il y a quelques années. Sauf qu'il semble plus fort que lui au même âge. S'il confirme cette saison au Bayer, nul doute qu'on entendra parler de lui à l'avenir.

Philipp Max (FC Augsburg) : Fils de Martin Max, l'ancien buteur du S04, Philipp n'a pas réussi à faire son trou dans la Ruhr. Désormais au FC Augsburg, le latéral gauche a obtenu du temps de jeu, et doit désormais montrer qu'il peut faire aussi bien qu'Abdul Rahman Baba.

Benjamin Henrichs (Bayer Leverkusen) : Le latéral gauche – qui peut aussi jouer à droite – est très apprécié de Roger Schmidt, qui pense à lui donner plus de temps de jeu cette saison. En même temps, il a remporté la Médaille d'or Fritz-Walter cette année. Ce serait dommage de ne pas le tester.

Joshua Kimmich (Bayern Munich) : Après avoir réussi son baptême de feu en Bundesliga et un Euro de bonne facture, on aimerait bien revoir Joshua Kimmich cette saison, que ce soit en défense ou au milieu. Allez Carlo, fais-nous plaisir. Et fais-lui plaisir, surtout.

Naby Keita (RB Leipzig) : Arrivé pour quinze millions d'euros au RB Leipzig en provenance du... RB Salzburg, le Guinéen est le plus gros transfert du club saxon à ce jour. A priori, c'est justifié : Naby Keita court partout, presse partout, et gère jusqu'ici parfaitement les transitions défense/attaque. S'il n'est pas trop miné par les blessures, il devrait faire beaucoup de bien au promu.

Max Meyer (FC Schalke 04) : Tout comme son pote Leon Goretzka, Max Meyer est un papa caché dans un corps d'enfant. L'insolence en plus, héritée de son époque futsal. S'il épure un tout petit peu son jeu et accepte de devenir un patron malgré ses vingt ans, le S04 pourra alors prétendre à de grandes choses.

Yussuf Poulsen (RB Leipzig) : Avec ses sept buts et cinq passes décisives la saison passée, la grande tige danoise est l'un des artisans de la montée du RB en 1. Bundesliga. Mais qu'on ne s'y trompe pas : malgré son 1,93m, Yussuf Poulsen donne une certaine impression de légèreté. La meilleure pub possible pour son employeur.

Ousmane Dembélé (Borussia Dortmund) : Le gars est venu pour casser des reins. Pour faire du boucan. Pour faire parler sa vitesse et sa technique. S'il progresse au niveau tactique, il est en mesure de devenir un acteur majeur du championnat.

Filip Kostić (Hambourg SV) : Malgré toute son activité, le Serbe n'est pas parvenu à maintenir Stuttgart dans l'élite la saison passée. Logique, donc, qu'un joueur de sa qualité ait un bon de sortie. Hambourg en a profité pour s'attacher ses services. Au vu de l'état actuel du club, Filip Kostić et sa patte gauche pourraient très vite assurer le leadership.

Davie Selke (RB Leipzig) : Mère tchèque, père éthiopien, joue pour l'Allemagne. Davie Selke, c'est un peu un autre David Alaba. Sauf que lui a pris un peu plus de retard dans sa carrière. À lui de montrer désormais qu'aller à Leipzig, c'était tout simplement reculer pour mieux sauter.

Et aussi : Mamadou Doucouré et Nico Elvedi (Borussia M'Gladbach), Çağlar Söyüncü (SC Fribourg), Thilo Kehrer (FC Schalke 04), Felix Passlack (BvB), Tin Jedvaj (Bayer Leverkusen), Levin Öztunali et Jean-Philippe Gbamin (Mayence), Julian Weigl, Mikel Merino, Christian Pulisic et Emre Mor (BvB), Renato Sanches et Kingsley Coman (FC Bayern), Djibril Sow (Borussia M'Gladbach), Marc Stendera (Eintracht Francfort), Alessandro Schöpf (FC Schalke 04), Josip Brekalo (Wolfsburg), Philipp Ochs (Hoffenheim), Marcel Sabitzer (RB Leipzig), Sehrou Guirassy (1.FC Cologne)...

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
J'espère que Halilovic va grandir à Hambourg. Il a de l'or dans les pieds.
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
Mon petit protégé: Leon Goretzka ! C'est ton année petit.

Alala...dire que c'est moi qui l'ai eu à Bochum quand il avait à peine 15 ans, je savais déjà qu'il irait loin...

Quoi ? FM c'est pas la vrai vie ??
Goretzka, Brandt, Werner... je les ai jamais vu jouer mais ils me rappellent de bons souvenirs sur FM !
Je pense que Brandt va exploser cette saison dans une équipe qui semble arriver à maturité, c'est d'ailleurs l'occasion pour Julian de montrer qu'il a les capacités pour remplacer les ailiers vieillissants du Bayern.
Renato Sanches, non ?
Didierdrogba Niveau : District
Beaucoup de joueurs déjà confirmés. Sule en DC a été énorme au JO. Halihovic n'a pas fait le meilleur choix en allant au HSV, c'est toujours le bordel ce club!
HerbyCohen Niveau : CFA2
Message posté par Didierdrogba
Beaucoup de joueurs déjà confirmés. Sule en DC a été énorme au JO. Halihovic n'a pas fait le meilleur choix en allant au HSV, c'est toujours le bordel ce club!


Oui mais non. Du moins beaucoup moins depuis le retour aux affaires de Labbadia et les deux saisons finies aux barrages.

Le recrutement cette saison à été très intelligent et l'équipe est solide. Le point faible reste en DC, mais justement, je pense qu'il a fait le bon choix en signant ici, il aura tout le temps de jeu qu'il voudra et les clés du camion (avec en plus de joueurs pour l'épauler).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Cologne, objectif Europe
332 8