1. // Bilan
  2. // Euro 2013 U21
  3. //

L'équipe type de l'Euro U21

L'Euro 2013 des moins de 21 ans en Israël s'est achevé hier, avec la victoire de l'Espagne en finale face à l'Italie (4-2). Une compétition qui a permis de découvrir certains joueurs, mais surtout de constater que la plupart des grandes nations européennes avaient déjà des éléments prêts pour assurer la relève.

Modififié
15 108
Sur le banc
Fer

Fer

Leroy Fer, le super sub de la compétition. Entré à la 82e minute lors du match contre l'Allemagne, il inscrit le but décisif à la 90e minute. Contre la Russie, il récidive à la 90e, à la différence que son équipe menait déjà 4-1. Son coach a ensuite décidé de le titulariser contre l'Espagne. Résultat : 3-0 pour les Espagnols. Non, décidément, mieux vaut qu'il parte du ...

Filtsov

Filtsov

Le malheureux du tournoi. En trois matchs, il aura encaissé 8 buts, dont quelques-uns pour sa pomme, ce qui, en toute franchise, n'est pas terrible. Akinfeev peut dormir sur ses deux oreilles, la relève n'est pas encore arrivée.

Rudy

Rudy

L'homme-prénom aurait mérité mieux. Deux fois buteur (à chaque fois sur pénalty), il n'a pas permis à son équipe d'accéder au dernier carré. Pas grave, il se consolera avec son club de Hoffenheim (qui s'est maintenu en Bundesliga au terme des play-offs).

Kriaf

Kriaf

Non, Israël n'a pas réalisé l'exploit de remporter l'Euro qu'il organisait. Néanmoins, les hommes de Guy Luzon n'ont pas à rougir de leur bilan (1V, 1N, 1D). Kriaf, joueur du Beitar Jerusalem, restera pour sa part celui qui a offert une victoire de prestige contre l'Angleterre, devant ses supporters. Pour l'histoire.

Alberto
Moreno

Alberto Moreno

Ah ça, pour courir, il court. Des sprints, des sprints, et encore des sprints. Le latéral gauche du FC Séville n'a rien à envier à Jordi Alba, de 4 ans son aîné. Les jambes de Jordi Alba, et la coupe de Mario Gómez version blonde. Sacré combo.

Dawson

Dawson

Dawson est à l'Angleterre ce que Dzagoev est à la Russie : le seul buteur de son équipe lors de cette compétition. Sauf qu'à la différence de Dzagoev, Dawson, lui, ne retrouvera pas l'équipe première après cette compétition. Non, il retrouvera juste West Bromwich. Ce qui est déjà pas mal.

De
Gea

De Gea

Le portier de Manchester United confirme qu'il est bien le successeur de Casillas dans les bois. Il a gardé ses cages inviolées jusqu'à la finale, avant finalement de céder face aux deux exploits d'Immobile et de Borini. Autoritaire, il est un point fixe pour toute son équipe. En plus, il est tout bien peigné, maintenant.

Jantschke

Jantschke

La mini-Mannschaft n'a pas fait l'Euro qu'elle aurait espéré. Éliminée dès la phase des poules, elle peut toutefois être satisfaite de certains éléments. À commencer par son latéral droit, titulaire en puissance du Borussia Mönchengladbach depuis déjà deux ans. La relève de Lahm ?

Semb
Berge

Semb Berge

La surprise de cet Euro U21, elle est là. En battant l'Angleterre, la Norvège a décroché son billet pour les demi-finales, où elle a ensuite été balayée par l'Espagne. Parmi les jeunes Norvégiens, on retiendra les prestations du défenseur central Semb Berge, buteur face aux Anglais, et très solide face à Israël. Un type qui finira en Premier League.

Íñigo
Martinez

Íñigo Martinez

Quelle saison pour le défenseur de la Real Sociedad ! Après avoir décroché une qualification en Ligue des champions avec son club, le voilà qui remporte l'Euro des moins de 21 ans. Patron de la défense ibérique, on comprend mieux pourquoi il est convoité depuis plusieurs mois par le Barça.

