1. // JO 2004
  2. // Retour sur le parcours de l'Irak

L’éclaircie irakienne des JO 2004

En pleine guerre, les Lions de la Mésopotamie avait créé une des plus grandes sensations des JO 2004, en s’immisçant jusqu’en demi-finale. Retour, douze ans après, sur ce parcours alors que l’Irak est de nouveau qualifiée cette année.

Modififié
C’était il y a une éternité dans le foot - le 12 août 2004 - et Cristiano Ronaldo était déjà en larmes. Du moins selon les Irakiens, qui aiment en rajouter lorsqu’ils racontent un des plus beaux exploits de leur équipe. Ce soir-là, au stade Pampeloponnisiako de Patras, tout le monde s’attend à une victoire facile du Portugal de Bosingwa, Hugo Viana et Cristiano Ronaldo contre l’Irak. Sauf 2 500 supporters irakiens exilés, tout simplement survoltés par la simple présence de leur équipe dans la compétition. Ils poussent, gueulent toute la rencontre. Et basculent dans une autre dimension lorsque Salih Sader scelle leur victoire (4-2) dans les arrêts de jeu. Le début d’un parcours hors norme pour un pays qui se déchire.

Un an et demi plus tôt, une coalition menée par les États-Unis de George W. Bush avait déclenché la troisième guerre du Golfe et envahi l’Irak, sans l’aval de l’ONU. Dans une allocution surréaliste sur un porte-avion, le président américain annonce « Mission accomplie » dès le 1er mai 2003. Le régime de Saddam Hussein a beau être tombé rapidement, la situation reste chaotique. L’occupation américaine est contestée, entre autres, par des loyalistes du parti Baas ou des milices chiites. Au milieu de cette guérilla, le foot commence à changer. Les joueurs sont libérés de la tyrannie d’Uday, un des fils de Saddam, qui cornaquait la Fédération et le comité olympique avec une violence inouïe : tortures, emprisonnement, coups de fouet… « Pour la première fois, des footballeurs ont pu négocier leurs contrats plus librement. Car avant 2003, ils devaient reverser 60% de leur salaire au comité olympique » , détaille Hassanin Mubarak, journaliste freelance irakien.

Un seul kit maillot


Plus d’argent, mais des conditions complexes pour former une équipe. L’équipe joue ses matchs à domicile en Jordanie et dort parfois dans des aéroports, faute de moyens. Elle parvient quand même à se qualifier grâce à un exploit contre l’Arabie saoudite (victoire 3-1). Mais en avril 2004, le sélectionneur allemand, Bernd Stange, en fonction depuis deux ans, quitte son poste par crainte pour sa vie, la situation en Irak devenant intenable. C’est Adnan Hamad, ex-coach des U17 et U19 auparavant, qui prend la relève à moins de quatre mois des JO.

L’équipe arrive en Grèce sans grand espoir. « Nous avons pris un avion militaire pour nous rendre à Athènes. Et arrivés là-bas, on avait plus l’impression que l’on se pointait pour un match du dimanche que pour représenter notre pays pour la plus grande compétition sportive au monde » , confie le milieu de terrain, Nashat Akram, au site Iraqfootball.me. Les joueurs n’ont qu’un seul kit maillot, qu’ils doivent laver après chaque match. Qu’importe, la victoire inaugurale contre le Portugal crée un engouement. Chez les joueurs comme chez les fans restés au pays. « Il y avait souvent des coupures d’électricité autour de Bagdad. Les supporters regardaient les matchs dans le noir avec des générateurs qui permettaient uniquement de maintenir la télé allumée. Les rues étaient alors désertes. Ils ont célébré les victoires comme toujours : des klaxons, le drapeau irakien brandi et des coups de feu tirés en l’air » , raconte Hassanin Mubarak. Une ferveur à la hauteur de la place du foot en Irak. « Le foot a toujours été le sport le plus populaire. C’est tout ce qu’on a, même si le championnat n’est pas prestigieux. D’une façon assez étrange, on produit beaucoup de talents. Plus qu’on ne le croit. Des milliers de gamins jouent tous les jours et commencent tout en bas. C’est le cas de Nashat Akram ou Younis Mahmoud » , explique Hassanane Balal, britannique d’origine irakienne et fondateur du site Iraqfootball.me.

