L'équation PSG et ses inconnues

0 0
Information, démentis... Le PSG nouveau apprend à vivre avec les effets d'annonce permanents.

Alors que L'Equipe annonçait hier que les départs de Leproux et Kombouaré allaient être actés très vite lors du prochain conseil de surveillance, on apprend désormais que les deux hommes forts du PSG depuis deux ans ont l'assurance de rester et de conduire le PSG qatari. Du moins à ses débuts.

Après une réunion avec la DNCG qui a validé le nouvel actionnariat hier, le prochain président du conseil de surveillance Nasser Al-Khelaifi a annoncé la nouvelle tout en confirmant l'arrivée de Leonardo au poste de directeur sportif.

Leproux confirmait et restait comme à ses habitudes discret et nuancé. « C'est peut-être une nouvelle pour vous, car je n'ai pas fait de déclarations jusqu'à aujourd'hui. Mais on travaille comme d'habitude. On connaît les règles du jeu. On est en train, efficacement, de construire une équipe compétitive. On travaille avec Sébastien Bazin et Nasser Al-Khelaifi pour atteindre cet objectif. Je ne vous dirai rien de plus » .

Massimo Moratti, lui, cherche le successeur de Leonardo et calme le jeu. Il a déclaré à l'agence italienne Ansa que Leonardo était encore l'entraîneur de l'Inter Milan. « Il n'est pas parti, il a eu l'autorisation de voir s'il avait des opportunités extra-footbalistiques, parce qu'entraîneur n'est pas son principal métier. Nous pourrions de toutes façons le rappeler » .

Plus dur qu'un exercice du bac de maths, même balancé la veille sur le net, l'équation PSG 2011-2012 comprend beaucoup trop d'inconnues pour que l'on puisse y voir clair.

AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lampard, le bruyant
0 0