Biraghi

Biraghi

Drôle d'Euro pour le joueur de Cittadella. Excellent lors des deux premiers matchs de poule remportés par la Squadra, il a été mis au repos pour le dernier match… pour ne plus jamais retrouver sa place ! Devis Mangia lui a ensuite préféré Regini, qui a été bon contre les Pays-Bas, mais qui a pris l'eau contre l'Espagne. Et Biraghi, sur son banc de touche, il se disait quoi ...

Maher

Maher

La pépite des Pays-Bas. Le joueur de l'AZ Alkmaar, déjà convoité par de grands clubs européens, a confirmé tout le bien qu'on pensait de lui. À 19 ans, il a déjà des allures de leader, autant en club qu'en équipe nationale. En voilà un que l'on retrouvera avec les grands très bientôt. Dès 2014 ?

Verratti

Verratti

Le Parisien a étalé toute sa panoplie : des ouvertures lumineuses, des fautes abominables, des passes précises, de la roublardise, des contrôles parfaits, des noms d'oiseaux vers l'arbitre. Bref, du Verratti, comme on l'aime. Ou pas.

Thiago
Alcántara

Thiago Alcántara

Six buts inscrits sous le maillot de l'équipe nationale U21, dont quatre en finale de l'Euro. Qui dit mieux ? Étincelant, le milieu du Barça a été l'homme de la finale (triplé), mais aussi du reste de la compétition. Si quelques dirigeants barcelonais ont pensé à le laisser partir, qu'ils y réfléchissent à deux fois. Car il est à la fois le présent et l'avenir.

Dzagoev

Dzagoev

Passer d'un Euro 2012 dont il a été l'un des grands protagonistes à un Euro 2013 Espoirs, c'est dur. Surtout quand les coéquipiers ne sont pas les mêmes. La Russie est passée complètement à côté de sa compétition, et Dzagoev, seul au monde, n'a rien pu y faire. Il a tout de même scoré. Le seul but russe du tournoi. Lose.

Insigne

Insigne

Le petit attaquant napolitain a été le phare de la Nazionale. Brillant, talentueux, décisif, il a fièrement porté le numéro 10 de son idole, Maradona, sur les épaules. Battu par les Espagnols, il retrouvera un autre Hispanique, Rafa Benítez, dès la reprise. Un coach qui aura la lourde mais palpitante tâche de le faire exploser définitivement.

Morata

Morata

Énorme et décisif… jusqu'à la finale. L'attaquant du Real Madrid a tout fait tout seul lors des phases de poules, a planté but sur but, puis a laissé la politesse à Alcántara en finale. Mais bon. Cette finale en demi-teinte n'enlèvera en rien les excellentes choses produites avant. Karim Benzema a vraiment du soucis à se faire.

De Gea (Espagne) Le portier de Manchester United confirme qu'il est bien le successeur de Casillas dans les bois. Il a gardé ses cages inviolées jusqu'à la finale, avant finalement de céder face aux deux exploits d'Immobile et de Borini. Autoritaire, il est un point fixe pour toute son équipe. En plus, il est tout bien peigné, maintenant.

Jantschke (Allemagne) La mini-Mannschaft n'a pas fait l'Euro qu'elle aurait espéré. Éliminée dès la phase des poules, elle peut toutefois être satisfaite de certains éléments. À commencer par son latéral droit, titulaire en puissance du Borussia Mönchengladbach depuis déjà deux ans. La relève de Lahm ?

Semb Berge (Norvège) La surprise de cet Euro U21, elle est là. En battant l'Angleterre, la Norvège a décroché son billet pour les demi-finales, où elle a ensuite été balayée par l'Espagne. Parmi les jeunes Norvégiens, on retiendra les prestations du défenseur central Semb Berge, buteur face aux Anglais, et très solide face à Israël. Un type qui finira en Premier League.

Íñigo Martinez (Espagne) Quelle saison pour le défenseur de la Real Sociedad ! Après avoir décroché une qualification en Ligue des champions avec son club, le voilà qui remporte l'Euro des moins de 21 ans. Patron de la défense ibérique, on comprend mieux pourquoi il est convoité depuis plusieurs mois par le Barça.

Biraghi (Italie) Drôle d'Euro pour le joueur de Cittadella. Excellent lors des deux premiers matchs de poule remportés par la Squadra, il a été mis au repos pour le dernier match… pour ne plus jamais retrouver sa place ! Devis Mangia lui a ensuite préféré Regini, qui a été bon contre les Pays-Bas, mais qui a pris l'eau contre l'Espagne. Et Biraghi, sur son banc de touche, il se disait quoi ?

Maher (Pays-Bas) La pépite des Pays-Bas. Le joueur de l'AZ Alkmaar, déjà convoité par de grands clubs européens, a confirmé tout le bien qu'on pensait de lui. À 19 ans, il a déjà des allures de leader, autant en club qu'en équipe nationale. En voilà un que l'on retrouvera avec les grands très bientôt. Dès 2014 ?

Verratti (Italie) Le Parisien a étalé toute sa panoplie : des ouvertures lumineuses, des fautes abominables, des passes précises, de la roublardise, des contrôles parfaits, des noms d'oiseaux vers l'arbitre. Bref, du Verratti, comme on l'aime. Ou pas.

Thiago Alcántara (Espagne) Six buts inscrits sous le maillot de l'équipe nationale U21, dont quatre en finale de l'Euro. Qui dit mieux ? Étincelant, le milieu du Barça a été l'homme de la finale (triplé), mais aussi du reste de la compétition. Si quelques dirigeants barcelonais ont pensé à le laisser partir, qu'ils y réfléchissent à deux fois. Car il est à la fois le présent et l'avenir.

Dzagoev (Russie) Passer d'un Euro 2012 dont il a été l'un des grands protagonistes à un Euro 2013 Espoirs, c'est dur. Surtout quand les coéquipiers ne sont pas les mêmes. La Russie est passée complètement à côté de sa compétition, et Dzagoev, seul au monde, n'a rien pu y faire. Il a tout de même scoré. Le seul but russe du tournoi. Lose.

Insigne (Italie) Le petit attaquant napolitain a été le phare de la Nazionale. Brillant, talentueux, décisif, il a fièrement porté le numéro 10 de son idole, Maradona, sur les épaules. Battu par les Espagnols, il retrouvera un autre Hispanique, Rafa Benítez, dès la reprise. Un coach qui aura la lourde mais palpitante tâche de le faire exploser définitivement.

Morata (Espagne) Énorme et décisif… jusqu'à la finale. L'attaquant du Real Madrid a tout fait tout seul lors des phases de poules, a planté but sur but, puis a laissé la politesse à Alcántara en finale. Mais bon. Cette finale en demi-teinte n'enlèvera en rien les excellentes choses produites avant. Karim Benzema a vraiment du soucis à se faire.

Remplaçants :

Fer (Pays-Bas) Leroy Fer, le super sub de la compétition. Entré à la 82e minute lors du match contre l'Allemagne, il inscrit le but décisif à la 90e minute. Contre la Russie, il récidive à la 90e, à la différence que son équipe menait déjà 4-1. Son coach a ensuite décidé de le titulariser contre l'Espagne. Résultat : 3-0 pour les Espagnols. Non, décidément, mieux vaut qu'il parte du banc.

Filtsov (Russie) Le malheureux du tournoi. En trois matchs, il aura encaissé 8 buts, dont quelques-uns pour sa pomme, ce qui, en toute franchise, n'est pas terrible. Akinfeev peut dormir sur ses deux oreilles, la relève n'est pas encore arrivée.

Rudy (Allemagne) L'homme-prénom aurait mérité mieux. Deux fois buteur (à chaque fois sur pénalty), il n'a pas permis à son équipe d'accéder au dernier carré. Pas grave, il se consolera avec son club de Hoffenheim (qui s'est maintenu en Bundesliga au terme des play-offs).

