En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

L'Azpi de trèfle

Toujours en difficulté dans le jeu, César Azpilicueta est venu témoigner de toute sa confiance à la presse. Plus pragmatique, son entraîneur ne sait pas encore quelle carte jouer mercredi.

Modififié
Invité à venir débriefer le “classique” de la veille ce lundi, Didier Deschamps est arrivé avec un quart d'heure de retard. Personne ne lui a demandé si c'était pour imiter l'incident de dimanche. Il ne semblait pas être d'humeur à plaisanter. Il refusa d'ailleurs de s'exprimer sur ce sujet, probablement conscient que sa sortie d'après-match le faisait passer pour un mauvais perdant à la Aulas. Deschamps n'est pas énervé, il est juste triste. Et le nouveau visionnage du match ne lui a pas donné le sourire : « J'ai eu la confirmation de ce que j'ai vu du banc de touche. On a commis des erreurs techniques qui ont mis en confiance l'adversaire. Et s'il faut mettre trois buts à chaque fois pour gagner à l'extérieur, c'est difficile » . Pour lui, cette défaite ne va pas tout remettre en cause. Si certains ont déçu, ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas le niveau, ou parce que le 4-3-3 avec un Rémy sous-utilisé a montré ses limites, mais parce qu'il y a un problème de complémentarité. Ou alors, c'est l'expérience. « Loïc, c'était son premier match de ce type. Gignac, il a pas dû en jouer non plus. Au bout de trois, quatre, ils les gèreront mieux » .

L'entraîneur marseillais aurait pu alors tranquillement attendre que quelqu'un lui fasse remarquer que ce qu'il lui a manqué dans ce match, après tout, c'est ce qu'il avait demandé au mercato : de l'expérience et une sentinelle, une vraie. Mais beau joueur, il ne l'accepte pas : « On ne peut pas revenir en arrière. Les joueurs dont je dispose sont là, ils ont des qualités, je leur fais confiance. C'est à moi d'en tirer le maximum. Maintenant si on veut me faire un cadeau au mercato... Mais ce serait trop facile de raisonner de la sorte » . Pour se remettre en selle, il y a un match de Coupe de la Ligue contre Monaco mercredi. Et pour la Dèche, ce n'est pas forcément l'occasion de sortir les coiffeurs : « Au bout, il y a une demi-finale » . Andrade et son copain Leyti N'Diaye devraient donc se faire une raison : « Si je mets l'équipe la plus compétitive, il y aura des changements. Mais peut-être pas autant qu'à Guingamp » .


Sauf énorme bluff, on ne devrait donc pas avoir de surprise du chef. Pour le poste de latéral droit, c'est donc Azpilicueta ou Kaboré, les deux plus mauvais Olympiens au Parc, qui devraient se relancer. Avantage à l'Espagnol, qui est même venu s'expliquer. Acné sous le menton et Gel Vivel Dop fixation extrême, Azpi ne fait rien pour masquer sa jeunesse : « Ça ne rentre pas en ligne de compte d'être jeune, ce qu'il faut, c'est être performant » . Et niveau performances, le joueur l'avoue timidement, il peut mieux faire. Il assure toutefois avoir confiance en lui et être convaincu qu'il peut aider l'équipe, qu'il lui faut du temps, blablabla... Explications : « C'est très différent. Ici, on doit gagner tous les matchs. Il y a beaucoup plus de rythme, moins de temps morts. En Espagne, il y a des adversaires de grande qualité mais ils ne sont pas aussi physiques. Et il y a beaucoup plus de ballons à jouer offensivement » . En gros, passer de la lutte pour le maintien en Liga à la course au titre en Ligue 1, c'est pas si évident. Il pourra toujours demander conseil à Laurent Bonnart, qui va retrouver le Vélodrome mercredi. L'ancien Manceau avait, lui, plutôt réussi à s'adapter assez vite au challenge olympien.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 5 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27
À lire ensuite
Qui veut aller en demi ?