1. // Les belles histoires du mercato
  2. // Épisode 1

L'envol raté du Canari Pedros

Que les choses vont vite dans le football ! Il y a vingt ans à peine, le FC Nantes était champion de France en titre, atteignait les demi-finales de Ligue des champions, et ses joueurs partaient dans des grands clubs européens. Une dynamique dont aurait pu profiter Reynald Pedros, qui avait à l'époque tapé dans l'œil du FC Barcelone. Un transfert qui n'aura finalement jamais lieu, et qui donnera des regrets éternels au principal intéressé.

Modififié
« C'est fabuleux ! C'est extraordinaire ! » Au micro, le regretté Thierry Gilardi exulte, à raison. Ce que viennent de réaliser les joueurs du FC Nantes est exceptionnel, comme le sera le reste de leur saison 94-95. Ce 19 août 1994, dans la moiteur du stade de la Beaujoire face au PSG, Patrice Loko fusille Bernard Lama d'une reprise de volée devenue légendaire après une combinaison aérienne et magique avec Reynald Pedros. L'illustration la plus célèbre de ce que l'on nomme le « jeu à la nantaise » , à l'époque où ce terme était encore utilisé avec sens. Quelques mois plus tard, les Nantais sont sacrés champions de France, avec 10 points d'avance sur leur dauphin, et en ayant perdu un seul match. Loko termine meilleur buteur, et Pedros meilleur passeur. « On était plus qu'invincibles » , commente ce dernier à propos de cette époque. Une domination totale, mais aussi la fin d'un cycle, puisque les étés 95 et 96 verront les cadres du vestiaire nantais s'en aller peu à peu. À l'instar de Reynald Pedros, qui en profitera pour faire ce dont il parle dès la cinquième ligne de son autobiographie comme « le plus mauvais choix de (s)a carrière » .

Objectif : jouer l'Europe en club et en sélection


Alors que Patrice Loko et Christian Karembeu font leurs valises dès la fin de cette fameuse saison 95, pour rejoindre respectivement le PSG et la Sampdoria de Gênes, Reynald Pedros choisit de rester avec les Jaune et Vert. Il ne se sent pas encore de quitter le nid, et veut jouer la Ligue des champions avec son club formateur. Une campagne européenne grandiose, que les Nantais concluront par une demi-finale perdue avec les honneurs face au futur vainqueur, la Juventus. Mais sur la scène nationale, l'exercice 95-96 est plus compliqué pour les hommes de Coco Suaudeau, qui bouclent leur championnat à une peu satisfaisante septième place et qui sortent tôt en coupes. Reynald Pedros a alors 24 ans, et a une nouvelle terminé meilleur passeur du championnat. Mais il sent que le vent tourne à la Beaujoire et demande un bon de sortie à son club de toujours. Pedros veut aller vite, et c'est sans doute là sa première erreur. Il fait partie des sélectionnés d'Aimé Jacquet pour disputer l'Euro 96, qui démarre début juin, et il veut connaître son nouveau club avant cette date afin de pouvoir se concentrer uniquement sur la compétition. Le choix de sa nouvelle équipe dépend également d'un autre impératif, et non des moindres, la Coupe du monde 98, qu'il peut prétendre disputer. En prenant la bonne décision, Pedros peut définitivement taper dans l'œil de Jacquet et s'assurer un ticket pour le Mondial. Son agent, le tout puissant Alain Migliaccio, lui apprend alors que le FC Barcelone est prêt à l'accueillir.

Ce que femme veut, Dieu le veut


Le FC Barcelone, que vient de quitter Johan Cruyff après avoir remporté 11 titres en 8 saisons, et que vient de récupérer Bobby Robson, arrivé avec son jeune assistant José Mourinho. « Mon style de jeu pourrait bien lui correspondre. En tout cas, la philosophie prônée me parle » confirme Pedros lui-même. Tout semblait prêt pour le transfert, sauf le plus imprévisible des éléments, la réaction de la femme de Pedros. La réponse de Madame est claire et nette, c'est non. Elle a accouché de leur enfant il y a peu, et ne souhaite pas quitter la France si rapidement. Pedros, Canari devenu canard, suit les desiderata de sa belle et refuse le Barça pour se mettre à chercher une place en France. Objectif, rester encore une ou deux saisons dans l'Hexagone avant d'aller relever un défi à l'étranger. Il est finalement récupéré par Marseille, mauvais garçon des nineties qui vient de passer deux saisons en D2 à cause de l'affaire VA-OM, et que Pedros rejoint en acceptant une baisse de salaire. Une décision qui provoque l'incompréhension à l'époque, et qui marquera la fin des années bonheur pour le joueur.

