Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Autriche-Allemagne (2-1)

L'Autriche s'offre les champions du monde !

Modififié

Autriche 2-1 Allemagne

Buts : Hinteregger (51e) et Schöpf (69e) pour l'Autriche // Özil (11e) pour l'Allemagne

Avant le choc Belgique-Portugal, il y avait un classique germanophone à Klagenfurt, où l’Autriche recevait le voisin allemand.

Une rencontre, retardée d’une heure et quarante minutes par la pluie, centrée sur Manuel Neuer. Après huit mois d’absence, le portier allemand blessé au pied faisait son retour dans un match qui devait décider de sa participation ou nom au Mondial. Au coup d’envoi, le portier allemand était l’un des rares cadres allemands titularisés dans le 4-2-3-1 de Joachim Löw avec Özil, Khedira et Gündoğan. Kroos, Hummels, Boateng et Müller, laissés au repos, n’étaient même pas du déplacement. En face, l’Autriche menée par Alaba restait sur cinq victoires de rang.


Et malgré une maîtrise totale du ballon d’entrée de jeu, la Mannschaft ne se procurait aucune occasion, s’en remettant à une relance manquée de Siebenhandl dans les pieds d’Özil pour ouvrir le score. Dans la foulée, Manuel Neuer imitait son homologue autrichien avant d'entrer dans son match. En panne d’inspiration devant, l’Allemagne pouvait compter sur quelques accélérations de Leroy Sané. L’Autriche prenait alors peu à peu confiance, mais regagnait les vestiaires menée 1 à 0.


Au retour des vestiaires, les locaux continuaient sur leur lancée et égalisaient logiquement sur corner. Frappé au deuxième poteau, le cuir atterrissait dans les pieds de Hinteregger qui, d’une volée limpide côté opposé, crucifiait un Neuer impuissant. Logiquement, les locaux revenaient au score avant de prendre l’avantage au terme d’une action collective limpide. Après un jeu en triangle côté droit, le ballon se dirigeait au second poteau, puis était remisé au point de penalty où Schöpf trompait une nouvelle fois Neuer. L’Allemagne tentait ensuite d’accélérer... En vain. L’Autriche a bien fait tomber la Mannschaft pour la première fois depuis 1978, et s’est ainsi offert une sixième victoire consécutive avant de recevoir le Brésil.


Côté allemand, ce match devait rassurer Neuer. Il place finalement toute la Mannschaft dans le doute.


Autriche (4-3-3) : Siebenhandl – Lainer, Prödl, Dragović, Hinteregger – Baumgartlinger, Zulj (Kainz, 88e), Grillitsch (Ilsanker, 79e) – Schöpf (Bauer, 76e), Alaba, Arnautović (Burgstaller, 84e). Sélectionneur : Franco Soda.

Allemagne (4-2-3-1) : Neuer – Hector, Süle, Rüdiger, Kimmich – Gündoğan (Goretzka, 56e), Khedira – Sané (Reus, 67e), Özil (Draxler, 76e), Brandt (Werner, 67e) – Petersen (Gómez, 76e). Sélectionneur : Joachim Löw.
AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 6 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 22 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8
Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 16 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14 mardi 14 août Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36