1. // Reportage
  2. //

L'autre football chinois

Alors que la Chinese Super League vient de reprendre, que le Jiangsu Suning a signé Alex Teixeira pour 50 millions, que Lavezzi touche 60 000 euros par victoire et que les droits télé atteignent le milliard d'euros, un autre football se joue en RPC. Un football d'une autre dimension, d'une autre époque : reportage à Heifei.

Modififié
751 38
« La Chine a toujours été une référence en sport individuel, mais dans les sports collectifs, il y a une zone d'incertitude. Et pourtant, ils essayent d'appliquer les méthodes d'entraînement individuel au football. » Alvaro Martinez et Miguel Angel Rueda, deux entraîneurs espagnols sous contrat avec le gouvernement chinois pour développer le football à Heifei, plantent directement le décor d'une réalité footballistique chinoise diamétralement opposée à la conception occidentale du sport le plus pratiqué au monde.
« L'idée de groupe, d'équipe, ils ne l'ont pas assimilée. Pour eux, le concept d'unité n'est pas clair. » Miguel Angel
« L'idée de groupe, d'équipe, ils ne l'ont pas assimilée. Et au moment de développer le jeu, c'est ce qui est le plus compliqué. Pour eux, le concept d'unité n'est pas clair » , continue Miguel Angel. Ce qui explique sûrement l'inexistence de clubs amateurs, la nécessité de développer le football au niveau des écoles et la présence de nombreux entraîneurs européens dans les échelons boueux du football chinois. Mais au-delà de la conception sociale du ballon rond, le football est interprété d'une tout autre manière en RPC. Un football télécommandé, peu ou pas créatif, dont l'avenir est obscurci par une compétitivité défaillante et une culture footballistique absente. Récit sans jugement de valeur.

Incapacité technique et psychologique d'adaptation


« Je commande : je t'ordonne d'étudier, tu étudies, je t'ordonne de t'asseoir, tu t'assieds. Et ça se retrouve dans le football. On leur a toujours dit "passe" et "tire" et l'entraîneur commande depuis le banc de touche comme s'il jouait à la play » , résume Alvaro. Le syndrôme de l'éducateur-dictateur. Et pourtant, parmi les gamins d'Heifei, certains savent toucher la boule. Mais en Chine comme partout, science sans conscience n'est que ruine de l'âme.
« Ils ne comprennent pas le jeu, parce que le foot n'est jamais écrit, et chaque action implique une solution différente. » Alvaro Martinez
Ainsi, « un de nos joueurs a un super un-contre-un, il a un super dribble. Donc quand tu lui prépares un exercice de un-contre-un, il s'en sort. Mais si tu mets en place un trois-contre-trois, dans lequel il faut prendre la décision de passer ou dribbler, il te regarde pour te dire "Je fais quoi maintenant ?" Ils ne comprennent pas le jeu, parce que le foot n'est jamais écrit, et chaque action implique une solution différente. Alors on essaye de leur fournir les outils pour qu'eux décident, mais c'est compliqué, ça va contre leur culture.  »


Une incapacité technique et psychologique d'adaptation à la variabilité du contexte footballistique institutionnalisée par des tests footballistiques d'entrée à l'université qui se résument à quelques jonglages et conduites de balle sur 50 mètres. La validation de ces examens permet alors aux footballeurs de choisir l'université qu'ils souhaitent. Et Alvaro de répéter : « C'est énormément de travail, parce qu'ils doivent penser, ce ne sont pas des machines, ce ne sont pas des ordinateurs, ils doivent percevoir, mais ça va contre leur culture. »

Libéro, seconds ballons et problem solving


Techniquement infertile, le football chinois l'est tout autant tactiquement. Miguel Angel résume : « Jeu direct avec un libéro. Un gars derrière la défense qui implique qu'il n'y ait pas de hors-jeu. Mais ça leur donne une sensation de confort : un gars rapide et costaud qui, une fois que le central s'est fait manger, intervient et balance des longs ballons. » Le classique du football de district : on jette, on cours, on dispute et on espère un second ballon. Jusque-là, rien de bien différent de ce qu'on peut rencontrer vers 15 heures les dimanches aprem' sur tous les terrains de France. Là ou la différence est flagrante réside dans le problem solving face à la variabilité tactique du football.