Le chaos


Comme un signe de la poisse qui l'attendait, Reynald Pedros endosse directement après le rôle de celui qui fait perdre les Bleus lors de l'Euro 96, en ratant son tir au but face aux Tchèques en demi-finale. Ses aventures avec la sélection s'arrêtent quelques mois plus tard, et c'est à la télé qu'il regardera la Coupe du monde. Triste cerise sur ce gâteau, son épouse et lui se séparent quelques mois après son arrivée à Marseille. Reynald Pedros post FC Nantes, c'est une carrière placée sous le signe de l'instabilité. Onze clubs en 8 ans, des expériences italiennes catastrophiques (3 mois à Naples durant lesquels il vit un enfer), et une amertume jamais digérée d'avoir laissé passer la chance d'une vie. En livre ou en interview, il ne cherchera jamais à dissimuler ses regrets. Inlassablement, ce sont les mêmes termes qui reviennent : « Si c'était à refaire » , « regrets » , « le club de ma vie » . Le train du succès n'aura sifflé qu'une seule fois pour l'ancien Canari.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Timorcheck Niveau : DHR
Falcao a joué à Nantes?
Note : 15
Toutes des putes.
Faut vraiment être un canard pour ne pas réaliser son rêve à cause d'une bonne femme relou.
Ah l'euro 96 un de mes premiers vrai souvenirs de foot...
Je l'ai maudit le con !
Zidane avait les pieds carrés, Karembeu un vrai monstre !
Lama qui sort le penalty de Seedorf en quart...
Youri qui fait une reprise dont lui seul a le secret en demi, qui passe juste au dessus, on méritait la qualif !
Une compétition magnifique avec du Shearer, du Gascogne, Sheringham
Poborski qui met un lob de fou.
Et les allemands qui gagnent à la fin comme d'habitude... Avec un gros Kopke et ses sorties aux poings...
vata-fenculo Niveau : CFA2
Y'a vraiment quelque chose qui a mal tourné dans sa carrière.
En revanche, il fait les efforts qu'il fallait pour revenir en sélection et c'est Jacquet qui l'a bien niqué.
Je m'explique. Aimé Jacquet a dit à Duga: " si tu veux jouer la coupe du monde, faut quitter Barcelone. Faut que tu joues en club".
Pas folle la guêpe, Duga s'exécute et trouve un point de chute à Marseille. Une demi saison et 9 matchs en championnat plus tard , il fait partie des 22.
Pedros quant à lui a quitté Naples pour Lyon sur la même période. Il joue 15 matchs, marque 2 buts et délivre une demi douzaine de passes décisives. La différence c'est qu'à lui Jacquet avait dit: " faut que tu restes dans ton club , que tu t'imposes". ....
ramirez le roi des merguez Niveau : District
Qu'est ce qu'il était bon avant l'OM
Suaudeau disait à So foot qu'il avait coincé physiquement cuit à 25ans;
Quel joueur!!!
Vif, entreprenant, inspiré un chien balle aux pieds;
vata-fenculo Niveau : CFA2
Message posté par Roo
Ah l'euro 96 un de mes premiers vrai souvenirs de foot...
Je l'ai maudit le con !
Zidane avait les pieds carrés, Karembeu un vrai monstre !
Lama qui sort le penalty de Seedorf en quart...
Youri qui fait une reprise dont lui seul a le secret en demi, qui passe juste au dessus, on méritait la qualif !
Une compétition magnifique avec du Shearer, du Gascogne, Sheringham
Poborski qui met un lob de fou.
Et les allemands qui gagnent à la fin comme d'habitude... Avec un gros Kopke et ses sorties aux poings...


