L'autre défaite de l’OM

Mercredi soir, l’OM n'a pas seulement mis un terme à sa campagne européenne. Juste après la rencontre, un point de non-retour a peut-être été atteint en coulisses. Résumé des épisodes précédents et décryptage.

17 22
Marseille voulait se donner le droit de rêver avec son quart de finale aller de Ligue des champions. On n’est pas loin de l’effet inverse. Ceux qui pensaient que le club ne pouvait pas tomber plus bas ont eu tort. Sur le terrain, les Olympiens se sont battus, mais ils sont tombés sur plus fort qu’eux. Ca arrive, surtout à ce stade de la compétition. Mais au Vélodrome, ce ne fut pas vraiment la joie. Si la grève des supporters n’a pas vraiment pris - des "Aux armes" ont même résonné avant la demi-heure de jeu -, ce fut surtout la mise en lumière des désaccords entre supporters. Les Winners ont déployé sur une banderole leurs sentiments envers Deschamps : « Casse toi, toi et tes joueurs  » . Ils ont aussi entonné des «  Deschamps démission  » . Mais aussitôt, ils ont été repris par les Ultras, juste en-dessous dans le Virage Sud, et par Jean-Bouin, qui ont acclamé l’entraîneur marseillais. Ca n’a pas échappé à ce dernier, qui s’est lâché en conférence de presse. Le correspondant d’RMC - la radio de « Coach Courbis » , pour situer, comme ça - lui demande s’il a vu la banderole.

Il embraye : « Je vois pour qui tu travailles. Vous faîtes venir des gens et vous leur donnez la parole. Tu vas pas en plus me relancer sur des trucs que vous cautionnez aussi. Les gens peuvent faire ce qu’ils veulent. Et c’est à vous de relayer, dans le positif comme dans le négatif. Il y a des gens qui peuvent être agressif, ce n’est pas un souci. Ce n’est pas de l’indifférence, il y a une situation que vous connaissez. La grande majorité était là pour vivre des émotions. Quand on est arrivé avec le bus on a vu que des gens qui sautaient, qui étaient là pour encourager. Alors je vais pas vous mettre en cause mais c’était « oui, on vend pas les places … » . Cherchez le pourquoi du comment. Pourquoi c’est pas vendu ? Vous le savez aussi bien que moi, alors ne trouvez pas de fausses explications. Oui, quand on gagne pas les matchs, c’est difficile. Mais vous le savez, peut-être que vous pouvez pas l’écrire. Je sais très bien la frange minoritaire, qui ils sont, de toute façon, ça ne date pas d’aujourd’hui. Ils ne représentent pas tous les supporters, je les connais, je sais les tenants et les aboutissants. Toutes les places par le club ont été vendues. Pas celles des virages » . Boum, et re-boum.

«  Caliméro, ça va 5 minutes  »

Pour Deschamps, les Winners, ce sont avant tout les copains de José Anigo*. Alors, dans son esprit, on les aurait peut-être aidés à penser qu'il n'était plus l’entraîneur qu’il fallait au club... C’est déjà ce qu’il avait sorti après le match d’Ajaccio. Ce qui avait fait dire au directeur sportif que « Caliméro, ça va 5 minutes » Les pro-Deschamps et/ou les anti-Anigo sont donc convaincus que l’histoire se répète. A quelques mètres de là, en zone mixte, Vincent Labrune passe avec Margarita Louis-Dreyfus. Il s’arrête et parle de la priorité que représente désormais « la ligue française » . Puis reviennent sur le tapis les histoires de banderoles. Un journaliste du phocéen.fr s’essaie à la remarque désobligeante : « C’est bizarre, que seul l’entraîneur soit incriminé, pas les dirigeants … » . Labrune le fixe, et tourne immédiatement les talons. Quelques minutes plus tard, il revient vers le trublion, alors en discussion avec MBia. Il salue son joueur et lâche calmement au rédacteur : « Tu fais chier avec ta question… en ce moment j’ai vraiment d’autres soucis » . Il confie qu’il est fatigué, qu’il dort très peu depuis cinq jours, que les réunions avec les supporters s’enchaînent. Petit à petit, la foule de journaliste grossit autour de lui. Labrune s’apprête à faire du « off » , un exercice qu’il maîtrise au moins aussi bien que Hollande ou Sarkozy.

Le ton est authentique mais le propos est somme toute maîtrisé. Ca marche tout aussi bien, la quasi-totalité des journalistes locaux sont sous sa coupe. Parmi ces derniers, les relances laissent d’ailleurs deviner qui est pour ou contre le Basque (il y a notamment un savoureux « attends Vincent, il lave notre linge sale devant les yeux de l’Europe, ce n’est pas normal…  » ). Au bout d’un quart d’heure, Labrune, comprend la teneur des propos de Deschamps. Alors qu’il soutient son technicien à 100%, il avait déjà mal vécu l’après-match de Dijon, où DD avait rejeté son analyse devant les caméras de Canal. Alors en homme de communication, il rebondit sur autre chose, mais a du mal à cacher sa nervosité. C’est le service de sécurité qui lui ordonnera presque de partir. Comme un vulgaire Sami Nacéri au festival de Cannes. Jeudi, les South Winners font un communiqué expliquant pourquoi ils en veulent à Deschamps. Michel Tonini, des Yankees, Virage Nord, deuxième groupe le plus important, s’enfile les sollicitations médiatiques pour dire qu’il en a marre de la Dèche, lui aussi. Comme au bout du visionnage des quatre premières saisons de LOST, chacun y va de son explication, la plus rationnelle possible. Est-ce que Deschamps a viré à la paranoïa, voyant des complots de partout ? La communication des groupes de supporters le lendemain est-elle juste destinée à assurer qu’ils sont capables de penser par eux-mêmes ? C’est en tout cas une pierre dans le jardin de ceux qui pensaient que la cohabitation des deux hommes forts du sportif pouvait continuer sans encombre.

Par Mario Durante

* Le lien entre Anigo et le plus important groupe de supporters avait été établi dans le numéro 38 de So Foot, en novembre 2006. Réédition : « Le 1er octobre dernier, Christophe Bouchet remet un pied au Vélodrome. Infiltré discrètement derrière les vitres fumées du bus du Toulouse FC pour lequel l’ancien président de l’OM gère désormais la régie publicitaire. Pendant que les joueurs des équipes s’échauffent, Bouchet discute dans les couloirs et croise finalement José Anigo apparemment remonté comme un coucou par la présence de l’ex sur son territoire : « Qu’est-ce que tu fous là ? » . Bouchet présente sa main. « Je ne te dis pas bonjour » . Quelques minutes plus tard, l’ancien président n’a toujours pas montré son museau dans les tribunes mais des « Bouchet, enculé » montent déjà du virage sud des South Winners. « Quelqu’un nous a prévenus » précisera quelques jours plus tard Rachid Zeroual sans préciser le nom de sa gorge profonde  » .

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
ouai bon le deschamps on peut pas tout lui incriminer, ils perd ses 2 meilleurs joueurs en 2010 (niang et ben arfa), puis heinze, taiwo, en 2011 lucho en 2012. bon certes ils ont recruté morel mais quand même...
Il y a un problème de fond dans ce club, tant qu'Anigo sera dans les coulisses ça sentira la pourriture et les magouilles.
Bravo les marseillais, vous avez raison, faites craquer Deschamps, qu'il se casse enfin dans un club de sa Carrure !


Sans Deschamps, Marseille aurait été à chier, pas champion, pas quart-finaliste en LDC, rien nada, des Fucking Loosers !

Mais c'est bien, vous avez raison, on va perdre le seul entraineur français qui à une légitimité en Europe (qui entraine en France hein)....

Et derriere Deschamps? ils vont récupérer qui ? Antonetti?

Hahahahahaahahahahahaahahahaha et ça crache sur Deschamps ...
riodeginebra Niveau : Loisir
Ca fait plaisir de lire un article sur le football. Merci pour l'éclairage et la mise en perspective. Le rappel de l'épisode Bouchet au Velodrome est éloquent.
Comment expliquez que des gars de bientôt 50 piges soient à la tête des groupes de supporters? C'est plus la passion qui fait tenir, mais le business...

Putain de mafia
riodeginebra Niveau : Loisir
Une question @Mario et à toute personne susceptible d'apporter une réponse. Y a-t-il d'autres clubs européens de la carrure de l'OM où les supporters, qui ont le privilège de gérer leur billetterie, rendent en invendue la moitié de leurs places lors d'un quart de finale de Champions'?

Science-fiction

le tout alors qu'une bonne partie des gradins est déjà fermée pour travaux...
acadabrantesque effectivement
Avant tout, je précise que je ne suis pas supporteur de l'OM et que je ne me plains pas particulièrement de leur spirale infernale : ça permet de charrier les mecs le Dimanche sur le terrain.

Mais il faut le dire : Deschamps bénéficie d'une protection à toute épreuve et rarement vue pour un acteur du football français. Parce que nonobstant qu'il soit un bon entraineur, qu'il ait permis à Marseille de gagner des titres -ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps- et que cet abruti d'Anigo cause sûrement des problèmes, il ne faut pas pour autant foncer dans l'écran de fumée que Deschamps à mis en place en conférence de presse.

Enfin merde, le désamour progressif des supporters de l'OM s'explique aussi en grande partie par le JEU proposé par cette équipe. Gagner des titres, c'est bien, mais donner du plaisir aux spectateurs, c'est mieux! Or habituellement quand une équipe joue mal, c'est naturellement vers l'entraineur qu'on se tourne; mais ici, trop rarement on critique Deschamps : ses choix, ses schémas, sa gestion psychologique; y'a l'air pourtant d'avoir beaucoup à en dire! C'est simple : regarder Marseille jouer depuis deux saisons est devenu un enfer, sans rire. A part quelques fulgurances, c'est morne, fade, sans imagination. Je vais pas jouer le cliché des costauds sans technique, mais quand même : l'image véhiculée par le jeu de cette équipe est à chier. Et je suis désolé, mais aussi grand qu'il puisse être, l'un des grands responsables (si ce n'est le premier en tant que constructeur d'un groupe) c'est Deschamps. Et personne d'autre.

Il a réussi son coup, et tout le monde est tombé dans le panneau : encore une fois, on parle peu de ce qu'il fait, mais beaucoup plus des oppositions qu'il provoque - et ce pour dire ô combien elles sont injustes et manipulées. Mais à ce que je sache, il ne me semble pas que ce soit les South Winners qui ont prétendu gérer tout le sportif de ce club pour le résultat que l'on voit actuellement.

Le divorce est de toute façon consommé : il faut que Deschamps s'en aille pour que ce club respire à nouveau. Ca ne sera pas forcément signe de réussite ni de titres, mais il faut tourner la page. Et peut-être que Deschamps s'éclatera dans un club plus important et avec un nouveau challenge.
psycho-drame à Marseille. Ca faisait longtemps tiens...
Faites les au travail vos grèves....et encourager votre équipe au stade même si elle perd.

Je comprends rien à la logique du supporter.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Pharaiss n'a pas tort.
Deschamps ne doit sa crédibilité qu'à deux éléments : un palmarès hors norme en tant que joueur ainsi qu'un parcours mirifique en C1 avec Monaco.[Merci qui ?]
Si on évacue les problèmes liés à certains supporters et à Anigo, on peut se rendre compte que sa trajectoire de coach fut émaillée de "clashs" irréversibles avec des joueurs.
Constater qu'il réclama puis endossa la paternité du transfert de Lucho pour ensuite le placardiser et enfin le ressortir de la naphtaline afin de pouvoir se plaindre à la presse de son départ et d'un manque de moyens.
Deschamps, c'est aussi une posture victimaire, des conflits larvés avec des directeur sportifs ou des présidents.
C'est enfin cette volonté de vouloir diriger tout le secteur sportif avec un peu plus de 50% de victoires en cumulé [à titre de comparaison, le Mou en est à plus de 70].

Bref, un joueur plus que moyen qui eut la chance et une forme d'intelligence de se trouver quasiment toujours au bon endroit, au bon moment.
Ainsi qu'un coach qu'on invita plus souvent à partir [Juve, Monaco]qu'à rester ou à intégrer un top team [Chelsea].
Un homme un peu trop orgueilleux, qui sous une apparence "bonhomme" privilégie bien plus l'intrigue et la planche à savon que le terrain.
Oui enfin c'est aussi l'un des rares entraîneurs de classe internationale en ligue 1. Et, Travis, tu oublies aussi de mentionner ses titres à l'OM, les premiers depuis 1993!! ça, il ne le doit qu'à lui! Après, il y a une gestion discutable, des erreurs de recrutement, cette tension avec Anigo... mais à Monaco, il avait eu les c******* de partir de lui-même, c'est ce qu'il aurait dû faire aussi à l'OM plutôt que de se plaindre constamment. Mais l'OM pâtit aussi d'avoir un président qui ne dirige rien du tout et incapable de prendre des décisions. Et si la plus grosse perte de l'OM c'était Pape Diouf??
Pfff Deschamps leur ramène une LDC (et pleins d'autres titres) en tant que joueur ensuite un titre de champion et 2 coupes en tant qu'entraineur alors que l'OM n'avait plus rien gagné depuis une éternité et ils lui parlent comme a une merde. Ces gens sont des imbeciles heureux.

Si DD s'en va s'en est fini de l'OM direction la L2.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Le titre de 2010, il ne le doit qu'à lui, son équipe et à la défaillance des autres.
De classe internationale ?
Non, je ne le pense pas et ça n'est que mon point de vue.
Comme je l'écrivais plus haut, il bénéficie, à mon sens, d'un crédit injustifié, d'une aura branlante. Point barre.
En ce qui concerne Monaco, il fut poussé vers la sortie.
Mais la "Dèche" a une fâcheuse tendance à réécrire l'histoire [cf sa sortie sur le choix de Chelsea].

Pour ce qui concerne Labrune, je t'avoue que je n'en sais trop rien. Un choix par défaut ? Un homme sous influence ?
J'ai lu attentivement son entretien dans la version papier de SF et excepté des formules de communicant, le fait qu'il plastronne un peu trop à mon goût, il n'en reste pas grand chose...
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Mais oui Chocostick, il a rapporté tout ça avec ses petits bras ! ;)
98 et 2000, il a gagné tout seul aussi, tant que tu y es...
Qu'est ce qu'il ne faut pas lire...
Deschamps jette carrément un pavé dans la mare en mettant sur la place publique la gestion (parfois douteuse) des abonnements en virage... stratégie qui justifie le soutien indéfectible du duo Margarita-Labrune. C'est clairement un problème pour eux dans une perspective de céder le club contre un joli chécos. Si les éventuels intéressés présentent un profil "Parisen", pas sûr qu'un gars comme Anigo soit très rassuré pour son avenir à l'OM...
Entièrement d'accord avec Pharaiss sur la qualité de jeu proposée par Deschamps et son écran de fumée...
Droit au but bordel !
A chaque fois qu'on attaque Deschamps il détourne le sujet. Un vrai pirate.

J'attends de le voir dans un "grand" club ... A mon avis il tiendra pas longtemps, comme à la juve. Il n'a jamais fait l'unanimité dans aucun de ses clubs.

Sa réputation le précède mais de plus en plus de personnes ouvrent les yeux sur la supercherie deschamps.
bigorneau Niveau : DHR
Deschamps: un titre de ligue2 italienne; VIRE
une finale de LDC avec Monaco, VIRE
2 coupe de la ligue et 1 championnat...Mais aucun avenir(niang,ben harfa,remy); et valbuena bon a vendre à tt les mercato d'été...
Moi je pense que sa mal finir.... comme a chaque fois avec Deschamps.
Dsl pour l OM qui mérite un véritable plan a long terme (vu la concurrence du PSG).
Labrune n est pas fait pour ce metier...
aucune connaissance du foot juste de la COM; RIP Dassier....).
Le_Touriste Niveau : DHR
Dites Les mecs et Gerets dans tout ça ? Nan parce que le titre de l OM c'est grâce au boucher de belgique ( mec que j'adore en passant ) . Didier trouve une équipe qui arrive à maturité . Collectivement ça joue plutot bien . C'est même quasi agréable . Pour moi le constat de Deschamps est plus que négatif . À monaco avec l'équipe qu'il a , certes c'est flamboyant en LDC mais en championnat ça s écroule . Et quand tu voyais lequipe ça sentait que ça allait faire quelque chose . Rothen et son pied gauche , guily le perturbateur de défense et morientes le buteur . Tu avais maicon très bon ( sauf qu'il s est mange une virgule par Roudet lors d'un Monaco Châteauroux . Ça l'histoire ne le retiens pas et pourtant ...) Roma au cage qui te stoppais tout et un squillaci Qui était quasi au top de son niveau . Et j'en oublie . Donc de la à dire qu'il a fait un exploit avec Monaco je trouve ça petit . D ailleurs je trouve plus improbable que ce Marseille ait éliminé l'inter que monaco le Real . Pour son passage à la juventus des que c'est devenu sérieux il est plus la . Je pense que c'est vraiment " l'homme qui tombe à pique " .
Pour info :
En tant qu'abonné en virage nord, le quart de final coutait 40€... Alors je suis peut-être une pince, mais faut pas chercher longtemps pourquoi les places n'étaient pas toutes vendues.
D'autre part, comme l'a si bien dit un collègue, les grèves faîte les au boulot, ou en solidarité avec les metallos d'Arcellor Mittal de Port de Bouc. Le football est un spectacle, faut arrêter de se prendre au sérieux. Ou alors la prochaine fois, on applaudira pas à La Criée parce que les comédiens n'ont pas assez mouillé le maillot...
C'est encore Anigo qui va gagner, comme d'hab... Ensuite, on pourra toujours avoir un entraineur type Troussier, Clemente ou encore Abel Braga...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 22