En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée

L’échappée du Bayern

Une fois de plus, le Bayern a charcuté son invité du jour, qui était venu avec un écriteau « 1.FC Nuremberg » cette fois-ci. Comme derrière, ça s’est un peu bousculé, le Bayern compte désormais cinq points d’avance sur son dauphin. Dortmund lâche sa place de deuxième à son ennemi Schalke, Gladbach est toujours présent, et le Hertha Berlin fait plaisir. Sinon, Ballack…

Modififié
Bayern Munich / 1.FC Nuremberg: 4-0

Buteurs: Gomez (2è, 68è), Schweinsteiger (19è), Ribéry (39è) pour le FC Bayern Deutschland

Six matches joués à domicile, cinq victoires, une petite défaite (lors de la première journée face à Gladbach), 23 buts marqués, un seul petit but contre. Il n’y a pas à dire, cette saison, le Bayern à l’Allianz Arena, c’est plus que costaud. Le voisin de Nuremberg n’a pas fait le poids, cédant dès la deuxième minute. Prochaine victime à domicile: le Borussia Dortmund.

Schalke 04 / TSG Hoffenheim 1899: 3-1

Buteurs: Raul (28è), Huntelaar (73è sp, 76è) pour les Königsblauen

Menée par ses leaders d’attaque Raul et Huntelaar, la troupe de Huub Stevens reprend la deuxième place au rival Dortmund. Une victoire 3-1, certes, mais une victoire assez étrange, avec notamment des buts curieux du numéro 7 espagnol (qui touche involontairement la balle de la main sur sa frappe) et un autre du numéro 25 néerlandais (une position de hors-jeu). Mais « Hoppenheim » n’était décidément pas assez costaud pour faire quoi que ce soit à la Veltins Arena aujourd’hui.

Borussia Mönchengladbach / Hanovre 96: 2-1

Buteurs: Reus (21è, 51è) pour les Fohlen; Pogatetz (26è) pour l’autre HSV

Il est chaud. Trop chaud, même. Il a beau avoir une coupe de cheveux de merde, tout le monde veut être son pote. Parce qu’il est vraiment trop fort. Lui, c’est Marco Reus, bien évidemment, l’homme providentiel de Mönchengladbach. A lui tout seul, il est le digne successeur de l’équipe qui fit des ravages dans les Siebziger Jahre. Ils ont intérêt à en profiter, du côté de Gladbach, parce que du coup, il va bientôt bouger, le petit Marco. Et on sait où est ce qu’ils finissent, les meilleurs joueurs de Bundesliga…

VfL Wolfsburg / Hertha Berlin: 2-3

Buteurs: Mandzukic (31è), Schäfer (84è) pour les Loups; Raffael (27è), Kobiashvili (37è sp), Lasogga (85è) pour les Herthaner

Match très agréable aujourd’hui, au Volkswagen Arena, entre une équipe de Wolfsburg toujours aussi capable du pire et une équipe du Hertha qui fait vraiment plaisir à voir évoluer. Il y a eu de tout: des phases de jeu d’une lenteur extrême, du rythme aussi, des coups, des embrouilles, des jaunes, des pénos, une égalisation en fin de rencontre, un but juste après pour redonner du piment au match… Finalement, c’est le David de 2011 qui s’impose contre le Goliath de 2009.


VfB Stuttgart / Borussia Dortmund: 1-1

Buteurs: Tasci (22è) pour les Souabes; Piszczek (45è+1) pour les Schwarzgelben

Le bus du Borussia ayant été pris dans les embouteillages, la rencontre a commencé avec 15 minutes de retard. Du retard, les joueurs du Borussia en accusant maintenant cinq sur le Bayern. Les protégés de Klopp peuvent tirer la langue. Les Götze, Kagawa, Lewandowski et autres Bender auront tout essayé pour venir à bout de Stuttgart, en vain. Les locaux ont même failli la faire à l’envers, Tasci ouvrant le score quelques minutes après un poteau de Lewandowski. Le Borussia pousse, Piszczek égalise en fin de première période, le Borussia pousse, Kagawa la met au-dessus, Subotic est en avance sur le ballon. Il y a des jours où ça ne veut pas.
SC Freiburg / Bayer Leverkusen: 0-1
Buteur: Ballack (2è) pour la Werkself
Pour son retour à la Breisgau, Robin Dutt s’est mis bien dans ce qu’il appelle « son salon » . Du moins, c’est Michael Ballack qui l’a mis bien, en ouvrant le score super tôt. Papiss Cissé s’est illustré non pas en marquant, mais en prenant un jaune. Sinon, va falloir penser à exorciser Ballack: il marque, c’est une chose, mais le voilà qui s’est pété le nez. VDM.



Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17