Oui , c'est compréhensible de le maudire quand on est un supporter frustré par l'élimination.
En revanche , la fameuse remarque de Desailly dans "les yeux dans les bleus" est plus moche. Lui , qui était déjà un des piliers des bleus n'a pas eu les c$uilles d'aller tirer son tir au but et qui après se gausse de celui qui a certes échouer mais a assumé.

Pour ce qui est du lob de Poborski, tu me rappelles que ce Portugal-Rep Tcheque fut horrible. C'est peut-être le match le plus mortel que j'ai vu en compte officielle. Franchement c'était à s'ouvrir les veines d'ennui.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Roo
on méritait la qualif !


Tu mens.Le match était équilibré aucune équipe ne prenait réellement l'ascendant.Et je dirais même qu'au vu du statut des deux équipes, la France aurait dû l'emporter au moins à l'expérience par un petit but d'écart.Au lieu de ça, les Tchèques sans complexes comme depuis le début du tournoi (excepté leur match de poule contre le futur vainqueur Allemand ou ils étaient nettement inférieurs) furent des finalistes plus crédibles que la France je trouve.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par vata-fenculo
Y'a vraiment quelque chose qui a mal tourné dans sa carrière.
En revanche, il fait les efforts qu'il fallait pour revenir en sélection et c'est Jacquet qui l'a bien niqué.
Je m'explique. Aimé Jacquet a dit à Duga: " si tu veux jouer la coupe du monde, faut quitter Barcelone. Faut que tu joues en club".
Pas folle la guêpe, Duga s'exécute et trouve un point de chute à Marseille. Une demi saison et 9 matchs en championnat plus tard , il fait partie des 22.
Pedros quant à lui a quitté Naples pour Lyon sur la même période. Il joue 15 matchs, marque 2 buts et délivre une demi douzaine de passes décisives. La différence c'est qu'à lui Jacquet avait dit: " faut que tu restes dans ton club , que tu t'imposes". ....


D'ailleurs les six mois de Dugarry à Marseille...passable,mais sans plus.

Après,de la à dire que Pedros a été floué pour la liste de 98, c'est quand même fort de café.Il joue 15 matchs ? Encore heureux.Il marque deux buts ? 2 buts en 15 matchs, c'est à peu près son rythme de croisière durant ses années Nantaises, mais il ne faut pas oublier que plus que Dugarry,son concurrent s'appelait...Bernard Diomède, auteur d'une saison pleine et dont la place sur le banc de touche de la liste des 22 n'était pas usurpée.

Il en était arrivé à un point ou sa saison avec Marseille lui avait fait prendre tellement de retard (parce qu'il était vraiment mais vraiment pourri, pour ceux qui n'ont pas connu cette période,c'était devenu le Branko Boskovic...du pauvre !) que Pierre Laigle lui était passé devant dans la hiérarchie.

Donc non, je me souviens très bien qu'on n'évoquait même pas du bout des lèvres son nom au moment d'évoquer la liste des...28 joueurs de mai 98.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Pour mettre tout le monde d'accord et départager tout ce beau monde,c'était un joueur qui a le même nom que lui à une lettre près, et qui joue au même poste, un gaucher exclusif également qu'il fallait convoquer j'ai nommé : Stéphane PÉDRON.
vata-fenculo Niveau : CFA2
Message posté par Cheric Zghemmfour


D'ailleurs les six mois de Dugarry à Marseille...passable,mais sans plus.

Après,de la à dire que Pedros a été floué pour la liste de 98, c'est quand même fort de café.Il joue 15 matchs ? Encore heureux.Il marque deux buts ? 2 buts en 15 matchs, c'est à peu près son rythme de croisière durant ses années Nantaises, mais il ne faut pas oublier que plus que Dugarry,son concurrent s'appelait...Bernard Diomède, auteur d'une saison pleine et dont la place sur le banc de touche de la liste des 22 n'était pas usurpée.

Il en était arrivé à un point ou sa saison avec Marseille lui avait fait prendre tellement de retard (parce qu'il était vraiment mais vraiment pourri, pour ceux qui n'ont pas connu cette période,c'était devenu le Branko Boskovic...du pauvre !) que Pierre Laigle lui était passé devant dans la hiérarchie.

Donc non, je me souviens très bien qu'on n'évoquait même pas du bout des lèvres son nom au moment d'évoquer la liste des...28 joueurs de mai 98.