« Lors d'un exercice, les jeunes ne mettaient que des centres aériens. J'interviens et leur explique que s'il y a une possibilité de centrer au sol, il faut s'adapter. À partir de là, que des centres au sol. Indépendamment de la situation du copain. » Miguel Angel
Alvaro se souvient d'une situation « de sortie de balle sous différents types de pression rivale, pour que le gardien soit capable de choisir entre quatre ou cinq options. Au début, j'ai demandé à l'équipe qui pressait d'établir un bloc très haut pour que le gardien joue dans les couloirs. Lui se bornait à jouer court. Je lui ai alors demandé combien d'options de jeu court il avait, et de suite, il a commencé à jouer long. Puis j'ai demandé au rival de se situer plus bas, et le gardien continuait à jouer long. Tout le temps. » Miguel Angel y va aussi de sa petite anecdote : « Lors d'un exercice de centres avant finalisation, les jeunes ne mettaient que des centres aériens. J'interviens et leur explique que s'il y a une possibilité de centrer au sol, il faut s'adapter. À partir de ce moment-là, que des centres au sol, indépendamment de la situation du copain. » Différences culturelles.

Absence de compétition


Mais au-delà des aspects technico-tactiques du football chinois, ce sont les prédispositions psychologiques des jeunes qui attirent l'attention. Le concept de compétition et la conséquence sous-jacente de compétitivité sont inexistants. Ou presque. Les jeunes ne pouvant pratiquer le football dans un club, ils le font à l'école, qui ne leur permet pas de disputer une compétition hebdomadaire. Sans objectifs compétitifs au cours de la semaine de travail donc. Et quand compétition il y a, elle est intensive et inappropriée : « On nous a dit il y a une semaine que dans quelques jours on jouera lundi, mardi, mercredi et jeudi quatre matchs de 90 minutes. » Si Labrune se plaint du calendrier de l'OM, qu'il vienne à Heifei pour se rassurer que l'herbe est moins verte chez le voisin.


L'absence de compétition génère une absence de compétitivité chez les jeunes. « Pendant les entraînements, ça rigole.
« Qu'il gagne ou qu'il perde, le gardien met deux ou trois minutes pour aller chercher le ballon. » Miguel Angel
Il n'y a pas de tentative de correction de l'erreur. Qu'il gagne ou qu'il perde, il arrive que le gardien mette deux ou trois minutes pour aller chercher le ballon. À aucun moment, il ne se dit :
"Merde, je suis en train de perdre, je vais courir" » , raconte Miguel Angel. Et Alvaro de se refuser à critiquer sans prendre en compte le contexte : « C'est un choc culturel : des choses que tu donnes pour acquises dans ton pays, des choses simples, mais pour lesquelles il faut se battre, tous les jours. »

Compétition et formation, les axes de la rédemption


Du coup, quand on leur parle d'avenir du football chinois, Miguel et Alvaro évoquent d'abord la nécessité d'une organisation compétitive du football de base. « S'ils veulent être compétitifs, il faut "compétir". Et que cela commence dès le plus jeune âge. Ce qu'ils ne peuvent pas faire, c'est dire : "Dans x nombre d'années, on est champions du monde" » , entame Miguel Angel, pendant qu'Alvaro termine : « Si tu travailles toute la semaine et qu'au final, il n'y a pas de compétition, l'enseignement n'a pas de portée. » Les Andalous de rebondir sur le second axe de travail : « On ne doit pas seulement travailler avec les enfants, mais aussi avec les éducateurs. Ici, c'est comme il y à 20 ans en Espagne. Ils travaillent tout de manière analytique, rien à voir avec le jeu. […] Et si la majeure partie montre de l’intérêt et une volonté de progresser, reste une minorité qui a l'impression que nous interférons avec leur travail. »


Que ce soit le travail proposé par l'éducateur ou sa gestion psychologique de l'enfant, nombreuses sont les zones d'ombre : « Il faut qu'ils connaissent le jeu, parce que quand tu connais le jeu, tu peux expliquer le pourquoi au lieu de dire au joueur "Pourquoi t'as pas couru ?" S'ils sont capables de percevoir ce qu'il s'est passé dans une action au lieu de dire "Tu n'es pas rentré dans le ballon", alors le football chinois pourra mettre en marche la croissance potentiellement exponentielle de son football » , s'enthousiasme Alvaro, qui conclut par un résumé explicatif :
« Les joueurs ont peur de l'erreur, mais c'est lié à la culture : tu rates, on te sanctionne. » Alvaro Martinez
« Les joueurs ont peur de l'erreur, mais c'est lié à la culture : tu rates, on te sanctionne. Dans mon équipe, certains joueurs ratent et regardent immédiatement le banc. C'est un symptôme du "jouer à ne pas se louper" et c'est l'illustration de comment cela fonctionne ici. On a besoin de temps, ce sont des étapes, il faut travailler dur, dur et dur.  » Et la Chinese Super League d'attendre les champions de demain.

Par Josselin Juncker Tous propos recueillis par JJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Superbe article, à la fois très interessant sur certaines habitudes des jeunes Chinois en football et flippant quand on voit à quel point leur culture interfère avec la prise de décision individuelle.
Comme le précédent commentaire, super article, qui met bien en exergue le problème de la mentalité chinoise.

Étant en chine depuis 6 mois je peux vous dire qu'il n'y aucune exagération dans l'article, ici comme la plupart d'entre vous s'en doutent, le lavage de cerveau est bien présent (extrèmement). Il n'y a pas comme aux US ou plus récemment en europe du travail par l'échec (en gros se planter et apprendre de ses erreurs), ici il faut faire la chose bien, pas forcément parfaitement comme on vous l'a dite mais surtout pas "fausse". Du coup comme dit roberto-larcos la prise de décision est réduite à néant ici, ils ne savent que copier et pas créer donc pour des domaines qui nécessitent une prise de décision "créative" dans l'instant ils sont aux fraises et plus grave encore ne peuvent et ne savent pas apprendre de ça ...

Comme exemple, un étudiant chinois en dernière année de master qui était dans mon groupe se lamentait sur le manque de créativité flagrant de tout son pays et était à la limite de la dépression presque quand il m'en parlait.

Désolé pour le long commentaire mais pour finir, même avec tous les moyens exorbitants que les chinois peuvent mettre dans le foot comme dans le reste, ils resteront les grands fabricants du reste du monde pendant un moment, donc bon je pense que les joueurs peuvent y aller pour faire des thunes, mais le projet sportif ne peut pas être intéressant à moins à la limite d'être un Wenger en puissance qui veut rester 20 ans à la tête d'un club ...
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
J ai en revanche du mal à comprendre l'absence de competition amateur pour le football.

Pas autorisé par l'Etat, pas le temps, les moyens ou pas dans la culture?

La mise sous respiration artificielle par l'Etat via des entreprises c est bien mais sans maillage du territoire, formation à tous les étages et engouement ils ne seront jamais capables d avoir une grosse equipe nationale.
Très bon article, c'est vrai qu'on a tendance à se focaliser que sur les quelques clubs super riches. Ça mériterait même un reportage en profondeur dans le prochain SoFoot
Effectivement, une merveille d'article.
Passionnante explication des impacts d'une culture et d'une mentalité sur la pratique du sport.

Effectivement, la description faite permet bien de comprendre combien les chinois sont adaptés aux sports individuels et beaucoup moins aux sports collectifs.

Et encore, la variable clé étant la capacité de prise de décision créative face aux circonstances, je me dit que bien des sports individuels, comme le tennis, doivent être tout aussi compliqués pour eux.
TchangPapado Niveau : District
Je tenais juste à ajouter..... Super article !
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Les mentalités peuvent évoluer très très vite. Et la Chine, c'est un immmense pays, divers, qui est aussi le creuset d'un Ai Weiwei par exemple. Je suis pas spécialiste de l'Asie, mais si le Japon est parvenu à sortir du Nakata, Ono, Nakamura ou Kagawa, la Chine devrait à son tour parvenir à nous sortir quelques beaux joueurs s'ils créent le maillage qui leur manque.