Kriaf (Israël) Non, Israël n'a pas réalisé l'exploit de remporter l'Euro qu'il organisait. Néanmoins, les hommes de Guy Luzon n'ont pas à rougir de leur bilan (1V, 1N, 1D). Kriaf, joueur du Beitar Jerusalem, restera pour sa part celui qui a offert une victoire de prestige contre l'Angleterre, devant ses supporters. Pour l'histoire.

Alberto Moreno (Espagne) Ah ça, pour courir, il court. Des sprints, des sprints, et encore des sprints. Le latéral gauche du FC Séville n'a rien à envier à Jordi Alba, de 4 ans son aîné. Les jambes de Jordi Alba, et la coupe de Mario Gómez version blonde. Sacré combo.

Dawson (Angleterre) Dawson est à l'Angleterre ce que Dzagoev est à la Russie : le seul buteur de son équipe lors de cette compétition. Sauf qu'à la différence de Dzagoev, Dawson, lui, ne retrouvera pas l'équipe première après cette compétition. Non, il retrouvera juste West Bromwich. Ce qui est déjà pas mal.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cool, je note tous ces noms pour mon Foot Manager... :)
à part Kriaf, aucun autre joueur israélien n'a flambé pendant cette compétition?
Mou-rinho Niveau : CFA
Rudy contre les Pays-Bas avait sorti un dribbles énorme, si quelqu'un trouve la vidéo.
Pas de M'vila?
pas qualifié?!? Quoi!?! Lui qui a sa place au Barça, alors que même Alcantara n'est pas titulaire...
L'article n'est pas crédible.
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Dégouté que Schürrle, Gündogan ou peut-être n'aient pas pu jouer cet euro pour l'Allemagne. (+Götze blessé)
Message posté par RonHarris
On ne m'enlevera pas de la tête qu'un Euro dans un pays meurtier comme Israël est un scandale!!


Tu es sur le mauvais site.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/

Voila.
MYSTIKALITO Niveau : CFA2
Message posté par Monsieur_K
Cool, je note tous ces noms pour mon Foot Manager... :)


pas dans fm 13 alors, mis à part dzagoev, maher, verratti et thiago.. :) il y en a de bien plus intéressants :D
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par ozymandias
à part Kriaf, aucun autre joueur israélien n'a flambé pendant cette compétition?


Nan, ils n'avaient plus de gaz.
Jono Treyston' Niveau : Loisir
C'est marrant ça gêne personne qu'il y ait des footballeurs en Chine mais en Israel

Je suis loin d'être un pur défenseur de cet état, mais comme pratiquement aucun d'entre vosu n'y est allé, et que ce sont les mêmes qui critiquent les journalistes... ca me fait doucement rigolé...

Pour info la seule démocratie c'est Israel, ou les gays sont autorisés à se marier (t'as vu une gay pride au Qatar toi ? ) , les palestiniens ont la sécurité social et les étrangers peuvent voter.
Après c'est une zone de guerre et je suis loin d'être un 100% partisan d'Israel, mais force est de constater que les gens ne savent pas de quoi ils parlent.
MYSTIKALITO Niveau : CFA2
Message posté par RonHarris
On ne m'enlevera pas de la tête qu'un Euro dans un pays meurtier comme Israël est un scandale!!


et t'étais où pendant les JO en Chine ?
Jono Treyston' Niveau : Loisir
la seule démocratie du moyen orient bien sur.
Si Rosell a un semblant de lucidité il offre un contrat en Or a Thiago et il lui met une clause de départ a 200 millions, Thiago doit encore être patient pour jouer au Barça, Xavi commence faire quelques matchs en dessous, un place au milieu va se liberer, deux si on met Iniesta devant avec Neymar et Messi, ce sont les places de Fabregas et Thiago
Message posté par MYSTIKALITO


pas dans fm 13 alors, mis à part dzagoev, maher, verratti et thiago.. :) il y en a de bien plus intéressants :D


