1. // CAN 2013

L’équipe type des Français de la CAN

Si on a bien calculé, une bonne trentaine de joueurs disputant cette CAN 2013 possède un double passeport français : des Franco-Algériens et des Franco-Marocains beaucoup, mais pas que. Et à bien y regarder, ça pourrait constituer une équipe pas moche du tout. Revue d’effectif.

Modififié
0 36

Gardien : Mamadou Samassa (Mali) : Le jeune portier de l’équipe du Mali réussit une bonne saison en L2 avec Guingamp. Profil grande gigue (près de 2m), l’international U20 français a été propulsé très jeune gardien titulaire chez les Bretons, ce qui lui permet d’avoir pas mal d’expérience malgré ses 22 ans.Défenseurs :Mehdi Benatia (Maroc) : S’il est né, a été formé et fait ses débuts pro en France, c’est en Italie que Mehdi Beñatia a trouvé un parfait terrain pour son épanouissement. Ses performances avec l’Udinese et le label « Serie A » font de lui l'atout numéro un de la défense marocaine et capitaine de la sélection. Habituellement au centre, décalé à droite faute de spécialiste « français » à ce poste.Bakary Koné (Burkina) : Propulsé rapidement du National avec Guingamp à la Ligue des champions avec Lyon en début de saison dernière, le stoppeur burkinabé a connu une méchante ascension. Du coup après des débuts encourageants, il semble accuser le coup et subir la concurrence à l’OL. En sélection en revanche, c’est un indéboulonnable.Ahmed Kantari (Maroc) : Le capitaine du Stade brestois est une valeur sûre, un gage de solidité défensive et un important garant moral. Né en France, il évolue pour le Maroc depuis les équipes de jeunes, mais ne s’est imposé titulaire chez les A que depuis peu. Faouzi Ghoulam (Algérie): Né dans le grand Saint-Étienne et formé au club, le latéral gauche est un pur produit de la maison verte. Sélectionné chez les Bleuets jusqu’à il y a peu, il a finalement décidé de répondre positivement à l’appel de Vahid Halilhodžić et de rejoindre la sélection algérienne, où il est en concurrence avec un autre Franco-Algérien, Djamel Mesbah.Milieux de terrain :Mohamed Sissoko (Mali) : S’il est barré au PSG par l’émergence de Blaise Matuidi, Momo Sissoko n’a pas pour autant perdu ses grosses et précieuses qualités de récupérateur. Sinon, à ce poste, en passeport français, il y aussi Charles Kaboré… Abdelaziz Barrada (Maroc) : Associé à Momo Sissoko au milieu de terrain, on pourrait mettre son compatriote Seydou Keita, mais préférons une option plus offensive avec Barrada, révélé en Liga espagnole sous les couleurs de Getafe. Ses coups de pied arrêtés peuvent compter.Younès Belhanda (Maroc) : Le Maroc est bien pourvu au milieu de terrain, avec la possibilité d’associer Barrada à Belhanda aux postes de milieux centraux relayeurs/créateurs. Cette CAN 2013 est la deuxième compétition internationale que le Montpelliérain dispute, après celle de l’an dernier. Attaquants :Sofiane Feghouli (Algérie) : Formé et révélé à Grenoble, Feghouli a filé à Valence au moment où ça commençait à sentir le sapin pour le club isérois. Bien joué : il s’éclate en Liga, où il vient de signer une très belle première moitié de saison. Alain Traoré (Burkina): Nul besoin de présenter Alain Traoré aux suiveurs de la Ligue 1. Ils savent que l’ex-Auxerrois et actuel Lorientais est un sacré tripoteur de ballon, capable aussi de temps en temps de caler quelques grosses mines dans les filets adverses. Avec lui et Pitroipa, le Burkina possède de beaux atouts offensifs.Didier Drogba (Côte d’Ivoire) : À bientôt 35 ans et malgré quelques mois en Chine, nul doute que Didier Drogba est un incontournable, capable de porter une équipe vers la victoire, comme il l’a fait récemment avec Chelsea en Ligue des champions. Vu la quantité de joueurs techniques derrière lui dans cette équipe, il a l’assurance de recevoir quelques bons services. Remplaçants :Raïs M’Bolhi (Algérie) :Perdu en Russie depuis quelques mois, le gardien titulaire de la sélection algérienne vient de s’engager en prêt avec le GFC Ajaccio en Ligue 2 pour la deuxième partie de saison.Abdelhamid El Kaoutari (Maroc) : Un excellent joker en défense, ce n’est pas Montpellier qui dira le contraire… Sinon en défenseur remplaçant, l’Algérien d’Ajaccio Carl Medjani peut aussi faire l’affaire.Youssouf Mulumbu (Congo) :S’il n’a pas réussi à s’imposer au PSG, son club formateur, qu’il se rassure : il est loin d’être une exception. Tant pis, c’est WBA en Premier League anglaise qui en profite. Autre recours à la récupération : le Togolais Alaixys Romao.Ryan Mendes (Cap Vert) : Au poste de milieu offensif, il y a grosse concurrence. Le Cap-Verdien et néo-Lillois Ryan Mendes peut postuler, mais le feu follet ivoirien Max-Alain Gradel également…Foued Kadir (Algérie) : Rien que dans les rangs algériens, ils sont deux pensionnaires de L1 à jouer la concurrence : Foued Kadir, qui vient de s’engager avec Marseille, et Ryad Boudebouz, qui ronge son frein à Sochaux.Wahbi Khazri (Tunisie) : Pour la touche tunisienne de cette sélection, n’oublions pas le Corse Wahbi Khazri, auteur d’une première moitié de saison très bonne, dans la lignée de ce qu’il a déjà pu montrer en Ligue 2 la saison dernière.Youssef El-Arabi (Maroc) : L’ex-révélation du SM Caen est de retour en Europe, après une saison entre parenthèses en Arabie saoudite. Ses perfs honnêtes avec Grenade en Espagne font de lui le remplaçant naturel de Drogba en attaque. C’est lui ou les Togolais Jonathan Ayité et Serge Gakpé…Sélectionneur :Claude Le Roy (Congo) : Des six sélectionneurs français présents à cette CAN, Claude Le Roy est forcément le plus à même de coacher cette équipe. N’est pas sorcier blanc qui veut…