PS Super article, c'est ça qu'on veut !!
Bon article, mais un peu trop limité aux propos recueillis.
J'ai peut-être raté un truc, mais quelles sont les interactions du coup avec la Chinese Super League ? Car les joueurs qui y sont ne pas tous étrangers, il y a donc bien des joueurs chinois capable de prendre des décisions sur un terrain?
Message posté par Le Baldé Vampire
Les mentalités peuvent évoluer très très vite. Et la Chine, c'est un immmense pays, divers, qui est aussi le creuset d'un Ai Weiwei par exemple. Je suis pas spécialiste de l'Asie, mais si le Japon est parvenu à sortir du Nakata, Ono, Nakamura ou Kagawa, la Chine devrait à son tour parvenir à nous sortir quelques beaux joueurs s'ils créent le maillage qui leur manque.

PS Super article, c'est ça qu'on veut !!


Oui mais le Japon n'a jamais été communiste. Et quand l'auteur de l'article parle de culture, il ne faut pas oublier les conséquences énormes du communisme sur la notion d'individu, de sa place dans la société etc.
Sportivement, économiquement et socialement, les japonais sont plus proches de nous que de la Chine. La compétition est au contraire très valorisée au Japon, dès l'école, quand elle semble, d'après l'article, inexistante en Chine.
Quid du Japon et de la Corée ? Qu'on ne me fasse pas croire que les cultures divergent tant, et pourtant ces pays se classent bien au niveau mondial. Même la Corée du Nord semble faire mieux.

Ce ne semble pas être un problème de culture, mais de gouvernance, de management,de détection des talents, de formation, etc.
La culture n'a pas autant d'impact qu'on veut bien nous le faire croire. La Chine arriveraient à être l'une des nations majeures en basket, en football féminin ou en en volley féminin, mais les mecs n'y arriveraient pas parce que leur culture les en empêche ?
Il faut arrêter avec la culture comme unique explication aux échecs de la Chine.

C'est la gouvernance et la stratégie qui sont nulles, point barre. Les entraineurs ne sont pas pros, les dirigeants non plus, le népotisme bat son plein, les scandales des joueurs de la sélection nationale feraient passer notre équipe de France pour une équipe modèle...

PS. Je me trompe peut-être, mais il me semble que la ville dont parle l'article est Hefei, capitale de la Province de l'Anhui, aux alentours de Shanghai. L'Anhui est l'une des provinces les plus pauvres de Chine. Si vous faites un reportage à Shanghai, Pékin ou encore Canton, je pense que vous trouverez des cracks chinois (Guangzhou (=Canton en chinois) Evergrande est quand même championne de la LDC asiatique devant des des équipes bien établies comme le Gamba Osaka ou Seoul, etc.) Les joueurs chinois de Guangzhou jouent plutot pas mal, avec pas tant de joueurs étrangers (Conca, etc.)
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par toof11
Oui mais le Japon n'a jamais été communiste. Et quand l'auteur de l'article parle de culture, il ne faut pas oublier les conséquences énormes du communisme sur la notion d'individu, de sa place dans la société etc.
Sportivement, économiquement et socialement, les japonais sont plus proches de nous que de la Chine. La compétition est au contraire très valorisée au Japon, dès l'école, quand elle semble, d'après l'article, inexistante en Chine.


Je ne pense pas que ça ait trop à voir avec le communisme. La plupart des pays de l'Est s'en sortaient au moins aussi bien lorsque leurs footballeurs avaient été formés derrière le Mur (Pologne, Hongrie, Roumanie, Bulgarie...).
Après, le Maoïsme, c'est peut-être autre chose.

Mais je suis surtout en phase avec l'analyse de @salinger juste au dessus en fait.
Message posté par toof11
Oui mais le Japon n'a jamais été communiste. Et quand l'auteur de l'article parle de culture, il ne faut pas oublier les conséquences énormes du communisme sur la notion d'individu, de sa place dans la société etc.
Sportivement, économiquement et socialement, les japonais sont plus proches de nous que de la Chine. La compétition est au contraire très valorisée au Japon, dès l'école, quand elle semble, d'après l'article, inexistante en Chine.


Faux. La compétition en Chine est très présente à l'école. Au collège, le Brevet des Ecoles locales déterminera dans quel lycée tu pourras étudier. Ensuite le Bac te sert à determiner dans quel Université tu pourras aller. Et attention, on ne parle du Brevet et du Bac à la francaise, mais bien de concours qui choisissent les meilleurs. La vie des Chinois dépendent entièrement de ces concours.

La politique de l'enfant unique a amplifié de système, ou la seule manière de s'en sortir pour une famille est que la progéniture ait réussi ses études dans l'élite nationale pour ensuite pouvoir prétendre à un job rémunérateur pour toute la famille.

Le Communisme n'a pas éteint la compétition. La vie de tous les Chinois EST une compétition. Le communisme a seulement entrainé une pratique violente de la corruption dès l'école (les parents sont quasiment obligés d'offrir des cadeaux aux professeurs pour s'assurer qu'ils prennent bien soin de leur enfant).

Le cas est le meme en foot. Corruption, népotisme, investissement avec une rentabilité à court terme obligée, etc.. Tout cela changera, mais il faudra du temps.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par toof11
Bon article, mais un peu trop limité aux propos recueillis.
J'ai peut-être raté un truc, mais quelles sont les interactions du coup avec la Chinese Super League ? Car les joueurs qui y sont ne pas tous étrangers, il y a donc bien des joueurs chinois capable de prendre des décisions sur un terrain?


Par contre ça oui je suis entièrement d'accord. Quid du maillage, des liens entre les différents niveaux ? Il est là le noeud du truc.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Enfin les pays de l'ex URSS il y avait une vraie culture sportive. On s est longtemps foutus d eux à cause du dopage mais ils en ont sortis à la pelle des champions.
Message posté par roberto-larcos
Enfin les pays de l'ex URSS il y avait une vraie culture sportive. On s est longtemps foutus d eux à cause du dopage mais ils en ont sortis à la pelle des champions.


La Chine a ramassé pas mal de médailles lors des deux derniers JO. Des champions chinois il y en a la peine aussi, en athlétisme, en gymnastique, en natation, etc.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Message posté par salinger76
Faux. La compétition en Chine est très présente à l'école. Au collège, le Brevet des Ecoles locales déterminera dans quel lycée tu pourras étudier. Ensuite le Bac te sert à determiner dans quel Université tu pourras aller. Et attention, on ne parle du Brevet et du Bac à la francaise, mais bien de concours qui choisissent les meilleurs. La vie des Chinois dépendent entièrement de ces concours.

La politique de l'enfant unique a amplifié de système, ou la seule manière de s'en sortir pour une famille est que la progéniture ait réussi ses études dans l'élite nationale pour ensuite pouvoir prétendre à un job rémunérateur pour toute la famille.

Le Communisme n'a pas éteint la compétition. La vie de tous les Chinois EST une compétition. Le communisme a seulement entrainé une pratique violente de la corruption dès l'école (les parents sont quasiment obligés d'offrir des cadeaux aux professeurs pour s'assurer qu'ils prennent bien soin de leur enfant).

Le cas est le meme en foot. Corruption, népotisme, investissement avec une rentabilité à court terme obligée, etc.. Tout cela changera, mais il faudra du temps.


Donc si leur vie est tournée vers la competition pour la réussite individuelle ça ne favorise pas le collectif et la prise de décision.

Y a rien de plus con et facile que d être une bête à concours.

Savoir s'intégrer dans un collectif, respecter les règles du jeu et savoir sortir du cadre lorsque la prise de décision permet de desequilibrer l adversaire c est un tout autre problème.

Enfin c est dommage qu on ne connaisse pas l organisation du sport dans ce pays. Sans base de pratiquants extrêmement large tu ne peux jamais avoir un sommet hyper performant avec tes joueurs locaux.

A moins qu ils veuillent à terme faire comme le Qatar et filer la nationalité à des etrangers pour avoir une equipe nationale qui tient la route.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Message posté par salinger76
La Chine a ramassé pas mal de médailles lors des deux derniers JO. Des champions chinois il y en a la peine aussi, en athlétisme, en gymnastique, en natation, etc.


Evidemment mais quid des sports collectifs ? (Je pose vraiment la question ça n est pas ironique ).

Quelqu un citait plus haut des sports tels le volley ou le basket. Ok.

Mais au contraire du foot ce sont des sports avec des schemas d attaque et de défense plutôt précis et specifiques à haut niveau.

Le foot quand tu commences à passer la ligne médiane tu ne peux compter sur rien d autre que l adapatation et l improvisation.

Ps: pas taper j essaie de comprendre je ne connais pas du tout la culture chinoise.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par roberto-larcos

A moins qu ils veuillent à terme faire comme le Qatar et filer la nationalité à des etrangers pour avoir une equipe nationale qui tient la route.