Je ne dis pas que Pedros était présent pour être parmi les 22. Je dis juste que Diomede a servi 2 discours radicalement opposé à Pedros et Duga. Pour ce qui est des concurrents, je ne suis pas d'accord. Dans les 22, Diomede était à part. Il y'avait plusieurs joueurs de couloir mais lui était le seul véritable ailier de l'effectif. Il représentait une option particulière en cas de besoin.


Pour revenir à Duga / Pedros le fait que le premier soit allé à la CDM et le second pas est dû en partie avec les concurrents.
Duma était en concurrence avec Guvarch ( un joueur confirmé mais qui n'a pas forcément trouvé sa place en bleu) et 2 grands espoirs ( Trezeguet et Henry).

Pedros lui était en concurrence avec Pires, Zizou et Djorkaeff dans une certaine mesure.
Ce qui s'est passé c'est que Jacquet a viré tout ceux qui pouvaient mettre en difficulté son leader technique ( Zidane) et son leader moral ( Deschamps) ou auraient foutu une sale ambiance car pas prêts à accepter un statut de remplaçant.
Voilà pourquoi entre autre Djetou et Anelka ont sauté. Pedro lui cumulaient les 2 mauvaises caractéristiques.

bisouss
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par vata-fenculo

Je dis juste que Diomede a servi 2 discours radicalement opposé à Pedros et Duga.


Mdr !

Non blague à part,c'est vrai que Pedros se rapprochait plus de Pirès que Diomède.

Mais je ne savais pas que Pedros avait eu le temps de délivrer une demi-douzaine de passes décisives en à peine six mois.

Et Djétou était revendicatif à ce point ? Parce que c'était vraiment un néophyte.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
*J'ai dit "Mdr" suite à la phrase "Je dis juste que Diomede a servi 2 discours radicalement opposé à Pedros et Duga".
Timorcheck Niveau : DHR
La gonzesse on lui propose Barcelone tout frais payé all-inclusive 5 étoiles pour en plus réaliser le rêve de son mari. Et elle, elle préfère rester à Nantes!
C'est pas comme si à Barcelone ils allaient pas bien s'en occuper de ton gosse hein.
Regarde ce qu'ils ont fait de Messi.
C'est dingue quand même que ce joueur ait été cramé à 25 ans... Après Marseille il est allé à Parme, et je me souviens d'un "geste technique" ( la rubrique de Guillard sur Canal) où Pedros s'asseyait en tribune car il était jamais dans le groupe, c'était ca son geste technique, s'assoir lol.

Il avait même plus le droit d'accéder au centre d'entrainement à l'époque, Parme a fini d'achever un joueur déjà blessé... et enchainer sur Naples derrière pour retrouver de la sérénité, on a vu mieux...

Son passage à Lyon était passable, mais rien de transcendant. Lors de l'annonce des 28, il était derrière des mecs comme Diomède effectivement, mais aussi Ba, Martins, Ziani... Il était déjà out depuis belle lurette. Ensuite il est allé à Montpellier ou Nicollin voulait reformer le trident ouedec loko pedros, encore une fausse bonne idée... et on fini dans l'oubli en championnat amateur.

Tout va si vite dans le foot...
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par vata-fenculo
Y'a vraiment quelque chose qui a mal tourné dans sa carrière.
En revanche, il fait les efforts qu'il fallait pour revenir en sélection et c'est Jacquet qui l'a bien niqué.
Je m'explique. Aimé Jacquet a dit à Duga: " si tu veux jouer la coupe du monde, faut quitter Barcelone. Faut que tu joues en club".
Pas folle la guêpe, Duga s'exécute et trouve un point de chute à Marseille. Une demi saison et 9 matchs en championnat plus tard , il fait partie des 22.
Pedros quant à lui a quitté Naples pour Lyon sur la même période. Il joue 15 matchs, marque 2 buts et délivre une demi douzaine de passes décisives. La différence c'est qu'à lui Jacquet avait dit: " faut que tu restes dans ton club , que tu t'imposes". ....

resultat : 1 but pour duga et on a gagné la coupe... aucun regret à avoir sur ce point là
dobbystereo Niveau : DHR
Message posté par chrys816
C'est dingue quand même que ce joueur ait été cramé à 25 ans... Après Marseille il est allé à Parme, et je me souviens d'un "geste technique" ( la rubrique de Guillard sur Canal) où Pedros s'asseyait en tribune car il était jamais dans le groupe, c'était ca son geste technique, s'assoir lol.

Il avait même plus le droit d'accéder au centre d'entrainement à l'époque, Parme a fini d'achever un joueur déjà blessé... et enchainer sur Naples derrière pour retrouver de la sérénité, on a vu mieux...

Son passage à Lyon était passable, mais rien de transcendant. Lors de l'annonce des 28, il était derrière des mecs comme Diomède effectivement, mais aussi Ba, Martins, Ziani... Il était déjà out depuis belle lurette. Ensuite il est allé à Montpellier ou Nicollin voulait reformer le trident ouedec loko pedros, encore une fausse bonne idée... et on fini dans l'oubli en championnat amateur.

Tout va si vite dans le foot...


Quand tu sais que Ba a été aussi un énorme gachis.... c'est dire le niveau de Pedros
Message posté par vata-fenculo


Oui , c'est compréhensible de le maudire quand on est un supporter frustré par l'élimination.
En revanche , la fameuse remarque de Desailly dans "les yeux dans les bleus" est plus moche. Lui , qui était déjà un des piliers des bleus n'a pas eu les c$uilles d'aller tirer son tir au but et qui après se gausse de celui qui a certes échouer mais a assumé.

Pour ce qui est du lob de Poborski, tu me rappelles que ce Portugal-Rep Tcheque fut horrible. C'est peut-être le match le plus mortel que j'ai vu en compte officielle. Franchement c'était à s'ouvrir les veines d'ennui.


Message posté par Cheric Zghemmfour


Tu mens.Le match était équilibré aucune équipe ne prenait réellement l'ascendant.Et je dirais même qu'au vu du statut des deux équipes, la France aurait dû l'emporter au moins à l'expérience par un petit but d'écart.Au lieu de ça, les Tchèques sans complexes comme depuis le début du tournoi (excepté leur match de poule contre le futur vainqueur Allemand ou ils étaient nettement inférieurs) furent des finalistes plus crédibles que la France je trouve.


Hey les gars comme indiqué, c'est mon premier vrai souvenir de foot, j'avais 7 ans, j'étais pas objectif !!
Les tchèques ont été très bon. Et Pedros c'est juste qu'à 7 ans le mec loupe un tir au but donc forcément il est nul !!
Mwouais, enfin la science-fiction de dire "si j'étais allé au barça j'aurais tout arraché, le style du club était fait pour moi...", les jurisprudences Blanc, Dugarry, Christanval et autres Petit incitent pas à l'optimisme...

Sinon, je me souviens avoir vu jouer il y a quelques années le serbe Stefan Babovic sous le maillot nantais, et la ressemblance avec le bon Reynald était frappante : même fausse nonchalance balle au pied, même toucher de balle soyeux du gauche, même nuque longue et brune.
Bon, le serbe a pas eu la même carrière ni le même palmarès chez les canaris, loin s'en faut.
J'ai toujours soupçonné Kopke d'avoir des moignons à la place des mains... je n'ai pas souvenir de l'avoir vu les utiliser autrement que pour dégager...

Quant à Pedros, quel gâchis un talent pareil! Il aurait dû faire une carrière énorme avec le génie qu'il avait sur le terrain. D'ailleurs, à chaque fois que j'entends quelqu'un parler de Pedros, personne n'en dit jamais du mal, on est tous nostalgique de ce joueur made in "jeu à la nantaise"... moi aussi si je pouvais je reviendrais en arrière, je deviendrais sa femme, je me ferais avorter et je le laisser défendre les couleurs du Barça au lieu d'aller dans ce traquenard qu'était l'OM à cette époque-là...
il y a 3 heures Trejo de retour au Rayo 9
il y a 3 heures Oscar suspendu huit matchs 17 il y a 5 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 38 il y a 6 heures Zlatan vers Los Angeles ? 33 il y a 6 heures Parme va passer sous pavillon chinois 33 il y a 7 heures La panenka d'Alessandrini 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36
Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 26 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21 vendredi 2 juin Un joueur d'Oxford signe son contrat... au McDo 3