1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // Barcelone/Atlético Madrid

L’Atlético, simple antithèse barcelonaise ?

Dans l’imaginaire commun, les Colchoneros sont avant tout des défenseurs et contre-attaquants. Loin d’être fausse, cette affirmation n’en reste pas moins caricaturale. Car depuis le début de saison, l’Atlético de Simeone a su renouveler son jeu et ses idées.

Modififié
0 26
« Le plus souvent, l’antidote consiste à neutraliser une ou plusieurs formes données d’empoisonnement. » Ramenez cette définition au quart de finale 100% espagnol de cette Ligue des champions, et vous obtiendrez une caricature vendeuse. Ce FC BarceloneAtlético Madrid ne serait alors réduit qu’à un affrontement entre technique catalane et physique madrilène, possession gargantuesque et rigueur tactique, « Jugones » contre « Guerreros » dixit Sport. Soit. Les trois duels de cette saison entre Blaugrana et Colchoneros ont en effet annoncé la couleur. Les systèmes de Tata Martino et de Diego Simeone se sont annihilés et les occasions ont fait grève (trois matchs nuls, deux petits buts). Mais les enseignements ont été riches. Depuis, des crises, des victoires, des défaites et des retournements de situation ont fait leur apparition à Barcelone. L’Atlético du Cholo s’est, lui, forgé sa propre identité, loin des clichés qui veulent que les Matelassiers ne se limitent qu’à une bonne défense, une sortie de balle rapide et des cachous de Diego Costa.

La destruction puis la construction

Depuis son arrivée sous la guérite du Vicente-Calderón, Diego Simeone a réussi à enlever l’étiquette de loser légendaire de l’Atlético. À une Europa League, une Supercoupe d'Europe, et une Copa del Rey face à l’ennemi du Real, le Cholo a bien failli ajouter une dernière Supercopa. C’était l’été dernier. Le Barça, son changement d’entraîneur et ses joueurs lessivés, s’était cassé les dents face au mur madrilène. En 180 minutes, la seule réalisation de Neymar au Calderón avait pourtant suffi aux Blaugrana pour soulever le premier trophée de la saison espagnole. Mais que ce fut dur. Le retour au Camp Nou (0-0) avait laissé entrapercevoir tout le potentiel destructeur de ces Colchoneros. Un très grand Víctor Valdés avait évité le pire. Il ne sera pas là ce mardi. Cette double confrontation avait permis à l’Atlético d’étaler tous ses progrès. Solide sur ses bases, son milieu avait étouffé les Blaugrana. Prompts dans le harcèlement, rapides et précis dans la relance, Gabi et Mario Suárez, bien épaulés par les excentrés Arda et Koke pas avares en effort, s’étaient mués en antithèse barcelonaise. Le secret ? Des lignes toujours très proches, très basses s’il le faut. Un Real Madrid mourinhesque, les sales coups en moins.

Les présentations faites, l’Atlético Madrid s’est ensuite occupé des tâches quotidiennes. Des débuts en fanfare ont illico fait changer de statut la bande à Simeone. De troisième roue du carrosse à troisième homme, elle a été contrainte de réinventer son football. Face à elle, les équipes de Liga ont commencé à bétonner. Une tactique jusqu’ici réservée au FC Barcelone et au Real Madrid. Face à de telles situations, le Cholo a montré qu’il n’était pas qu’un simple rabroueur mais également un subtil tacticien. Moins spectaculaire que ses deux concurrents, l’Atlético n’en demeure pas moins incisif et décisif. Friand de contre-attaques, il sait également placer ses offensives. Comment ? Il applique dès la récupération un pressing intense qui rappellerait presque celui de Barcelone. Si l’adversaire est déjà regroupé, Gabi et compagnie savent également patienter. Pour ce, les latéraux Juanfran et Luis Filipe ont un rôle offensif primordial. D’autant plus que ces deux faux ailiers, Koke et Arda, aiment rentrer plein axe pour tricoter.

L’Atlético a également ses ‘Jugones’