Alors ça je pense pas que ce soit le genre de la maison. En tout cas j'espère pas.
Message posté par roberto-larcos
Evidemment mais quid des sports collectifs ? (Je pose vraiment la question ça n est pas ironique ).

Quelqu un citait plus haut des sports tels le volley ou le basket. Ok.

Mais au contraire du foot ce sont des sports avec des schemas d attaque et de défense plutôt précis et specifiques à haut niveau.

Le foot quand tu commences à passer la ligne médiane tu ne peux compter sur rien d autre que l adapatation et l improvisation.

Ps: pas taper j essaie de comprendre je ne connais pas du tout la culture chinoise.


Je suis plutôt d'accord avec toi.

Au foot, l'un des points manquants pour la Chine aussi, est la capacité à tenir 90 minutes à haut niveau. Les joueurs de foot chinois ne sont pas des athlètes, je le pense sincèrement.

Je pense vraiment que le soucis de la Chine est juste qu'ils sont en retard sur les méthodes de coaching sur leurs voisins japonais et coréens. Il faut noter que Lippi n'est la bas que depuis quelques années et qu'il était en quelque sorte un précurseur pour un étranger qui entraine un club chinois (meme s'il y a eu beaucoup d'entraineurs étrangers pour la sélection nationale, cf le déjà-viré Alain Perrin).

Il leur faut des entraineurs avec un vrai sens tactique, comme Lippi. Les entraineurs locaux ont ce manque de sens tactique.

Je pense que les joueurs, la Chine les a. Il leur manque les entraineurs qui peuvent les faire évoluer. La Chine n'est pas handicapée par sa culture, mais plutot pas ses élites qui gèrent le football. J'ai presqu'envie de faire une analogie avec l'Afrique sur cet aspect, mais je ne suis pas expert. L'Afrique possède déjà des centres de formations de haut niveau. Pas la Chine. C'est le point principal du problème du football chinois, selon moi.

Par ailleurs, je parlais aussi du foot féminin. Les chinoises s'en sortent plutot pas mal (17eme nation mondiale au classement fifa, devant des nations de haut rang). Cela confirme je pense mon argument: c'est un problème de gouvernance plus que de culture.
Message posté par Le Baldé Vampire
Je ne pense pas que ça ait trop à voir avec le communisme. La plupart des pays de l'Est s'en sortaient au moins aussi bien lorsque leurs footballeurs avaient été formés derrière le Mur (Pologne, Hongrie, Roumanie, Bulgarie...).
Après, le Maoïsme, c'est peut-être autre chose.

Mais je suis surtout en phase avec l'analyse de @salinger juste au dessus en fait.


Il faut noter que pour la Hongrie par exemple, la fin des bonnes performance conincide avec la fin de l'influence indirecte de l'époque pré-communiste. Le communisme arrivé après la WW2 n'ayant pas pour directement détruit le savoir-faire construit dans les années 20: les entraineurs et les joueurs restaient là.
Hier à 22:27 Le missile en lucarne de Podolski 5 Hier à 21:02 Quand Kylian Mbappé va aux cages 13
Hier à 17:15 Une réforme de la réglementation des transferts ? 13 Hier à 16:35 SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France Hier à 15:22 Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:36 Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 85 Hier à 14:06 L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 40 Hier à 13:38 Madère baptise son aéroport en hommage à CR7 18 Hier à 12:03 Une vidéo anti-Wenger embarrassante 35 Hier à 11:23 Un lob soyeux au Chili 2 Hier à 10:43 Rooney de plus en plus proche d'Everton 42 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5
mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 27 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 40 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 17 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5 vendredi 3 mars D'après la CGT, ils étaient cinq à réclamer le départ d'Alexis Sánchez d'Arsenal 25 vendredi 3 mars Plus de 2000 arbitres amateurs anglais en grève ce week-end 1 vendredi 3 mars Exclu : 150€ offerts au lieu de 100€ chez France-Pari ! vendredi 3 mars 200€ à gagner avec Monaco & la Juventus jeudi 2 mars Les fans de deux clubs manifestent contre leur président Duchâtelet 1 jeudi 2 mars Freddy Adu vers la D2 polonaise ? 23
751 38