En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Top 50
  2. //

L'équipe type de ceux qui ont marqué l'histoire du PSG

Après avoir établi la liste des 50 joueurs qui ont marqué l'histoire du PSG, il ne manquait plus qu'a piocher 11 joueurs pour composer cette équipe type, au léger goût d'années 90 et de maillots étoilés.

Modififié
Sur le banc
Carlo Ancelotti
Carlo
Ancelotti

Carlo Ancelotti

L'un des coachs les plus classe de L1, un sourcil fou jamais égalé.

Joël Bats
Joël
Bats

Joël Bats

14e du classement. Comme Ricardo, il a gagné des titres sur le terrain (champion en 1986), mais également sur le banc (champion 1994, cinq coupes nationales). Surnommé « Batsman » par le Parc des Princes. Lire la suite

Jean-Marc Pilorget
Jean-Marc
Pilorget

Jean-Marc Pilorget

17e du classement. Pas forcément le joueur le plus sexy ni le plus titré, Jean-Marc Pilorget demeure l’homme qui a le plus porté la liquette du PSG : 435 matchs officiels entre 1975 et 1987. Lire la suite

Vincent Guérin
Vincent
Guérin

Vincent Guérin

20e du classement. Un physique passe-partout, une voix de canard, mais sans doute l'un des meilleurs box to box français. Guérin débarque au PSG dans l’anonymat le plus total au début des années 90. Lire la suite

George Weah
George
Weah

George Weah

6e du classement. Malgré son bilan honorable de 55 buts en 138 matchs, mais bien loin des standards actuels d'Ibrahimović ou Cavani, Mister George fut un tueur de gros calibre Lire la suite

Safet Sušić
Safet
Sušić

Safet Sušić

3e du classement. Conduite de balle élégante, crochets courts, feintes de corps redoutables, Magic Sušić envoûte la capitale pendant huit ans et demi. Lire la suite

Bernard Lama
Bernard
Lama

Bernard Lama

9e du classement. Avant de sortir la sulfateuse dans SO FOOT, Bernard Lama avait une réputation plutôt pacifique. Peut-être à cause de son contrôle positif au cannabis et de son amour pour la détente ? Lire la suite

Bernard Mendy
Bernard
Mendy

Bernard Mendy

48e du classement. Avatar du «  PSG banlieue  » du début des années 2000 avec Distin, Anelka, Luccin et Dalmat, Bernard Mendy aura tout connu au PSG. Lire la suite

Ricardo
Ricardo

Ricardo

11e du classement. Avant de devenir l’entraîneur du club double vainqueur de Coupe en 1998, Ricardo a été le Thiago Silva des années 90. Lire la suite

Antoine Kombouaré
Antoine
Kombouaré

Antoine Kombouaré

28e du classement. Il marque au fer rouge la campagne de Coupe UEFA 1993 du PSG, en inscrivant d'abord un but décisif de la tête en huitièmes de finale contre Anderlecht, puis... Lire la suite

Gabriel Heinze
Gabriel
Heinze

Gabriel Heinze

30e du classement. Cheveux au vent, duels musclés et grinta sud-américaine, voilà le cocktail qui a fait de Gabriel Heinze l'un des meilleurs défenseurs de l'histoire du PSG. Lire la suite

Luis Fernandez
Luis
Fernandez

Luis Fernandez

12e du classement. Difficile de trouver un homme qui aime plus le PSG que Luis. Joueur, entraîneur, manager général, supporter, Fernandez a tout connu dans la capitale. Lire la suite

Marco Verratti
Marco
Verratti

Marco Verratti

19e du classement. C’est sans doute la plus belle trouvaille du PSG version QSI. Déniché en deuxième division italienne à Pescare en 2012, le milieu de terrain enchante le PSG depuis maintenant cinq ans Lire la suite

Ronaldinho
Ronaldinho

Ronaldinho

5e du classement. Arrivé à vingt et un ans dans la capitale, Ronaldinho aura marqué le PSG de son empreinte pendant deux saisons avant de s’envoler pour Barcelone. Pour beaucoup, le génial brésilien était l’incarnation du jeu. Ou l’histoire d’un gamin qui jouait au football par plaisir et qui aura marqué une génération entière de gamins. Lire la suite

Raí
Raí

Raí

1er du classement. Raí au PSG, c’est avant tout un immense palmarès glané en 215 matchs et 72 buts (Championnat, Coupes des coupes, Coupe de France, Coupe de la Ligue). Mais c’est surtout une attitude, celle d’un joueur classe et unique. Lire la suite

Pauleta
Pauleta

Pauleta

3e du classement. Pour comprendre qui est Pedro Miguel Pauleta, il faut revenir avant l'heure du web 2.0, quand Paris n'était pas sous pavillon qatari et qu'il était encore acceptable d'écouter une journée moisie de Ligue 1 avec une radio qui grésille. Lire la suite

