Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Foot & religion
  2. // journée internationale de la Bible

L'équipe type de ceux qui s'en remettent au Christ

Le talent ? Le travail ? La chance ? Non, pour certains, une carrière tient d'abord à la volonté divine. À l'occasion de la journée internationale de la Bible, voici l'équipe type de ceux qui ont remis leur destin entre les mains du Tout-Puissant.

Modififié
Sur le banc
Olivier N’Siabamfumu
Olivier
N’Siabamfumu

Olivier N’Siabamfumu

C'était le successeur désigné de Lilian Thuram. Tous ceux qui ont vu la série À La Clairefontaine en étaient persuadés. Étant jeune, le stoppeur se trimbalait toujours avec une Bible. « Je me répétais : "Dieu, si tu me trouves un club, je me renseignerai pour savoir qui tu es"... » Et puis est arrivée la révélation à l'AEK Athènes : « J’étais dans ma chambre d’hôtel à Athènes, je lisais l’évangile selon Saint-Luc, et Jésus ...

Nicola Legrottaglie
Nicola
Legrottaglie

Nicola Legrottaglie

Au-delà de sa carrière de défenseur central, couronnée d'un Scudetto avec le Milan en 2011, l'Italien a laissé la trace d'un homme animé par la foi. Auteur du livre spirituel J'ai fait une promesse..., il souhaite à présent « mettre en pratique certains principes dans le monde du foot » en tant qu'entraîneur.

Fabrice Pancrate
Fabrice
Pancrate

Fabrice Pancrate

Au PSG, la messe à domicile de Marcos Ceará n'était pas réservée aux Sud-Américains. Fabrice Pancrate aussi se rendait chez le Brésilien. D'ailleurs, l'homme prenait soin de surligner les passages préférés de sa Bible personnelle au Stabilo rose. Un élève studieux.

Oscar Ewolo
Oscar
Ewolo

Oscar Ewolo

En Bretagne, Oscar Ewolo est connu comme le loup blanc. Il y a encore quelques années, le Congolais cumulait la fonction de capitaine du Stade brestois et de pasteur le dimanche matin, à Lorient. « J'avais la conviction que Dieu m'appelait à travailler pour lui, confiait-il, en costard, dans un reportage du média Enseigne-moi. La soif, c'est vraiment de répandre l'espérance, la ...

José Mourinho
José
Mourinho

José Mourinho

Comment Dieu fait-il pour veiller sur chacun de nous ? Vaste question. Le Mou, pour sa part, s’en fout. Il a la preuve qu’on prend soin de lui et ses proches. « Dieu doit penser que je suis un mec génial, sinon, il ne me donnerait pas autant, balançait-il lorsqu'il était entraîneur du Real Madrid, en 2011. J’ai une famille incroyable, je travaille où j’ai toujours rêvé de bosser. S’il m’a autant donné, c’est parce qu’il doit trouver que je le ...

Carlos Roa
Carlos
Roa

Carlos Roa

Végétarien, Carlos Roa était surtout un sacré gardien. Courtisé par Manchester United, en 1999, l’Argentin préfère laisser tomber sa carrière au profit de la religion parce que « Dieu vaut plus que tout l'or du monde » . « Presque tous mes coéquipiers de Majorque me disaient que j'étais fou, mais ça m'était égal. J'avais le soutien de Dieu et celui de mon épouse, c'est tout ce que je voulais » , expliquera-t-il sur le site ...

Marcos Ceará
Marcos
Ceará

Marcos Ceará

En 2014, le reportage de Canal+ Jesus Football Club dévoile une autre facette du défenseur parisien : quand il ne chausse pas les crampons, Marcos Ceará est pasteur évangélique. À Paris, il pouvait transformer sa maison en église. Cette année-là, il va même baptiser Blaise Matuidi. Et, sinon, un avis sur les avancées sociétales, Marcos ? « Je suis contre le divorce et l’avortement. Je ne suis pas vraiment pour l’homosexualité. Cela sort un petit peu du projet ...

Alex
Alex

Alex

À l’instar de Marcos Ceará ou Thiago Silva, Alex fréquente régulièrement les églises évangéliques et assure reverser 10% de son salaire – « la dîme » – à l’Église. Lorsqu’il expose sa foi dans le documentaire de Canal+ Jésus Football Club, l’ancien Parisien y va aussi de sa théorie sur l’homosexualité... « Dieu aurait créé non pas Adam et Eve, mais Adam et Yves, par exemple. » Sinon, il y a aussi David Luiz, ...