Mais les noms, les noms bon sang !!!!!
Rochantas Niveau : CFA2
" Six buts inscrit sous le maillot de l'équipe nationale U21 dont 4 en finale. Qui dit mieux ? Etincelant, le milieu du barca a été l'homme de la finale (triplé)"

Waouh !
Euh, Isco?
Verratti s'est quand même fait marcher dessus en finale.
Message posté par Jono Treyston'
C'est marrant ça gêne personne qu'il y ait des footballeurs en Chine mais en Israel

Je suis loin d'être un pur défenseur de cet état, mais comme pratiquement aucun d'entre vosu n'y est allé, et que ce sont les mêmes qui critiquent les journalistes... ca me fait doucement rigolé...

Pour info la seule démocratie c'est Israel, ou les gays sont autorisés à se marier (t'as vu une gay pride au Qatar toi ? ) , les palestiniens ont la sécurité social et les étrangers peuvent voter.
Après c'est une zone de guerre et je suis loin d'être un 100% partisan d'Israel, mais force est de constater que les gens ne savent pas de quoi ils parlent.


J'ai ri, beaucoup meme. "Pour info la seule démocratie c'est Israel", je suppose que tu veux parler du Moyen Orient car c'est pas tres clair.

"les palestiniens ont la sécurité social et les étrangers peuvent voter." Alors voici quelques articles qui te permettront de comprendre un peu mieux le pouvoir de pression qu'exerce Israel sur la Palestine.

Desole, c'est en anglais.

http://www.montrealgazette.com/news/Tem … story.html

http://www.hrw.org/world-report-2012/wo … erritories

Prend le temps de les lire stp. C'est important pour ne pas dire de betises.
Maher est sans doute le plus grand joueur de la nouvelle génération mais le mettre dans l'équipe type alors qu'il n'y a pas Ola John, Wijnaldum, Strootman et Van Ginkel, c'est vraiment que vous n'avez vu aucun match de cette compétition.
En plus, Maher sur le coté,hahahaha!
Autre chose, c'est aussi un futur grand joueur mais Dzagoev a été pitoyable.
Encore un futur grand, Verrati, ne mérite pas sa place.
Bref, une équipe type délirante.
Vous avez pris les noms les plus ronflants et vous les avez balancés dans l'équipe type
Jono Treyston' Niveau : Loisir
Oui et je peux te trouver 10 000 liens qui contredisent ce que tu dis et tu m'en sortira 10 000 qui disent le contraire.
Tu sais sur le ternet tu peux même voir des mecs qui jurent qu'ils se sont fait implantés par les Aliens...

Tout ce que je sais c'est que j'y suis allé pour la première fois y a quelques mois.

Et que hormis des toutes petites zones (que tu vosi beaucoup à la tv) c'est un pays multi culturel (Russe, Ethiopien, Arabe etc) et que si tu vas à Jérusalem et parlent aux cathos, musulmans ou juif du conflit ils te diront tous la même choses.

(oui j'avais oublié moyen orient me suis corrigé derrière)

Je ne défends pas à 100% Israel mais ça me fait doucement marrer de voir des gens qui rapportent plein de conneries sous pretexte d'une bien bien-pensance.

PS: dans la mesure ou ma tante est mariée à un Iranien (oui IRAN) et vit en Israel, je suis bien mieux placé que vous pour en parler.

Et crois moi, les deux peuples sont bien moins haineux l'un envers l'autre que les médias veulent te le faire croire.

Car : "attentat à la bombe à gaza" ca vend plus que "un arabe et juif se serrent la main" , comme sur SOfoot "Cristiano Ronaldo tacle Mourinho" fait bien plus recette que " Messi aime Guardiola"

d'accord avec popeye (et même si j'ai pas vu la finale...) sur l'ensemble de la competition Isco m'a paru plus constant que Thiago.

bon j'ai pas vu la finale...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
15 108