Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Clowneries
  2. // Ça – Il est revenu
  3. //

L'équipe type des clowns

Comme les footballeurs, les clowns marquent les esprits. En bien ou en mal, avec leurs qualités et leurs défauts. À l'occasion de la sortie en salle du remake de Ça – Il est revenu, adapté du roman de Stephen King, voici l'équipe type des clowns. Garantie sans joueur du RC Lens.

Modififié
Sur le banc
Twisty
Twisty

Twisty

Intermittent des saisons 4 et 7 de l'American Horror Show, Twisty se fait remarquer en plantant à chacune de ses apparitions. Un supersub.

Bozo le clown
Bozo le
clown

Bozo le clown

Bob Bell, au civil, a connu la gloire dans les années 1960 avec le développement de la télévision. Aujourd'hui, c'est un ancien que tout le monde respecte pour ses performances passées, mais que plus personne ne veut voir jouer.

Ça
Ça

Ça

Lui, c'est le mec sans nom, numéro 33 dans le dos. Le mec qui traîne dans les arcanes du club, que personne ne connaît vraiment, mais qui marque les esprits lorsqu'on le voit pour la première fois. Souvent parce qu'on n'a pas envie de le recroiser.

<i>Les clowns tueurs venus d'ailleurs</i>
Les clowns tueurs venus d'ailleurs

Les clowns tueurs venus d'ailleurs

Un nanard devenu mythique, à l'image du recrutement parisien sous Alain Roche. Soit des mecs dont tout le monde se souvient, alors qu'ils n'ont jamais joué correctement.

Le mime Marceau
Le mime
Marceau

Le mime Marceau

Forcément, à faire semblant de jouer, on finit sur le banc.

Coluche
Coluche

Coluche

S'il faut être drôle et avoir le nez rouge pour être un clown, alors Coluche mérite le titre. Et les gants, puisque Michel Colucci a joué « dix minutes goal, et je me suis barré quand ils m’ont donné la balle » . Non, Coluche n'aimait pas le foot. Au point d'y jouer avec les mains.

Achille Zavatta
Achille
Zavatta

Achille Zavatta

Capable de dépassement de fonction pour tirer du côté de l'acrobatie, du domptage ou de la musique, amoureux de Paris et des femmes, issu d'une illustre lignée et désormais nom générique pas toujours gage de qualité : Achille Zavatta est synonyme de latéral brésilien.

Der Clown
Der
Clown

Der Clown

« Max Zander se jure de lutter toute sa vie contre le crime et le terrorisme. (...) Pour défendre le droit et la justice, il décide de mourir et de renaître comme un fantôme : le Clown est né. Max Zander est le Clown ! » Allemand, fantôme et clown ? Stoppeur à Arsenal.

Clown Joey
Clown
Joey

Clown Joey

Taulier parmi les tauliers, Joseph Grimaldi a défini le clown moderne dès le début du XIXe siècle avec son personnage de clown Joey. Anglais, mais inspiré par la mise en scène italienne, la légende joue forcément au poste de défenseur central.

Tommy the Clown
Tommy the
Clown

Tommy the Clown

Tommy, c'est ce mec au passé de lascar devenu clown pour les enfants des ghettos de Los Angeles. Un gangster qui se prend pour un clown, soit l'exact opposé d'un mec qui joue au PSG, quelque part dans le couloir gauche. Et si Tommy a été la star de Rize, les centres du Parisien, eux, ne redescendent jamais.

Krusty
Krusty

Krusty

Herschel Schmoeckel Pinchas Yerucham Krustofski, ou plus simplement Krusty, a un gros potentiel, mais sa tendance dépressive le mine, au point de se retirer régulièrement du showbiz. Clairement, Krusty a quelque chose en lui de Kévin Anin. Un milieu relayeur aux trois tétons.

Chocolat
Chocolat

Chocolat

Un clown repéré pour sa force physique hors du commun, recruté pour pas cher par le Nouveau Cirque, prêt à se prendre des baffes dans ses numéros avec Footit et finalement confronté à un racisme latent. Willy Sagnol aurait adoré faire de Chocolat son numéro 6.

Ronald McDonald
Ronald
McDonald

Ronald McDonald

Ronald McDonald est de loin le clown le plus connu d'une planète qui aime les plaisirs lourds comme une mine à trente mètres, et furtifs comme une passe millimétrée. Perçu comme un dieu maléfique par certains, apprécié pour sa valeur sûre par d'autres, Ronald est le double des plus grands 10 du football. De Zidane à Gignac.

Joker
Joker

Joker

Pas de stratégie planifiée, pas d'objectif précis, juste l'envie de tout faire péter sans jamais trop se prendre au sérieux : le Joker, cet enfant perdu, est évidemment un ailier explosif.

John Wayne Gacy Jr
John Wayne
Gacy Jr

John Wayne Gacy Jr

Comme John Wayne, il dégaine à tout-va. Comme Jr, c'est un tueur. Celui qui se déguisait en clown pour les enfants des hôpitaux et exposait ses portraits peints en prison chiffre 33 victimes sur sa carrière. Un redoutable finisseur en série.