Justement, Arda Turan et Koke sont deux joueurs clés de ce changement. Sans eux, difficile d’imaginer l’Atlético disposer d’une telle palette en attaque. Le Turc, en un été, a presque gommé ce qui lui faisait défaut : son physique. L’an dernier, il était le plus bel intermittent de Liga. Désormais, il sait enchaîner efforts défensifs et rushs offensifs. Le tout avec une technique délicate et délicieuse. Quant à Jorge Ressurrecion, alias Koke, il est le facteur déterminant de l’Atlético. Avec déjà 17 passes au compteur (l’un des meilleurs d’Europe), ce « joueur du présent et du futur (…) est appelé à être le cerveau de la sélection espagnole pour les dix prochaines années » , dixit Xavi. Un hommage mérité. Mais celui qui met de l’ordre dans la maison du Calderón est son capitaine. Gabi, désormais trentenaire et âme du « Cholismo » , est le liant de l’équipe – plus que son binome Suárez. Toujours au pressing, à l’œil affûté, il imprime le tempo et apporte de la variété (cf. ses frappes lointaines). Face à Barcelone, ce mercredi, ces trois « Jugones » ne seront pas de trop pour se frayer un chemin jusqu’aux cages de Pinto. Car l’Atlético s’attend tout de même à défendre, et à reprendre le temps de 180 minutes son costume d’anti-Barça. Il s’agirait de ne pas en faire une généralité.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Supporter Barcelonais depuis fort longtemps, je suis d'avis que le Barca est au-dessus (même si je ne suis peut être pas 100% objectif), ce n'est plus le même que celui de l'année dernière ni du début de saison. Ils ont repris confiance et Messi semble retrouver petit à petit son niveau de jeu, ou du moins il semble reprendre du poil de la bête..
On entend depuis ce matin le possible forfait de Diego Costa pour la rencontre, ce qui clairement arrangerait les affaires barcelonaises.
Pour moi les dangers sont plutôt la présence de Pinto dans les buts, à court de compétition et surtout de grands rendez-vous.
Neymar lui est clairement perturbé en ce moment et son manque de vivacité m'étonne autant qu'il m'exaspère..
Ok il a mis 2 buts ce week-end mais franchement il ne m'a pas rassuré, pour le premier il n'avait qu'à la pousser au fond, et pour le deuxième il avait 5 mètres d'avance au départ de l'action et fini par se faire contrer par le défenseur et marquer de manière chanceuse..
Puis si c'est pour qu'il joue avec une boulette de papier comme lors du clasico autant lui mettre une grande gifle et faire rentrer Pedro.
L'intérêt de Neymar est qu'il puisse faire dégoupiller au moins un joueur de l'Atletico, car avec un arbitre qui suit un tout petit peu les règles il est sur qu'ils ne finiront pas le match à 11..
Cette équipe, contrairement à ce qui est dit dans l'article, n'est pas avare de coups de pute digne du Real de Mourinho..
Bref, grand match en perspective ce soir !!
Enfin un peu d'action !!
qualification de l'atlético madrid dans cette double confrontation
Je ne pense pas et je ne l'espère pas..
Par pour Diego Costa a mon avis c'est de l'intox..
Note : 9
Franchement, ça fait plaisir de revoir l'Atletico à ce niveau là, c'est quand même plus beau une liga quand il n'y a pas que l'éternel duel Barca-Real.

En plus, je m'identifie totalement dans le travail de Simeone, c'est le football que j'aime au contraire de l'ennuyeux toqué Barcelonais (même si ça a un peu évolué cette année).

Donc allez les matellassiers, même si ce n'est qu'éphèmère, apportez un peu de changement dans cette si prévisible ligue des champions !
George Haggis Niveau : CFA2
"Un Real Madrid mourinhesque, les sales coups en moins"

Ben oui l'atletico cette annee c'est du toucher de balle tout en finesse et des contacts physiques a peine plus marques qu'en nba.
J'espere me tromper, mais j'ai un peu peur que 'l'intensité' de l'atletico ne passe pas en CL. Il va y avoir du sport.
Et ce que les journaux espagnol appellent intensité risque d'etre pris comme de la violence par les instances UEFAesque

Si diego Costa ne joue pas, c'est clairement un handicap pour les matelassiers, car il reste LE buteur de l'equipe

Je vois bien El Cholo mettre un milieu tres regroupé avec Koke/Ardan partir sur les cotés.
Un match pour Villa?
Si Neymar joue, ce sera a droite (Iniesta sera a gauche) et il risque d'y avoir des duels legendaires avec Filipe Luis...
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 5
Petit rectificatif, lors du retour de Supercoupe, le Barca a bien mangé la feuille de match une ou 2 fois et Messi raté un peno....

Que Diego Costa soit là diminué ou pas ( intox), à la limite on serait tenté de dire que ça ne changera pas grand chose à la physionomie. Il aura ce soir le rôle d'un remiseur évoluant dos au jeu et essayant de prendre la tangente dans le dos de Piqué ou Mascherano sur les rares occases que le Barca concédera si ils jouent pas avec la même intensité et envie que les Colchoneros.

