Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

L'équipe type de ceux qui ne sont pas en Ligue des champions

C'est la piste aux étoiles, la compétition qui regroupe les meilleurs. Sauf que cette saison encore, certains l'ont regardé de bout en bout à la TV sur leur canapé. Une frustration légitime parce que l'équipe des absents pourrait facilement passer les huitièmes.

Modififié
Sur le banc
Hugo Lloris
Hugo
Lloris

Hugo Lloris

Le gardien français a le mérite d'avoir un style spectaculaire. Et comme ses concurrents en équipe de France (Mandanda, Costil, Areola, Ruffier), aucun ne dispute la Champions. Une anomalie dans les « grandes » sélections.

Aymeric Laporte
Aymeric
Laporte

Aymeric Laporte

Lui qui désespère de taper dans l'œil de Didier Deschamps doit peut-être se résoudre à jouer la Ligue des champions. Au moins, le sélectionneur sera obligé de tomber sur ses matchs.

Mario Gaspar
Mario
Gaspar

Mario Gaspar

Le latéral espagnol a tenu tête aux cadors de la Liga. Mais sur des matchs où il ne faut parfois que défendre, ça donne quoi ?

Marek Hamšík
Marek
Hamšík

Marek Hamšík

Présenté comme un futur crack du football mondial il y a dix ans, Marek Hamšík est resté fidèle à Naples. Mais cela ne veut pas dire que son niveau est moins bon que prévu. A-t-il fini par être mésestimé après avoir été surcoté ?

Ousmane Dembélé
Ousmane
Dembélé

Ousmane Dembélé

Bah quoi, tant qu'à en faire trop avec la jeune pépite, pourquoi ne pas réclamer qu'il joue au plus vite la Ligue des champions ?

Romelu Lukaku
Romelu
Lukaku

Romelu Lukaku

Il se montre enfin à la hauteur de son surnom de nouveau Drogba cette saison. Manque plus qu'à le montrer ailleurs que sur le territoire anglais.

Mattia Perin
Mattia
Perin

Mattia Perin

Cela fait maintenant trois ans que le jeune portier italien est présenté comme l'avenir à son poste. Il serait temps de voir ce que ça donne face aux meilleurs attaquants.

Elseid Hysaj
Elseid
Hysaj

Elseid Hysaj

Révélation au poste d'arrière droit, il est arrivé à Naples dans les bagages de Sarri. Du coup, il va vite falloir voir ce que ça donne à l'Euro avec l'Albanie, déjà, mais aussi en Ligue des champions.

Mats Hummels
Mats
Hummels

Mats Hummels

Parfois irrégulier, le défenseur champion du monde allemand revient bien, un peu comme Dortmund. Un an sans Ligue des champions, ça va donc suffire.

John Stones
John
Stones

John Stones

Depuis le pressing de Mourinho sur le défenseur anglais au dernier mercato, les projecteurs sont un peu plus braqués sur le défenseur. Qui a du potentiel, mais qui doit impérativement montrer s'il peut aller chercher aussi facilement le ballon dans les pieds d'attaquants un peu moins bourrins que Benteke, Shane Long ou Andy Carroll.

Jan Vertonghen
Jan
Vertonghen

Jan Vertonghen

Défenseur central en club, il est arrière gauche en sélection. Pas vraiment un as des montées rageuses, mais plus un homme des un-contre-un, des duels. Dans les fameux grands matchs où tout se joue sur des détails, ça devrait donc être parfait.

Denis Suárez
Denis
Suárez

Denis Suárez

On parle déjà d'un retour au Barça pour le petit prodige. Mais vu le niveau de Villarreal en début de saison avec lui, ça serait mieux qu'il reste dans le sous-marin jaune encore une saison, s'ils font leur retour dans la plus grande des compétitions.

Lassana Diarra
Lassana
Diarra

Lassana Diarra

Come-back le plus incroyable de la saison, Lassana Diarra est redevenu titulaire en Bleu en seulement quelques semaines. Avant son retour, il confiait : « Quel joueur ne veut pas jouer la Ligue des champions ? Mais chaque chose en son temps, il y a d'abord l'OM qui m'a tendu la main. » OK, une saison à jouer avec Rolando et Barrada sous la houlette de Michel, c'est suffisant comme ...

Domenico Berardi
Domenico
Berardi

Domenico Berardi

La nouvelle sensation de Serie A, qui permet à sa petite équipe de bousculer la hiérarchie et prétendre à l'Europe, va sûrement partir dans une grosse cylindrée à l'été avant qu'on ne lui promette un autre transfert avant l'été, comme Zaza avant lui. Mais s'il tient le coup et montre le bout de son nez...

Dimitri Payet
Dimitri
Payet

Dimitri Payet

En feu depuis plus d'un an, le joueur est métamorphosé depuis qu'il a été entraîné par Bielsa. À chaque prise de balle, ce sont des gestes techniques à gogo. Ça serait aussi le cas dans les gros gros gros matchs ?

Riyad Mahrez
Riyad
Mahrez

Riyad Mahrez

L'Algérien est peut-être un nouveau « one hit wonder » . Une saison et puis s'en va, ça ne serait pas le premier. Mais quand même, à voir tout ce qu'il réussit, il y a de quoi se demander s'il pourrait rentrer les mêmes choses en pleine confiance face à Mascherano par exemple.

