Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Atlético-Rayo (1-0)

L'éclair de Griezmann grille le Rayo

Modififié

Atlético de Madrid 1-0 Rayo Vallecano

Buts : Griezmann (55e) pour les Matelassiers

C’est ce que l’on appelle une réponse du tac au tac.

Conscient de la victoire du Real Madrid à Anoeta, l’Atlético de Madrid devait s’imposer face au Rayo Vallecano pour prendre à son tour le contrôle de la Liga. Une mission pas si simple, puisque les Rayistas sont toujours à la lutte pour le maintien. Premier à dégainer dans ce derby madrilène, Angél Correa force Juan Carlos à la parade royale (5e). Et puis ? Et puis plus grand-chose pour la première période. Le Rayo rend coup pour coup à son vis-à-vis, preuve qu’en Espagne, même les équipes du bas de tableau sont affamées.

Les Colchoneros butent sur leurs rugueux adversaires, et Diego Simeone fulmine depuis les tribunes. Dès lors, El Cholo décide de faire entrer ses deux armes fatales peu après la pause : Antoine Griezmann et Fernando Torres, 29 buts cumulés dans la saison. Une minute plus tard, Toto profite de son premier ballon pour déclencher une frappe coup de pied extérieur imparable (55e).


Le coup de poker de Diego Simeone est parfait, et Paco Jémez se prend le chou sur le banc de touche avec Bebé. En position de force, l’Atlético manque le break sur une frappe trop molle de Torres (70e). Pas de mauvaise surprise cependant, puisque la victoire sera au bout. Meilleures équipes d’Europe, meilleur suspense en championnat, la Liga continue de susciter l’intérêt entre le Real Madrid, l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone. Pour le plus grand plaisir de tous les fans de sensations fortes.

Bientôt la réponse du tac au tac au tac du Barça ?

Résultats et classement de la Liga AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25