Car c'est surtout ça quand on revoit le match aller de Coupe contre le Real. Il faut rivaliser avec eu en pressing au milieu, les étouffer, en sortant vite sur eux et surtout frapper de loin face à leur muraille. Les Jugones ( Busi - Xavi - Cesc - Iniesta-Messi) c'est si il faut faire circuler encore et encore et encore la gonfle.... Alors que ce soir, il s'agira de presser, se replier, prendre l'espace sur l'aile, permuter, combiner, tirer... Bref leur faire mal... Neymar & Cesc out, Pedro & Alexis in... Tata si tu m'entends. ^^
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Un vrai match de foot, avec une opposition de style, un enjeu et de l'engagement des 2 côtés. Bien sûr, le Barça est au-dessus, mais, si Costa n'est pas diminué, si l'Atlético se transcende, si Barcelone a des ratés ou s'il y a des faits de match, alors, il peut y avoir des surprises...
On sait que l'Atlético vendra chèrement sa peau, sans aucun complexe, et si l'on n'est pas sûr de voir du grand football, il y aura certainement une forte intensité dramatique, avec des acteurs de qualité, et c'est aussi cela le football!
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par Niko Pathe
Franchement, ça fait plaisir de revoir l'Atletico à ce niveau là, c'est quand même plus beau une liga quand il n'y a pas que l'éternel duel Barca-Real.

En plus, je m'identifie totalement dans le travail de Simeone, c'est le football que j'aime au contraire de l'ennuyeux toqué Barcelonais (même si ça a un peu évolué cette année).

Donc allez les matellassiers, même si ce n'est qu'éphèmère, apportez un peu de changement dans cette si prévisible ligue des champions !


Qu'est ce que vous appelez ennuyant dans le jeu Barcelonais ? Qu'il se fasse des passes ? Un football pas ennuyant pour vous c'est des bourrins qui ecarte le ballon sur les ailes centres et joue de la tête ou frappe de 45 m c'est ça ? Footix. Le jeu Barcelonais est le plus spectaculaire qui existe cette capacité a conserver la balle et chercher l'espace impossible pour y glisser le ballon pour son partenaire c'est TRES SPECTACULAIRE !
Pour en revenir sur ce quart aller de ce soir ça devrait être serré mais au Camp Nou Barcelone doit savoir faire la différence, un bon match pour l'Atletico serait de perdre 2-1, perdre 1-0 ou 2-0 serait un gros handicap pour eux.
McMilkshake Niveau : CFA2
Pas de sales coups? Cette équipe de simulateurs bouchers à temps partiel?
Robin Delorme est anti-Real ou pro-Atlético, ça me semble évident. Est-ce qu'il a vu les deux matchs contre le Milan ou ceux contre le Real?

N'importe quoi. Et ça se dit journaleux.
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par Arthur-FAFI
Un vrai match de foot, avec une opposition de style, un enjeu et de l'engagement des 2 côtés. Bien sûr, le Barça est au-dessus, mais, si Costa n'est pas diminué, si l'Atlético se transcende, si Barcelone a des ratés ou s'il y a des faits de match, alors, il peut y avoir des surprises...
On sait que l'Atlético vendra chèrement sa peau, sans aucun complexe, et si l'on n'est pas sûr de voir du grand football, il y aura certainement une forte intensité dramatique, avec des acteurs de qualité, et c'est aussi cela le football!


Tu résumes bien ce qui fait la supériorité de Barcelone : il faut beaucoup de "si" pour qu'il perde !
McMilkshake Niveau : CFA2
Message posté par Heiseinberg


Qu'est ce que vous appelez ennuyant dans le jeu Barcelonais ? Qu'il se fasse des passes ? Un football pas ennuyant pour vous c'est des bourrins qui ecarte le ballon sur les ailes centres et joue de la tête ou frappe de 45 m c'est ça ? Footix. Le jeu Barcelonais est le plus spectaculaire qui existe cette capacité a conserver la balle et chercher l'espace impossible pour y glisser le ballon pour son partenaire c'est TRES SPECTACULAIRE !
Pour en revenir sur ce quart aller de ce soir ça devrait être serré mais au Camp Nou Barcelone doit savoir faire la différence, un bon match pour l'Atletico serait de perdre 2-1, perdre 1-0 ou 2-0 serait un gros handicap pour eux.


Personnellement, je hais leur jeu. La passe à dix en attendant que l'adversaire s'endorme comme le spectateur ou fasse des fautes, c'est vachement spectaculaire. Ils tuent les matchs et l'intensité quasiment à chaque fois.
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par McMilkshake


Personnellement, je hais leur jeu. La passe à dix en attendant que l'adversaire s'endorme comme le spectateur ou fasse des fautes, c'est vachement spectaculaire. Ils tuent les matchs et l'intensité quasiment à chaque fois.