Carlos Henrique
Carlos
Henrique

Carlos Henrique

À chaque fois qu’il disputait un match, l’ancien Bordelais avait besoin de sa Bible. Un jour de déplacement à Funchal avec les Girondins, le Brésilien oublie son livre sacré sur son lit et fait l’aller-retour express à l’hôtel. Il raconte la suite dans l’ouvrage Dieu Football Club : « On est arrivés au stade en retard, mais on a fait match nul. Ce jour-là, un de mes adversaires est tombé sur mon genou. Celui auquel j’avais été blessé, celui qui ...

César Prates
César
Prates

César Prates

Double champion du Portugal avec le Sporting, le Brésilien, passé également par le Real Madrid, a mis un terme à sa carrière en 2008. Depuis, il s’est reconverti comme pasteur. « Si je n’ai pas eu de blessures graves pendant ma carrière, c’est parce que j’étais sous la protection du Seigneur, assure-t-il. Pour le remercier, j’ai décidé de lui vouer ma vie. » Un type reconnaissant, ...

Diego Maradona
Diego
Maradona

Diego Maradona

« Je demande mille fois pardon aux Anglais, mais la vérité, c'est que je le referais mille fois (la main de Dieu, ndlr). Je vous ai volé le portefeuille et vous n'avez pas cligné des yeux. » Génie.

Kaká
Kaká

Kaká

Chez le Brésilien, il manque un trophée sur la cheminée : le Ballon d’or, remporté en 2007. Et pour cause, Kaká l’a offert à l’église évangélique Renascer em Cristo, qu’il fréquentait depuis son enfance. Mais en 2010, Kaká et sa femme ont coupé les ponts avec cette institution. Reste cette image du joueur, à genou, avec son T-shirt « I belong to Jesus » ( « J’appartiens à Jesus » ), en train de serrer la poigne de ...

Neymar
Neymar

Neymar

Il y a eu le bandeau de Sócrates : « Le peuple a besoin de justice. » Mythique. Celui de Neymar, « 100% Jesus » , ressorti lors de la remise des médailles aux JO de Rio, restera aussi dans les mémoires. « Dieu m'a toujours aidé, tout ce que j'ai, c'est lui qui me l'a donné. Je le remercie tous les jours » , assurait-il dans le So Foot #94, en 2012. Mais, est-ce qu'il a aussi remercié le Seigneur après le ...

Radamel Falcao
Radamel
Falcao

Radamel Falcao

Après avoir explosé à l’Atlético, Radamel Falcao a galéré à Chelsea et Manchester United. Au point de quasiment disparaître de l’horizon footballistique. Mais le Colombien n’a jamais douté qu’il allait finir par rebondir, à Monaco. Pour une raison simple : « Dieu a un plan pour moi et avec nous tous. Cela m'a permis d'être une meilleure personne et un meilleur joueur » , affirmait-il en septembre dernier après son début de saison ...

Olivier Giroud
Olivier
Giroud

Olivier Giroud

Olivier Giroud est un homme pieux. Pendant le dernier Euro, l’attaquant tricolore bouquinait Un Moment avec Jésus. En mai dernier, à l’issue de la finale de la Cup remportée par Arsenal face à Chelsea, l’Olive dévoile un T-shirt blanc avec cette inscription : « I am the WAY, the TRUTH and the LIFE... JESUS » ( « Je suis le chemin, la vérité et la vie » ). Vous aurez, évidemment, reconnu L’évangile selon Saint Jean, ...

Andé Dona Ndoh
Andé Dona
Ndoh

Andé Dona Ndoh

« Pourquoi moi ? » Voilà la question qui taraude l’attaquant des Chamois niortais. « Si je suis là, si je marque des buts, ce n’est pas parce que je suis le plus fort, non, c’est parce que j’ai quelqu’un qui a tout prévu pour moi. C’est pour ça que je n’ai pas la pression, je ne tremble jamais. Toutes les critiques, ça ne me touche pas. Je sais que ce que Dieu a prévu pour moi va arriver. C’est ce qui me fait ...

