1. // Coupe d'Afrique des Nations 2012
  2. // Bilan

L'équipe-type de la CAN

CAN, fin de festival. L’heure de ranger les tapis rouges et de faire les bilans. Donc une équipe-type. Et comme on dit en Côte d'Ivoire, "qui avale une noix de coco fait confiance à son anus…"

Modififié
5 8
Sur le banc
Kennedy
Mweene

Kennedy Mweene

Enfin un Kennedy qui arrête les balles…

Kolo
Touré

Kolo Touré

Le syndrome de Touré, en passe de faire des ravages.

Youssef
Msakni

Youssef Msakni

Reste à lui trouver un coiffeur ; un bon.

Gervinho

Gervinho

Petit Gervais deviendra grand.

Rainford
Kalaba

Rainford Kalaba

Tropical ; trop piquant ; trop au-dessus mais la coupe est restée aux Chipolopolo…

Kwadwo
Asamoah

Kwadwo Asamoah

Une patte de velours dans une chaussure de fer; à moins que ce ne soit l’inverse.

Barry
Copa

Barry Copa

Le meilleur joueur des Éléphants n’a encaissé aucun but. Depuis hier, on sait que ça ne suffit pas. Quand Copa barrit, les Chipolopolo dansent.

‘Kily’ Aguirre
Alvarez

‘Kily’ Aguirre Alvarez

La vitesse de Kily Gonzalez, l’arrogance de Miguel Alvarez (Oz) et le muchacho joue en troisième division espagnole.

Bruno
Ecuélé-Manga

Bruno Ecuélé-Manga

Le défenseur de Lorient n’est pas un super-héros de bande-dessinée nipponne, juste un sécateur des (Black) Panthères gabonaises. Du double-lame, grand cru.

Karim
Haggui

Karim Haggui

Le sémaphore de la nuit noire tunisienne, Maroc excepté.

Samuel
Inkoom

Samuel Inkoom

La seule Black Star (avec Kwadwo Asamoah) à ne pas pâlir sous le soleil gabonais.

Pierre-Emerick
Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang

PEA et sa crête magique ne sont plus les mêmes cette saison. Même privé du soutien de Sylvia Valentin-Bongo (la première dame gabonaise), il est revenu direct scorer pour Saint-E. La décompression, les terrains gelés, le choc thermique c’est rien que des excuses pour les faibles.

Samba
Diakité

Samba Diakité

Le joueur qui va empêcher la relégation de QPR, God save the Queens Park Rangers.

Sadio
Diallo

Sadio Diallo

Le meilleur joueur de la meilleure équipe du premier tour. Ni l’un, ni l’autre n’ont joué les quarts de finale.

Houcine
Kharja

Houcine Kharja

Il y avait bien des Lions dans les montagnes de l’Atlas mais ils étaient en voie d’extinction. N’en restait qu’un pour tout dire…

Chris
Katongo

Chris Katongo

Une Balle (de cuivre) dans leurs têtes…

Emmanuel
Mayuka

Emmanuel Mayuka

Young boy à Berne, grand garçon en Zambie…

Barry Copa (Côte d'Ivoire) : Le meilleur joueur des Éléphants n’a encaissé aucun but. Depuis hier, on sait que ça ne suffit pas. Quand Copa barrit, les Chipolopolo dansent.

‘Kily’ Aguirre Alvarez (Guinée-E.) : La vitesse de Kily Gonzalez, l’arrogance de Miguel Alvarez (Oz) et le muchacho joue en troisième division espagnole.

Bruno Ecuélé-Manga (Gabon) : Le défenseur de Lorient n’est pas un super-héros de bande-dessinée nipponne, juste un sécateur des (Black) Panthères gabonaises. Du double-lame, grand cru.

Karim Haggui (Tunisie) : Le sémaphore de la nuit noire tunisienne, Maroc excepté.

Samuel Inkoom (Ghana) : La seule Black Star (avec Kwadwo Asamoah) à ne pas pâlir sous le soleil gabonais.

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon) : PEA et sa crête magique ne sont plus les mêmes cette saison. Même privé du soutien de Sylvia Valentin-Bongo (la première dame gabonaise), il est revenu direct scorer pour Saint-E. La décompression, les terrains gelés, le choc thermique c’est rien que des excuses pour les faibles.

Samba Diakité (Mali) : Le joueur qui va empêcher la relégation de QPR, God save the Queens Park Rangers.

Sadio Diallo (Guinée) : Le meilleur joueur de la meilleure équipe du premier tour. Ni l’un, ni l’autre n’ont joué les quarts de finale.

Houcine Kharja (Maroc) : Il y avait bien des Lions dans les montagnes de l’Atlas mais ils étaient en voie d’extinction. N’en restait qu’un pour tout dire…

Chris Katongo (Zambie) : Une Balle (de cuivre) dans leurs têtes…

Emmanuel Mayuka (Zambie) : Young boy à Berne, grand garçon en Zambie…

Kennedy Mweene (Zambie) : Enfin un Kennedy qui arrête les balles…

Kolo Touré (Côte d’Ivoire) : Le syndrome de Touré, en passe de faire des ravages.

Youssef Msakni (Tunisie) : Reste à lui trouver un coiffeur ; un bon.

Gervinho (Côte d’Ivoire) : Petit Gervais deviendra grand.

Rainford Kalaba (Zambie) : Tropical ; trop piquant ; trop au-dessus mais la coupe est restée aux Chipolopolo…

Kwadwo Asamoah (Ghana) : Une patte de velours dans une chaussure de fer; à moins que ce ne soit l’inverse.

Didier Drogba (Côte d’Ivoire) : La promiscuité avec Ballack, ça finit par laisser des traces.

Hervé Renard (Zambie) : De Cannes à la CAN, de Guillou à Wenger, le goupil le plus célèbre du monde sauf en Côte d’Ivoire.



Par AJ, AS, AF & RR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

les photos de katongo et kalaba sont inversé
Génial le commentaire sur Kennedy!
OZ, fallait la trouver celle-là :)
OZ, fallait la trouver celle-là :)
"enfin un Kennedy qui arrête les balles…"
Meilleure vanne de l'année !
zakariya1111 Niveau : District
Et Cheikh Diabaté, il est où?
Haha, en effet, la loose de Drogba est comparable à celle de Ballack!
Miguel Alvarez très bonne référence !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La semaine Twitter
5 8