Bicyclette et récupération politique


L’équipe continue de régaler avec une victoire 2-0 contre le Costa Rica. Qualifiés, les joueurs lèvent un peu le pied contre le Maroc (défaite 1-2). Le grand rendez-vous est trois jours plus tard avec un quart de finale contre l’Australie. Une sélection composée de jeunes joueurs déjà rompus aux championnats européens et renforcée par Tim Cahill, considéré comme un taulier à 25 ans. La rencontre est âpre. Tendue. À l’heure de jeu, un corner mal renvoyé par la défense australienne et le ballon revient au point de penalty sur Mohammed Emad, le buteur irakien. Dos au but, il claque un retourné. 1-0, et ça tient derrière. L’Irak l’emporte et n’est plus qu’à une victoire d’une finale et d’une médaille olympique.

L’histoire continue avec une discipline non-officielle des Jeux olympiques : la récupération politique. En Irak, tous les leaders - sunnites, chiites, kurdes - félicitent l’équipe et essayent de capter une part de la belle aventure. Les joueurs reflètent l’Irak et viennent de tout le pays (Bagdad, Basra, Mosul, Kirkuk…). On aurait tort de sous-estimer un tel symbole en temps de guerre. « Depuis ses débuts, l’équipe nationale a toujours représenté la diversité du peuple irakien. Chiites, sunnites, kurde...Nous sommes un peuple pacifique et on peut faire de grandes choses quand on est unis. Le football est un exemple » , insiste Hassanane Balal. Plus gênant, les rumeurs avant la demi-finale annoncent la venue de George W. Bush pour la finale en cas de qualification de l’Irak. En pleine campagne pour sa réélection, le président américain a dégainé, quelques jours plus tôt, un spot lunaire. Il débute avec les attentats des JO de Munich en 1972, puis embraye sur les drapeaux irakiens et afghans. La voix-off : « Pour ces JO, il y aura deux nations libres de plus et deux régimes terroristes en moins. Grâce au courage, à la force et à la détermination, la démocratie triomphera de la terreur et l’espoir vaincra la haine. » Rien que ça.

Avant la Coupe d’Asie 2007


Les joueurs irakiens sont furieux. L’entraîneur Adnan Hamad résume le sentiment général à Sports Illustrated : « Je n’ai pas de problème avec le peuple américain, mais avec ce que les États-Unis ont fait : détruire tout. L’armée américaine a tué tellement de monde en Irak. Où est la liberté lorsque je vais au stade et qu’il y a des fusillades sur la route ? » On ne saura jamais si la polémique a eu une influence sur les Lions de la Mésopotamie. En demi-finale, la sélection s’incline nettement face au Paraguay (3-1), avant de perdre le match pour la troisième place face à l’Italie (0-1, but de Gilardino) dans un contexte sombre, un journaliste italien ayant été tué la veille en Irak. Le pays ne décroche donc pas la deuxième médaille olympique de son histoire. L'histoire, elle, retiendra principalement le symbole, la belle histoire du sport face aux tourments de la guerre. Il ne faut pourtant pas oublier que ces JO ont ouvert la plus belle page du foot irakien, qui a connu son apogée avec la victoire en Coupe d’Asie en 2007. Aujourd’hui, tous ces joueurs sont à la retraite. « Cette génération a montré le chemin et permis à des joueurs comme Ali Adnan ou Sherko Karim de devenir professionnels et de jouer en Europe assez jeunes. Plus généralement, aujourd’hui, le sport en Irak est en meilleure forme, mais il y a encore beaucoup de corruption et un manque de vision » , estime Hassanine Mubarak. Un nouveau déclic viendra peut-être de la nouvelle génération, jugée très talentueuse. Il ne leur reste plus qu’à imiter leurs aînés cette année dans ce groupe relevé avec le Danemark, le Brésil et l’Afrique du Sud.



Par Guillaume Vénétitay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

clement6628 Niveau : CFA
0-0 contre le Bésil hier !
C'est le deuxième 0-0 du Brésil après le match contre l'Afrique du Sud...
Je suis le seul à espérer une rencontre avec les USA un jour?
Message posté par Vahiruascz
Je suis le seul à espérer une rencontre avec les USA un jour?


