En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atlético-Eibar (1-0)

L'Atlético se rassure un peu face à Eibar

Modififié

Atlético de Madrid 1-0 Eibar

But : Ñíguez (70e) pour l'Atlético

Deux objectifs ce samedi après-midi pour les Madrilènes : se remettre de l’humiliation subie en Ligue des champions face aux rivaux merengues (3-0), et consolider sa troisième place en Liga après le nul de Séville face à la Real Sociedad (1-1). Avec cette victoire contre Eibar, les Colchoneros ont au moins rempli la seconde partie du contrat.

Marqués par la défaite de mardi, les joueurs de Diego Simeone subissent en début de match les offensives adverses. Les Basques se montrent bien plus dangereux dans le jeu et doivent faire face à un Jan Oblak bien en place. Comme sur le tir enroulé de Takashi Inui, repoussé par le portier polonais (8e). Il faut attendre la demi-heure de jeu, pour voir la première grosse occasion madrilène. Mais après avoir éliminé son défenseur, Yannick Ferreira Carrasco confond les cages du gardien d’Eibar avec des poteaux de rugby. Sa frappe s’envole bien au-dessus de la barre transversale. Le Belge est imité juste avant la pause par Saúl Ñíguez qui, seul au point de penalty, foire à son tour son tir. « À nos actes manqués  » en première période, comme chantait Goldman.

Au retour des vestiaires, les Colchoneros haussent le ton. En moins de dix minutes, Filipe Luís (55e), Antoine Griezmann (59e) et Yannick Ferreira Carrasco (64e) voient leurs frappes captées par Yoel Rodríguez, avant que Saùl Ñíguez ne trouve la faille. Sur un centre de Diego Godín, le milieu espagnol trompe le gardien basque du plat du pied (70e). Suivent vingt minutes de stress pour Simeone et ses joueurs, qui peuvent compter sur leur gardien pour dégoûter tour à tour Pedro León, Gonzalo Escalante et Kike. Dans les tout derniers instants de la rencontre, la frappe de l’égalisation de David Juncà est contrée par un Thiago qui sauve les siens in extremis.

Les Madrilènes ont tremblé jusqu’à la dernière seconde, mais ont confirmé leur troisième place en championnat, avant de se préparer pour réaliser l’impossible en Ligue des champions mercredi.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga MA
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
    Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 24 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom