1. //
  2. // Bilan 2015-2016

L'équipe type de la nouvelle Ligue 1

Chaque année, c'est la même rengaine. La Ligue 1 pleure l'exode massif à venir vers l'Angleterre. Et alors ? Le championnat français se renouvelle vite. La preuve avec cette équipe type, quasi-inconnue il y a 12 mois et aujourd'hui incontournable.

Modififié
215 19
Sur le banc
Kevin Trapp
Kevin
Trapp

Kevin Trapp

Au départ, Sirigu sur le banc, c'était un coup de salaud. Après quelques mois de Trapp, personne ne s'est offusqué quand Aurier le trouvait « guez » .

Romain Thomas
Romain
Thomas

Romain Thomas

Sans grand génie d'accord, mais qu'est-ce que c'est solide derrière. Et c'était tout sauf prévu.

Syam Ben Youssef
Syam Ben
Youssef

Syam Ben Youssef

Recruté en Roumanie après être passé par la D2 anglaise et la Tunisie. Et tout à fait crédible, malgré tout dans un poste de défenseur central.

Jean-Michaël Seri
Jean-Michaël
Seri

Jean-Michaël Seri

Un sacré abattage au milieu de terrain sans faire de bruit.

Georges-Kévin N'Koudou
Georges-Kévin
N'Koudou

Georges-Kévin N'Koudou

Il était joker à Nantes et pointé du doigt pour son inefficacité. Il est devenu homme providentiel pendant un moment à l'OM où le jeu reposait sur lui. Et il finit la saison à 10 buts.

Maxwell Cornet
Maxwell
Cornet

Maxwell Cornet

Acheté l'an dernier pour être un pari sur l'avenir, Cornet a finalement été opérationnel plus tôt que prévu. Trop tôt même, vous dirait Mathieu Valbuena.

Jean-Louis Leca
Jean-Louis
Leca

Jean-Louis Leca

Jusqu'ici, il était connu pour porter les valises de Penneteau, voire exhiber un drapeau corse en fin de match. Mais pour sa première saison en tant que titulaire, Leca est devenu la principale raison du maintien des Corses en Ligue 1.

Jérémy Pied
Jérémy
Pied

Jérémy Pied

Pas vraiment une nouveauté, mais à ce poste, oui. Milieu offensif reconverti avec succès, il est désormais un des joueurs les plus convoités du marché, fin de contrat oblige.

Maxime Le Marchand
Maxime Le
Marchand

Maxime Le Marchand

Recruté au Havre, sans savoir si c'était lui ou Le Bihan devant la bonne pioche, il est maintenant cité par de nombreux attaquants du championnat comme le client le plus coriace à se coltiner.

Adama Soumaoro
Adama
Soumaoro

Adama Soumaoro

Produit de formation des Dogues, il s'est révélé avec Frédéric Antonetti cette saison avec son compère Ibrahim Amadou, qui a lui été recruté à Nancy. La relève de Balmont et Mavuba est assurée, tranquille.

Yoann Andreu
Yoann
Andreu

Yoann Andreu

Il avait fait quelques apparitions avec Sainté. Recruté par Angers au Gazélec dès la montée, ce qui n'a pas manqué de créer des tensions entre les deux clubs, il a vite montré dans l'élite pourquoi il y avait tant de passion à son égard.

Cheikh Ndoye
Cheikh
Ndoye

Cheikh Ndoye

Bête physique, celui qui avait déjà l'habitude de claquer sa dizaine de buts avec Créteil est rapidement devenu une attraction en Ligue 1. Il incarne à lui seul le parcours étonnant des promus, qui a bousculé la hiérarchie toute la première partie de saison.

Vincent Koziello
Vincent
Koziello

Vincent Koziello

Facilement moqué pour son physique d'enfant, Koziello n'en est pas moins devenu indispensable à Nice, 4e de Ligue 1. Gros abattage et beaucoup plus de jeu dans les passes qu'un simple « je donne à Ben Arfa et on voit ce qu'il se passe » .

Sergi Darder
Sergi
Darder

Sergi Darder

L'Espagnol avait beau être un espoir à Málaga, il sentait bon au départ l'opération foireuse d'un fonds d’investissement, façon Lucas Silva. Mais c'est lui au final qui score un but splendide pour être le premier à faire tomber le PSG et qui met Tolisso et Grenier sur le banc du vice-champion.

Rachid Ghezzal
Rachid
Ghezzal

Rachid Ghezzal

Remplaçant à Lyon, Ghezzal semblait être le délire de son président, trop avide de dollars pour le présenter comme le nouveau Fekir, alors qu'il n'y avait au mieux qu'un prêt au Gazélec à l'horizon. Finalement, Ghezzal a patienté pour déjouer tous les pronostics avec ses jambes maigres et ses buts en angle fermé. El Flaco, maintenant, c'est lui.

Ousmane Dembele
Ousmane
Dembele

Ousmane Dembele

Vu le plaisir qu'il a donné sur les derniers mois de la compétition, difficile de blâmer le président de Rennes qui a dégagé un Philippe Montanier 6e au classement, mais qui préférait ignorer la pépite pour installer un Rolland Courbis, dont le seul projet était de donner les clés au gamin de 18 ans.

Casimir Ninga
Casimir
Ninga

Casimir Ninga

Pour être la première équipe à se maintenir avec 1 point sur les sept premières journées, Montpellier a pu compter sur sa bonne pioche, qui va très très vite et coûte quasi-rien. La Ligue 1 qu'on aime.

Titulaires

Jean-Louis Leca (Bastia) Jusqu'ici, il était connu pour porter les valises de Penneteau, voire exhiber un drapeau corse en fin de match. Mais pour sa première saison en tant que titulaire, Leca est devenu la principale raison du maintien des Corses en Ligue 1.

Jérémy Pied (Nice) Pas vraiment une nouveauté, mais à ce poste, oui. Milieu offensif reconverti avec succès, il est désormais un des joueurs les plus convoités du marché, fin de contrat oblige.

Maxime Le Marchand (Nice) Recruté au Havre, sans savoir si c'était lui ou Le Bihan devant la bonne pioche, il est maintenant cité par de nombreux attaquants du championnat comme le client le plus coriace à se coltiner.

Le conseil de classe de la Ligue 1

Adama Soumaoro (Lille) Produit de formation des Dogues, il s'est révélé avec Frédéric Antonetti cette saison avec son compère Ibrahim Amadou, qui a lui été recruté à Nancy. La relève de Balmont et Mavuba est assurée, tranquille.

Yoann Andreu (Angers) Il avait fait quelques apparitions avec Sainté. Recruté par Angers au Gazélec dès la montée, ce qui n'a pas manqué de créer des tensions entre les deux clubs, il a vite montré dans l'élite pourquoi il y avait tant de passion à son égard.

Cheikh Ndoye (Angers) Bête physique, celui qui avait déjà l'habitude de claquer sa dizaine de buts avec Créteil est rapidement devenu une attraction en Ligue 1. Il incarne à lui seul le parcours étonnant des promus, qui a bousculé la hiérarchie toute la première partie de saison.

Vincent Koziello (Nice) Facilement moqué pour son physique d'enfant, Koziello n'en est pas moins devenu indispensable à Nice, 4e de Ligue 1. Gros abattage et beaucoup plus de jeu dans les passes qu'un simple « je donne à Ben Arfa et on voit ce qu'il se passe » .

Sergi Darder (Lyon) L'Espagnol avait beau être un espoir à Málaga, il sentait bon au départ l'opération foireuse d'un fonds d’investissement, façon Lucas Silva. Mais c'est lui au final qui score un but splendide pour être le premier à faire tomber le PSG et qui met Tolisso et Grenier sur le banc du vice-champion.

Rachid Ghezzal (Lyon) Remplaçant à Lyon, Ghezzal semblait être le délire de son président, trop avide de dollars pour le présenter comme le nouveau Fekir, alors qu'il n'y avait au mieux qu'un prêt au Gazélec à l'horizon. Finalement, Ghezzal a patienté pour déjouer tous les pronostics avec ses jambes maigres et ses buts en angle fermé. El Flaco, maintenant, c'est lui.