Oleg Popov
Oleg
Popov

Oleg Popov

À l'instar de Blokhine, le plus vieux clown du monde en exercice au moment de son décès, en 2016, se prénommait Oleg. À l'instar d'un ailier, le « clown du soleil » excellait comme équilibriste. Et à l'instar de ses compatriotes soviétiques, le « Charlie Chaplin de l'URSS » avait l'obligation de jouer à gauche.

Gardien

Coluche S'il faut être drôle et avoir le nez rouge pour être un clown, alors Coluche mérite le titre. Et les gants, puisque Michel Colucci a joué « dix minutes goal, et je me suis barré quand ils m’ont donné la balle » . Non, Coluche n'aimait pas le foot. Au point d'y jouer avec les mains.


Défenseurs

Achille Zavatta Capable de dépassement de fonction pour tirer du côté de l'acrobatie, du domptage ou de la musique, amoureux de Paris et des femmes, issu d'une illustre lignée et désormais nom générique pas toujours gage de qualité : Achille Zavatta est synonyme de latéral brésilien.

Der Clown « Max Zander se jure de lutter toute sa vie contre le crime et le terrorisme. (...) Pour défendre le droit et la justice, il décide de mourir et de renaître comme un fantôme : le Clown est né. Max Zander est le Clown ! » Allemand, fantôme et clown ? Stoppeur à Arsenal.

Clown Joey Taulier parmi les tauliers, Joseph Grimaldi a défini le clown moderne dès le début du XIXe siècle avec son personnage de clown Joey. Anglais, mais inspiré par la mise en scène italienne, la légende joue forcément au poste de défenseur central.

Tommy the Clown Tommy, c'est ce mec au passé de lascar devenu clown pour les enfants des ghettos de Los Angeles. Un gangster qui se prend pour un clown, soit l'exact opposé d'un mec qui joue au PSG, quelque part dans le couloir gauche. Et si Tommy a été la star de Rize, les centres du Parisien, eux, ne redescendent jamais.


Milieux de terrain

Krusty Herschel Schmoeckel Pinchas Yerucham Krustofski, ou plus simplement Krusty, a un gros potentiel, mais sa tendance dépressive le mine, au point de se retirer régulièrement du showbiz. Clairement, Krusty a quelque chose en lui de Kévin Anin. Un milieu relayeur aux trois tétons.

Chocolat Un clown repéré pour sa force physique hors du commun, recruté pour pas cher par le Nouveau Cirque, prêt à se prendre des baffes dans ses numéros avec Footit et finalement confronté à un racisme latent. Willy Sagnol aurait adoré faire de Chocolat son numéro 6.

Ronald McDonald Ronald McDonald est de loin le clown le plus connu d'une planète qui aime les plaisirs lourds comme une mine à trente mètres, et furtifs comme une passe millimétrée. Perçu comme un dieu maléfique par certains, apprécié pour sa valeur sûre par d'autres, Ronald est le double des plus grands 10 du football. De Zidane à Gignac.


Attaquants

Joker Pas de stratégie planifiée, pas d'objectif précis, juste l'envie de tout faire péter sans jamais trop se prendre au sérieux : le Joker, cet enfant perdu, est évidemment un ailier explosif.

John Wayne Gacy Jr Comme John Wayne, il dégaine à tout-va. Comme Jr, c'est un tueur. Celui qui se déguisait en clown pour les enfants des hôpitaux et exposait ses portraits peints en prison chiffre 33 victimes sur sa carrière. Un redoutable finisseur en série.

Oleg Popov À l'instar de Blokhine, le plus vieux clown du monde en exercice au moment de son décès, en 2016, se prénommait Oleg. À l'instar d'un ailier, le « clown du soleil » excellait comme équilibriste. Et à l'instar de ses compatriotes soviétiques, le « Charlie Chaplin de l'URSS » avait l'obligation de jouer à gauche.


Remplaçants

Twisty Intermittent des saisons 4 et 7 de l'American Horror Show, Twisty se fait remarquer en plantant à chacune de ses apparitions. Un supersub.

Bozo le clown Bob Bell, au civil, a connu la gloire dans les années 1960 avec le développement de la télévision. Aujourd'hui, c'est un ancien que tout le monde respecte pour ses performances passées, mais que plus personne ne veut voir jouer.

Ça Lui, c'est le mec sans nom, numéro 33 dans le dos. Le mec qui traîne dans les arcanes du club, que personne ne connaît vraiment, mais qui marque les esprits lorsqu'on le voit pour la première fois. Souvent parce qu'on n'a pas envie de le recroiser.

Les clowns tueurs venus d'ailleurs Un nanard devenu mythique, à l'image du recrutement parisien sous Alain Roche. Soit des mecs dont tout le monde se souvient, alors qu'ils n'ont jamais joué correctement.

Le mime Marceau Forcément, à faire semblant de jouer, on finit sur le banc.



Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
il y a 5 heures Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 9 il y a 7 heures Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 54
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 11 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 59 Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25