Par Régis Delanoë
Modifié

Note : 5
"Foued Kadir, qui vient de s’engager avec Marseille, et Ryad Boudebouz, qui ronge son frein à Sochaux."

Il sont pas censé le couper à la naissance le frein? Ok je sors...
Il y a quelques opportunistes dans cette compo....
cantor0305 Niveau : CFA
Note : -1
c'est halucinant, l'équipe d'algérie par exemple est composé à 75% de mec qui sont née, été à l'école publique et ont été formé dans des centres de formations français.
Note : 1
Beaucoup de 2nd couteaux ou de cireurs de bancs dans cette liste, cette édition va encore être un cauchemar sur le plan du jeu, prestation des gardiens, arbitrage, reportages de TF1...
Lamouchi59 Niveau : CFA
Note : -1
Message posté par niknik
"Foued Kadir, qui vient de s’engager avec Marseille, et Ryad Boudebouz, qui ronge son frein à Sochaux."

Il sont pas censé le couper à la naissance le frein? Ok je sors...


Pas mal du tout! Et +1, of course...

La circoncision ne se fait pas nécessairement à la naissance.
Note : 1
Message posté par cantor0305
c'est halucinant, l'équipe d'algérie par exemple est composé à 75% de mec qui sont née, été à l'école publique et ont été formé dans des centres de formations français.


Que veux-tu Cantor0305? La France accepte la double nationalité! S'ils ne peuvent pas espérer une place chez les Bleus, pourquoi ne pas jouer pour leurs pays d'origine? Et d'ailleurs le label 'International' peut faire monter légèrement le prix d'un joueur s'il est vendu. Et s'il est vendu, l'argent peut remonter jusqu'au club formateur et des taxes peuvent finir dans les caisses publiques. Votre commentaire me gêne un peu... Vous devriez vous rappeler qu'en général, les jeunes français d'origine africaine qui ont une chance de jouer pour les Bleus déclinent en général les convocations de leurs pays d'origine. L'Equipe de France reste leur PRIORITÉ. Donc, je répète, votre commente me gêne un peu...
cantor0305 Niveau : CFA
c'est sur qu'il y a eu des cas inverses comme trezeguet qui ont profités à la france. C'est juste la proportion qui est impréssionnante, prends 5 minutes et regarde la composition de léquipe d'algérie sur wiki, ils sont presque tous français !
Note : 3
Honnêtement, combien de joueurs de cette équipe seraient en équipe de France si ils n'avaient pas choisi leur deuxième nationalité?

Benatia,Drogba et peut être le Belhanda de l'année dernière...

Ces joueurs ont plusieurs raisons pour motiver leur choix:

- pas le niveau pour l'équipe de France
- pas forcément fan du traitement de l'équipe de France dans les médias ou les stades comparé à la folie ambiante autour des équipes nationales en Afrique
- pas le sentiment d'être Français, ou plutôt le sentiment de se sentir plus Algérien, Marocain ou Malien que Français

Pour la première raison, je pense que personne ne peut le contester, jouer une coupe du monde, c'est une expérience à vivre pour un footballeur.

Pour le reste on est en face d'un problème de société qui peut nous concerner tous et qui est grossi par la médiatisation du football...
Message posté par cantor0305
c'est sur qu'il y a eu des cas inverses comme trezeguet qui ont profités à la france. C'est juste la proportion qui est impréssionnante, prends 5 minutes et regarde la composition de léquipe d'algérie sur wiki, ils sont presque tous français !


Ils peuvent avoir la double nationalité, mais le fait que n'ayant pas le niveau pour l'équipe de France, ils optent pour une autre sélection profite à leur club!

En effet le joueurs profite tout de même d'une expérience internationale non négligeable où ils peuvent côtoyer de grands joueurs qu'ils ne connaîtraient jamais en club (Eto'o, Drogba, Adebayor, les Toure Bros., Keita ,Appiah, Essien, etc...)

En plus comme ça a été dit dans un post précédent, le statut d'international leur confère une valeur supplémentaire, ce qui en cas de transfert sera bénéfique pour le club évidemment.
Message posté par cantor0305
c'est sur qu'il y a eu des cas inverses comme trezeguet qui ont profités à la france. C'est juste la proportion qui est impréssionnante, prends 5 minutes et regarde la composition de léquipe d'algérie sur wiki, ils sont presque tous français !


Oui, je veux bien mais voilà, tout ceci s'explique:

- l'Algérie a été un département français;
- beaucoup d'Algériens ont émigré en Français;
- la France propose une meilleure formation que l'Algérie;
- beaucoup de jeunes algériens (et leurs parents:)) prennent l'ascenseur social via le foot pro...

Et je m'excuse cher Cantor0305 si je te donne l'impression de déceler des relents ********** dans ton commentaire.

Sincèrement!
Note : -1
Sans vouloir rentrer dans ce débat sans fin et sans intérêt avec l'article, il faudrait m'expliquer comment on peut être née, avoir vécu et été formé en France et finalement se sentir plus Algérien ou Marocain que Francais... ?

Après clairement les 3/4 des joueurs de cette équipe n'ont pas le niveau équipe de France donc il est logique qu'ils jouent les compétitions internationales avec les pays qui les convoquent.
qu'il est bon de lire des choses censées.... de temps en temps...
Je rejoins Kad, peu de ces joueurs pourraient réellement prétendre à une place en Bleu au moment où ils ont émergé ? Très peu... Ensuite, il y a aussi une forme d'impatience... Il est rare d'être sélectionné à 20 ans... TRès rare même.
Et les sélections africaines, jouent là dessus. Ils peuvent devenir international bien plus tôt qu'en Bleu.
N'y a-t-il pas dans ce choix également, le jeu des agents de joueurs ? Et oui, un international se vend plus cher sur le marché du foot...

Très franchement, ça ne me choque pas... Après tout il s'agit de leur carrière. Mais sur le long terme, combien regrette leur choix de jeunesse, je serais curieux de le savoir tout de même...

J'aimerai aussi savoir dans quelle mesure les autres nations du foot sont touchés par ce phénomène... Et savoir tout simplement si ce phénomène existe. Je pense que toutes les nations à forte histoire colonialiste doivent être impactées par ce phénomène, l'angleterre, l'allemagne notamment... Mais étonnamment, on ne parle que du cas français... Je serais surpris que des jeunes issus de l'immigration des pays du commonwealth ne choississent par la nationalité de leurs parents ou grand-parents.... Pareil en Allemangne (par exemple, les frère Boateng) il doit y avoir également des exemples...

Mais bon, si à ce sujet les rêgles de la FIFA étaient plus strictes... il y aurait surement moins de problèmes... Je suis sûr qu'avec un bon arbre généalogique et les bons justificatifs, je dois pouvoir jouer pour une demi-douzaine de nation européenne... Comme de nombreux français nés du croisement des peuples sur notre sol...
Note : 1
L'article se nomme "les Français de la CAN", je ne vois pas en quoi discuter de cela est sans intérêt pour l'article.

Par exemple des jeunes joueurs comme Belhanda ou Feghouli ont choisi très tôt une autre sélection alors qu'il étaient considérés comme de grands espoirs et qu'ils auraient eu leur chance en équipe de France.

Après, certains se sentent plus proches du pays d'origine de leurs parents, plus à cause d'une certaine aigreur qu'ils peuvent ressentir vis-à-vis de la France.
@ Kelevra, non, c'est toi qui commence maintenant à le faire sérieusement déraper ce débat avec tes histoires de se sentir Français...

Je disais juste que ces jeunes gens ne se sentent nullement plus Algériens que Français. Ce sont des PRAGMATIQUES!!! Ils veulent jouer (et ils savent qu'ils joueront jamais pour l'EDF), ils veulent un statut d'international. Voilà! Les footballeurs (de quelque origine qu'ils soient), ils sont toujours en train de bosser... Ce sont des jeunes vener qui n'ont rien à foutre* qui perdent leur temps à se sentir plus ceci que cela...

Les joueurs sont pragmatiques. Les équipes nationales sont pragmatiques et opportunistes. Quand l'EDF faisait du lobbying chez les Higuain, c'était aussi de l'opportunisme.

Mais faut admettre que la France propose l'une des meilleures formations pour les jeunes footballeurs. Même si il y a des soucis avec les différentes communautés qui composent ce beau pays!

Parlons de foot maintenant!
Stephanek 94 mukongo
Note : 1
La France du fait de son histoire est vraiment le pays le plus atypique que je connaisse faut pas s'mentir les Karim Benzema ou Samir Nasri jouent en Equipe De France car ça fait bien sur le CV, surtout pour les contrats publicitaires et/ou sponsors après t'as l'ocassion de jouer de grande compétitions internationales de toucher des grosses primes donc pourquoi refuser si tu as le niveau ! C'est pas pour faire peur mais dans cet EDF tu as une minorité qui ne joue pas pour l'amour du maillot mais plutôt par opportuniste, je pense qu'il est important de regarder les célébrations de but pour comprendre ce qui jouent vraiment pour la camiseta !

Depuis Zidane seulement 1 joueur a embrassé l'écusson de l'EDF après un but c'est Cabaye sinon c'est le néant !

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
Article suivant
Nigeria, l'aigle noir
0 36