Y a déjà eu des Japon-Chine; Allemagne-Angleterre; Serbie-Bosnie; Argentine-Angleterre; France-Allemagne; ... la liste est longue, et cela a changé quoi ?
Message posté par Matt78400
Y a déjà eu des Japon-Chine; Allemagne-Angleterre; Serbie-Bosnie; Argentine-Angleterre; France-Allemagne; ... la liste est longue, et cela a changé quoi ?


Rien ça ajoute juste de l'enjeu. Et puis surtout cette guerre la plupart des membres du G20 la qualifient pas comme tel c'est ça qui est intéressant on pourra voir comment les commentateurs gèrent ça.
Les Serbie-Bosnie c'est des matchs que j'attend perso pour rebondir sur ton exemple
Mahdavikia notre héro Niveau : Loisir
En tout cas même si le contexte n'est pas le même(l'Iran n'ayant jamais été envahi par les USA) je me rappelle d'Iran USA en 98 c'était la folie de les avoir battu. A Téhéran cette victoire à été fêtée comme si on était champions du monde les drapeaux partout les gens sur les voitures de loin mon plus beau souvenir de foot. Même si les cainris nétaient pas une grande nation de foot quellentre joie ça a été de pouvoir battre ces impérialistes qui pensent pouvoir dicter leur lois dans le monde entier et l'imposer à des cultures dont ils connaissent absolument rien.
Mahdavikia notre héro Niveau : Loisir
Message posté par Matt78400
Y a déjà eu des Japon-Chine; Allemagne-Angleterre; Serbie-Bosnie; Argentine-Angleterre; France-Allemagne; ... la liste est longue, et cela a changé quoi ?


Mahdavikia qui a marqué le but vainqueur à même été exempté de service militaire pour service rendu à la nation ce qui situe l'importance de cette victoire pour le peuple iranien.
andreas mollard Niveau : CFA2
Message posté par Mahdavikia notre héro
En tout cas même si le contexte n'est pas le même(l'Iran n'ayant jamais été envahi par les USA) je me rappelle d'Iran USA en 98 c'était la folie de les avoir battu. A Téhéran cette victoire à été fêtée comme si on était champions du monde les drapeaux partout les gens sur les voitures de loin mon plus beau souvenir de foot. Même si les cainris nétaient pas une grande nation de foot quellentre joie ça a été de pouvoir battre ces impérialistes qui pensent pouvoir dicter leur lois dans le monde entier et l'imposer à des cultures dont ils connaissent absolument rien.


Et vive les clichés...
Message posté par andreas mollard
Et vive les clichés...


Quels clichés?

Bon 95% des bases militaires dans le monde sont us, ingérences et déstabilisations à gogo.. Quant à l'ignorance crasse à quoi s'y réduit le reste du monde, voilà hélas et d'expérience un tableau plutôt réaliste, oui..
andreas mollard Niveau : CFA2
Message posté par Bota67
Quels clichés?

Bon 95% des bases militaires dans le monde sont us, ingérences et déstabilisations à gogo.. Quant à l'ignorance crasse à quoi s'y réduit le reste du monde, voilà hélas et d'expérience un tableau plutôt réaliste, oui..


Entre des obèses et des fanatiques religieux, mon choix est fait.
Message posté par andreas mollard
Entre des obèses et des fanatiques religieux, mon choix est fait.


Fanatiques religieux?

God bless America, tu connais? Les sources du djihadisme contemporain??

Quelle naïveté..
adebayorsheyi Niveau : DHR
Younis Mahmoud n'est pas encore à la retraite. À 36 ans, il est toujours un joueur important de le sélection et a marqué plusieurs buts en qualifs de la WC russe.

Unique buteur de la finale de la Coupe d'Asie en 2007 et surtout 29ème au classement du Ballon d'Or la même année.

Un immense joueur qui aurait mérité de jouer une Coupe du Monde.
il y a 1 heure Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 44 il y a 1 heure Le rap des ultras de Genk 3 il y a 1 heure Il rentre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 1
il y a 3 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 13 il y a 4 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16 Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7