Ousmane Dembele (Rennes) Vu le plaisir qu'il a donné sur les derniers mois de la compétition, difficile de blâmer le président de Rennes qui a dégagé un Philippe Montanier 6e au classement, mais qui préférait ignorer la pépite pour installer un Rolland Courbis, dont le seul projet était de donner les clés au gamin de 18 ans.

Casimir Ninga (Montpellier) Pour être la première équipe à se maintenir avec 1 point sur les sept premières journées, Montpellier a pu compter sur sa bonne pioche, qui va très très vite et coûte quasi-rien. La Ligue 1 qu'on aime.

Remplaçants

Kevin Trapp (PSG) Au départ, Sirigu sur le banc, c'était un coup de salaud. Après quelques mois de Trapp, personne ne s'est offusqué quand Aurier le trouvait « guez » .

Romain Thomas (Angers) Sans grand génie d'accord, mais qu'est-ce que c'est solide derrière. Et c'était tout sauf prévu.

Syam Ben Youssef (Caen) Recruté en Roumanie après être passé par la D2 anglaise et la Tunisie. Et tout à fait crédible, malgré tout dans un poste de défenseur central.

Jean-Michaël Seri (Nice) Un sacré abattage au milieu de terrain sans faire de bruit.

Georges-Kévin N'Koudou (Marseille) Il était joker à Nantes et pointé du doigt pour son inefficacité. Il est devenu homme providentiel pendant un moment à l'OM où le jeu reposait sur lui. Et il finit la saison à 10 buts.

Maxwell Cornet (Lyon) Acheté l'an dernier pour être un pari sur l'avenir, Cornet a finalement été opérationnel plus tôt que prévu. Trop tôt même, vous dirait Mathieu Valbuena.

Jean-Kévin Augustin (PSG) Il se contente d'un rôle de doublure de luxe au PSG. Mais il a tellement bien joué le jeu qu'un club européen pourrait y mettre une fortune, persuadé de tenir le nouveau Coman.



Par Romain Canuti
Modifié

Dans cet article

Le Marchand, Pied, Mendy, Séri, Koziello, Pléa, Ben Arfa, Germain... Avec un joueur d'expérience derrière et un peu plus de banc ils tapaient la 2e place les Niçois.
Message posté par Milenko
Le Marchand, Pied, Mendy, Séri, Koziello, Pléa, Ben Arfa, Germain... Avec un joueur d'expérience derrière et un peu plus de banc ils tapaient la 2e place les Niçois.


Il y avait bien Bodmer mais il joue défenseur central, alors que le poste où il est le meilleur, c'est milieu relayeur voire milieu offensif... Et il y avait Souley aussi mais depuis les Minguettes ça ne doit pas être simple de donner des conseils.
jenculeoski Niveau : CFA2
Note : 1
Message posté par Milenko
Le Marchand, Pied, Mendy, Séri, Koziello, Pléa, Ben Arfa, Germain... Avec un joueur d'expérience derrière et un peu plus de banc ils tapaient la 2e place les Niçois.


Pour avoir vu quelques matchs de Nice, je trouve que Pléa est le boulet de l'attaque, le mec court tout droit, prend rarement la bonne décision et en plus à une finition assez dégueu.

Pour en revenir sur l'équipe, merci de ne pas avoir mis Rabiot, j'en peux plus de cette hype que vous alimentez...
J'ai pas pour habitude de chouiner sur ce genre d'articles mais quelqun connaissait Lemar il y a 12 mois?
Message posté par ofwgkta
J'ai pas pour habitude de chouiner sur ce genre d'articles mais quelqun connaissait Lemar il y a 12 mois?


Oui, notamment pour ça :

https://www.youtube.com/watch?v=QvY00jMeOqw
zinczinc78 Niveau : CFA
Et Ounas ? Pourquoi ya pas Ounas ?
oui lemar avait commencé a montrer le bout de son nez, pas pour rien que monaco l'avait recruté!

et a la décharge de montanier, il avait commencé a faire jouer dembélé...

le marchand, formé a rennes... pffff on a Armand a la place :)
Casimir ! La pioche de l'année. Acheté 75.000€, débarque d'un championnat amateur, commence la saison en octobre et en 10 matches il avait déjà fait mieux que Charbonnier, Herrera, Bakar, Bérigaud, Yatabaré en 300 matches. En plus on a vraiment tiré le gros lot, il est africain mais ne joue pas la CAN vu qu'il vient d'un pays complètement pété au niveau foot !

Et oui il va (très) vite mais ce serait assez réducteur de le résumer à ça. Il est pas élégant avec le ballon mais loin d'être maladroit. Un tout bon.
GovouLegend Niveau : DHR
Message posté par Milenko
Le Marchand, Pied, Mendy, Séri, Koziello, Pléa, Ben Arfa, Germain... Avec un joueur d'expérience derrière et un peu plus de banc ils tapaient la 2e place les Niçois.


Même avec cette équipe ils auraient mérité de finir plus haut. Sur certains matchs ils pratiquaient vraiment du beau football.
Sergi Darder est un peu une énigme à Lyon. Son jeu est d'une élégance folle, sa qualité de passe n'a rien à envier aux meilleurs parisiens et sa vision de jeu est aussi un talent chez lui. Il est, sans conteste, un des artisans principaux du renouveau lyonnais de seconde partie de saison.

Malgré ça, le staff semble lui montrer une confiance relative au profit de Tolisso qui pouvais enchainer les matchs pourris sans perdre la confiance de son entraineur. Il semblait que Darder était sorti de l'équipe titulaire pour un oui ou pour un non, c'était toujours le premier à sortir et quand une expulsion avait lieu (Nice), il était celui qu'on sacrifiait pour relancer l'équipe.

Il n'a d'ailleurs joué qu'un seul match en entier cette saison (contre Monaco).

Espérons que cette gestion n'a que pour seul but de l'habituer en douceur à la Ligue 1.
Message posté par Paic
Casimir ! La pioche de l'année. Acheté 75.000€, débarque d'un championnat amateur, commence la saison en octobre et en 10 matches il avait déjà fait mieux que Charbonnier, Herrera, Bakar, Bérigaud, Yatabaré en 300 matches. En plus on a vraiment tiré le gros lot, il est africain mais ne joue pas la CAN vu qu'il vient d'un pays complètement pété au niveau foot !

Et oui il va (très) vite mais ce serait assez réducteur de le résumer à ça. Il est pas élégant avec le ballon mais loin d'être maladroit. Un tout bon.


Mouais c'est sur que c'est l'affaire eu siècle vu son impact mais à confirmer. Sur les derniers matchs que j'ai vu de lui, je l'ai trouvé vraiment pataud et d'une maladresse technique affligeante
Message posté par jenculeoski
Pour avoir vu quelques matchs de Nice, je trouve que Pléa est le boulet de l'attaque, le mec court tout droit, prend rarement la bonne décision et en plus à une finition assez dégueu.

Pour en revenir sur l'équipe, merci de ne pas avoir mis Rabiot, j'en peux plus de cette hype que vous alimentez...


Complètement d'accord. À chaque match de Nice que j'ai vu, Plea était vraiment le maillon faible, croqueur et surtout que de mauvais choix, comparé à l'intelligence de jeu de Germain, il fait tâche.
Et le p'tit Ludovic Blas qui en a planté 3 contre le Japon? Je sais, c'est pas la L1...
Ailier Gauche Niveau : DHR
Message posté par Gaetan2257
Et le p'tit Ludovic Blas qui en a planté 3 contre le Japon? Je sais, c'est pas la L1...


Blas est prometteur mais n'a pas vraiment marqué la L1 cette saison, je trouve.
volontaire 82 Niveau : CFA2
Un peu bizarre cette équipe, un mélange des meilleures recrues, meilleurs espoirs , avec des vieux mis là un peu au pif genre Leca, qui n'avait rien d'un inconnu y'a un an, m'enfin.

Sinon quelqu'un sait si Romain Thomas a prévu de rester à Angers ?

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
215 19