Pierre-Emerick Aubameyang
Pierre-Emerick
Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang

« Aubame » a déjà joué la Champions avec Dortmund. Sauf que désormais, ce n'est absolument plus le même joueur. L'empileur de buts, Ballon d’or africain, a pris conscience qu'il était un finisseur et pas seulement un mec qui va vite. Mais il ne peut pas lutter avec Lewandowski sur la scène internationale.

Mattia Perin (Genoa Cricket and Football Club): Cela fait maintenant trois ans que le jeune portier italien est présenté comme l'avenir à son poste. Il serait temps de voir ce que ça donne face aux meilleurs attaquants.

Elseid Hysaj (SSC Napoli) Révélation au poste d'arrière droit, il est arrivé à Naples dans les bagages de Sarri. Du coup, il va vite falloir voir ce que ça donne à l'Euro avec l'Albanie, déjà, mais aussi en Ligue des champions.

Mats Hummels (BV Borussia 09): Parfois irrégulier, le défenseur champion du monde allemand revient bien, un peu comme Dortmund. Un an sans Ligue des champions, ça va donc suffire.

John Stones (Everton FC) Depuis le pressing de Mourinho sur le défenseur anglais au dernier mercato, les projecteurs sont un peu plus braqués sur le défenseur. Qui a du potentiel, mais qui doit impérativement montrer s'il peut aller chercher aussi facilement le ballon dans les pieds d'attaquants un peu moins bourrins que Benteke, Shane Long ou Andy Carroll.

Jan Vertonghen (Tottenham Hotspur FC): Défenseur central en club, il est arrière gauche en sélection. Pas vraiment un as des montées rageuses, mais plus un homme des un-contre-un, des duels. Dans les fameux grands matchs où tout se joue sur des détails, ça devrait donc être parfait.

Denis Suárez (Villarreal) : On parle déjà d'un retour au Barça pour le petit prodige. Mais vu le niveau de Villarreal en début de saison avec lui, ça serait mieux qu'il reste dans le sous-marin jaune encore une saison, s'ils font leur retour dans la plus grande des compétitions.

Lassana Diarra (Olympique de Marseille) Come-back le plus incroyable de la saison, Lassana Diarra est redevenu titulaire en Bleu en seulement quelques semaines. Avant son retour, il confiait : « Quel joueur ne veut pas jouer la Ligue des champions ? Mais chaque chose en son temps, il y a d'abord l'OM qui m'a tendu la main. » OK, une saison à jouer avec Rolando et Barrada sous la houlette de Michel, c'est suffisant comme gage.

Domenico Berardi (Unione Sportiva Sassuolo Calcio): La nouvelle sensation de Serie A, qui permet à sa petite équipe de bousculer la hiérarchie et prétendre à l'Europe, va sûrement partir dans une grosse cylindrée à l'été avant qu'on ne lui promette un autre transfert avant l'été, comme Zaza avant lui. Mais s'il tient le coup et montre le bout de son nez...

Dimitri Payet (West Ham United FC) En feu depuis plus d'un an, le joueur est métamorphosé depuis qu'il a été entraîné par Bielsa. À chaque prise de balle, ce sont des gestes techniques à gogo. Ça serait aussi le cas dans les gros gros gros matchs ?

Riyad Mahrez (Leicester City FC): L'Algérien est peut-être un nouveau « one hit wonder » . Une saison et puis s'en va, ça ne serait pas le premier. Mais quand même, à voir tout ce qu'il réussit, il y a de quoi se demander s'il pourrait rentrer les mêmes choses en pleine confiance face à Mascherano par exemple.

Pierre-Emerick Aubameyang (BV Borussia 09): « Aubame » a déjà joué la Champions avec Dortmund. Sauf que désormais, ce n'est absolument plus le même joueur. L'empileur de buts, Ballon d’or africain, a pris conscience qu'il était un finisseur et pas seulement un mec qui va vite. Mais il ne peut pas lutter avec Lewandowski sur la scène internationale.

Remplaçants :

Hugo Lloris (Tottenham Hotspur FC): Le gardien français a le mérite d'avoir un style spectaculaire. Et comme ses concurrents en équipe de France (Mandanda, Costil, Areola, Ruffier), aucun ne dispute la Champions. Une anomalie dans les « grandes » sélections.

Aymeric Laporte (Athletic Club): Lui qui désespère de taper dans l'œil de Didier Deschamps doit peut-être se résoudre à jouer la Ligue des champions. Au moins, le sélectionneur sera obligé de tomber sur ses matchs.

Mario Gaspar (Villarreal CF): Le latéral espagnol a tenu tête aux cadors de la Liga. Mais sur des matchs où il ne faut parfois que défendre, ça donne quoi ?

Marek Hamšík (SSC Napoli): Présenté comme un futur crack du football mondial il y a dix ans, Marek Hamšík est resté fidèle à Naples. Mais cela ne veut pas dire que son niveau est moins bon que prévu. A-t-il fini par être mésestimé après avoir été surcoté ?

Ousmane Dembélé (Stade rennais Football Club): Bah quoi, tant qu'à en faire trop avec la jeune pépite, pourquoi ne pas réclamer qu'il joue au plus vite la Ligue des champions ?

Romelu Lukaku (Everton FC): Il se montre enfin à la hauteur de son surnom de nouveau Drogba cette saison. Manque plus qu'à le montrer ailleurs que sur le territoire anglais.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 115
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi