1. //
  2. // Juventus Turin

L'enfance difficile de Tévez

Modififié
8 11
Si Carlos Tévez est aujourd'hui un des meilleurs attaquants du monde, il revient de loin.

L'attaquant argentin de la Juventus s'est effectivement confié au site FIFA.com sur son enfance difficile : « C'est dur de faire comprendre aux gens ce que c'est de vivre à Fuerte Apache - un quartier de Buenos Aires, ndlr. Je ne peux pas entrer dans la tête des gens et leur expliquer ce que m'a appris la rue. Et elle m'a beaucoup appris. Mon enfance a été difficile, j'ai vécu à un endroit où la drogue et les meurtres faisaient partie de la vie de tous les jours. Vivre de cette façon, même en tant que jeune garçon, fait grandir. »

Tévez s'est également exprimé au sujet de son meilleur ami d'enfance Dario Coronel, surnommé Cabanas, qui s'est suicidé à seulement 17 ans pour ne pas être emprisonné : « Coronel avait tout pour avoir du succès, mais il a choisi une voie différente, celle de la criminalité. Il a fait un choix plus simple, ce n'est pas une question de chance. Je pense quand même à lui. C'était mon meilleur ami, on était 24h/24 ensemble. »

L'Argentin s'est enfin montré investi d'une certaine mission : « Je dois prouver que des gens biens viennent de Fuerte Apache et de la Ciudad Oculta – un surnom d'une des zones les plus pauvres de Buenos Aires, ndlr – comme de toute ville argentine. Je m'en suis sorti comme d'autres. Ce n'est pas facile, mais chacun a son destin entre les mains. »

On est bien loin du Big Bisou. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
Ciudad Oculta sur google images, ça a pas l'air bien folichon...
vive le foot, seule discipline qui permet à des gens au fond du trou d'atteindre des sommets. Bravo Carlos
Le foot est l'un des meilleurs moyens de s'en sortir et on peut voir qu'un gamin au fond de nulle part peut devenir quelqu'un d'important aussi. Bravo Carlitos...
Le Foot meilleur moyen de s'en sortir?

Vous êtes vraiment certains de ça?

non parce que la proportion de gamins issus de quartier vraiment difficile qui réussisse dans le football doit franchement être faible.

J'aurais tendance à penser qu'un accès à l'instruction (qui peut éventuellement se faire en parallèle de pôle de recrutement ou formation de jeunes footballeurs) est quand même plus propice à aider un maximum de jeunes personne à s'en sortir?

non?
DocteurHappy Niveau : CFA
C'est plus facile d'avoir de l'emprise sur des gens sans instruction alors mieux vaut leurs construire de stades que les aider à atteindre la connaissance .
DocteurHappy Niveau : CFA
PS : je me souviens d'un maire à Haïti qui avait financé la construction d'un stade en disant que c'était nécessaire pour sa ville alors que celle ci n'avait ni eau ni électricité , j'ai halluciné à quel point le mec était en décalage .
Message posté par cerveau-gauche
Ciudad Oculta sur google images, ça a pas l'air bien folichon...


Pour avoir été au Brésil, je peux te dire qu'il y a les mêmes là bas. Tape "complexo do alemão" sur google images, c'est du même acabit.
Y'avait eu un bel article dans le SoFoot papier d'il y a un an ou deux sur l'enfance de Tevez et son pote, apparemment son meilleur ami " Cabanas " était un putain de joueur, bien meilleur que Tevez ( poste différent il me semble )

Selon le staff de l'équipe et l'entourage de Tevez, si Cabanas n'avait pas basculer dans la criminalité il ferait aujourd'hui parti des top joueurs. Y'avait pas mal d'anecdotes sympa dans cet article d'ailleurs
Si le futbol est le seul moyen de sortir de sa vie dans une villa miseria ( bidonville ) , c'est la que tu vois que tu es quasiment condamné a vivre une vie de merde toute ta vie !
Pour exemple Cartoneros c'est pas un métier , mais un moyen de survivre , indigne d'un etre humain !

( En France il y a le chomage , ensuite le rsa , dans la trame de vie de la précarité de l'emploi !
Mais pour combien de temps encore ?? au vu des milliers de licenciement depuis 20 ans , dont les gouvernement successifs gauche-droite s'en foute royalement )

Le phénomène est mondial , a savoir l'exclusion du prolétariat , une offre d'emploi pour 20 autres demandeurs d'emploi ...
Dont sans doute une demande de diplome que peu possède , bref un engrenage perpétuel ou pour s'en sortir la vierge te sera d'aucune aide ...

Pays jamais industrialisé , économie morne , chute de monnaie , hausse du prix des matières premières , imposition d'une nouvelle monnaie , pays désinstrualisé , de manière global toute cette merde indirectement on la vote !

Combien de Carlitos Tevez qui s'en sort grace au futbol , pour des milliers d'inconnus qui s'en sortiront jamais ne serait ce qu'ayant un travail lambda ??
Ehrmantraut Niveau : Loisir
Vous remarquerez que ce sont toujours les acteurs reconnus, les grands artistes ou footballeurs qui sortent "je suis la preuve vivante que si on se bat, on réussit".
D'un autre côté, quand on interviewe les 0.001% de personnes qui réussissent...
Et si tout le monde se bat, tout le monde devient footballeur milliardaire alors ?
Ça me gonfle ce genre de discours.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La meilleure Lazio de Mauri
8 11