Gardien

Carlos Roa Végétarien, Carlos Roa était surtout un sacré gardien. Courtisé par Manchester United, en 1999, l’Argentin préfère laisser tomber sa carrière au profit de la religion parce que « Dieu vaut plus que tout l'or du monde » . « Presque tous mes coéquipiers de Majorque me disaient que j'étais fou, mais ça m'était égal. J'avais le soutien de Dieu et celui de mon épouse, c'est tout ce que je voulais » , expliquera-t-il sur le site de la FIFA. Et le portier s'en alla au Nouveau-Mexique consacrer sa vie à l'Église adventiste du septième jour. Avant de reprendre sa carrière un an plus tard. Histoire de remettre au goût du jour son fabuleux surnom, en lien avec son régime alimentaire : « La Laitue » .


Défenseurs

Marcos Ceará En 2014, le reportage de Canal+ Jesus Football Club dévoile une autre facette du défenseur parisien : quand il ne chausse pas les crampons, Marcos Ceará est pasteur évangélique. À Paris, il pouvait transformer sa maison en église. Cette année-là, il va même baptiser Blaise Matuidi. Et, sinon, un avis sur les avancées sociétales, Marcos ? « Je suis contre le divorce et l’avortement. Je ne suis pas vraiment pour l’homosexualité. Cela sort un petit peu du projet de Dieu. »

Alex À l’instar de Marcos Ceará ou Thiago Silva, Alex fréquente régulièrement les églises évangéliques et assure reverser 10% de son salaire – « la dîme » – à l’Église. Lorsqu’il expose sa foi dans le documentaire de Canal+ Jésus Football Club, l’ancien Parisien y va aussi de sa théorie sur l’homosexualité... « Dieu aurait créé non pas Adam et Eve, mais Adam et Yves, par exemple. » Sinon, il y a aussi David Luiz, évangéliste convaincu qui a longtemps fait partie d'un mouvement appelé « Yo elegi esperar » ( « J'ai décidé d'attendre » ). Jusqu'à son mariage, donc.

Carlos Henrique À chaque fois qu’il disputait un match, l’ancien Bordelais avait besoin de sa Bible. Un jour de déplacement à Funchal avec les Girondins, le Brésilien oublie son livre sacré sur son lit et fait l’aller-retour express à l’hôtel. Il raconte la suite dans l’ouvrage Dieu Football Club : « On est arrivés au stade en retard, mais on a fait match nul. Ce jour-là, un de mes adversaires est tombé sur mon genou. Celui auquel j’avais été blessé, celui qui m’avait fait tant souffrir. Et je n’ai rien eu. Je suis sûr que c’est parce que j’avais ma Bible avec moi. Dieu me protégeait. »

César Prates Double champion du Portugal avec le Sporting, le Brésilien, passé également par le Real Madrid, a mis un terme à sa carrière en 2008. Depuis, il s’est reconverti comme pasteur. « Si je n’ai pas eu de blessures graves pendant ma carrière, c’est parce que j’étais sous la protection du Seigneur, assure-t-il. Pour le remercier, j’ai décidé de lui vouer ma vie. » Un type reconnaissant, donc.


Milieux

Diego Maradona « Je demande mille fois pardon aux Anglais, mais la vérité, c'est que je le referais mille fois (la main de Dieu, ndlr). Je vous ai volé le portefeuille et vous n'avez pas cligné des yeux. » Génie.

Kaká Chez le Brésilien, il manque un trophée sur la cheminée : le Ballon d’or, remporté en 2007. Et pour cause, Kaká l’a offert à l’église évangélique Renascer em Cristo, qu’il fréquentait depuis son enfance. Mais en 2010, Kaká et sa femme ont coupé les ponts avec cette institution. Reste cette image du joueur, à genou, avec son T-shirt « I belong to Jesus » ( « J’appartiens à Jesus » ), en train de serrer la poigne de Steven Gerrard après la finale de la Ligue des champions 2007. Un cliché subliminal qui a fait le bonheur des fans des Reds, en dépit de la victoire du Milan (2-1) à Athènes.

Neymar Il y a eu le bandeau de Sócrates : « Le peuple a besoin de justice. » Mythique. Celui de Neymar, « 100% Jesus » , ressorti lors de la remise des médailles aux JO de Rio, restera aussi dans les mémoires. « Dieu m'a toujours aidé, tout ce que j'ai, c'est lui qui me l'a donné. Je le remercie tous les jours » , assurait-il dans le So Foot #94, en 2012. Mais, est-ce qu'il a aussi remercié le Seigneur après le 7-1 au Mondial ?


Attaquants

Radamel Falcao Après avoir explosé à l’Atlético, Radamel Falcao a galéré à Chelsea et Manchester United. Au point de quasiment disparaître de l’horizon footballistique. Mais le Colombien n’a jamais douté qu’il allait finir par rebondir, à Monaco. Pour une raison simple : « Dieu a un plan pour moi et avec nous tous. Cela m'a permis d'être une meilleure personne et un meilleur joueur » , affirmait-il en septembre dernier après son début de saison canon.

Olivier Giroud Olivier Giroud est un homme pieux. Pendant le dernier Euro, l’attaquant tricolore bouquinait Un Moment avec Jésus. En mai dernier, à l’issue de la finale de la Cup remportée par Arsenal face à Chelsea, l’Olive dévoile un T-shirt blanc avec cette inscription : « I am the WAY, the TRUTH and the LIFE... JESUS » ( « Je suis le chemin, la vérité et la vie » ). Vous aurez, évidemment, reconnu L’évangile selon Saint Jean, chapitre 14, verset 23.

Andé Dona Ndoh « Pourquoi moi ? » Voilà la question qui taraude l’attaquant des Chamois niortais. « Si je suis là, si je marque des buts, ce n’est pas parce que je suis le plus fort, non, c’est parce que j’ai quelqu’un qui a tout prévu pour moi. C’est pour ça que je n’ai pas la pression, je ne tremble jamais. Toutes les critiques, ça ne me touche pas. Je sais que ce que Dieu a prévu pour moi va arriver. C’est ce qui me fait avancer. » De fait, chaque but marqué précède forcément une dédicace vers le ciel.


Remplaçants

Olivier N’Siabamfumu C'était le successeur désigné de Lilian Thuram. Tous ceux qui ont vu la série À La Clairefontaine en étaient persuadés. Étant jeune, le stoppeur se trimbalait toujours avec une Bible. « Je me répétais : "Dieu, si tu me trouves un club, je me renseignerai pour savoir qui tu es"... » Et puis est arrivée la révélation à l'AEK Athènes : « J’étais dans ma chambre d’hôtel à Athènes, je lisais l’évangile selon Saint-Luc, et Jésus s’est révélé à moi. (...) La Bible nous dit que celui qui est en Christ est une nouvelle créature. Tout ce qui appartenait au péché, je l’ai abandonné. »

Nicola Legrottaglie Au-delà de sa carrière de défenseur central, couronnée d'un Scudetto avec le Milan en 2011, l'Italien a laissé la trace d'un homme animé par la foi. Auteur du livre spirituel J'ai fait une promesse..., il souhaite à présent « mettre en pratique certains principes dans le monde du foot » en tant qu'entraîneur.

Fabrice Pancrate Au PSG, la messe à domicile de Marcos Ceará n'était pas réservée aux Sud-Américains. Fabrice Pancrate aussi se rendait chez le Brésilien. D'ailleurs, l'homme prenait soin de surligner les passages préférés de sa Bible personnelle au Stabilo rose. Un élève studieux.

Oscar Ewolo En Bretagne, Oscar Ewolo est connu comme le loup blanc. Il y a encore quelques années, le Congolais cumulait la fonction de capitaine du Stade brestois et de pasteur le dimanche matin, à Lorient. « J'avais la conviction que Dieu m'appelait à travailler pour lui, confiait-il, en costard, dans un reportage du média Enseigne-moi. La soif, c'est vraiment de répandre l'espérance, la foi... »

José Mourinho Comment Dieu fait-il pour veiller sur chacun de nous ? Vaste question. Le Mou, pour sa part, s’en fout. Il a la preuve qu’on prend soin de lui et ses proches. « Dieu doit penser que je suis un mec génial, sinon, il ne me donnerait pas autant, balançait-il lorsqu'il était entraîneur du Real Madrid, en 2011. J’ai une famille incroyable, je travaille où j’ai toujours rêvé de bosser. S’il m’a autant donné, c’est parce qu’il doit trouver que je le mérite. » The Favorite One.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 162
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31 jeudi 16 août Un match de Liga prochainement joué aux States 65