Tuer l'intensité ? MDR tu sais ça demande quel intensité de maintenir un tel niveau de concentration pour eux et leurs adversaire ? C'est une intensité énorme. Si pour toi l'intensité c'est courir partout et se mettre des coups a tout va eh ben ...
RomsteakGary Niveau : DHR
Message posté par Heiseinberg


Qu'est ce que vous appelez ennuyant dans le jeu Barcelonais ? Qu'il se fasse des passes ? Un football pas ennuyant pour vous c'est des bourrins qui ecarte le ballon sur les ailes centres et joue de la tête ou frappe de 45 m c'est ça ? Footix. Le jeu Barcelonais est le plus spectaculaire qui existe cette capacité a conserver la balle et chercher l'espace impossible pour y glisser le ballon pour son partenaire c'est TRES SPECTACULAIRE !
Pour en revenir sur ce quart aller de ce soir ça devrait être serré mais au Camp Nou Barcelone doit savoir faire la différence, un bon match pour l'Atletico serait de perdre 2-1, perdre 1-0 ou 2-0 serait un gros handicap pour eux.


Oui et non. Je dois admettre que, quand le Barca déchire les défenses avec des passes précises et beaucoup de mouvement en seulement quelque secondes, c'est beau, comme au retour contre le Milan l'an dernier.

Mais parfois le manque de solution et le fait d'être souvent prisonnier de style font que le toque se parodie lui même, à savoir, faire tourner la balle en attendant et là, je trouve ça horriblement ch*ant et ça tue le jeu.
El Atleti formule finale copa del rey victoire contre le Real , et tout est possible au point de penser gagner contre le Barça , malgré que ça restait sur un match .
Une élimination du Barça est pas utopique meme en 1/4 , ce qui serait une première pour les Catalans habitués a jouer les 1/2 depuis plus de 5 ans !

Cependant ils peuvent passer a coté de leurs matchs comme on a put le voir en championnat lors du match contre Osasuna , et surtout lors de la double confrontation ( justement ) en demi finale de copa del rey de cette édition , a nouveau contre le voisin du Real .

Vamos a ver que pasa ..
McMilkshake Niveau : CFA2
Je voulais plutôt dire que ça tuait le rythme du match, très clairement.
Robin Delorme Niveau : District
Message posté par McMilkshake
Pas de sales coups? Cette équipe de simulateurs bouchers à temps partiel?
Robin Delorme est anti-Real ou pro-Atlético, ça me semble évident. Est-ce qu'il a vu les deux matchs contre le Milan ou ceux contre le Real?

N'importe quoi. Et ça se dit journaleux.


Buenas,
Je dis "sale" coup. Bien entendu, l'Atlético joue physique et donne des coups. Ça fait partie de la panoplie des Colchoneros pour marquer leur territoire. Mais très peu de coups de 'pute' comme on a pu en voir lors des Clasicos de l'ère Mourinho.
L'agression d'Insua lors du huitième aller mise à part, les contacts ont été virils mais corrects. Pareil pour le derby de Madrid.
Message posté par Robin Delorme


Buenas,
Je dis "sale" coup. Bien entendu, l'Atlético joue physique et donne des coups. Ça fait partie de la panoplie des Colchoneros pour marquer leur territoire. Mais très peu de coups de 'pute' comme on a pu en voir lors des Clasicos de l'ère Mourinho.
L'agression d'Insua lors du huitième aller mise à part, les contacts ont été virils mais corrects. Pareil pour le derby de Madrid.


cher Monsieur,
cracher dans son gang pour l'envoyer a la gueule de Ramos, c'est pas un sale coup
ok
Costa qui marche expres sur le defenseur c'est pas un sale coup. Ok
Raul Garcia qui va expres sur le gars, pour lui filer un rencard,
bref, dire que les joueurs de l'atletico sont juste 'physique' et 'intense', c'est faire un denis de la realité
Ramos, Xabi, Pepe font des sales coup; Busquets, Mascherano, Alves font des sales coup
Pas a l'atletico? il faut arreter de deformer la realité, ceux qui suivent la Liga ne sont pas dupe....

Salutations
Message posté par ralos


cher Monsieur,
cracher dans son gang pour l'envoyer a la gueule de Ramos, c'est pas un sale coup
ok
Costa qui marche expres sur le defenseur c'est pas un sale coup. Ok
Raul Garcia qui va expres sur le gars, pour lui filer un rencard,
bref, dire que les joueurs de l'atletico sont juste 'physique' et 'intense', c'est faire un denis de la realité
Ramos, Xabi, Pepe font des sales coup; Busquets, Mascherano, Alves font des sales coup
Pas a l'atletico? il faut arreter de deformer la realité, ceux qui suivent la Liga ne sont pas dupe....

Salutations

gant*
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les chiffres de mars 2014
0 26