Zlatan Ibrahimović
Zlatan
Ibrahimović

Zlatan Ibrahimović

4e du classement. Certes, il y a eu la venue de Javier Pastore dès 2011. Mais le PSG version qatarie entre réellement en orbite avec l’arrivée de Zlatan. Le club parisien devient une marque planétaire et l’équipe, une machine à gagner. Lire la suite

Bernard Lama: 9e du classement. Avant de sortir la sulfateuse dans SO FOOT, Bernard Lama avait une réputation plutôt pacifique. Peut-être à cause de son contrôle positif au cannabis et de son amour pour la détente ? Lire la suite

Bernard Mendy: 48e du classement. Avatar du «  PSG banlieue  » du début des années 2000 avec Distin, Anelka, Luccin et Dalmat, Bernard Mendy aura tout connu au PSG. Lire la suite

Ricardo: 11e du classement. Avant de devenir l’entraîneur du club double vainqueur de Coupe en 1998, Ricardo a été le Thiago Silva des années 90. Lire la suite

Antoine Kombouaré: 28e du classement. Il marque au fer rouge la campagne de Coupe UEFA 1993 du PSG, en inscrivant d'abord un but décisif de la tête en huitièmes de finale contre Anderlecht, puis... Lire la suite

Gabriel Heinze: 30e du classement. Cheveux au vent, duels musclés et grinta sud-américaine, voilà le cocktail qui a fait de Gabriel Heinze l'un des meilleurs défenseurs de l'histoire du PSG. Lire la suite

Luis Fernandez: 12e du classement. Difficile de trouver un homme qui aime plus le PSG que Luis. Joueur, entraîneur, manager général, supporter, Fernandez a tout connu dans la capitale. Lire la suite

Marco Verratti: 19e du classement. C’est sans doute la plus belle trouvaille du PSG version QSI. Déniché en deuxième division italienne à Pescare en 2012, le milieu de terrain enchante le PSG depuis maintenant cinq ans Lire la suite

Ronaldinho: 5e du classement. Arrivé à vingt et un ans dans la capitale, Ronaldinho aura marqué le PSG de son empreinte pendant deux saisons avant de s’envoler pour Barcelone. Pour beaucoup, le génial brésilien était l’incarnation du jeu. Ou l’histoire d’un gamin qui jouait au football par plaisir et qui aura marqué une génération entière de gamins. Lire la suite

Raí: 1er du classement. Raí au PSG, c’est avant tout un immense palmarès glané en 215 matchs et 72 buts (Championnat, Coupes des coupes, Coupe de France, Coupe de la Ligue). Mais c’est surtout une attitude, celle d’un joueur classe et unique. Lire la suite

Pauleta: 3e du classement. Pour comprendre qui est Pedro Miguel Pauleta, il faut revenir avant l'heure du web 2.0, quand Paris n'était pas sous pavillon qatari et qu'il était encore acceptable d'écouter une journée moisie de Ligue 1 avec une radio qui grésille. Lire la suite

Zlatan Ibrahimović: 4e du classement. Certes, il y a eu la venue de Javier Pastore dès 2011. Mais le PSG version qatarie entre réellement en orbite avec l’arrivée de Zlatan. Le club parisien devient une marque planétaire et l’équipe, une machine à gagner. Lire la suite

Carlo Ancelotti: L'un des coachs les plus classe de L1, un sourcil fou jamais égalé.

Joël Bats: 14e du classement. Comme Ricardo, il a gagné des titres sur le terrain (champion en 1986), mais également sur le banc (champion 1994, cinq coupes nationales). Surnommé « Batsman » par le Parc des Princes. Lire la suite

Jean-Marc Pilorget: 17e du classement. Pas forcément le joueur le plus sexy ni le plus titré, Jean-Marc Pilorget demeure l’homme qui a le plus porté la liquette du PSG : 435 matchs officiels entre 1975 et 1987. Lire la suite

Vincent Guérin: 20e du classement. Un physique passe-partout, une voix de canard, mais sans doute l'un des meilleurs box to box français. Guérin débarque au PSG dans l’anonymat le plus total au début des années 90. Lire la suite

George Weah: 6e du classement. Malgré son bilan honorable de 55 buts en 138 matchs, mais bien loin des standards actuels d'Ibrahimović ou Cavani, Mister George fut un tueur de gros calibre Lire la suite

Safet Sušić: 3e du classement. Conduite de balle élégante, crochets courts, feintes de corps redoutables, Magic Sušić envoûte la capitale pendant huit ans et demi. Lire la suite

Mustapha Dahleb: 7e du classement. Mustapha Dahleb, aka Moumous, fut sans doute l'un des joueurs les plus élégants à fouler la pelouse du Parc des Princes. Lire la suite

David Ginola: 8e du classement. En bon esthète, David Ginola n'a pas trop hésité entre «   les deux cultures du foot   » que sont le combat et le plaisir. Lire la suite



MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
L'âme aspirée