Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Copa América Centenario 2016

L’équipe type des absents de la Copa América

Entre choix surprenants des sélectionneurs, beaucoup de blessures, joueurs exilés en Chine et sanctions, voici l’équipe type des joueurs qui verront le centenaire de la Copa América à la télévision.

Modififié
Sur le banc
Alejandro Chumacera
Alejandro
Chumacera

Alejandro Chumacera

Il est surnommé « Chumasteiger » pour sa ressemblance avec le milieu allemand et s’est imposé comme un cadre de la toujours bordélique sélection bolivienne. Mais le joueur de The Strongest s’est blessé au genou avec la compétition.

Donald Trump
Donald
Trump

Donald Trump

Le candidat à la Maison-Blanche qui a fait de l’immigration sud-américaine l’un de ses thèmes de campagne devra rester tranquillement chez lui. Parce que le public latino risque de débarquer en nombre.

Cristian Rodríguez
Cristian
Rodríguez

Cristian Rodríguez

En grande difficulté à Independiente, l’ancien Parisien est forfait pour la Copa América. La faute à un claquage qu’il traîne depuis longtemps. L’Oignon ne fait plus pleurer personne.

Roque Santa
Cruz

Roque Santa Cruz

Le légendaire attaquant paraguayen souffre d’une entorse au genou et ne pourra pas représenter son pays pour ce centenaire de la Copa. Ça sent le clap de fin.

Claudio Pizarro
Claudio
Pizarro

Claudio Pizarro

Malgré son incroyable saison à Brême, le buteur de 37 piges a été laissé de côté par Ricardo Gareca, qui veut insuffler un vent de jeunesse sur sa sélection.

Radamel Falcao
Radamel
Falcao

Radamel Falcao

Son statut de meilleur buteur de la sélection colombienne ne vaut plus rien. Radamel Falcao sort d’une nouvelle saison blanche avec Chelsea. L’ancien meilleur numéro neuf du monde devrait revenir à Monaco pour tenter de ressusciter.

Keylor Navas
Keylor
Navas

Keylor Navas

Catastrophe au Costa Rica. Après avoir soulevé la Ligue des champions avec le Real, Navas est forfait pour la Copa América. Blessé au tendon d’Achille, il sera remplacé dans les cages par Leonel Moreira ou Patrick Pemberton. Moins sexy.

Pablo Zabaleta
Pablo
Zabaleta

Pablo Zabaleta

D’abord, le latéral argentin s’est fait sauter sa place par Bacary Sagna à Manchester City. Ensuite, il traîne une blessure à la cheville droite depuis un certain temps. Surtout, il a vu l’avènement de Gabriel Mercado, latéral droit de River, auteur de deux buts lors de la campagne des éliminatoires pour le Mondial en Russie.

Thiago Silva
Thiago
Silva

Thiago Silva

Depuis qu’il a chialé au Mondial du Brésil, Thiago Silva est blacklisté. Dunga l’a laissé de côté pendant les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 et n’a pas changé d’avis pour cette Copa América. Une bonne nouvelle pour le PSG qui récupèrera son capitaine tout frais pour la prochaine saison.

David Luiz
David
Luiz

David Luiz

Contrairement à Thiago Silva, son absence n’a pas fait grand bruit. Catastrophique lors du match contre l’Uruguay (2-2) qui comptait pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, David Luiz a perdu sa place au détriment de… Gil, l’ancien Valenciennois. Ça craint vraiment.

Marcelo
Marcelo

Marcelo

« Le joueur doit être impliqué, et avoir un comportement correct, je ne dirai pas tout ici. » C’est ainsi que Dunga avait gentiment taclé Marcelo lors d’une interview pour Sport TV. Au cœur d’un imbroglio entre le Real et la Fédération autour d’une supposée blessure, le latéral qui vient de gagner la Undécima ne disputera pas la Copa América. Oui, Dunga aime prendre des ...

Néstor Ezequiel
Ortigoza

Néstor Ezequiel Ortigoza

Il est argentin, a appris à jouer au football dans des tournois de penaltys où il risquait sa vie, a quelques kilos en trop. Ortigoza est le métronome de San Lorenzo et du Paraguay (sélection qu’il a rejointe en 2009 grâce à son père paraguayen). Mais Ramón Díaz devra se passer de son milieu de terrain, pour une blessure au biceps fémoral.

Jorge
Valdivia

Jorge Valdivia

Le magicien chilien paie son fructeux exil. Après une superbe Copa América l’an passé, Valdivia aurait pu revenir en Amérique du Sud pour terminer sa carrière. Mais il a préféré poursuivre son chemin aux Émirats arabes unis. Un argument que Pizzi, le successeur de Sampaoli à la tête du tenant du titre de la Copa, a utilisé pour justifier son choix.

Fredy Guarín
Fredy
Guarín

Fredy Guarín

Apparemment, José Pékerman avait la flemme de regarder les matchs de Guarín à l’autre bout du monde. L’exil en Chine (au Shanghai Shenhua) coûte la sélection à l’ancien milieu de terrain de l’Inter Milan. Sebastián Pérez, milieu de l’Atlético Nacional, s’est imposé à sa place.

Neymar
Neymar

Neymar

Le Brésil veut à tout prix une première médaille olympique de football. Alors, Dunga a laissé Neymar à disposition de la sélection qui disputera les JO de Rio de Janeiro. Après un long conflit avec le Barça, le sélectionneur a donc décidé de jeter par la fenêtre le centenaire de la Copa América. Capitaine et seule lueur d’espoir d’une génération qui se cherche toujours un attaquant, Neymar ne verra pas les États-Unis. Et Dunga pourrait le ...

Paulo Dybala
Paulo
Dybala

Paulo Dybala

Les Jeux olympiques viennent encore mettre le bordel, mais cette fois en Argentine. Alors qu’il souhaitait disputer les deux compétitions, Dybala va pouvoir profiter des vacances. La raison ? La Juventus a refusé de laisser l’attaquant participer aux JO et Martino ne l’a pas inclus dans la liste pour la Copa.

Carlos Tévez
Carlos
Tévez

Carlos Tévez

Mis de côté lors du mandat de Sabella à la tête de la sélection argentine, Tévez était revenu depuis que Tata Martino a pris les rênes du vice-champion du monde. Problème, une saison surchargée avec Boca, un niveau en baisse, et un choix tactique selon Martino le priveront de cette Copa América.

Titulaires

Keylor Navas (Real Madrid) Catastrophe au Costa Rica. Après avoir soulevé la Ligue des champions avec le Real, Navas est forfait pour la Copa América. Blessé au tendon d’Achille, il sera remplacé dans les cages par Leonel Moreira ou Patrick Pemberton. Moins sexy.

Pablo Zabaleta (Manchester City) D’abord, le latéral argentin s’est fait sauter sa place par Bacary Sagna à Manchester City. Ensuite, il traîne une blessure à la cheville droite depuis un certain temps. Surtout, il a vu l’avènement de Gabriel Mercado, latéral droit de River, auteur de deux buts lors de la campagne des éliminatoires pour le Mondial en Russie.

Thiago Silva (PSG) Depuis qu’il a chialé au Mondial du Brésil, Thiago Silva est blacklisté. Dunga l’a laissé de côté pendant les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 et n’a pas changé d’avis pour cette Copa América. Une bonne nouvelle pour le PSG qui récupèrera son capitaine tout frais pour la prochaine saison.

David Luiz (PSG) Contrairement à Thiago Silva, son absence n’a pas fait grand bruit. Catastrophique lors du match contre l’Uruguay (2-2) qui comptait pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, David Luiz a perdu sa place au détriment de… Gil, l’ancien Valenciennois. Ça craint vraiment.

Marcelo (Real Madrid) « Le joueur doit être impliqué, et avoir un comportement correct, je ne dirai pas tout ici. » C’est ainsi que Dunga avait gentiment taclé Marcelo lors d’une interview pour Sport TV. Au cœur d’un imbroglio entre le Real et la Fédération autour d’une supposée blessure, le latéral qui vient de gagner la Undécima ne disputera pas la Copa América. Oui, Dunga aime prendre des risques.

Néstor Ezequiel Ortigoza (San Lorenzo) Il est argentin, a appris à jouer au football dans des tournois de penaltys où il risquait sa vie, a quelques kilos en trop. Ortigoza est le métronome de San Lorenzo et du Paraguay (sélection qu’il a rejointe en 2009 grâce à son père paraguayen). Mais Ramón Díaz devra se passer de son milieu de terrain, pour une blessure au biceps fémoral.

Jorge Valdivia (Al-Wahda) Le magicien chilien paie son fructeux exil. Après une superbe Copa América l’an passé, Valdivia aurait pu revenir en Amérique du Sud pour terminer sa carrière. Mais il a préféré poursuivre son chemin aux Émirats arabes unis. Un argument que Pizzi, le successeur de Sampaoli à la tête du tenant du titre de la Copa, a utilisé pour justifier son choix.

Fredy Guarín (Shanghai Shenhua) Apparemment, José Pékerman avait la flemme de regarder les matchs de Guarín à l’autre bout du monde. L’exil en Chine (au Shanghai Shenhua) coûte la sélection à l’ancien milieu de terrain de l’Inter Milan. Sebastián Pérez, milieu de l’Atlético Nacional, s’est imposé à sa place.

Neymar (FC Barcelone) Le Brésil veut à tout prix une première médaille olympique de football. Alors, Dunga a laissé Neymar à disposition de la sélection qui disputera les JO de Rio de Janeiro. Après un long conflit avec le Barça, le sélectionneur a donc décidé de jeter par la fenêtre le centenaire de la Copa América. Capitaine et seule lueur d’espoir d’une génération qui se cherche toujours un attaquant, Neymar ne verra pas les États-Unis. Et Dunga pourrait le regretter.

Paulo Dybala (Juventus Turin) Les Jeux olympiques viennent encore mettre le bordel, mais cette fois en Argentine. Alors qu’il souhaitait disputer les deux compétitions, Dybala va pouvoir profiter des vacances. La raison ? La Juventus a refusé de laisser l’attaquant participer aux JO et Martino ne l’a pas inclus dans la liste pour la Copa.

Carlos Tévez (Boca Juniors) Mis de côté lors du mandat de Sabella à la tête de la sélection argentine, Tévez était revenu depuis que Tata Martino a pris les rênes du vice-champion du monde. Problème, une saison surchargée avec Boca, un niveau en baisse, et un choix tactique selon Martino le priveront de cette Copa América.

Remplaçants

Alejandro Chumacera (The Strongest) Il est surnommé « Chumasteiger » pour sa ressemblance avec le milieu allemand et s’est imposé comme un cadre de la toujours bordélique sélection bolivienne. Mais le joueur de The Strongest s’est blessé au genou avec la compétition.

Donald Trump Le candidat à la Maison-Blanche qui a fait de l’immigration sud-américaine l’un de ses thèmes de campagne devra rester tranquillement chez lui. Parce que le public latino risque de débarquer en nombre.

Cristian Rodríguez (Independiente) En grande difficulté à Independiente, l’ancien Parisien est forfait pour la Copa América. La faute à un claquage qu’il traîne depuis longtemps. L’Oignon ne fait plus pleurer personne.

Roque Santa Cruz (Málaga) Le légendaire attaquant paraguayen souffre d’une entorse au genou et ne pourra pas représenter son pays pour ce centenaire de la Copa. Ça sent le clap de fin.

Claudio Pizarro (Werder Brême) Malgré son incroyable saison à Brême, le buteur de 37 piges a été laissé de côté par Ricardo Gareca, qui veut insuffler un vent de jeunesse sur sa sélection.

Radamel Falcao (Chelsea) Son statut de meilleur buteur de la sélection colombienne ne vaut plus rien. Radamel Falcao sort d’une nouvelle saison blanche avec Chelsea. L’ancien meilleur numéro neuf du monde devrait revenir à Monaco pour tenter de ressusciter.

Giovani dos Santos (LA Galaxy) Alors qu’il se balade en MLS avec les Los Angeles Galaxy, Dos Santos a refusé de participer à la Copa América avec le Mexique. Un flemmard.



Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ouverture de la Copa América Centenario





Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi